Se couvrir contre le risque de change en bourse : 5 conseils

Se couvrir contre le risque de change en bourse : 5 conseils

Faut-il se couvrir contre le risque de change en bourse ? Vous comptez investir en bourse sur des valeurs étrangères ? La variation quotidienne des cours du taux de change impacte vos placements. En effet, votre portefeuille perd de la valeur lorsque votre monnaie locale est plus faible que la devise d’achat et vice-versa. Alors, comment protéger son investissement boursier des risques de change ? D’ailleurs, peut-on encore investir sans se soucier des variations de change ? Pour vous aider, je vous révèle 5 conseils à connaître pour protéger son portefeuille des risques de change en bourse.

Comprendre la gestion du risque de change

Avant de parler stratégie de gestion du risque, passons en revue les risques liés aux fluctuations de change. Par exemple, lorsque vous disposez d’une allocation d'actifs en dollars américains (USD), vous pouvez évaluer son équivalence en euros grâce à la conversion euro-dollar. Prenons un cas concret. Vous disposez de 3 actions Microsoft pour une valeur totale de 600 $. Admettons que j'investis 10 mille euros avec mon capital.

  • 1 EUR = 1,18 USD, donc 0,84 € = 1 $ : votre portefeuille vaut alors 504,43 €
  • 1 EUR = 0,80 USD, soit 1,25 € = 1 $ : votre portefeuille vaut donc 750,00 €.

Vous obtenez 245 € de différence, uniquement liée à la variation du taux de change ! Les écarts de valeurs de devises viennent donc augmenter ou diminuer le solde net de vos avoirs.

L'effet de change des devises sur le montant de vos actifs reste totalement indépendant de la variation du cours des actions.

On voit alors que les opérations de couverture contre les risques monétaires peuvent être une bonne option pour éviter de subir ce différentiel.

Conseil n°1 : Diversifier ses avoirs et les devises

Pour éviter de subir des variations importantes de votre portefeuille, je vous conseille la première piste : la diversification géographique. Quand on investit à l’échelle mondiale, on parvient à gommer les disparités de valeurs. Évitez de miser vos fonds sur un seul produit ou sur une devise unique. Il vous faut, au contraire, géodiversifier vos investissements, mais également varier les types de produits de placement. En investissant sur plusieurs devises, vous développez un patrimoine équilibré. Il s’agit d’une protection contre l’évolution du taux de change d'une seule monnaie étrangère. D’ailleurs, il est également préférable d’opter pour des sources de revenus différentes : business sur internet ou immobilier en devise locale, par exemple en euro. Pour ce qui est de la bourse, spéculer sur des actions US, payées avec en dollars américains, est une bonne stratégie. Au bout du compte, votre patrimoine continuera à se bonifier avec le temps. Les risques de change seront atténués par les différents business.

À lire
BOURSE : Les 3 + 1 ORDRES de BOURSE à MAITRISER

Conseil n°2 : Attendre et conserver son portefeuille à long terme

Vous pouvez être tenté de vouloir corriger les variations de change des devises étrangères à tout moment. Cependant, cette technique s’avère inefficace dans le temps. Vous serez poussé à prendre des décisions hâtives ou à vous séparer à court terme d’allocations performantes. Or, la plupart du temps, ces valeurs reviennent à l’équilibre au fil des années. Si vous avez choisi de bonnes positions, ne vous laissez donc pas perturber par les écarts de taux de change immédiats. Restez serein et attendez des jours meilleurs. Vous profiterez des plus-values sur le moyen et long terme. La fluctuation due au risque de change disparaît avec le temps.

Conseil n°3 : Pour se couvrir contre le risque de change en bourse, ne pas surestimer sa monnaie

Quand on cherche à gommer les écarts de change, on cible sa stratégie par rapport à une devise locale. Si vous cherchez à vous couvrir contre les fluctuations des cours monétaires par rapport à votre monnaie, vous obtenez des effets inverses.

Vos transactions sont ainsi dépendantes du cours d’une seule monnaie. Cette stratégie donne beaucoup d'importance à votre devise, ce qui est contre-productif.

Ce qui nous intéresse en bourse, c’est la valeur de l’action et non le cours des devises d’investissement. Par ailleurs, même si vous prenez vos dispositions pour ne pas avoir d’écarts de change de devises, les entreprises sur lesquelles vous investissez sont exposées à ce risque. En travaillant avec des clients ou des fournisseurs mobilisant des devises étrangères, les sociétés subissent automatiquement des variations de coûts monétaires dans leurs échanges commerciaux. Au final, cibler sa stratégie selon la variation d’une seule devise tronque vos résultats.

À lire
Comment devenir rentier en bourse ?

Conseil n°4 : Investir dans des produits financiers couvrant les risques de change

Parmi les produits boursiers, on trouve des instruments financiers qui permettent d’atténuer les risques de change.

S’appuyer sur le Forex pour contrer les variations monétaires

Pour se prémunir contre le risque de fluctuations monétaires, il existe un produit approprié : le Forex. Avec le Forex, vous investissez directement en bourse sur le marché des devises. Ce produit appartient à la catégorie des produits dérivés. Pour cela, vous misez sur le Forex à hauteur de votre portefeuille boursier afin de le protéger. Si, par exemple, vous disposez d’un compte en bourse d’un montant de 10 000 $, vous pouvez tout à fait vous positionner sur le Forex pour le même montant avec la parité monnaie locale et devise d’achat. Votre investissement Forex suit alors la même tendance que votre devise, l’euro si c’est le cas. L’inconvénient majeur de la stratégie du Forex, c’est que vous mobilisez une somme importante uniquement pour couvrir le risque de change. En l'occurrence, dans notre cas, vous mobilisez un capital de 10 000 € juste au titre d’une couverture, alors que vous auriez pu l'investir pour de nouvelles opérations boursières, sur des actions ou des ETFs.

Utiliser l’effet de levier pour le marché du Forex

Il y a cependant une technique pour mobiliser moins de fonds avec le Forex : c’est l’effet de levier. Autrement dit, au lieu de placer 10 000 €, vous bloquez 2 000 € si vous partez sur un levier de 5, par exemple. Les sommes investies dans le Forex sont moindres, ce qui vous permet de réserver la différence de trésorerie dans des produits boursiers classiques. On trouve des leviers de 30, voire même de 50 auprès de certains courtiers offshores. Restez toutefois prudent avec la volatilité de ces produits.

N’allez pas au-delà d’un levier de 2 au risque de multiplier vos pertes avec ces valeurs liquides.

Le Forex ou les Futures : bonne ou mauvaise stratégie pour protéger les portefeuilles ?

Entre les contrats Futures et le Forex, je préconise de rester sur le Forex. Les Futures sont des produits demandant un capital important pour des produits évoluant à plus long terme. Investir dans le Forex réduit le risque de change en bourse. Vous pouvez ainsi neutraliser la variation de la devise d’investissement par rapport à votre monnaie de référence. Par contre, votre portefeuille dépendra alors d’une seule devise, ce que je déconseille.

À lire
Comment OBTENIR les COURS de BOURSE en TEMPS RÉEL GRATUITEMENT ?

Conseil n°5 : Investissez dans des produits en dollar américain

La monnaie internationale des échanges économiques reste majoritairement le dollar US. Cette devise est réputée pour être une monnaie forte, résistante aux crises. En partant sur des investissements en dollars, vous prenez moins de risques qu’avec d’autres monnaies plus volatiles.  D’ailleurs, si vous achetez des parts d’entreprises composant le S&P500 aux États-Unis, vous optez pour des entreprises solides. Leurs résultats sont bien supérieurs à ceux de la zone euro. Avec Apple, Amazon, Google ou Microsoft, il y a fort à parier que ces groupes continuent d’innover dans le futur pour leur business et de progresser. Investir dans les actions américaines, c’est la stratégie que j’ai adoptée pour mes investissements boursiers. J’en retire d’excellentes performances, malgré les différents écarts de change.

En résumé : Faut-il se couvrir contre la parité monétaire pour ses investissements boursiers ?

Pour acheter ou vendre des actifs boursiers, je n’ai jamais opté pour une stratégie de couverture du risque de change. Pourtant, mon portefeuille continue de croître. Les valeurs qui le composent ne subissent pas les effets des fluctuations à la hausse ou à la baisse des taux de change. Privilégier une couverture de change revient à mobiliser du capital qui ne génère pas de résultat financier. À mon sens, il est préférable d’investir régulièrement, tout en diversifiant ses produits et les monnaies. Vous obtiendrez ainsi de bien meilleures performances à moyen et long terme. Se couvrir contre le risque de change en bourse est une stratégie à court terme que je n'approuve pas. Je préfère me focaliser sur le résultat final, celui qui génère des gains concrets ! Vous voulez en savoir plus sur les produits sur lesquels j’investis ou sur les différentes méthodes que j’utilise depuis plusieurs années ? Rejoignez dès à présent mon club privé Revenus Passifs, comme des milliers d’investisseurs l’ont déjà fait avant vous. Je vous délivre ainsi tous mes secrets qui me permettent de viser un portefeuille boursier à 7 chiffres !

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-revenus-passifs-04

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest