De 0 à 25000 ABONNÉS YOUTUBE en 1 TEMPS RECORD ! Avec ANTHONY NEVO

De 0 à 25000 ABONNÉS YOUTUBE en 1 TEMPS RECORD ! Avec ANTHONY NEVO

Est-ce que vous avez la forme ? Ici Maxence Rigottier. Aujourd’hui, je suis avec Anthony Nevo qui a un business par rapport au développement personnel et l’affiliation. On va voir ensemble comment tu es passé de 0 à 25 000 abonnés sur YouTube en un temps record. Tu vas nous expliquer tes coulisses et ce que tu réalises. Je t’invite à rapidement nous expliquer comment t’est venue l’idée de te lancer sur YouTube. Salut Anthony.

Anthony : salut Maxence. Je me suis lancé sur YouTube ça fait déjà un petit moment. Au début, je faisais quelques vidéos, mais sans trop mettre mon focus dessus. Et là, ça fait à peu près 4-5 mois que je tourne pratiquement une vidéo par jour. Je suis beaucoup plus présent.

Maxence : comment ça t’est venu de te dire, je prends ce virage YouTube parce que ça a l’air de bien marcher et je réalise une vidéo par jour ? Toi, c’est seulement du lundi au vendredi. Le week-end tu te mets en day off, tu ne fais rien de spécial.

Une vidéo YouTube par jour

Anthony : un petit peu de repos

Maxence : ça te permet de te reposer et ça permet aussi à votre audience de pouvoir visionner les vidéos parce que si vous publiez trop de contenus, vous perdez du monde en route et c’est dommage parce qu’il y a beaucoup de personnes qui n’ont pas énormément de temps. Il faut aussi les laisser souffler.

Anthony : oui tout à fait. Quand j’ai intensifié sur YouTube, c’était vraiment pour partager mon parcours. Je me suis fixé comme défi de devenir millionnaire avant mes 30 ans et j’aime bien l’idée de pouvoir dire aux gens : vous m’avez vu sur ma chaîne YouTube il y a quelques années, j’ai démarré de zéro, j’ai travaillé en usine, et maintenant je suis en train de grimper et je filme toute mon évolution.

Les gens peuvent donc s’identifier à moi, peuvent se dire que ce mec-là est un peu comme moi, il n’y a pas trop de différence, donc si lui, il peut le faire, moi, vu que je ne suis pas plus con qu’un autre, je pourrais aussi le faire. D’ailleurs, ça, c’est un truc quand j’ai commencé, je regardais des gens avoir des résultats vraiment extraordinaires. Et je me suis toujours dit ça : si lui peut le faire, moi aussi, peut-être que je pourrais le faire et ça m’aidait à chaque fois à passer à l’action.

Aujourd’hui, YouTube c’est un canal exceptionnel. Il y a eu l’explosion des blogs à un moment sur le Web. Les gens aimaient lire des articles, aujourd’hui, je ne sais pas pour vous, mais personnellement je lis très peu d’articles et je pense que la génération qui arrive, plus ça va aller, plus les articles seront lus par très peu de gens. Par contre, le format vidéo est fun. Vous pouvez avoir beaucoup de contenus en un minimum de temps, ça permet d’expliquer beaucoup de choses. Ce qu’on va dire dans cette vidéo en 10 minutes, il aurait fallu écrire des pages et des pages de texte pour dire la même chose et sûrement que vous ne l’auriez pas lu si ça avait été en ligne.

YouTube est canal exceptionnel et l’évolution de YouTube est vraiment impressionnante. L’année dernière, ils ont fait 50 % de plus par rapport à l’année d’avant et tous les ans ils prennent 50 %, donc on peut se dire jusqu’à où ça va aller. Aujourd’hui les gens suivent les Youtubeurs comme les émissions à la télévision, ils sont habitués à avoir sur telle chaîne à avoir leur émission à 18 heures, ils sont habitués qu’un Youtubeur tel jour à telle heure il passe sa vidéo.

Si vous avez un public de fans qui commencent à arriver, ils vont être habitués à ça et ça va prendre très vite et ça peut devenir viral. Au final, YouTube, ça peut aller très très vite. Le plus important est qu’il faut avoir sa propre patte et se démarquer. Généralement quand on essaie de copier les autres, on va toujours copier en un peu moins bien.

Maxence : c’est important que vous soyez toujours vous-même. Personne ne peut être meilleur que vous.

Anthony : tout à fait. S’inspirer, c’est très bien, mais vraiment avoir sa patte. Sur YouTube, il faut avoir ce côté un peu fun, un peu divertissement parce que les gens ne viennent pas sur YouTube pour se former, mais pour se divertir, comme ils sont sur Facebook pour se divertir. Il faut donc essayer d’amener ce côté divertissement et si vous avez un message à faire passer, il faut essayer de le faire passer dans le divertissement, mais pas que le message soit le premier.

Le divertissement au top sur YouTube

Le divertissement vient en premier. La personne clique parce que vous avez fait un truc, parce qu’elle a envie de voir quelque chose et à l’intérieur vous allez glisser votre message. Et c’est ce que j’essaie de faire depuis 4 mois en faisant des vlogs. Je filme mes voyages. Pour les gens, c’est cool parce qu’ils découvrent des endroits, je les fais voyager en même temps, c’est plutôt sympa et à l’intérieur je fais glisser mes messages. Ça plaît plutôt pas mal.

Maxence : ce qui est intéressant c’est que tu as la même logique que les grands Youtubeurs où tu filmes ta vie, tu donnes des conseils, énormément de valeur ajoutée, sauf qu’à la différence des gros Youtubeurs que vous voyez et qui ont des audiences gigantesques avec des millions d’abonnés, des millions de vues au bout d’une semaine dès qu’ils ont publié une nouvelle vidéo, toi, tu utilises la force de frappe du webmarketing, notamment en réalisant des optin, en mettant des liens, des annotations à l’intérieur des vidéos, en mettant également des liens comme le « i » comme info en haut à droite de la vidéo YouTube, en mettant toutes les descriptions de tes principaux produits.

Ça, c’est magique, c’est ce que je suis en train de faire. J’ai copié sur toi, j’ai trouvé ça énorme. Si vous avez déjà des produits, dans la description YouTube, dans chaque vidéo, vous mettez par exemple : mes formations, ou encore ma boutique en ligne. Vous mettez la promesse de votre produit avec le lien qui redirige vers une page de Squeeze page soit vers la page de vente, soit vers une conférence en ligne ; et ensuite, différents paramètres : suivez-moi sur Facebook, peut-être sur mon site et également les différentes URL de vos bonus. Vous vous servez de la description YouTube parce que plein de gens vont visionner votre vidéo et qui veulent en savoir plus, pour pouvoir ensuite vendre.

Anthony : petite chose, vous pouvez aussi le notifier sur vos vidéos, à chaque fin de mes vidéos je marque : lien de mes formations dans la description. Ça fait que tous les gens qui vont au bout de la vidéo vont le savoir et vont aller dans la description voir les différentes formations.

À lire
Comment ROY GAGNE 25 000 euros par AN avec 450 VISITES par JOUR sur son SITE WEB de DESSIN ?

Maxence : il y a une question que vous vous posez peut-être, merci Anthony, mais comment tu fais pour arriver à produire autant de contenu, 5 fois par semaine, comment tu gères la délégation pour ne pas être en mode chinois à travailler 10 heures par jour, comment tu procèdes par rapport à ça ? Et deuxième question vis-à-vis des idées pour ne jamais être en panne d’inspiration.

Anthony : dans le format que j’ai choisi, le vlog que je fais jusqu’à maintenant, c’est assez simple dans le sens où de toute manière dans ma journée je bouge. Donc que je prenne ma caméra avec moi ou pas, je n’ai pas plus de travail. C’est juste que je vais filmer, je vais voir quelqu’un, il va se passer quelque chose dans la journée.

Maxence : voici la caméra d’Anthony. Vous la voyez. C’est quoi ?

Anthony : Canon X7

Maxence : c’est un appareil photo avec le trépied qui va avec. Vous pouvez utiliser ça ou pour démarrer si vous avez peu de moyens votre téléphone, un simple smartphone fera déjà l’affaire avant de passer à un next level.

L'intérêt d'être authentique

Anthony : tout à fait. Du coup, ça ne me demande pas plus de boulot de filmer quand je suis en voyage les visites que je fais. Après il y a les montages. Les montages sont très importants sur YouTube. C’est à ne pas négliger. Vous pouvez faire énormément de vidéos, malheureusement si les gens s’ennuient au bout d’un moment ça ne va pas prendre. Les montages, je ne vais pas le cacher, c’est très très important. Je le délègue aujourd’hui. Je le faisais au début. Je le fais sur un logiciel qui s’appelle Final Cut sur Mac. Je le faisais quand je suis parti en Thaïlande il y a 4 mois, ça me prenait à peu près deux heures par jour. Là, j’ai quelqu’un qui le fait, ça lui prend environ trois heures par jour.

En fait, je pense qu’il y a vraiment deux grosses stratégies sur YouTube. Soit on choisit le contenu un peu massif, donc on va faire beaucoup de contenus. Soit on choisit de faire très peu de contenus, mais par contre, quand on va poster une vidéo si on en poste une par semaine, on va faire un gros montage sur ces vidéos, comme on peut voir les Youtubeurs Norman, Cyprien, tous ceux qui cartonnent. Ils postent très peu de vidéos, mais ils font un gros montage.

Maxence : tu m’avais dit à peu près 50 heures pour une vidéo. Évidemment, la qualité est aussi exceptionnelle.

Anthony : l’avantage est que la vidéo devient en général virale. Moi, je suis en train de voir. Je vais bientôt rentrer, demain France. Je ne vais pas forcément à faire du vlog de chez moi à mon bureau parce que ça va saouler les gens. Je suis en train de voir pour peut-être changer mon format et partir sur une à deux vidéos par semaine, mais faire de plus gros montage. Il n’y a pas de secret, de toute manière, vous regardez toutes les chaînes YouTube, ceux qui fonctionnent vraiment, si vous voulez vraiment avoir une grosse audience sur YouTube, il faut passer par là et il faut vraiment pouvoir se lâcher devant la caméra. Je pense que c’est très important. Les gens, quand ils allument la vidéo, voient que vous êtes authentique, que vous n’êtes pas coincé dans le truc. Au début, ça peut être difficile, mais ça s’acquiert. Là j’en suis à 400-500 vidéos, donc c’est beaucoup plus facile et ça sera à force de répétition. Si vous avez envie de montrer un truc, de faire un truc d’humour, de prendre un œuf et de vous le péter dans la gueule, faites-le, faites-la parce qu’au final c’est votre authenticité qui va payer. Généralement on se retient. Les gens qui veulent se lancer se retiennent de faire des choses.

Maxence : ils se disent que ce n’est pas bien, je vais avoir l’air d’un con ! C’est dommage parce qu’on perd aussi la connexion de la vidéo quand il nous arrive exactement la même chose.

Anthony : c’est ça. On devient public. Même si c’est inconscient on va automatiquement se demander ce que les autres pensent. Par rapport au regard des autres, ce que vous lui accordez comme importance, vous allez plus ou moins vous lâcher dans vos vidéos ; c’est vraiment important, faites vraiment ce que vous voulez. Si vous avez des trucs complètement barrés à faire, faites-le parce qu’au final vous allez accrocher des gens en faisant ça. Il y a des gens qui, par contre, ne vont pas vous aimer et ça aussi il faut être prêt. Je pense que c’est très important d’être prêt à accepter ça. Il y a des gens qui se lancent aujourd’hui sur YouTube, qui commencent à recevoir des critiques négatives…

Maxence : ils arrêtent, se disent que les gens s’en foutent… ce sont des footix, des personnes, des guignols. Vous allez toujours en avoir et il faut les ignorer. Vous allez soit masquer le commentaire, exclure de la chaîne ou signaler comme spam. Ensuite la personne est bannie, elle ne pourra plus vous laisser de commentaires.

Anthony : c’est important quand vous commencez d’accepter qu’il y ait des gens qui vont vous critiquer parce que ça sera la réalité. Il y a des gens qui vont tomber sur vos vidéos, ils ne sauront même pas ce que vous avez fait dans votre vie, ils ne sauront rien sur vous, mais ils vont vous laisser un commentaire « c’est de la merde ». J’en reçois pratiquement tous les jours, une ou deux personnes qui tombent sur mes vidéos, ils ne me connaissent pas du tout, mais ils se permettent de dire ça. Il ne faut surtout pas réagir à ça parce que si vous commencez à rentrer là-dedans, c’est fini. Vous allez accorder beaucoup trop d’importance à ces commentaires et au final, vous allez vous décourager. Je reçois deux, trois commentaires négatifs, mais à côté de ça je reçois 50 à 100 positifs par jour. C’est là-dessus qu’il faut mettre son focus. Tous les gens connus aujourd’hui se font énormément critiquer. Retenez bien ça, c’est très important.

Ses remèdes pour éviter la panne d'inspiration

Maxence : et concernant la création de contenus, pour ne jamais être en panne d’inspiration, est-ce que ça vient naturellement ? Est-ce que tu notes à chaque fois une idée et tu te dis dans trois jours je vais faire cette vidéo ? Comment tu procèdes pour ne plus avoir ce syndrome de je ne sais pas quoi dire aujourd’hui ?

Anthony : ça vient assez naturellement ; la lecture m’aide beaucoup. Quand je fais mes vlogs, c’est vrai que des fois je n’avais pas de sujet pour le matin, donc je commençais ma journée, j’allais me balader et ce qui est bien c’est que dans ma journée il va forcément se passer quelque chose. Je vais voir quelqu’un qui va mal réagir à un truc. Il va forcément se passer quelque chose dans ma journée où je vais pouvoir réagir et je vais pouvoir commenter ça.

À lire
COMMENT Romain GAGNE entre 5000 et 10000€ par MOIS avec 1 TUNNEL de VENTE d'EXCEPTION sur son SITE !

Maxence : le jour où tu avais perdu ton téléphone, quand tu es arrivé à Dubaï

Anthony : oui jeudi dernier

Maxence : tu as pu expliquer tout ce qu’il t’est arrivé et comment tu l’as retrouvé, qu’est-ce qu’on ressent, comment il faut réagir face à cette situation ?

Anthony : on préfère que ça ne se passe pas ce genre de situation. Des fois je n’ai pas de sujet, je fais un blog et je vois ce qui se passe. Après, c’est sûr que si je vais de gros montages, il me faudra des sujets.

Dans ce cas-là, il y a une technique qui est assez simple et que je peux vous conseiller si vous voulez des sujets qui buzzent, vous allez sur des sites comme démotivateur. Ce sont de gros sites qui ont des audiences énormes qui viennent des réseaux sociaux. Il y a quoi d’autre ? Démotivateur, viralbuzz, feedbuzz, quelque chose comme ça, qui rassemblent à démotivateur, et vous regardez les sujets. Vous cliquez sur les sujets d’articles et vous regardez le nombre de partages. Si un article est partagé 5000 fois et un autre 100 000 fois, celui qui a été partagé 100 000 fois, ça peut peut-être être intéressant de vous positionner là-dessus.

J’ai fait une vidéo dernièrement sur ma chaîne YouTube « 5 conseils que tout voyageur devrait connaître ». Cette vidéo est en train de bien marcher. Je l’ai repéré sur un site comme démotivateur, j’ai repéré que ça avait fait beaucoup de partages et du coup, je me suis inspiré de ça.

Maxence : excellent conseil, souvent il n’y a pas besoin de réinventer la roue. On prend ce qui a buzzé, on rebondit dessus et naturellement on va avoir énormément de vues et décoller par la suite.

Viralité du contenu et authenticité

Une question que vous vous posez peut-être : vous vous dites, Anthony, merci c’est excellent tout ce qui tu fais, est-ce que tu utilises la publicité YouTube et comment tu es passé de 0 à 25 000 abonnés ? Ton but est de passer à 100 000, je pense que tu vas réussir et je te souhaite même plus d’un million pour rejoindre les grands Youtubeurs. Comment tu réussis à fédérer des fans et des gens qui te suivent au quotidien parce que 25 000 abonnés, ça commence à être sympathique ?

Anthony : pour fédérer, je reviens à ce que je disais tout à l’heure, l’authenticité. Si les gens sentent que vous êtes authentiques…

Maxence : ton histoire personnelle plus le message que tu vas délivrer, ta mission

Anthony : c’est ça. Des gens vont regarder vos vidéos, vont aimer regarder vos vidéos et aimer votre personne. Si c’est le cas, ils auront envie de regarder les vidéos suivantes. Après, la régularité du contenu est très importante. Si vous postez une vidéo par mois sur votre chaîne, ça va être compliqué. Il y a un Youtubeur qui se permet de faire ça, Antoine Daniel, qui a 2,5 ou 3 millions. Il a énormément d’abonnés parce qu’il fait des montages impressionnants. Mais pour la majorité des Youtubeurs, la régularité du contenu est très importante. Il faut être régulier. Depuis que je publie un vidéo par jour, je suis plus visible, forcément j’ai plus de vues, j’ai potentiellement plus de gens qui s’abonnent à ma chaîne YouTube. Et après ce qu’il faut savoir, c’est que sur YouTube le bouche-à-oreille est assez important. Si vous avez déjà 10 000 abonnés, ça veut dire qu’il y a 1000, 2000, 3000 personnes qui vont naturellement voir vos vidéos, forcément ce sont 2000 personnes qui potentiellement vont parler de vous. Le bouche-à-oreille, il y a un énorme coup à jouer dessus.

Et la viralité du contenu. J’essaie toujours de mettre dans mes vidéos de me dire : est-ce que si moi je regarde cette vidéo, j’ai envie de la partager. Si ma réponse est non, j’essaie de changer quelque chose. Si moi je regarde ma vidéo, il faut que j’aie envie de la partager, de partager ce message, ce truc. La viralité, c’est assez important parce que si vous avez une vidéo qui fait le buzz, comme on en voit des fois qui sont vues des millions de fois, vous pouvez avoir 50 000 abonnés à votre chaîne YouTube demain. Ça peut aller très vite.

Maxence : une vidéo, boum, elle explose, elle fait un million. Vous avez 30 000, 40 000 nouveaux abonnés qui arrivent direct.

Anthony : c’est sûr. C’est pour ça que le divertissement est très important. Les gens, qu’est-ce qu’ils partagent ? Ils partagent l’humour, tout ce qui les divertit, tout ce qu’ils vont trouver fun. Ça va être principalement ça, donc il faut vraiment essayer de divertir les gens, d’amener votre patte, votre personnalité. Vous allez voir que petit à petit, alors ça prend du temps parce que j’ai lancé ma chaîne YouTube il y a 3-4 ans…

Maxence : sur les 12 derniers mois, tu es passé de combien à combien ?

Anthony : sur les 6 derniers mois, je suis passé 6000 à 22 000.

Maxence : de 6000 à 22 000 ! La première année, tu as fait peut-être de 0 à 500 abonnés, ensuite de 500 à 2000, de 2000 à 6000 et après de 6000 à 25 000. Là, tu es à 2000 abonnés par semaine.

Anthony : là, ça va assez vite, mais ça dépend.

Maxence : tu vises d’avoir 100 000 abonnés début 2017 et peut-être début 2018 200, 300 000 abonnés

Anthony : oui c’est l’objectif. Mais ce n’est pas parce que vous avez 100 000 abonnés que vous avez gagné la partie. Attention. À chaque fois que vous sortez une vidéo, vous prenez potentiellement un risque, celui que ça ne plaise pas. À chaque fois, ce sont des remises en question, il faut innover, être créatif. Mais en tout cas, lâchez-vous. Je crois que c’est le conseil le plus important que je pourrais dire, c’est lâchez-vous. Si vous avez envie de faire un truc devant la caméra, faites-le, vraiment faites-le, lâchez-vous, faites ce que vous avez envie de faire parce que c’est ça qui va accrocher les gens qui allaient attirer.

Le retour sur investissement par rapport à sa chaîne YouTube

Maxence : et concernant le retour sur investissement, est-ce que les personnes qui sont sur YouTube sont des clients, et non des personnes qui ne vont jamais vous rapporter de l’argent ou en revanche, tu constates que c’est meilleur que Facebook, c’est au moins aussi bon que Google ? Quels sont tes chiffres parce que tu me les as donnés hier et j’ai trouvé ça assez stratosphérique, assez énorme ? Est-ce que tu peux nous expliquer combien tu as de prospects par jour depuis YouTube et combien ça te rapporte en moyenne sur tes différents produits ?

Anthony : j’arrive à obtenir entre 50 et 150 prospects par jour venant des différentes vidéos en ligne. C’est très intéressant. Si vous avez une communauté de personnes qui vous suit, si vous voulez viser large comme moi je veux le faire, forcément mes produits sur le webmarketing n’intéressent pas tous les gens qui me suivent, mes produits sur le développement personnel, ça na va pas forcément intéresser tout le monde. Mais, ça va forcément intéresser quand même une minorité de personnes qui vous suivent, c’est statistique. À tous les coups, ça se passera.

À lire
[INTERVIEW FRANCK ROCCA] La MEILLEURE STRATÉGIE facebook RENTABLE, c'est...

Potentiellement, il y a des gens qui vont vouloir en savoir plus sur vos formations, vos produits et qui vont aller voir ça et si derrière s’il y a des choses qui leur font envie il n’y a aucune raison qu’ils ne passent pas l’achat et qu’ils ne vous suivent pas aussi pour les formations en ligne.

Maxence : entre 50 et 150 prospects qualifiés par jour, donc c’est assez sympathique. Et tu as un retour sur investissement d’au moins 10 euros par prospect en moyenne.

Anthony : sur un tunnel de conversion que j’ai créé, je suis à 14 euros.

Maxence : ce qui est vraiment sympa. C’est vraiment bien huilé.

Anthony : attention, les tunnels et tout, ça n’a rien à voir avec YouTube. YouTube va vous permettre de fédérer votre communauté et attention aussi, si vous avez une grosse communauté, à ne pas vouloir leur vendre des produits à chaque vidéo parce que ça va saouler les gens. Les gens me suivent pour le côté fun, le voyage, le partage de ma vie, mais au final il n’y a pas beaucoup de vidéos où je dis : cliquez ici pour avoir. Je le fais de temps en temps.

Maxence : tu vas le faire, on va dire, dans une vidéo sur cinq, six, sept ? Quelle est la fréquence ?

Anthony : une vidéo sur dix des fois.

Maxence : 10 % où il y a des liens affiliés ou des liens vers tes propres produits. Et sinon, le reste du temps, c’est vraiment énormément de valeur où tu mets quand même les appels à l’action, les annotations, le lien de la formation sur chaque vidéo. Le pitch de vente, c’est dans une vidéo sur dix.

Anthony : oui. Quand je fais des vidéos questions, réponses. Je réponds aux questions des gens et du coup là, je vais pouvoir rediriger si on me pose une question sur un thème bien précis et que j’ai développé une formation là-dessus ça serait bête de ma part de ne pas en parler. Je vais répondre à la personne et lui dire : si tu veux, j’ai créé une formation spécifique sur le sujet, tu peux cliquer ici pour en savoir plus. Mais par contre, comme tu disais, à la fin de chaque vidéo, j’ai quand même le lien de mes formations dans la description et ça passe nickel.

Ses appels à l'action

Maxence : pour finir sur une dernière question, quels sont les principaux appels à l’action qu’il faut mettre dans les vidéos pour pas que vous construisiez du contenu sans stratégie marketing et qui ne joue pas en votre faveur quand les mois et les années tournent ? Qu’est-ce que tu mets en place et qu’est-ce que tu conseillerais à toute personne qui va se lancer ou qui est déjà sur YouTube actuellement pour qu’une machine se lance pour les mois et les années à venir ?

Anthony : si vous vous êtes lancé sur le Web, si vous voulez en vivre, ne faites pas de contenu gratuit sans avoir d’offres. C’est vraiment dommage. Il y en a énormément qui font ça. C’est dommage parce que des gens vous suivent, aimeraient acheter vos produits…

Maxence : mais ils ne peuvent pas

Anthony : vous n’avez pas de produit. Je pense que c’est important d’avoir au moins une offre et quand vous tournez vos vidéos, c’est important d’apporter de la valeur au maximum, et à la fin de votre vidéo, mettez le lien de la formation dans la description et après, dans certaines vidéos, vous pouvez faire des appels à l’action comme les annotations qu’il y a sur YouTube, ce qu’on appelle les fiches maintenant.

Maxence : le « i » que vous voyez actuellement en haut à droite de la vidéo YouTube.

Anthony : c’est intéressant parce qu’il faut savoir que les annotations n’apparaissent pas sur mobile. C’est à prendre en compte parce qu’un gros pourcentage des vidéos YouTube est visionné sur mobile.

Maxence : combien ? 70 %, je pense, à peu près.

Anthony : il y a au moins 50 %. C’est vraiment à prendre en compte. Les fiches, ça permet de le faire, de sortir les gens et de les amener là où vous voulez.

Maxence : dans vos vidéos, c’est aussi important de rebondir, mais juste implicitement. Quand vous donnez une explication, vous dites : j’explique tout ça en détail dans mon séminaire, mon coaching, ma formation, pour que la personne soit au courant que vous avez des produits complémentaires. Par exemple, si tu donnes un jour des conseils sur YouTube, implicitement, même ce n’est pas une vidéo que tu as envie de pitcher sur la vente, tu dis : si vous voulez en savoir plus, j’explique aussi tout ça en détail en filmant mon écran dans ma formation sur YouTube.

Anthony : oui tout à fait.

Maxence : et aussi pour faire péter une objection qu’on a souvent : oui, mais moi, si quelqu’un achète et que je n’ai pas créé le produit, comment je fais ? J’ai couru avec Anthony hier matin et c’est ce que je vais faire pour ma prochaine formation pour création d’une société à l’étranger, c’est que vous faites des précommandes. C’est ce que tu es en train de faire également pour un prochain programme que tu vas sortir à la fin du mois. Une ou deux mois avant le démarrage de la formation en question, du séminaire ou du coaching, vous dites : vous avez -40 %, -50 %, -60 % et on va démarrer que tel jour, comme ça, si vous ne faites pas de vente ou alors pas suffisamment de ventes, vous ne créez pas le produit, vous remboursez les clients existants et si vous avez suffisamment de ventes, non seulement vous allez être content de créer l’offre parce qu’on a déjà l’argent et ensuite, vous allez avoir les premiers feed-back des gens. Il n’y a quasiment personne qui ne le fait encore.

Parfois on vous dit de ne créer que 10 % du produit, mais là c’est encore mieux de prendre juste des précommandes. Je vous donne un exemple. Si demain vous allez dans un stade de foot, voir un spectacle, un concert, vous avez déjà acheté et pourtant, la date n’est pas instantanée, elle va être dans un mois deux mois, trois semaines, dans un an. Ensuite, vous allez au spectacle. C’est vraiment aussi pour tester l’offre en question si vous êtes débutant.

C’est très important que vous fassiez de votre activité un business et surtout que vous ayez des choses à proposer. Même si c’est qu’un produit à 50 euros, ça vous permettra de vous améliorer et de pouvoir réinvestir.

Anthony : et ça va vous motiver parce que créer beaucoup de contenus gratuits, il y a un moment donné…

Maxence : l’esclavage, c’était il y a quelques siècles, c’est fini.

Anthony : ça apporte une bonne motivation et vous permettre de continuer, donc c’est important.

Maxence : merci pour tes précieux conseils.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-business-02

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

6 INVESTISSEMENTS pour

GAGNER en moyenne 10% / AN

de REVENUS PASSIFS

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest