Comment CRÉER 1 OFFRE MASTERMIND ? IMMOBILIER - Sacha et Seb

Comment CRÉER 1 OFFRE MASTERMIND ? IMMOBILIER - Sacha et Seb

Comment créer une offre mastermind ? C’est-ce qu’on va voir en détail dans cette vidéo, je suis avec Sacha et Seb et on va voir tout ça en détail dans cette vidéo. Alors, pourquoi aussi je vous dis ça, c’est une histoire inspirante : tout a démarré de mon séminaire business internet en or ; on va faire tout le petit fil et je pense que ça va vous aider aussi à créer des offres présentielles. Vous êtes également membres de mon club privé business.

Alors, pour les personnes qui ne vous connaissent pas, qui se disent : mais c’est qui Sacha et Seb ? Ou alors : je vous ai déjà vus dans les investissements immobiliers. Dites-nous tout, puis ensuite on fera le petit flux depuis mon séminaire, jusqu’à ce fameux mastermind. Donc là, on est en direct d’une villa de 1 300 m² après le mastermind, donc justement dans cette villa à Grenade en Espagne. Allez, je vous laisse tout nous dire.

Déjà bonjour Maxence !

Salut Maxence !

Sacha et Seb, un couple d'investisseurs immobilier

Bonjour à tous, merci de nous poser toutes ces questions sur le mastermind. Donc nous, on est un couple investisseur, on habite à Lille dans le nord de la France.

Les Ch’tis du nord.

On est flamands en fait, moi je suis flamande.

Dès que je lui dis ça, elle me dit ça : non je suis flamande, je ne suis pas Ch’tie.

Et en fait on s’est rencontré en 2011, et en 2011, bah voilà, on s’est mis… on a beaucoup réfléchi sur ce qu’on voulait faire. Et en fait, arrivés dans le monde du travail on s’est dit : non, ce n’est pas pour nous, donc on va se lancer dans l’investissement immobilier.

Donc on s’est vraiment formés et on est passé à l’action massivement, puisqu’on est passé de zéro à 1,5 million d’euros de parcs immobiliers en 30 mois, notamment grâce à la colocation. On a fait aussi un achat-revente, on a fait aussi deux opérations en courte durée. Et donc voilà, vraiment massivement à l’action, c’est un petit peu… On en discutait ensemble, justement, des suceurs de bouquins qui ne font que se former, se former et se former et qui ne passent jamais à l’action, nous on est beaucoup dans l’action.

Nous, c’est plutôt l’inverse.

C’est le même réflexe.

On se ressemble, on a le même type de profil où on est en mode « machine chinoise », actions et ce qui permet en fait d’aller rapidement, et surtout d’avoir facilement des résultats.

Un lancement dans le business en ligne

Et du coup après l’immobilier, on s’est dit – moi je m’en souviendrais toute ma vie – moi je rentrais du boulot et Seb était en RTT, en caleçon sur son fauteuil et il me dit : « chérie je sais ce qu’on va faire de notre vie, en plus de l’immobilier on va se lancer sur le business en ligne ». Et donc, c’est là où on a commencé à s’intéresser au business en ligne.

Alors, quels sont les premiers acteurs que vous avez découverts sur internet ? Ce sera intéressant de voir des gens dans l’immobilier qui ne connaissaient rien : sur qui vous êtes tombés, est-ce que c’était YouTube, est-ce que c’était de la pub Facebook, des sites web, Instagram… ?

Alors, c’était moi j’étais en RTT et je passais mon temps sur YouTube. Donc je regardais vidéos, sur vidéos, sur vidéos, et les personnes que je suis tombé rapidement dessus, c’étaient Cédric Anicette.

Et Olivier Roland aussi.

Olivier Rolland, c’est vrai, c’est vrai. Et ensuite de fil en aiguille, puis aussi ça dépend du stade dans lequel on est dans le business en ligne, et de fil en aiguille on s’intéresse au business en ligne et je suis tombé sur toi, notamment aussi après.

Alors, qu’est-ce qui vous a convaincus ? C’est intéressant, donc là c’est peut-être votre cas, vous êtes… si vous regardez la vidéo ou vous l’avez peut-être découvert par ricochet – parce que c’est ça la magie de YouTube – c’est que si vous regardez une thématique, je prends l’exemple, si vous regardez une vidéo de quelqu’un sur le bitcoin, sur les côtés vous allez avoir toutes les autres vidéos des autres personnes qui font des vidéos sur le bitcoin, et du coup, en cliquant, en navigant, vous avez peut-être accroché avec une personne. Donc vous, toi plus particulièrement Seb, c’était… donc tu as fait… voilà, tu as découvert Cédric Anicette et Olivier Roland. Et qu’est-ce qui t’a amené, du coup, à être membre du club privé business, à venir à mon séminaire, comment c’est arrivé jusque-là donc avec un départ sur Cédric Anicette et Olivier Roland dans les vidéos YouTube ?

Leur avis sur le Club Privé Business

En fait Cédric Anicette on a fait son mastermind, et là on a rencontré Sébastien Ascon qui fait aussi partie des ton club privé. Et il nous a dit : « inscris-toi au club privé de Maxence Rigottier, tu verras c’est génial, il y a du coaching commun tous les mois, vraiment quand tu as déjà commencé le business en ligne, si tu veux vraiment passer au niveau supérieur, c’est vraiment là qu’il faut être ». Parce que tu donnes des conseils tous les mois et puis, tu regardes ce qu’ont fait, donc ça, s’est vraiment bien.

Et moi ce que j’aime bien, c’est le côté pragmatique. C’est…

Ah oui ! Plan d’action 1, plan d’action 2…

Voilà. En un tu fais ça, en deux tu fais ça, en trois tu fais ça… et ça j’aime bien. Et c’est quelque chose qu’on a retrouvé chez toi.

Et surtout le mois d’après, quand tu te reconnectes et que tu dis : « alors, qu’est-ce que tu as fait de ton plan d’action ? »

Où tu en es ?

Et que là tu te dis : « mince, je n’ai pas tout fait ». En fait, ça te… ça t’oblige quelque part à avancer. Et donc du coup, tu avances vachement vite.

Et vous voyez un petit peu la puissance ? Donc là on a deux éléments, donc au démarrage vous avez fait le mastermind de Cédric Anicette, donc par ricochet, eh bien vous rencontrez plein de gens, parce que de manière générale les clients qui sont chez moi sont clients chez d’autres infopreneurs et inversement : les clients d’autres infopreneurs peuvent devenir client chez moi. C’est une synergie, c’est un peu pareil pour l’immobilier et toutes les différentes thématiques. Et ce qui est important, c’est que si les gens aiment ce que vous réalisez – donc quand je dis les gens, vos clients – eh bien ils vont dire du bien. Et là, c’est-ce qui s’est passé, donc merci Sébastien Ascon de… entre guillemets, il a été mon commercial sur ce coup-là. Et comme vous avez apprécié le club privé business, par ricochet, boom, séminaires. Et c’est ça, vous savez : plus un client est satisfait, il va racheter d’autres programmes ou service de vous-mêmes, c’est aussi bête que ça.

Un gros projet décidé lors du séminaire : une location à 30 pour le Mastermind

Et du coup, c’est à ton séminaire qu’on s’est dit : « tiens, si on faisait un événement physique ? » Alors je discutais avec Seb, et puis du coup notre associé Niels, et je disais : « moi j’aimerais bien faire un truc, genre projet X, grosse villa », un truc vraiment démentiel…

À lire
COMMENT Romain GAGNE entre 5000 et 10000€ par MOIS avec 1 TUNNEL de VENTE d'EXCEPTION sur son SITE !

Démesuré totalement.

Démesurés. Et en fait, quand j’en parlais aux gens, les gens me disaient : « ouais, enfin c’est quand même un peu gros, enfin, tu démarres sur internet, c’est quand même gros comme truc ». Et Niels, une heure plus tard il revient, il fait : « regarde, j’ai sélectionné quatre-cinq villas », donc toujours pendant le séminaire. Et il me les montre et en fait, j’ai vu cette villa-là et j’ai dit : « vas-y on réserve ».

Incroyable.

En plus on était chaud, on était dans le moov du séminaire, tu vois ? Donc boom, on a réservé.

Et non, c’était incroyable, ouais, parce que les… en fait, quand on discutait à ton séminaire…

Donc c’était quand ? Parce que le séminaire c’est le samedi dimanche, et la journée additionnelle VIP, le lundi. C’est quand que vous avez fait, c’est le samedi pendant le séminaire, le dimanche ?

Le samedi, Niels a trouvé la villa.

Recherche le samedi, OK c’est top.

Le samedi on a réservé, ensuite le samedi soir on avait fait une colocation avec, du coup, Sébastien Ascon et puis d’autres personnes, ils étaient chauds pour venir : « tu es chaud pour venir ? » « Ouais, toi tu es chaud pour venir ? » « Ouais, toi tu es chaud pour intervenir ? » « Ouais ». On a dit : « OK, c’est bon, de toute façon c’est réservé ». Et le dimanche, on a fait la page de vente, l’opt-in et c’était parti.

D’accord.

Et la page de vente, je me souviens, on était assis, donc il y avait Niels, toi, moi, Goulwenn je crois.

Goulwenn Tristant.

Goulwenn Tristant, et hop, on faisait la page de vente et on disait : « Goulwenn, qu’est-ce que tu en penses ? » Et je crois qu’il ne nous prenait pas du tout au sérieux, je crois que les gens ils ne pensaient pas qu’on allait vraiment le faire, et on l’a fait. Enfin, c’est…

Bah, du coup merci Maxence parce que…

Ouais, quand j’ai appris ça, c’était assez marrant, je me suis dit : « il faut que je partage tout ça ». Et c’est ça qui est top, c’est que dans les événements ça vous donne des changements. Comme moi là, en étant intervenu aussi à votre mastermind, je me suis dit : « il faut que je fasse aussi le même genre d’événement pour tout ce qui est business en ligne », donc ça c’est pratique. Et ce qui est bien, comme vous connaissez pas mal de monde dans l’immobilier, vous avez pu demander, voilà : Maxence Chabbert, Sébastien Ascon, Goulwenn Tristant, Raphaël Carteni et toutes ces personnes-là, soit qui étaient à mon séminaire, soit que vous avez directement par message vocal ou par téléphone. Et tout de suite ça a validé. Et petite anecdote alors là qu’ils m’ont dit hier soir, qui m’a surpris, c’est qu’il n’y avait qu’une semaine qui restait. Donc c’était… donc là en avril, fin avril 2018, et une semaine sur l’année de libre. Ce qui me choque, parce qu’on est à Grenade en Espagne.

Mais en fait, la villa est démentielle, elle fait 1 300 m², je crois qu’il il y a quatre ou cinq niveaux

En fait c’est fou, parce qu’on est 30, mais enfin, tu pourras confirmer, mais on n’a pas l’impression de vivre à 30, tellement elle est grande.

Ouais. Et si vous m’avez suivi récemment sur Instagram, tout ce que j’ai mis en place, évidemment, deux piscines : une piscine intérieure et extérieure, il y a quatre étages, billard, pingpong, babyfoot, jacuzzi, il y a des chambres de partout. Donc même à 30, je confirme, on n’avait pas du tout l’impression… bah, si vous voyez ou vous avez déjà été dans un endroit 1 300 m² habitables ! Clairement c’est grand.

C’est la première villa aussi grande que je visite, enfin, je n’ai jamais visité aussi grand. Je ne sais pas toi, mais…

Ouais, bah idem c’est la première fois que je vois une villa aussi grande. Donc c’est plutôt sympa, et ça donne des idées pour la vision dans le futur.

Bah en fait, c’est surtout le… nous ce qu’on voulait retrouver dans le mastermind, c’était le côté convivial qu’on n’a pas forcément dans les séminaires, parce que c’est à Paris, ça ne te coupe pas du cadre et on voulait un truc un peu différent. Donc, en fait sur le coup, je me dis : on était un peu inconscient, parce qu’on n’avait rien vendu, on ne savait même pas si ça allait marcher. Et pour te dire, on n’a même pas regardé si d’un point de vue aéroports c’était bien desservie En fait, il s’avérait que non, donc du coup au départ on a eu un peu de mal à vendre le mastermind, parce que, bah, on n’avait pas mis, tu sais sur la page de vente à la fin, on n’avait pas mis comment venir à la villa. Et c’est toi qui nous a dit : bah, rajoute comment venir : le transport, les voitures ; et on a mis du coup des liens, et là ça commençait à se vendre.

Ouais, parce qu’il faut vraiment mâcher l’intégralité, n’hésitez pas à taper Maxence Rigottier mastermind, vous allez voir aussi comment je procède pour la présentation de mon mastermind. Mais en gros, de manière générale, ayez toujours ça l’esprit : si vous faites un présentiel, je sais que tout le monde ne le fait pas et vous, vous l’avez fait, donc bravo et félicitations une nouvelle fois, c’est que :

  1. Vous avez la location du lieu, donc là en l’occurrence c’était une villa à Grenade en Espagne.
  2. Vous devez prendre quelqu’un pour filmer votre atelier, puis en profiter si vous avez l’occasion de faire des vidéos avec les intervenants, récupérer les témoignages en vidéo, bref, vraiment optimiser avec la partie vidéo qui va vous créer un nouveau produit : avoir des avis, donc des témoignages en vidéo, plus du contenu pour vos réseaux sociaux, votre chaîne YouTube et ainsi de suite.
  3. Là aussi c’était très malin de votre part – c’est d’avoir amené un photographe. Pareil, parce que c’est qu’on appelle la valeur perçue, donc faire des photos. Ça permettra aussi d’alimenter sur vos pages de vente, sur vos différents sociaux : Instagram, Facebook… et d’augmenter votre valeur perçue par rapport à ça. Et après la quatrième chose, donc là…
  4. Oui, j’allais dire quatrième chose : la cuisinière. C’est clairement quand tu organises un mastermind, tu n’as pas le temps de faire la cuisine, tu n’as pas le temps de faire la vaisselle, il faut absolument te faire aider là-dessus. Parce que là, ici on n’est pas l’hôtel, on n’est pas dans un restaurant. Donc, nous, elle venait faire à manger, elle s’occupait de la vaisselle, parce que clairement tu n’as pas le temps.

Pas le temps du tout. C’est vrai que c’est un événement un petit peu nouveau, très convivial, où on… c’étaient des séances de travail très sérieuses et en même temps, beaucoup de fun une fois qu’on avait terminé les séances de travail. Et je pense même qu’on peut même encore améliorer la chose avec une femme de ménage.

Oui, la femme de ménage à mi-temps, ça, ce serait le top.

Ouais, parce qu’évidemment 1 300 m², on est 30, tout le monde pose son gobelet, sa fourchette, son couteau… un petit peu n’importe où. Donc ça, c’est très utile vis-à-vis de tout ça. Donc autre question que vous posez certainement, vous dites : OK Sacha, OK Seb, j’ai bien compris l’importance d’un événement physique et bravo d’avoir, en quelque sorte, posé le gros bifton, donc 8 000 € la semaine juste pour la villa. Donc ensuite il y a d’autres frais : le photographe, le vidéaste, la cuisinière, les dépenses annexes et ainsi de suite. Donc, comment on convainc des gens pour s’inscrire ? Parce que, vous l’avez compris, on le verra juste après, mais voilà : vous n’avez pas forcément gagné d’argent, mais vous n’en avez pas perdu non plus, donc ça c’est royal et on vit un super moment tous ensemble. Voilà, comment vous avez procédé pour vendre les places ? Comment vous avez fait aussi pour fixer un prix, le nombre de participants limitant ? Dites-nous tout.

À lire
Comment utiliser la PLATEFORME 1TPE pour vos PRODUITS et SERVICES ?

Leur stratégie de vente

Alors déjà, on a regardé sur ton club privé comment tu avais vendu, toi, ton mastermind, voilà. Non, mais il faut dire, quand c’est bien fait on recopie. Et en fait, on a repris tes bases, on a modifié un peu la page de vente et ensuite, on te l’a montré durant le coaching, et en fait à partir de ça, on a réussi à vendre quelques places. Et après pour les gens qui étaient hésitants, qui nous envoyaient des mails en nous demandant : « voilà, je suis intéressé, mais je ne sais pas trop », là je leur demandais leur numéro de téléphone et je les appelais directement pour faire la vente en présentielle.

Téléphonique, ouais.

Ouais, ça c’est… il n’y a rien de plus puissant que le fameux téléphone pour convertir des gens.

Donc nous en fait, on a quatorze places vendues, puisqu’on s’adapte aussi en fonction du nombre de chambres qu’il y a dans la villa. Et donc, je crois qu’il y en a quatre ou cinq qui ont été vendues en ligne sans téléphone. Et tout le reste, c’est des gens qui voulaient en savoir plus : on leur a téléphoné. Et c’est vrai que nous à la base on est des commerciaux, donc vente par téléphone on est plutôt à l’aise. Et on a vendu beaucoup de places par téléphone.

Mais ça c’est toi aussi, je ne sais plus où c’était, je crois que c’était… tu as quitté la Rat Race où je t’avais vu prendre ton téléphone pour appeler quelqu’un, tu avais dit : « boom, une place de plus ! » Et du coup je me suis dit : bah en fait, c’est génial de mélanger le business en ligne et le physique.

Ouais, on pense qu’il y a une complémentarité qui est intéressante : être présent en ligne attirer des prospects en ligne, et pourquoi pas, closer par téléphone. En tout cas, ça a fonctionné pour ce mastermind.

Parce que globalement, si des gens vous disent : « je suis intéressé pour votre événement », vous avez 80 % de chances de le convertir grâce au téléphone. Et du coup, surtout en plus, ça prend généralement 10-15 minutes grand maximum. Donc ça permet de valider la commande, la personne est rassurée, ainsi de suite. Et ça c’est royal vis-à-vis tout ça.

Et puis autre chose aussi, c’est… nous, on a fait des tarifs couples.

Malin, ça c’est malin !

Bah, nous notre… enfin, les gens qui nous regardent, comme on est deux en fait, c’est beaucoup de couples.

Beaucoup de couples, beaucoup de femmes aussi qui nous regardent. Et, on a même eu certaines commandes où c’est les femmes qui ont pris leur place, elles nous ont demandé : « bah, tiens j’aimerais bien venir avec mon mari, est-ce qu’il n’y a pas un tarif préférentiel ? » Donc on a fait un tarif couple, pour inciter justement les couples à venir ici.

Donc ça, c’est la première fois que j’ai vu autant de femmes dans un événement auquel j’intervenais, donc c’est marrant.

Et en fait ce qu’il y a de nouveau, c’est que les deux sont intéressés, mais en fait c’est les femmes qui disent : « écoute, je laisse mon mari à la maison, mais moi je viens ».

Ça c’est rigolo.

C’est vrai que sur les 14 participants, il y avait deux-trois…

Il y avait beaucoup de femmes.

Trois garçons ? Trois ou quatre garçons.

Ouais, donc dix femmes quatre hommes globalement, ouais je m’en souviens, c’était intéressant par rapport à ça. Donc souvenez-vous : si vous faites un séminaire, atelier, mastermind, donc faites un tarif duo. Donc, soit couple ou soit avec un partenaire ou une sacrée connaissance, mais l’idée c’est d’avoir un tarif duo, donc deux places. Pourquoi ? Parce qu’il y a beaucoup de personnes qui veulent venir à deux, et du coup, vous perdez une vente ou… bah, là ça biaise un petit peu la conversion du marketing si vous ne mettez pas en place, ça c’est clair.

Et puis en termes logistiques en plus, quand ils viennent en couple, ça ne fait qu’une chambre de pris. Enfin, ce n’est pas non plus…

Oui, c’est assez simple.

Donc c’est… même si on vend un petit peu moins cher parce qu’ils sont en couple, ce n’est pas trop grave pour nous pour la gestion logistique derrière.

Puis même, ils arrivent en même temps, donc si jamais tu mets en place des navettes, eh bah c’est plus facile de gérer parce qu’ils arrivent ensemble, logiquement, sauf s’ils se font la gueule, mais logiquement ça doit passer.

La culture de la fête

Et ce qui est… en fait, ce que j’ai apprécié aussi, en tout cas l’autre point positif de votre mastermind qui était vraiment intéressant, c’est que les gens dormaient au lieu du mastermind. Comme on vous l’a dit, c’est une villa de 1 300 m², donc il y a les chambres au-dessus. Et du coup, ce qui est top, c’est que la personne en fait, elle réservait sa place pour le mastermind, payait son billet d’avion et tout le reste était compris. Donc ça c’est aussi une offre que beaucoup de personnes apprécient, parce que clairement, bah tu te dis : « OK, j’ai acheté ma place, j’ai pris mon billet d’avion et après bah je ne paye plus rien ». Et puis voilà, on n’a pas besoin de s’emmerder à aller chercher un emploi ou de la bouffe et ainsi de suite. Et ça, voilà, c’est une belle attitude en quelque sorte. Et puis l’autre point, c’est que je trouve que ça tisse davantage les liens, le fait d’être vraiment H24. Même on a fait la teuf à la fin du deuxième soir, voilà : piscine, grosse bamboula, d’ailleurs mode boîte de nuit et ainsi de suite. Donc c’est assez marrant : speakers, participants, on était tous là, on faisait la grosse teuf, avec de grosses bouteilles de champagne de partout, donc c’était très marrant.

Même le cadreur était dans la piscine, parce qu’on ne fait pas de différence : que ce soit le staff ou les participants ou les intervenants, nous… enfin, moi je viens de Dunkerque, et en fait on fait beaucoup…

Ça fait la teuf à Dunkerque.

Ouais, énormément la teuf.

En fait, ça fait beaucoup la teuf, mais ça fait surtout beaucoup de business pendant le carnaval de Dunkerque. C’est-à-dire que : ce n’est pas parce que tu fais la fête, que tu ne peux pas faire du business. Et au contraire, quand tu fais la teuf, tu crées des liens plus facilement. Et donc du coup, le business se fait plus naturellement et de manière plus sympa aussi.

Et c’est vrai que ça, ça peut déconcerter certaines personnes qui… ils pensent que le business, c’est par exemple que l’élite, l’élite, on se prend au sérieux, ce n’est pas très convivial. Alors que, notamment au carnaval de Dunkerque, moi-même ça m’a surpris, parce que je ne suis pas du tout du Nord, et quand j’ai vu ça en fait, il y a des personnalités très importantes, par exemple le maire de la ville, qui se déguise de manière parfois… enfin, quelqu’un qui ne connait pas dirait : « mais c’est ridicule ! » Alors qu’en fait ils se déguisent, et ils font du business, de grands chefs d’entreprises et ils font du business déguisé, limite en buvant ensemble.

À lire
Olivier Roland : 5 à 10 000 euros par MOIS avec 200 000 VUES YOUTUBE !

Avec de gros canons : « sors-moi du rouge ! »

Non, la bière ! La bière dans le Nord.

Ah ! « Sors-moi de la bière ! » OK.

Et d’ailleurs, les hommes se déguisent en femmes et c’est sûr que quand tu invites par exemple tes clients. Par exemple, je ne sais pas, toi tu es dunkerquois, et ton client vient de Bordeaux. Tu lui dis : » bah écoutes, viens chez moi, on va faire le carnaval ». Quand il vient chez toi et que tu lui mets un soutien-gorge pour le déguiser en femme, une perruque et une robe et des bas résille, eh bah, ça change le rapport.

Et pourtant, ça se trouve il y a des contrats de plusieurs millions d’euros qui sont signés, alors que le maire…

Avec une perruque, des bretelles de seins et puis du… des grosses bières.

Et bizarrement, je ne sais pas pourquoi, mais les gens qui ne viennent pas de Dunkerque et qui se déguisent, ils veulent avoir une grosse poitrine, toujours.

Donc en tout cas, cet aspect hyper convivial, fun, mais en même temps très sérieux, parce qu’on a quand même mis des conférences et des intervenants quand même de haut niveau. C’est-ce qu’on a voulu reproduire ici, et je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui ont aimé ce concept. En tout cas, de vraiment avoir une grosse convivialité…

Qu’est-ce que tu en as pensé, toi ?

Moi, j’ai vraiment bien apprécié, je trouve ça top. De toute façon de manière générale, je suis quelqu’un qui fait des présentiels et oui, je resigne pour l’année suivante, avec grand plaisir. Alors pour finir sur une dernière question, vous vous posez certainement, vous vous dites : OK Sacha et Seb, donc là j’ai compris tous les mécanismes pour organiser un event, mais comment vous avez fait pour arriver donc à convaincre des speakers ? Est-ce que c’est vraiment la villa qui a tout fait ? C’est le fait d’avoir déjà été dans du présentiel par le passé ? Parce que si vous regardez la vidéo, vous vous dites : « oui, mais moi, personne ne me connaît ». Donc potentiellement, en faisant un événement physique, je peux arriver à vendre des places, mais comment convaincre des gens qui sont reconnus dans leur marché d’accepter à réaliser l’event ?

Il y a plusieurs choses. Déjà, c’est sûr que nous on a fait quand même pas mal de présentiels. En tout cas à force, tu croises toujours les mêmes personnes. Et au bout d’un moment, tu tisses des liens forcément. Et au-delà de ça, par exemple dans ton club privé, tu vois, Sébastien Ascon fait partie de ton club privé, il y a Maxence Chabbert aussi. Donc tu as aussi des points communs, donc tu leur dis : voilà, on fait partie un peu du même clan, on est sur la même thématique, en plus de ça on a à peu près les mêmes centres d’intérêt, donc c’est plus facile.

En fait, c’est au fur et à mesure le réseau il se fait, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Ce qui nous a aidés aussi c’est le mastermind de Cédric Anicette, on a rencontré pas mal de personnes, qu’on a pu aussi recontacter notamment pour cet événement-là…

Mais que ce soit le mastermind de Cédric Anicette ou un autre.

Ou un autre, c’est… ce que je veux dire, c’est qu’au fur et à mesure des événements…

Ouais, vous vous créez du réseau… c’est pour ça que moi je suis venu dans ton événement : ça me permet à créer du réseau et ainsi de suite. Et puis, c’est toujours cool de passer des moments…

Typiquement, si tu es intéressé pour le business en ligne, il faut aller à ton mastermind. Parce que c’est là où tu vas rencontrer les grandes personnes sur le business en ligne. Et à force de les voir, surtout sur les masterminds ce qui est intéressant, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de monde. Donc en fait, par exemple nous, il y avait 14 clients pour… 14 participants pour 7 intervenants. Donc il y a une proximité.

Plus nous, ouais.

Et c’est comme ça que tu crées du réseau.

Donc 14 participants, 7 speakers : 21 plus vous, plus… voilà, quelques personnes techniques, ainsi de suite, on était un peu moins d’une trentaine. Donc ouais, c’était vraiment royal. Et puis c’est bien aussi, quand on est une vingtaine trentaine, ça permet de pouvoir échanger un peu avec tout le monde et ainsi de suite. Donc c’est le bon format.

Même toi, ton mastermind en Estonie, il y aura combien de participants ?

Là on sera 11 participants et peut-être… ouais, 9-10 personnes qui vont passer. Ouais, il y a du monde, mais après, moi c’est sur plusieurs jours, et puis après on fait des vidéos entre temps, et puis il y a pas mal de personnes qui viennent aussi pour visiter aussi l’Estonie, donc ça va être sympa.

Mais de toute façon, c’est dans des événements comme ça que tu crées ton réseau. Enfin, je veux dire : tu es obligé d’être là, tu es obligé d’être présent, tu es obligé de rencontrer du monde. Et puis en plus, moi ce que je conseille aussi, c’est de faire du business et de faire des masterminds et des séminaires avec des gens que tu aimes bien aussi.

Absolument, toujours être sur la même longueur d’onde, ça c’est important. Alors pour finir, cette question bonus : donc sur ces quatorze participants, il y avait une vente, entre guillemets, qui avait été réalisée par moi, deux ventes par Sébastien Ascon. Et le reste, est-ce que c’était vos clients ou prospects qui ont rejoint le mastermind ? Comment ça s’est procédé, est-ce que c’est plutôt des gens qui se disent : « je te suis sur YouTube, les réseaux sociaux, mais je n’ai pas encore dépensé chez toi, je n’ai encore jamais investi », ou en revanche c’est quasiment que des gens qui avaient déjà acheté un programme online ?

Alors, on a eu les deux cas de figure.

On a eu les deux, en fait on a eu des gens qui avaient déjà acheté chez nous nos formations, et on a eu des gens qui nous suivaient, mais qui n’avaient jamais rien acheté. Mais eux par contre, on les a convertis en faisant des webinaires ou du présentiel, des petites conférences comme ça à Lille, Toulouse… en se déplaçant quoi.

Ouais c’est le… Là aussi, quand vous échangez sur les personnes, tout simplement en physique, c’est beaucoup plus simple, ouais.

Donc ouais, des deux cas de figure. Et on a même une cliente qui a pris pour la première fois l’avion, elle nous l’a dit, pour venir ici au mastermind. Donc elle est vraiment très motivée.

Elle a dit qu’elle vient de chez toi, de mémoire, je crois que c’était elle. Et en fait, elle disait : « ah, j’ai envie de venir, mais je n’ai jamais pris l’avion et ça me fait peur ». Et en fait finalement, elle est passée à l’action. Et en plus, elle, elle avait une escale, donc elle a pris deux avions aller et deux avions retour. Donc en fait, comme quoi quand on veut, on peut. Et elle clairement, elle ira loin parce qu’elle se bouge, elle se donne les moyens

OK, merci pour le retour d’expérience.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-business-02

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

6 INVESTISSEMENTS pour

GAGNER en moyenne 10% / AN

de REVENUS PASSIFS

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest