De 0 à 4000 € par mois avec la vente de plugins Prestashop

De 0 à 4000 € par mois avec la vente de plugins Prestashop

De 0 à 4000 euros par mois, avec la vente de plug-ins Prestashop. C’est ce qu’on va voir ensemble dans cet article.

Je suis avec Olivier Clémence à un événement organisé par Olivier Roland. C’est une rencontre chaque année qui a lieu une journée à Paris pour les membres de Blogueur Pro, webinar Pro.

Salut Olivier.

Olivier : salut.

Une expertise dans Prestashop et la création de modules

Maxence : est-ce que tu peux rapidement nous expliquer ce que tu fais réellement à travers ton activité en ligne et nous délivrer tous tes secrets pour réussir sur un marché de e-commerce ou encore la vente de prestations de service ou de plug-ins ?

Olivier : pour rappeler la petite histoire, ça fait 10 ans que je fais du développement pour les commerçants. J’intervenais sur des boutiques Prestashop essentiellement. A force d’intervenir, j’ai été amené à développer des modules. Les modules, ce sont des petits bouts de programmes qu’on va installer sur une boutique existante, qui vont rajouter des fonctionnalités.

Du coup, je me suis à un moment donné, je vais essayer de les vendre. J’ai donc créé ma propre boutique assez rapidement avec Prestashop et j’ai mis mes modules dessus. Pour promouvoir un peu ça, j’ai pris la formation d’Olivier Roland et j’ai boosté les ventes de mes modules via mon blog. Mon blog redirige vers mes modules sur ma boutique. C’est comme ça que je vends mes produits.

Maxence : vous vous dites peut-être merci, Olivier, mais qu’est-ce que c’est concrètement ces différents modules ? C’est peut-être un peu abstrait au sein de votre esprit. Est-ce que tu peux revenir en détail sur ces différents modules, quel est le tarif, quel est le nombre de personnes par mois qui achètent ces différents modules, quel est le trafic de ton blog ? Donne-nous la face cachée des différents chiffres de ton business.

Olivier : comme je disais, les modules sont des bouts de programme qui vont rajouter une fonctionnalité, donc ça peut être tout et n’importe quoi. Par exemple, sur Prestashop, une boutique en ligne, on peut avoir des centaines voire des milliers de produits et à un moment il y a des éléments à remplir dedans qui vont prendre beaucoup de temps. J’ai créé un module qui va le remplir automatiquement en prenant des informations dans la base de données. J’ai d’autres modules qui vont rajouter des fonctionnalités comme rajouter un système de devis sur une boutique. Prestashop ne propose pas ce système-là de base. Toutes sortes de fonctionnalités comme ça.

Tu me demandais au niveau des prix. Alors, ça va de 0, parce que j’ai des modules que je propose gratuitement, ce qui me permet de capturer des emails, à le plus cher est à 89 euros.

Maxence : donc de 0 à 89 euros, en unité, il n’y a pas d’abonnement mensuel si quelqu’un souhaite avoir toutes les nouveautés et les mises à jour ?

À lire
Comment Romain gagne 10 000€ par mois avec un seul tunnel de vente ?

Olivier : non. Les mises à jour sont offertes pendant 6 mois et après, s’ils veulent avoir les dernières mises à jour, il faut qu’ils rachètent le produit. Il n’y a pas de relance particulière. On peut continuer à utiliser le produit, même si on ne met pas à jour.

Maxence : tu as combien de modules ? 2, 4, 6, 8 ?

Olivier : je dois avoir 23 modules, si je ne dis pas de bêtises. Par contre, on va dire, 80 % du chiffre d’affaires est fait par 5 modules.

Maxence : une nouvelle fois, la loi 20/80. 23 modules, mais 5 modules qui font 80 % du chiffre d’affaires. Le reste, tu peux soit faire un package ou alors les offrir à tes clients existants.

Olivier : il y a des modules qui étaient payants qui sont devenus gratuits, parce qu’ils ne rapportaient pas assez et donc autant les utiliser comme ça. Les modules qui fonctionnent le mieux, c’est des modules, avant de les vendre, avant de les créer même, j’ai étudié. J’avais créé des modules en me disant, tiens ça c’est une bonne idée, mais ils ne se vendaient pas. Et j’ai d’autres modules, j’ai fait de petits sondages sur ma mailing-list, j’ai regardé un peu sur Internet, j’ai fait une mini étude de marché – on ne part pas dans une étude de marché monumentale – mais ça m’a permis de savoir que celui-là va fonctionner et pour le coup, je ne me suis pas souvent trompé quand j’ai fait ce genre de module.

La capture de leads

Maxence : aujourd’hui, tu fais à peu près 4000 euros par mois avec ces différents modules. Quel est le trafic de ton site et le nombre d’inscrits que tu as au quotidien sur ta newsletter ?

Olivier : j’ai deux sites, ma boutique en ligne et mon blog qui ne sont pas sur le même nom de domaine. Sur mon blog, je suis à 9800 visites par mois.

Maxence : donc à peu près entre 300 et 350 visites par jour.

Olivier : en fait, c’est plutôt 380 tous les jours, et une grosse baisse le week-end parce que je suis en B2B. Sur la boutique, j’ai entre 2000 et 3000 visites par mois.

Maxence : entre 80 et 100 visites jour.

Olivier : c’est ça.

Maxence : et 100 % de tes acheteurs proviennent tu trafic organique de ton blog, de Google ou tu as une chaîne YouTube ?

Olivier : j’ai aussi un autre endroit où je vends mes modules, c’est une place de marché que Prestashop propose, et sur laquelle je mets mes modules, mes 5 principaux modules qui marchent le mieux. Ma boutique me permet aussi de tester et de mettre que les modules qui marchent sur la plateforme de Prestashop. Du coup, ça me génère aussi du chiffre d’affaires. En gros, c’est moitié, moitié entre la boutique et la plateforme de Prestashop.

Ce qui est intéressant, c’est que la boutique permet de tester et ça me permet aussi d’avoir un SAV bien différent entre ce que je vends sur ma boutique, parce que les gens savent qui je suis quand ils achètent le produit, et sur la plateforme de Prestashop, la place de marché, ils ne savent pas qui je suis et le SAV est beaucoup moins agréable à gérer. Il y a beaucoup plus de SAV sur Prestashop que sur ma boutique parce que les gens sont venus par mon blog avant, donc ils me connaissent, ils sont un peu éduqués par rapport aux articles que j’ai faits et du coup, ça génère beaucoup moins de SAV avec la boutique qu’avec Prestashop.

À lire
Comment Roy gagne 25 000 € par an avec son blog sur le dessin ?

Maxence : merci pour tes différents chiffres. Vous le savez, j’aime bien faire des interviews sur YouTube, un blog, page Facebook, ou encore Amazon, pas mal de points précis.

Shopify VS Prestashop

Une question qui vous vient peut-être à l’esprit, si vous vous intéressez au e-commerce, vous avez peut-être essayé de percer sur le net à travers Amazon ou Shopify, quelle est la différence avec Prestahop ? C’est peut-être une question qui vous vient à l’esprit, Shopify versus Prestahop. Pourquoi une personne ira sur Prestahop plutôt que Shopify, pourquoi on irait sur WordPress plutôt qu’une autre plateforme pour un site web ?

Olivier : Prestahop, c’est le leader français.

Maxence : Prestahop, leader français, OK.

Olivier : il y a surtout une très grosse communauté française derrière avec un forum super actif. Par contre, en termes de fonctionnalité, il n’est pas forcément mieux qu’un Shopify qui a une croissance exponentielle. Ce n’est pas si vieux que ça, Shopify et ça monte vraiment fort. Prestashop est toujours en croissance, mais avec une croissance plus faible. Ils sont là depuis plus longtemps, ils sont bien installés. Sur WordPress, il y a WooCommerce aussi qui est très utilisé, mais qui est quand même moins de fonctionnalités que Prestashop, du moins la dernière fois que j’avais regardé.

Je ne peux pas non plus dire aux gens de prendre Prestashop ou un autre. Ils sont tous efficaces.

Maxence : complémentaires. Tout le monde a ses avantages et inconvénients.

Olivier : voilà. Pourquoi je suis sur Prestashop ? Parce qu’à l’époque où je me suis lancé il y a 10 ans, déjà il y a 10 ans, il n’y avait pas Prestashop, c’était il y a 8-9 ans, je crois. C’était une des seules Françaises qui fonctionnaient et du coup, je me suis mis dessus. Maintenant, je suis tellement expert dessus que c’est un peu dur d’aller sur autre chose.

Maxence : n’hésitez pas à regarder systématiquement comme moi, j’aime bien le dire dans des vidéos, si vous avez un site web, moi personnellement, j’utilise Click Funnels, qui est la version américaine, mais vous pouvez aussi très bien utiliser Learny box. Vous avez à chaque fois différentes possibilités, donc c’est bien d’avoir à l’esprit.

Ses conseils pour développer son activité en e-commerce

Merci pour ton feed-back. Pour finir sur une dernière question : quels seraient les trois conseils principaux que tu donnerais à une personne qui voudrait réussir son activité en ligne à travers le e-commerce, soit Amazon soit avec Prestashop, soit avec Shopify ? A qui s’adresseraient, s’il y a des personnes qui veulent faire un peu de e-commerce, tes prestations ou ce que tu fais ?

À lire
Franck Rocca : La meilleure stratégie Facebook rentable

Olivier : mes prestations, mes modules vont s’adresser qu’aux propriétaires de boutiques Prestashop. Maintenant, je suis en train de travailler sur une formation qui va s’adresser essentiellement aux propriétaires de boutiques Prestashop, mais qui sera quand même adaptable à des gens qui ont une boutique faite avec autre chose, parce qu’il y aura beaucoup de conseils qui expliquent ce qu’il faut faire et ensuite comment le faire avec Prestahop. La partie sur ce qu’il faut faire, comment on peut faire pour que ça fonctionne, c’est adaptable à n’importe quelle boutique. Donc ça, c’était pour répondre à la fin de ta question.

Des conseils que je pourrais donner à tes commerçants, c’est sortir des trois choses récurrentes, le temps, le trafic et les ventes.

Maxence : trafic, ventes, temps.

Olivier : ce sont des choses sur lesquelles il faut se concentrer, mais il faut garder un 4ème pour aller regarder tout ce qu’il y a autour. Par exemple, lire des livres sur le business, le e-commerce, aller voir plus loin, faire du développement personnel. Mine de rien on n’en fait pas assez. Grâce au développement personnel, on peut aller comprendre des choses qui vont faire gagner du temps. Je pense notamment au lâcher-prise ou des choses comme ça qui aident beaucoup.

Rester ouvert, pas toujours s’enfermer. J’ai beaucoup de commerçants qui me suivent sur mon blog, sur ma liste email, et je vois très bien ce qui les intéresse et dès qu’on veut sortir des trois choses que j’ai dites, elles sont en effet importantes, la vente, le référencement et le gain de temps, dès qu’on essaie de sortir de ça, ils ont du mal à y aller. C’est dommage, parce que c’est aussi pour ça que c’est un cercle vicieux qu’ils n’arrivent pas à se développer assez vite.

Maxence : il faut toujours que vous compreniez un point très très important pour votre succès sur le web, quel que soit ce que vous utilisez, Instagram, Amazon, un blog, une page Facebook, une chaîne YouTube, vraiment vous former, prendre les conseils des meilleurs. Vous êtes peut-être en train de vous dire, j’aimerais bien gagner 4000 euros par mois en marge par rapport à une boutique en ligne, toujours vous former auprès des meilleurs, et ensuite appliquer bêtement les différents conseils. Ça va vous permettre d’avoir des résultats plus que 99 % d’autres personnes sur votre marché.

Olivier : dans la première vidéo de ma formation, j’explique qu’il y a beaucoup de gens qui sont très fiers d’avoir appris sur le tas. On peut être fier en effet, mais mine de rien, ça veut aussi dire avoir perdu beaucoup de temps, alors que se former, c’est prendre un raccourci pour aller tout droit, et libérer du temps.

Maxence : merci pour ton retour d’expérience.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER
OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest