Faut-il investir dans les warrants ?

Faut-il investir dans les warrants ?

Les warrants sont-ils de bons produits financiers pour gagner de l’argent ? Quels sont les avantages des warrants pour générer des profits tout en limitant les risques de perte d’argent ? Je vous explique tout dans cet article.

Qu’est-ce que les warrants ?

Les warrants sont des produits dérivés qui donnent le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre un titre, le plus souvent une action à un certain prix avant une date d’expiration. Le prix auquel le titre sous-jacent peut être acheté ou vendu est appelé prix d'exercice ou prix de levée. Les warrants, comme les options sur actions, autorisent les investisseurs à acheter par le biais d'un warrant d'achat ou à vendre via un warrant de vente une action spécifique à un certain niveau de prix qui est le prix d'exercice  avant une certaine date communément appelée date d'expiration.

Faut-il investir dans les warrants ?

Par exemple, ce put warrant me donne le droit de vendre le titre Kering à 650€ avec comme date d’expiration le 15 septembre 2021. 

Les warrants sont valables pendant une période donnée, mais ils n'ont aucune valeur après leur date d’expiration. Les warrants qui offrent la possibilité d’acheter sont appelés call warrant alors que les warrants qui donnent la possibilité de vendre sont appelés put warrant.

Comment fonctionnent les warrants ?

Un warrant est un titre négocié en bourse sur lequel est rattaché un droit d'option. Ce dernier porte sur un instrument financier, appelé l'actif sous-jacent ou le support du warrant. Le sous-jacent peut être une action, un indice boursier, une obligation, une devise, une matière première, etc.

Faut-il investir dans les warrants ?

Par exemple, ce call warrant me donne le droit d’acheter le titre Veolia à 23€ avec comme date d’expiration le 11 mai 2021. Voici les scénarios possibles :

  • Si le titre Veolia vaut 25€ alors j’empoche 2€ comme j’ai le droit d’acheter le titre à 23€. Il faut aussi prendre en compte la somme investie pour acheter le call warrant qui viendra se déduire de notre bénéfice.
  • Si le titre Veolia vaut moins de 23€ alors j’aurais perdu le montant investi pour acheter ce call warrant. 

Pour résumer, si le sous-jacent du call est supérieur au prix d'exercice, ou si le sous-jacent du put est inférieur au prix d'exercice, l’investisseur va demander à exercer son droit d'achat ou de vente (on appelle cela "exercer" le warrant). Dans le cas contraire, le produit n'a aucune valeur lorsque le terme arrive à échéance et l'investisseur perd le montant qu'il a payé, appelé prime.

À lire
Comment INVESTIR en BOURSE avec moins de 200 EUROS ?

Un warrant d'achat (warrant de vente) sur des actions donne à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter (de vendre) lesdites actions à un prix d'exercice préalablement convenu, à tout moment jusqu'à l'expiration du contrat.

Généralement, un warrant expire à sa date d’expiration. Si vous êtes en possession d’un warrant, vous devez donc le vendre avant son expiration, soit le vendre sur le marché secondaire pour en tirer un bénéfice.

Les warrants européens et les warrants américains 

Il existe une petite subtilité à ne pas confondre puisqu’on peut distinguer deux types de warrants à savoir : les warrants américains et les warrants européens. Ils sont dits "américains" ou "européens", non pas en fonction du lieu où ils sont négociés, mais en référence de leur mode d'exercice. Les warrants américains peuvent être exercés à tout moment jusqu’à la date d'expiration, alors que les warrants européens ne peuvent être exercés qu'à la date d'expiration.

Exercer un warrant

Lever un warrant, c'est demander l'exécution du contrat. C'est une décision qui appartient à l'acheteur de ce warrant uniquement. S'il n'exerce pas son warrant, ce dernier  expire à la date limite sans qu'aucune transaction n'ait eu lieu : il est qualifié  d'abandonné. Plus précisément, le porteur d'une option qui veut l'exercer transmet une instruction à son intermédiaire financier. L'exercice de ce warrant  sur une  action se caractérise par : l'achat des actions sous-jacentes au prix d'exercice, s'il détient une option warrant (call) et la vente des actions sous-jacentes au prix d'exercice, s'il détient un warrant de vente (put).

Dans quel cas un investisseur gagne-t-il de l’argent avec un warrant ?

L’acheteur d'un call warrant peut choisir d'exercer son warrant si la valeur de cotation de l'action sous-jacente est supérieure au prix d'exercice du warrant. Il peut aussi revendre ses warrants avant l’expiration comme ils peuvent être négociés sur une place de marché.

Lorsque le cours de l'action est en dessous du prix d'exercice d’un call warrant, l’investisseur perd le montant qu’il a investi pour acheter ce warrant. Par exemple, si le prix d'exercice du call warrant est de 40€ et que l'action se négocie actuellement en bourse à 30€, il n'est pas judicieux d'exercer le droit d'acheter l'action à 40€ alors qu'elle peut être achetée à 30€.

À lire
BOURSE : Quel COURTIER CHOISIR ? (INTERACTIVE BROKERS, DEGIRO, LYNX, BOURSORAMA, FORTUNEO...)

Par contre, si l'action se négocie à 50€ et que le prix d'exercice du call warrant est de 40€, l’investisseur empoche 10€ comme il peut acheter un titre qui vaut 50€ pour seulement 40€. S'il reste encore suffisamment de temps jusqu'à l'expiration du call warrant, l’investisseur peut décider d’attendre que l’action continue de progresser pour que cela soit encore plus rentable.

En effet, si au cours des semaines suivantes, l'action passe à 80€, le call warrant aura gagné en valeur. L'action se négocie à 80€ et le détenteur du call warrant a le droit de l'acheter à seulement 40€.

La fiscalité des warrants

Lorsque vous exercez des warrants pour acheter l’action sous-jacente, vous payez le prix d’exercice indiqué lors de l’achat de votre call warrant. La différence entre le prix d’exercice et le prix de l’action, moins le prix de revient, constitue un revenu imposable. Ainsi, ils sont soumis par défaut au prélèvement forfaitaire unique de 30%, ou optionnellement au barème progressif de l'impôt sur le Revenu. Les pertes peuvent être déductibles des gains en capital la même année et les dix années suivantes. Les warrants ne sont pas éligibles au Plan d’Épargne en Actions (PEA).

Quelles sont les stratégies pour utiliser les warrants à son avantage ? 

Investir avec les warrants offre la possibilité de générer des bénéfices en spéculant à la fois sur des marchés haussiers et baissiers. Les warrants sont aussi utilisés pour protéger un portefeuille et investir en utilisant moins de liquidité : 

La stratégie de la “couverture du risque” :

L’objectif de cette stratégie est de réduire le risque de marché lié à un portefeuille d’actions.  Il existe un moyen de couvrir le risque en prenant une position opposée à celle existante. Par exemple, si vous avez des bénéfices sur un titre, vous pouvez acheter un put warrant qui vous garantit un prix de vente connu à l’avance et vous assure ainsi de ne pas reperdre vos profits.

Vous avez par exemple un bénéfice de 100€ sur le titre Kering qui est à 475€ sur la bourse de Paris et vous ne voulez pas prendre le risque de perdre ce bénéfice. Vous allez donc acheter un put warrant avec un prix d’exercice de 475€ et une date d’expiration qui vous convient (par exemple le 31 décembre de l’année en cours).

  • Si le titre Kering est à 400€ le 31 décembre, vous exercez votre droit de vendre le titre à 475€ et vous conservez donc votre profit de 100€ moins le coût pour acheter ce droit (le coût du put warrant).
  • Si le titre Kering est à 600€ le 31 décembre, vous n’exercez pas votre droit de vendre le titre à 475€ et vous encaissez donc un profit de 225€ moins le coût pour acheter ce droit (le coût du put warrant).
À lire
Comment OBTENIR les COURS de BOURSE en TEMPS RÉEL GRATUITEMENT ?

Le put warrant vous a garanti un profit au 31 décembre tout en vous permettant de profiter de la hausse du titre. Vous gagnez un peu moins d’argent que si vous n’aviez pas achetez de put warrant lorsque le titre grimpe, mais vous avez la garantie d’encaisser au minimum 100€ de profit.

La stratégie pour "obtenir des liquidités” :

Un investissement direct dans une action demande d’avoir un capital important. Si vous souhaitez acheter 100 actions Tesla à 700$ alors il faut 70 000$ de capital pour réaliser la transaction. Avec un call warrant, vous n’avez besoin que d’une fraction de cette somme pour obtenir la même exposition tout en obtenant de la liquidité supplémentaire. Si le call warrant pour 100 titres Tesla est à 3500$ alors vous avez besoin de 20 fois moins de capital. L’investisseur peut donc utiliser ces liquidités pour réaliser d’autres transactions.

De cette façon, vous pouvez libérer du capital sans renoncer à l’éventuelle appréciation future de l'actif sous-jacent (l’action Tesla dans mon exemple), tout en limitant votre risque de pertes à la hauteur de la prime investie (soit 3500$ dans mon exemple).

Lorsque la date d'expiration d'un warrant approche, l’investisseur peut reconduire sa stratégie s’il le souhaite. Pour cela, il peut vendre les warrants de son portefeuille et acheter d'autres warrants sur le même actif avec une date d'expiration ultérieure.

Conclusion

Les warrants peuvent être un excellent produit financier pour spéculer en économisant des liquidités tout en limitant son risque de perte. De plus, les warrants permettent de protéger la valeur d’un portefeuille contre un risque de marché.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER
OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest