De SALARIÉ à NUMÉRO 1 dans son MARCHÉ - FITNESS - Alexandre Mallier

De SALARIÉ à NUMÉRO 1 dans son MARCHÉ - FITNESS - Alexandre Mallier

De zéro à plusieurs centaines de milliers de personnes qui vous suivent sur les réseaux sociaux. Donc, c’est ce qu’on va voir en détail avec Alexandre Mallier. Tu es également membre de mon club privé business, on va revenir en détail directement dans la vidéo. Donc, est-ce que tu peux un petit peu de présenter ? Salut Alex.

Salut Maxence.

Pour nous dire tout simplement, comment tu es arrivé sur Internet ? Et surtout, nous donner ton histoire, voilà, comment tu es arrivé sur le net ?

Il faut que je raconte tout, il faut que je raconte toute mon histoire.

Alors, dis-nous tout parce que ça va vraiment vous parler si aujourd’hui, vous avez un emploi ou alors vous aimeriez vous lancer sur Internet et que finalement, vous vous demandez un petit peu comment faire. Ton histoire et ton vécu va vraiment vous inspirer.

Alexandre Mallier, leader de sa niche

Il y a… j’ai tellement fait de choses ces dernières années que ça va peut-être être un peu long, mais pour la faire courte, voilà, je suis prof de fitness, donc, à la base, j’ai été diplômé il y a plus de 15 ans en Bretagne, dans ma petite région. Et puis, ensuite, j’ai passé des concours, parce que je voulais percer un petit peu dans le monde du fitness donc je suis monté à la capitale. Et donc, j’ai eu la chance d’être champion de France de fitness, j’ai été élu meilleur professeur français il y a quelques années, deuxième aux Europe. J’ai fait des championnats du monde de step, etc. Et donc, ce qui m’a amené un petit peu à être connu, je n’aime pas trop ce terme-là, mais en tout cas dans le monde du fitness. Et de là, j’ai été invité un petit… à l’étranger, j’ai eu la chance de faire plus de 30 pays dans le monde entier.

Waouh !

Pour… voilà, donc je suis allé au Japon, en Chine, en Afrique, j’ai fait toute l’Europe pour donner des cours de step et d’aérobic, qui étaient vraiment ma spécialité. Et donc, les gens m’invitaient pour ça. Donc, j’ai fait ça pendant plus de dix ans. Pendant ces années-là, j’ai fait une société qui s’appelle : Move your feet. Au début avec Move your feet en fait, on faisait que des événements pour les gens, voilà, pareil que lorsque j’étais invité à l’étranger, j’étais invité via des événements. Donc là, c’est pareil. Nous, en France, on louait l’INSEP, bah que tu connais bien d’ailleurs. Donc, on louait le grand dôme et donc on faisait des événements de fitness avec plus de 600 personnes. Donc ça, c’était avec notre société. Donc, je faisais plusieurs choses. En parallèle, j’étais salarié aussi dans les salles, dans les plus grandes salles de Paris, voilà. Et tous les week-ends, je partais à l’étranger pour donner des cours. Donc voilà, j’ai fait aussi un petit peu de télé sur Direct 8, j’ai fait des DVD qui étaient vendus à la Fnac ou Virgin, voilà. Donc, un parcours bien rempli et donc voilà, toujours l’envie d’entreprendre, toujours l’envie de progresser et de me donner des nouveaux challenges. Et puis, bah voilà, il y a un petit peu plus de deux ans, avec mon associée qui s’appelle Jessica Mellet, on a créé notre boîte en 2008. Donc Moov your feet, on l’a créée en 2008. Je lui ai dit : bon, on a parcouru le monde entier, c’est top. On s’est éclaté, c’est génial. Maintenant, tu as un enfant, j’en ai eu un aussi, j’en avais un à cette époque-là et qui était tout jeune. Et on va arrêter de voyager quoi, on va arrêter un petit peu de dépenser notre temps, comme ça, on ne… c’est génial, mais j’avais envie de passer un peu plus de temps chez moi les week-ends, de profiter de chez moi, de ma famille, de ma petite femme, de tout le monde. Et donc, je voulais vraiment trouver la solution qui va me permettre de plus perdre mon temps entre guillemets ou de dépenser mon temps. Et donc, j’ai voulu le troquer, je me suis dit : bah, peut-être qu’Internet va me permettre ça. Voilà, donc du coup, il y a un peu plus de deux ans, on a développé, on a notre chaîne YouTube où on s’est dit : tiens, on va délivrer du contenu pour les gens. Puisque voilà, on a pas mal de gens qui nous suivent via des DVD, via voilà tous les réseaux qu’on a pu se faire, parce qu’on avait déjà Instagram, on avait déjà Facebook, etc. Mais on s’est dit que YouTube pourrait peut-être nous permettre de passer à l’échelon supérieur, à la vitesse supérieure. En fait, ce qui s’est passé, c’est… je ne me dis pas : tiens, internet, ça va être l’Eldorado, je… en fait, je n’ai pas un déclic particulier, je me souviens pas un jour : tiens, on va le faire. Mais c’est un feeling en fait. C’est… j’ai eu un feeling, je me suis dit : tiens, c’est dans cette direction. Et c’est vrai que lorsqu’on faisait des DVD, bah nous, on n’était pas le producteur des DVD. Donc du coup, on ne pouvait pas maîtriser la distribution. Lorsqu’on faisait de la télé pour Direct 8 ou pour une chaîne, bah c’était la chaîne qui maîtrisait la communication. Et donc du coup, à un moment donné, on s’est dit : mais on a tellement… il va falloir qu’on maîtrise notre… tout le support et je pense qu’internet aujourd’hui et YouTube nous permet de maîtriser. Je vais dire une bêtise : si demain, vous voulez faire votre chaîne YouTube et que vous attendez que ce soit une télé qui vous embauche, parce que je ne sais pas vous êtes spécialiste dans la cuisine et que vous attendez que ce soit une émission de télé. « Ah mon rêve, c’est de passer dans cette émission de télé », mais avant de rêver de passer dans ces… dans cette émission de télé, faites votre chaîne YouTube et peut-être que vous serez repéré, mais en attendant, vous aurez construit quelque chose grâce à cette chaîne YouTube. Et nous, c’est ce dont on avait envie… c’est ce qu’on a voulu faire. On n’a pas voulu que quelqu’un d’autre nous donne notre chance de chaîne, on s’est créé notre chaîne YouTube. Et donc, c’est comme ça qu’on s’est dit : on va créer quelque chose sans pour autant savoir exactement où est-ce que je voulais aller parce qu’à cette époque-là, je ne te connaissais pas, je ne connaissais pas beaucoup d’infopreneurs, même pas du tout. Mais j’avais une voix dans ma tête qui me disait : c’est la direction qu’il faut prendre.

À lire
MACHINE à VENDRE : Pourquoi utiliser CLICKFUNNELS dans le MARKETING et la VENTE de votre BUSINESS ?

Alors, souvenez-vous, là, c’est un excellent point qu’a souligné Alexandre. Si vous vous lancez sur Internet, ayez toujours ça en tête, il y a quatre plateformes majeures : Google, YouTube, Facebook, Instagram, c’est vraiment le quatuor, à l’heure d’aujourd’hui qui est extraordinaire et qui va vous permettre vraiment de démultiplier vos résultats. Alors, tu disais donc, avant de me connaître. Alors, comment tu m’as découvert ? Et quels sont les résultats que tu as obtenus donc à travers le club privé business ?

Ses résultats grâce au Club Privé Business

Je suivais beaucoup de gens sur YouTube, beaucoup de gens qui donnaient des conseils. Et toi, je pense que je suis allé un petit peu plus loin. Ce qu’il y avait dans le club privé, c’était ce qui me correspondait. C’est-à-dire que moi, j’avais besoin de… que quelqu’un me prenne par la main. Et par exemple, si j’avais un problème technique que ce soit sur Click Funnels, sur WordPress ou sur un autre outil qui va être intéressant pour le marketing, eh bien, j’allais suivre ton écran pendant 15 minutes. Aujourd’hui, vous avez besoin de… je vous dis une bêtise, de rajouter un chronomètre, eh bah, il va y avoir une vidéo où on va expliquer comment ajouter un chronomètre. Il y aura juste la vidéo à suivre et ce sera facile. Donc, oui j’en ai passé des heures, oui les gens qui disent, ça se fait comme ça, ça n’existe pas hein. Ça, je vous le dis, j’en ai passé des heures à me former, à suivre le club privé, à poser des questions, etc., mais j’avais une réponse dans la foulée. Et moi, ce qui m’a permis et ce qui m’a poussé à passer ce pas-là, je me rappelle, c’est une histoire que je t’ai déjà racontée, j’étais en Angleterre, j’étais dans mon… dans ma chambre d’hôtel entre deux cours et j’étais en train de construire un petit peu mon site internet pour mon produit, qui n’était pas encore lancé.

C’était la transition ancienne vie, nouvelle vie.

Ouais voilà, c’était… on était en train de mettre en place les choses. Et samedi soir, 19 h, problème. Donc, je me dis : tiens, je vais envoyer un petit mail au support, mais je n’étais pas du tout membre hein et on va voir ce qui va se passer. Et donc du coup, j’ai une réponse un quart d’heure après, de toi ou de… de ton équipe d’abord, de toi qui… Enfin ça, s’est… ça s’est croisé, et je me suis dit : ah la la ! Les gars, ils me répondent un samedi soir à 19 h ou à 20 h, là c’est pro, c’est carré. Et direct, le lundi, j’ai pris ton club privé. Tu aurais pu très bien dire, me répondre : bah écoute… parce que j’ai eu la réponse à ma question.

Ouais.

C’est ça le truc : bah écoute, nous, on voit ça dans le club privé, si ça t’intéresse, voici les modalités. J’aurais très bien pu avoir une réponse comme ça. Non, j’ai eu une réponse concrète, j’ai pu mettre en place. Et donc du coup, je me suis dit derrière : si je veux mettre en place telle ou telle chose, j’aurai encore plus de réponses. Donc là, je n’ai pas hésité. Et en général, dans ces métiers-là, on est tout seul en fait, dans notre chambre, dans notre bureau. Et c’est vrai que, que ce soit notre famille ou notre entourage, bah les gens ils comprennent pas trop un petit… ce qu’on fait. Et donc, le fait de côtoyer, que ce soit virtuellement… on est toujours dans le virtuel, mais via des coachings communs ou via le forum, d’échanger, de voir qu’il y a des gens qui sont toujours… qui ont plein d’idées et qui veulent progresser dans leur business, bah va aussi vous, vous faire progresser. Donc moi, c’est vraiment un soutien énorme et on dit souvent qu’on attire les gens qui nous ressemblent.

Je confirme.

Ouais, je pense que tu confirmes, mais à l’intérieur de ton groupe, il y a que des gens qui te ressemblent. Donc voilà, on sent de l’humain dans ce groupe, dans ce club privé et ça se retrouve aussi dans ton séminaire. Ce n’est pas… ce n’est pas les mêmes ambiances partout et moi, je me retrouve. Tu m’as demandé l’autre fois : mais pourquoi tu es venu chez moi ? Voilà ! C’est des questions de feeling et moi, j’ai retrouvé exactement ce que j’étais venu chercher.

À lire
Comment Magali a gagné 1500 EUROS en 48 heures avec SEULEMENT 50 VISITES par JOUR ?

Tu n’as plus de patron, tu n’as plus de contrainte géographique. Bref, quel est ton quotidien aujourd’hui ? Et surtout, qu’est-ce que tu ressens par rapport à ça ? Et surtout, aussi les changements par rapport à tes proches ? Je pense à ta femme, à tes parents. Bref, l’environnement global.

L'évolution de son quotidien

Bah moi, c’est sûr que je ne travaille plus dans les salles, j’ai la chance de pouvoir toucher des milliers de personnes via internet. J’ai vécu 10 années énormes via… comment dire, à voyager dans le monde entier, c’était vraiment énorme, avec des grandes émotions. Quand tu donnes cours à 1 000 personnes sur une scène, c’est des grosses émotions. Mais là, de pouvoir changer la vie des gens via internet, de… c’est d’un niveau supérieur. Vraiment, c’est juste incroyable. Et donc du coup, de tout ce temps libre que j’ai, voilà, je le passe… Moi, le matin, j’emmène mon fils tous les matins à la crèche, je vais le chercher tous les soirs à 17 h. Tous mes collègues, ils vont… enfin, tous mes collègues professeurs de fitness, ils vont travailler à 17 h, à 18 h, là où tout le monde sort du travail, tout simplement. Parce que nous, on est un métier de loisirs donc… donc du coup, de pouvoir passer mon… le temps avec mon fils, ça, ça n’a pas de prix. Ça n’a pas de prix. Donc du coup, ne plus être pieds et les poings liés via un horaire fixe, c’est juste incroyable. Et puis aussi, de pouvoir travailler… moi, aujourd’hui, j’habite dans le nord de la France, demain, je peux partir deux semaines dans le sud juste pour des vacances, je vais travailler deux, trois heures le matin pour toujours être en contact, mais ça ne changera rien au business, ça ne changera rien au travail. Donc… et puis moi en plus, si je peux faire des… voyager les gens via mes vidéos, faire une petite vidéo à Bali, sur la Côte d’Azur, à la montagne, les gens vont forcément aimer donc… Moi, en plus, j’arrive à lier l’utile à l’agréable.

Ouais, donc imaginez : s’occuper davantage de ton fils…

Ça, ça a pas de prix, ça, c’est…

Travailler à temps partiel, donc plus de temps hein, si vous êtes en famille, vous avez déjà des enfants, moi, je pense que c’est là aussi quelque chose qui vraiment vous tient à cœur et c’est ça, la magie d’internet. Tu as doublé aussi tes revenus, donc voilà, tu gagnes plus d’argent aujourd’hui et c’est ça qui est énorme.

Aujourd’hui, si je travaillais dans une salle, ouais, je ne pourrais pas gagner plus que ça.

Ouais, tu étais… c’est un revenu…

Alors que là, c’est… avec internet, c’est sûr que c’est illimité. Donc… je n’aime pas forcément parler d’argent, mais c’est sûr que c’est un point qui est important. Et le fait de… le résultat qui a amené à… au changement de vie des gens, c’est le retour est décuplé en fait.

Alors du coup, qu’est-ce qui se serait passé si l’ancien Alex continuait, voilà, à faire ces tours du monde, à galérer ?

Je ne galérais pas, parce que j’aimais bien ça. Quand j’étais dedans, j’aimais bien ça. Voilà, j’ai eu un déclic un jour de me dire : ça me ressemble plus et c’est plus ce que j’ai envie de faire. Donc j’ai… un jour, je me suis… personne ne le sait ça, mais un jour, je me suis vu pleurer sur scène à donner cours.

Ah ouais, d’accord. Par rapport à quoi ?

Bah, parce que je me sentais plus à ma place en fait. Et je me sentais plus et je… je me dis : Alex, là, tu es en train de faire un truc, ça te ressemble plus et donc du coup, il faut que tu changes.

Tu me disais également, ouais, tu as failli t’associer avec une personne pour une salle de fitness. Donc finalement, là, avec le recul, tu dis : waouh ! j’aurais perdu des années et des années et ainsi de suite, alors…

C’est plus mon modèle, voilà, c’est plus mon modèle. Mais c’est vrai que… qu’est-ce qui se serait passé ? Voilà, ce… je l’envisage pas comme ça, parce que moi effectivement, j’ai toujours voulu gagner de l’argent pour pouvoir profiter de ma famille, de ma femme, de mon enfant. Ça a toujours été mon objectif de vie. Donc, j’aurai peut-être toujours été dans une salle, mais bah voilà, tout en ayant beaucoup trop de contraintes qui me correspondaient pas forcément, donc...

Ouais, souvenez-vous. Donc, si aujourd’hui, voilà, vous avez un emploi, ayez toujours ça à l’esprit : internet, c’est comme avoir une télé en couleur haute définition, donc extraordinaire. Et le job ou alors les contraintes qu’on a pu évoquer : contrainte horaire, contrainte géographique, contrainte hiérarchique, c’est comme avoir une télé noir et blanc. Bah vous êtes d’accord avec moi que si vous avez une télé en couleur haute définition, vous avez plus envie d’être sur une télé noir et blanc. C’est exactement la même analogie à avoir, voilà, quand vous êtes libre, que vous transformez des vies, qu’en gros, voilà, vous vous sentez vraiment épanoui au quotidien.

À lire
Comment ROY GAGNE 25 000 euros par AN avec 450 VISITES par JOUR sur son SITE WEB de DESSIN ?

Ah ouais.

Et surtout, je pense que le matin, quand tu te lèves, tu te dis : waouh ! C’est trop de la balle, je vais faire des choses que j’aime alors que… Vous avez peut-être déjà ressenti ça, le dimanche soir, la petite boule au ventre juste avant une nouvelle semaine parce que voilà, on a un peu une pression par rapport à son patron, on a les contraintes horaires, on a de temps en temps aussi un petit coup de fatigue qui peut avoir lieu. Et finalement, bah comme on n’a pas le temps pour pouvoir se faire une sieste ou se reposer, on accumule un petit peu tout ça. Et un jour, burnout ou alors quelques autres contraintes. Bah ce qui est top, c’est que quand le corps décide un petit break, bah on le fait c’est aussi… aussi bête que ça.

Un petit break, ouais ouais, c’est sûr. Cette liberté de choisir, ça, je pense que ça, ça n’a pas de prix, ça n’a pas de prix.

Ses conseils pour se lancer dans un business en ligne

Alors, pour finir sur une dernière question, quel message laisserais-tu aux personnes qui hésitent de se lancer sur Internet, de se dire oui, mais moi, je suis trop jeune, je suis trop vieux. Oui, mais je n’ai pas ton talent, je ne passais pas à la télé. Quelle est ma légitimité de me lancer sur le web ? Généralement, voilà les principales objections, croyances personnelles que l’on a, c’est : je suis trop jeune, je suis trop vieux ; oui, mais moi, je n’ai pas d’expertise ; oui, mais je n’ai pas le temps, je n’ai pas d’argent.

Oui mais, Oui mais, le « oui mais ».

Voilà, le « oui mais », absolument. Voilà, quel message laisserais-tu à ces personnes qui ont ces interrogations dans son esprit. Puisque peut-être que tu les as eus, toi aussi, quand tu t’es lancé ?

Bien sûr, bien sûr.

Dis-nous tout.

Moi qui suis dedans, justement maintenant, je vois une opportunité de s’épanouir dans… dans plein plein de domaines. L’autre fois, j’étais dans un restaurant. Le monsieur, il faisait… il était asiatique, donc du coup, c’était un restaurant asiatique, ça ne va pas forcément ensemble, mais… et c’est pour ça, vous allez comprendre, il était en train de faire de beaux sushis. Et là tout de suite, j’ai vu l’image, j’ai dit : pourquoi il ne crée pas une chaîne YouTube pour expliquer comment faire de beaux sushis ? Vous avez tous… et je suis sûr que tout le monde a une passion, un talent qui ne demande qu’à être exprimé. Par contre, bah rien n’est facile. Il ne faut pas croire que ça va être juste d’un claquement de doigts. Il faut se donner les moyens, il faut se dire : tiens, je vais essayer. Puis mettre une petite action par jour pour essayer de tendre vers ce dont on a envie. Et vous, je suis sûr que vous allez y arriver et se donner l’excuse d’être trop vieux, on a plein d’exemples autour de nous, des gens qui ont commencé à 50 ans, à 55 ans. Il n’est jamais… il n’est jamais trop tard. Enfin, moi, tout ce que j’ai vu là, de ces deux dernières années, qui suis dans internet, pour moi, il n’est jamais trop tard. Et il faut se lancer, il ne faut pas avoir peur, voilà. Il faut être un petit peu kamikaze. Peut-être que ce n’est pas votre idée, mais il faut peut-être arrêter de se plaindre. Non, mais c’est ça : c’est soit on a envie de le faire, eh bien, on y va. Ou alors, on se plaît dans ce qui ne nous plaît pas et là, il y a peut-être un petit problème. Enfin, je ne sais pas si tu m’as compris, mais…

Imaginez-vous, donc là, en l’espace de quelques années, tu es passé, voilà, vraiment de bah : je n’avais rien du tout sur internet à aujourd’hui, tu as des centaines de milliers de personnes qui te suivent sur les réseaux sociaux, donc que ça soit YouTube, Instagram, Facebook, ça croît. Et surtout le dernier point, c’est que, ayez ça à l’esprit : internet, c’est 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, été, hiver, jours fériés, lundi, dimanche. Et généralement, voilà, quand on est dans la société traditionnelle, on n’a pas ce réflexe que tout tourne en sa faveur. Et Alex va me confirmer, mais ce qui est le plus gratifiant, c’est quand vous recevez des paiements ou des messages qu’on a transformés grâce aux conseils qu’on a pu donner, gratuits ou payants. Donc la nuit, donc vous êtes en train de dormir, au réveil : Stripe, PayPal, un message : tu as transformé ma vie.

Ouais, des commentaires sur YouTube.

Encore récemment, une personne qui m’a… qui m’avait envoyé ce message. Et ça, ça vous remplit, ça vous nourrit tellement intérieurement qu’on se dit : waouh ! Mais la seule question qu’on se dit : mais pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt ? Tellement on est heureux par rapport à ça.

Ouais, c’est sûr, c’est ce qu’on se dit. Mais c’est comme ça et il n’est jamais trop tard. Donc, si on n’a pas commencé il y a deux ans, dans deux ans, vous vous direz peut-être la même chose, donc commencez maintenant et voilà.

Merci d’avoir suivi la vidéo, au plaisir de vous lire dans les commentaires. Et merci pour tout Alex.

Bah merci à toi Maxence.

Et on va suivre l’évolution pour la suite.

Tout à fait, merci.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-business-02

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

6 INVESTISSEMENTS pour

GAGNER en moyenne 10% / AN

de REVENUS PASSIFS

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest