Comment gagner de l'argent sur internet avec le consulting ?

Comment gagner de l'argent sur internet avec le consulting ?

Comment gagner de l’argent sur internet avec le Consulting. Donc, je suis au Congrès des entrepreneurs à Athènes avec Alec Henry, donc il va se présenter puis nous expliquer un petit peu tous les rouages pour mettre en place tout ça dans votre activité.

Salut Maxence. Merci.

Avec grand plaisir. Alors pour les personnes qui ne te connaissent pas, est-ce que tu peux rapidement te présenter, tu as une merveilleuse histoire à nous raconter. Tu es également Suisse, donc chose un petit peu rare dans le milieu de l’infopreneur. Bref, je te laisse un petit peu tout nous expliquer.

Alec Henry, spécialiste du consulting

Yes, ça marche, merci en tout cas. Puis ça fait plaisir de te rencontrer également dans le cadre du Congrès des infopreneurs ici à Athènes. Donc Alec Henry, j’ai aussi une chaîne YouTube. Bon nombre d’entre vous m’ont peut-être déjà vu, alors Facebook Ads ou Google AdWords, vous avez été peut-être targetté par une publicité ou autre ou même sur différentes vidéos que ce soit avec différents partenaires. Donc mon histoire, c’est vrai qu’elle est un petit peu atypique et en plus ça m’a parlé quand on a échangé, quand on a discuté. On a tous les deux une histoire plus ou moins similaire, c’est-à-dire que je suis en Suisse. En Suisse pour ceux qui ne le savent pas, il ya quatre langues nationales, je suis un petit peu perdu dans la campagne entre la frontière…

Il est dans la cambrousse comme moi.

Ouais dans la cambrousse aussi, entre la Suisse allemande et la Suisse francophone. Du coup j’étais à l’école, je ne savais pas trop ce que je voulais faire, j’étais un petit peu perdu, je n’avais pas envie de rester dans le système. Ce qui s’est passé, c’est que rapidement, du coup j’ai dû choisir un chemin, j’ai dû choisir une voie. Mais au début ce n’était pas simple. Du coup, au début je savais que grâce au marketing de réseau, ça m’a créé des facultés, notamment dans le développement personnel, parce que je suis un ancien extrêmement timide, introverti. Là, j’ai eu l’occasion de parler devant des dizaines de personnes sans aucun problème, en speechant différentes choses, mais avant c’était quelque chose d’inconcevable totalement, mais inimaginable ; je serais limite en train de partir en courant et pleurer dans un coin, mais c’est vrai. Et grâce au MLM et au développement perso, ce n’est plus le cas, mais surtout, le MLM m’a inclus et m’a inculqué différentes notions dans la vente. Et lorsque l’on fait du Consulting, notamment, la première des notions et la première des compétences, même si on a une entreprise quelle qu’elle soit, c’est de savoir vendre : vendre son produit, vendre son idée, son entreprise, vendre sa personne également, sa prestation, vendre… quoi que ce soit vous devez savoir le vendre. Vous devez savoir vous vendre et vous devez savoir le vendre. Donc j’ai dû créer des facultés par rapport à ça. Aussi, ce qui s’est passé bien sûr c’est que lorsque l’on crée une société en Suisse, une vraie société, pas juste un statut d’indépendant ou autre, il faut des capitaux, parce qu’il y a des frais juridiques de l’ordre de 1 000 à 5 000, si vous avez un cabinet comptable, comment vous créez votre compte bancaire, si vous avez des assurances, si vous avez une protection juridique, si vous avez un cadre juridique quand même relativement solide, ce qui est mon cas, et aussi un compte de consignation. C’est-à-dire que lorsque vous voulez démarrer une activité, il faut un compte bancaire. Lorsque vous voulez ouvrir un compte bancaire en Suisse pour créer une société, une SARL dans le cas présent, il faut au minimum 20 000 francs, ça fait environ au cours du jour 17 518 000 € pour ne serait-ce que démontrer que vous êtes solvable, vous avez de la liquidité. Ce que j’ai dû faire du coup, vu que moi, bah je n’ai pas hérité ou je ne démarrais pas du tout avec une cuillère en argent dans la bouche, c’était plutôt la galère, j’ai dû cumuler trois jobs…

Tu bossais en mode gros chinois.

C’est ça, exactement, exactement : le jour, la nuit, le week-end, tout le temps. Donc j’ai cumulé trois jobs. Je n’ai pas fait de grandes études. J’étais à l’usine, donc je mettais des cartons dans des machines et puis ensuite je remplissais des bouteilles de gaz à l’usine. Ensuite ce que j’ai fait, pour encore cumuler un job et gagner plus et plus rapidement, j’ai fait de la sécurité, donc la nuit, j’étais… je faisais du gardiennage, de la sécurité dans une grosse usine là aussi, et ensuite je faisais, en plus de ça, même si je n’avais jamais touché un ballon, et d’ailleurs, on en a rigolé parce que c’était dans les pronostics sportifs également et autres, bah j’étais arbitre de foot. Donc ça n’a pas duré longtemps, parce que même des petits enfants comme ça, j’avais de la peine à les siffler tellement que je n’y connaissais rien aux règles du foot, mais voilà, j’ai fait ça et de l’autre côté bien sûr, je me formais dans le domaine des investissements du trading pour vraiment constituer un patrimoine et démultiplier mes résultats et mon capital grâce aux effets de levier, notamment, des CFD. J’en ai d’ailleurs parlé un petit peu sur ma chaîne là aussi. Et après j’ai pu créer ma société qui s’est transformée en agence de marketing digital. Puis ensuite, par l’intermédiaire de mon associé, on a fait pas mal de missions Consulting en sécurité informatique. Et maintenant on fait beaucoup de missions Consulting : en marketing digital, développement d’entreprises, développement de chiffre d’affaires, grâce notamment, bah aux réseaux sociaux, aux publicités en ligne, aux tunnels de vente, etc., etc. Donc voilà globalement pour une présentation, bref, mais efficace de ma personne.

Les bénéfices du consulting

Alors, merci pour ton retour d’expérience. Donc peut-être première question que vous vous posez certainement : quels sont les principaux bénéfices de réaliser du Consulting ?

Alors ça va être, je pense, première chose la valeur que vous allez apporter. Votre job à vous, c’est ni plus ni moins que d’apporter de la valeur à un business ou à une personne. C’est-à-dire que vous pourrez autant être consultant par rapport à un business, optimiser le business, consultant en optimisation fiscale, consultant financier, consultant avec des publicités, consultant avec des stratégies d’acquisition, consultant des stratégies de conversion ou même consultant en séduction ou l’arrêt d’une addiction ou l’arrêt de certaines peurs, certaines craintes, peu importe quel est le… peu importe le Consulting que vous faites, même du Consulting en développement personnel, vous êtes là pour apporter de la valeur. Ce qui va se passer, donc dans un deuxième temps, c’est que bien sûr vos clients seront relativement satisfaits. Donc vous allez apporter de la valeur et créer de la satisfaction auprès de vos clients. Lorsque l’on apporte de la valeur et de la satisfaction, il va se passer le phénomène de la recommandation, parce que les gens vont avoir…

Alors le bouche-à-oreille va se déclencher et ça, c’est parfait pour vous.

À lire
[INTERVIEW FRANCK ROCCA] La MEILLEURE STRATÉGIE facebook RENTABLE, c'est...

Exactement. Ils vont avoir de la gratitude, en fait. Et du coup, ça va se déclencher tout simplement. Les gens vont parler de vous, après les médias vont s’intéresser à vous, vous allez apparaître dans différents médias, vous allez pouvoir faire des interviews, vous allez pouvoir faire… par exemple, collaborer avec des gens comme toi après, parce que c’est vrai que c’est super intéressant, puis ça ouvre le réseau. On peut travailler, on peut discuter, on peut créer des partenariats. Et moi, par exemple, grâce au Consulting, j’ai constaté une chose, et c’est là que mes résultats ont vraiment explosé – Je vais reprendre la phrase d’un ami avec qui je collabore également – c’est : « travaillez pour votre réseau et votre réseau travaillera pour vous ». Et dès lors que j’ai compris ça, et ce quel que soit le domaine : que ce soit en investissement, en entreprise, en marketing digital, même en infoprenariat, parce que je tends maintenant vers l’infoprenariat également, parce que c’est vrai que ça nous permet d’amplifier les résultats de notre ampleur en termes de valeur et en termes de distribution de notre message pour impacter un maximum de gens pour pouvoir les faire passer à l’action et de par aussi mon parcours, comme le tien, on a envie vraiment de dire aux gens, bah voilà : « où que vous soyez, quoi que vous fassiez, c’est possible, vous pouvez vraiment passer à l’action ». Donc voilà, globalement, je pense, les vrais bénéfices d’avoir un business de Consulting, quel que soit le domaine.

Bien définir son avatar client et la réponse à une problématique

Alors vis-à-vis… si peut-être, si vous regardez cette vidéo, vous êtes débutant, vous vous dites : « bah OK, Alec, mais finalement, comment je peux obtenir ces premiers clients qui me font confiance, parce qu’ils vont peut-être me dire : oui, mais quelle est ta légitimité… donc, que je te fasse confiance et qui me garantit en quelque sorte les promesses aux résultats que vous avez, entre guillemets, dites sur le papier ». Quels sont tes principaux conseils pour la personne qui est là en train de nous regarder et qui aimerait démarrer, mais n’a pas encore ses clients alors, ou un ou deux clients juste dans le portefeuille ?

Donc première chose, et c’est même très bien si tu regardes cette vidéo et que tu n’as pas encore tes premiers résultats, c’est de reréfléchir à quel est ton client cible ? Pourquoi est-ce que tu fais ça ? Et quel est le domaine vraiment d’expertise que tu veux développer, que tu veux ? Quel est le message que tu veux véhiculer ? Il faut que tu sois passionné. Il faut que ça te plaise. Il faut vraiment que, voilà, tu te lèves le matin avec le smile et que tu sois dans ton, ce qu’on appelle ton « Sweet Spots » pour pouvoir développer un maximum de choses et vraiment bombarder sur ça et avoir du plaisir à constamment envoyer de la valeur. Ensuite, une fois que c’est fait, il faut que tu identifies clairement quel est ton prospect type ? Quel est ton client type ? Et dans quelle mesure tu peux lui apporter une réelle valeur ajoutée ? C’est très simple. En général, tu as juste à solutionner son problème le plus profond, vraiment le problème qu’il veut absolument résoudre. Tu arrives avec une solution toute faite, un joli paquet cadeau et tu le la résous avec une offre irrésistible. Tu parles souvent des offres irrésistibles et tu as totalement raison. Il faut vraiment que vous arriviez avec une offre, avec un produit où la personne se dit : « mais comment je peux ne pas acheter son produit ». C’est vraiment ça l’objectif, tu insistes souvent là-dessus, mais Maxence a tout à fait raison là-dessus. Et à partir de ce moment-là, vous allez voir que ça va se faire naturellement. Bon nombre de personnes, également présentes ici à cette conférence, font du Consulting à côté de leur infoprenariat, à côté de leur business de e-commerce, à côté de leur business en ligne d’ordre général, et beaucoup, justement, nous disent : « bah je n’ai même pas besoin de faire de publicité ». Tout simplement parce qu’ils appliquent ce schéma en trois ou quatre étapes que je viens de vous citer. C’est-à-dire qu’il n’y a même pas besoin de la quatrième étape qui va être de vous vendre et de mettre en place des stratégies marketing. Le simple fait d’avoir la satisfaction des clients, la fidélisation de ces derniers et le bouche-à-oreille en résultat fait que ça démultiplie vos résultats et vous allez acquérir de nouveaux clients constamment.

Dans quelle thématique devenir consultant

Alors merci vis-à-vis de tous ces différents conseils. Alors autre question que vous posez certainement, en infoprenariat, de manière générale, quand vous lancez une activité, il y a souvent quatre secteurs. Donc premier secteur, séduction développement personnel ; deuxième secteur, Make Money ; troisième secteur, santé alimentation et quatrième secteur souvent le loisir et plus particulièrement, loisir lucratif : golf, vin, photos, voile, etc. Alors en Consulting, est-ce qu’il y a des thématiques précises qui sont vraiment propices pour ça ? Et ça serait quoi ? Est-ce que ce n’est pas pareil : parentalité, séduction, Make Money, etc. ? Est-ce que c’est possible de le faire dans toutes les niches ? Quelle est un petit peu la tendance que tu vois, toi, à travers ce que tu as fait, tes clients réalisés, donc de manière générale ?

Ouais. Alors très, très intéressant, superbe question. Je pense que d’une part déjà tout ce que tu as dit ici s’applique également au Consulting. Je pense d’ailleurs que…

C’est vraiment transposable business, infoprenariat en Consulting finalement quand il y a un marché ?

C’est ça exactement. S’il y a un marché, vous avez une place en Consulting et je pense que même au final l’infoprenariat, c’est une manière un peu plus intelligente de faire du Consulting au plus grand nombre. C’est-à-dire qu’une prestation Consulting, moi aujourd’hui, je ne peux pas vendre une formation et dire à mon client : « c’est bon, c’est une prestation Consulting ». C’est simplement une manière dérivée, tu vois, de faire une prestation Consulting. Mes prestations Consulting, mes clients Consulting, nous payent plusieurs dizaines de milliers d’euros, en général, par mission ou alors même un pourcentage sur chiffre d’affaires par rapport à la mission en question et au résultat en amont. Donc voilà, on ne peut pas juste leur vendre une formation et leur dire : « regarde les vidéos et pose ta question sur un forum », bien entendu. Mais c’est une façon intelligente de le faire. Par contre, le Consulting d’ordre général ici s’applique à vraiment tous les domaines. Il y a aussi bien sûr tout ce qui concerne l’immobilier, par exemple, les investissements immobiliers, vraiment l’accompagnement, les audits financiers, la finance, mais tous les domaines au final, même comme tu dis, la parentalité et plein d’autres, le tennis, l’accompagnement… En fait, tout ce qui peut s’apparenter à l’infoprenariat, au coaching, à l’accompagnement au coaching groupé, même indirectement au fait d’accompagner des gens pour faire des choses ou leur donner des plans d’action pour faire des choses, ou directement, comme je l’ai cité : les coachings et les coachings groupés ou l’infoprenariat, voilà, peu importe le domaine, vous pouvez monétiser vos compétences grâce à une structure, un business modèle qui vous convient le plus, qui au final s’apparente à du Consulting. Je récapitule et je pense qu’il y a vraiment cinq notions à prendre en compte : c’est soit on fait avec vous, soit on vous explique comment le faire, soit c’est du coaching direct, soit c’est du coaching direct avec un coaching groupé tout simplement ou soit simplement la solution la plus facile et la plus aussi intéressante en termes de message véhiculé, l’infoprenariat.

À lire
Comment ROY GAGNE 25 000 euros par AN avec 450 VISITES par JOUR sur son SITE WEB de DESSIN ?

Les erreurs principales du consulting

Absolument. Donc réfléchissez à ces différentes questions et à chaque fois, voilà, implémentez, c’est ça le plus important et ça vous permettra de faire une grosse différence. Autre chose, donc vis-à-vis des erreurs : quelles sont les deux ou trois principales erreurs que tu vois directement dans les membres de tes programmes ou les gens que tu as accompagnés par rapport au Consulting ?

Le tarif du consultant

Alors, je reprends le témoignage d’un de mes membres, justement, d’une formation où j’apprends aux gens à devenir consultant ou développer le résultat en étant consultant. C’est tout simple il vend des Consultings en audit financier. Donc son but à lui, c’est d’apporter énormément de valeurs à son client, ni plus ni moins d’optimiser tout ce qui est à optimiser, de le conseiller sur différentes choses soit fiscalement ou juridiquement, mais aussi les investissements qu’il va faire en amont par rapport à tout son schéma et tout son business et Holding et autre ; donc ça peut être du gros client comme du client moyen, mais il y a énormément de valeurs. Et il price-ait relativement bas et il s’est rendu compte qu’il y avait des gens au final… enfin, il y avait une personne en question au final qui était bien moins qualifiée que cette personne qui est extrêmement qualifiée et relativement connue en plus dans son domaine, et qui price-ait jusqu’à 50 fois plus cher que lui.

Moins connu dans le même marché et 50 fois plus cher que lui.

Moins connu et surtout moins qualifié, donc il avait des moins bons résultats avec ses clients, payait, price-ait 50 fois plus cher. Pourquoi ? Parce qu’il ne s’adressait pas au bon type de client, ni plus ni moins. Donc la personne, elle pouvait signer dix fois moins de contrats, mais pour en gagner cinq fois plus à l’année, travailler du coup, bah dix fois moins aussi, mais était beaucoup plus tranquille.

Le syndrôme de l'imposteur

Au même titre que : deuxième erreur, beaucoup, et moi-même j’étais victime de cette erreur, parce que je n’ai pas forcément un background universitaire, différentes notions, différentes choses, la seule chance que j’ai eue c’est ma volonté, mon travail et également mon réseau, je dirais même que ce n’est pas une chance, c’est quelque chose, qu’on va chercher, le travail qu’on développe, voilà, c’est le syndrome de l’imposteur. Le syndrome de l’imposteur, souvent on se dit, surtout je suis relativement jeune, je me dis : mais ce n’est pas possible et autre. Je remettais en question différentes choses, notamment, dans le domaine de la finance. Et puis au final, c’est seulement, quand vraiment tu vois que tu as des gens dans ton entourage qui ont suivi tes programmes ou qui appliquent tes conseils, même qui ne sont pas forcément dans mes programmes, qui me remercient tout simplement de par les résultats et surtout nos clients qui arrivent et qui nous disent : « waouh ! » Voilà on a des clients, ils avaient un objectif donné sur 12 mois, en trois mois seulement, on avait explosé de fois quatre leur objectif. Et ça, c’est-ce qu’il y a de plus gratifiant et on reparle à nouveau de fidélité, de satisfaction et de bouche à oreille. Et ça, c’est extrêmement important. C’est, je pense, les deux erreurs principales.

Focus sur la vente

Et la troisième : concentrez-vous sur vendre, vendre, vendre, vendre, vendre. C’est hyper important. Il faut absolument que vous vendiez quelque chose, mais pour vendre quelque chose il faut avoir quelque chose à vendre. Souvent j’ai des gens qui veulent se former, qui veulent plein de choses, qui veulent créer un business, qui veulent créer une entreprise, qui veulent chercher des clients et autres, mais ils n’ont encore rien à vendre. En tout cas, leur offre, elle n’est même pas sexy et eux-mêmes n’achèteraient pas leur offre.

Ils ne croient pas.

Ils n’y croyaient pas, c’est ça, c’est ça. Je veux dire, si tu as une offre que soit une formation, que ce soit même un produit en e-commerce ou autres, ça s’applique vraiment à tous les domaines ça, et que toi-même, en te mettant à la place de ton client idéal, de ton prospect, de ton persona, bah tu n’es pas réceptif à cette offre et tu ne l’achèterais même pas et tu n’aurais même pas confiance en cette offre et tu ne voudrais même pas y souscrire, remets peut-être les choses dans leur contexte, remets-toi en question, pose-toi les bonnes questions et crée vraiment ton offre irrésistible.

Une prestation de consulting indexée sur la promesse et les revenus des clients

Alors, je reviens par rapport à l’avatar client type, donc avant de réaliser la vidéo, on avait des petites sessions mastermind Brain Storming et un membre du groupe qui était avec moi a des clients qui ont tous des entreprises de plus de dix millions d’euros ; vous avez bien entendu, plus de dix millions d’euros. Donc ils vendaient des prestations à 15 000 €, qui est l’équivalent comme si on vous vendait un produit à 47 €, on peut dire. Et c’est important, en fait, d’avoir cette notion-là, parce que dès que vous avez des gens mégas ultras qualifiés ou aisés ou alors le bon mindset et ainsi de suite, qui ont surtout des effets de levier, vous pouvez facturer beaucoup plus cher.

Bien sûr, extrêmement cher en Consulting.

Et ensuite, notamment, si vous êtes dans les thématiques Make Money, il suffit… en tout cas, sa promesse était de doubler la croissance de l’entreprise, voilà. On lui a dit une promesse plus sexy : faire X % de bénéfices supplémentaires, quelque chose comme ça, et finalement, il va pouvoir le facturer 100 000 € et clairement c’est des entreprises qui vont acheter, puisque comme ils vont être satisfaits de ces trois fois 15 000 avec la croissance de plus de 3 %, bah qu’est-ce que veut une entreprise ? Elle veut toujours plus, en ayant toujours les mêmes ressources existantes. Et ensuite, c’est le jackpot pour vous par rapport à ça. Donc réfléchissez, souvent on ne passe pas assez de temps sur l’avatar client type. Donc au début voilà, si vous êtes total débutant, finalement vous allez peut-être prendre tous les premiers clients, et c’est normal, parce qu’il faut que vous voyez un petit peu qui est au final votre client idéal. Et ensuite, assez rapidement identifier c’est qui les e-Players ? C’est qui les 2-3 % de clients qui vous rapportent 95 % de satisfaction, des résultats, le bon mindset, la même énergie, les mêmes valeurs. Bref, ce qui vous éclate et vous drive au réveil le matin et ça fera une grosse, grosse différence par rapport à ça. Alors dernière question vis-à-vis du prix et du Consulting, quelle est l’offre la plus folle que tu as pu voir ? Est-ce que toi-même ou des clients à toi ont déjà vendu du Consulting à 100 000 €, 300 000 €, 1 000 000 €, plus… Est-ce que tu as une petite anecdote à nous raconter par rapport à ça ?

Bien sûr. Alors la plus folle, je vais te répondre le plus concrètement et factuellement possible, on l’a vu, je pense aujourd’hui, tous les deux, j’imagine, juste derrière cette porte ici, on est en plein dans un séminaire, un congrès juste énorme et c’est super. Et on a fait différentes sessions mastermind et on a un intervenant, un speaker qui est dans le domaine du Consulting en Make Money, justement, son but c’est d’accompagner les grosses entreprises qui font déjà des résultats qui sont déjà au moins à six chiffres, aller faire passer à sept chiffres voire même au-delà, et sa promesse, elle est extrêmement simple, c’est : fois 10, fois 10. Tu fais x, OK, bah fois 10. Et il accompagne différentes personnes et ce sont des prestations en Consulting que des fois il va faire en quelques heures ou en quelques jours à peine. Et au départ, il a démarré à 35 000, minimum 35 000 la prestation. Aujourd’hui, il est monté jusqu’à 1 000 000 la prestation en Consulting, sans forcément donner plus, sans forcément, comme il disait, se prostituer, si je peux me permettre, pour son client et être à sa disposition et à sa merci, simplement en l’accompagnant et vraiment en apportant le résultat. Si effectivement votre client, il fait déjà, imaginons, 100 000 millions de chiffre d’affaires, le fait de payer une prestation à 1 000 000…

À lire
Comment utiliser la PLATEFORME 1TPE pour vos PRODUITS et SERVICES ?

1 000 000, c’est que dalle, et puis, si au lieu de faire 100 millions ben il en fait même ne serait-ce que 150 millions, bah il est ultra archi rentable évidemment.

C’est ça. Il disait une chose, par contre, importante c’est que : « peu importe le prix, dites-vous qu’il faut vraiment que la valeur perçue, mais surtout la valeur réelle de votre offre soit au moins dix fois supérieure au prix là aussi ». C’est-à-dire qu’il a vendu, par exemple… il vend un pack activement aujourd’hui à 250 000 en prestation Consulting, qui représente un accompagnement, sauf erreur, sur 12 jours, quoi qu’il en soit…

A 12 jours de présence exactement et après il y a les… sessions de coaching, et puis, voilà, d’autres choses, je pense, également.

C’est ça. Et le but, il disait voilà : « mon produit, je le valorise aujourd’hui à 2,5 millions. Les résultats derrière, ils sont exponentiels, ils sont énormes, et c’est pour ça que je peux me permettre de le vendre à 250 000 ». Donc au final, quand on a réellement un domaine d’expertise, qu’on s’adresse aux bonnes personnes, je pense que le Consulting est l’un des seuls métiers, l’une des seules professions, l’un des seuls véhicules business modèle, vous voyez ça comme vous voulez, qui vous permet de pricer sans limite. Il y a des prestations en Consulting, imaginons aujourd’hui que vous avez… alors ce n’est pas le cas, mais imaginons que vous avez un hedge fund qui pèse des milliards, vous avez Warren Buffett en Consulting, ça doit être… la prestation Consulting, voilà il ne va pas avoir de peur de le pricer à 200 millions. Pourquoi ? Parce qu’il a les compétences et il apporte réellement de la valeur, il ne va pas apporter un confort ou soigner un bobo, il va simplement démultiplier les résultats de votre business. Et si c’est vraiment ça que vous voulez. Vous devez absolument aller chercher, c’est : promettez moins, donner plus et apporter énormément de valeurs à vos clients.

L'importance de la valeur perçue

Il y a un autre exemple qui va certainement aussi vous parler. Là, on a parlé pas mal en côté business-argent, l’autre chose, c’est aussi la valeur perçue personnelle. Donc je vais vous donner un exemple qui va vous parler. Si demain, vous voulez vous entraîner avec Usain Bolt, bah là aussi, ça va être certainement plusieurs centaines de milliers d’euros si vous faites un stage avec lui. Pourquoi ? Parce que la valeur perçue, c’est l’homme le plus rapide du monde. Si demain, vous voulez vous entraîner avec Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo, là aussi, ça va être des centaines voire peut-être même un million d’euros la journée de Consulting. Pourquoi ? Parce que là également, la valeur perçue à star-… je ne sais même plus comment on dit, mais voilà une personne qui est une véritable star dans son domaine, ça chiffre, très très vite. Donc deux options : si vous êtes un total inconnu, bah là, à chaque fois vous livrez valeur, valeur, valeur minimum fois 10 et plus si vous le pouvez. Et deuxième chose, si vous regardez cette vidéo, vous êtes déjà connu dans un domaine, et sans être Usain Bolt, Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi, vous êtes déjà un influenceur sur Instagram, vous avez une grosse page Facebook, vous avez une grosse chaîne YouTube, ne serait-ce déjà même plus que 100 000 abonnés, c’est déjà très très beau, et félicitation d’avance si vous avez cela, voilà, ça vous permettra un peu de vous mettre dans le mindset.

Et dernière chose aussi, parce que peut-être que certaines d’entre vous ou certains d’entre vous ne sont pas dans l’optique Make Money, je pense…

Voilà, puisque souvent, la grosse objection des gens, ils disent : « oui, mais toi, c’est facile, tu es dans les trucs argent ou ROI direct… » qui est vrai finalement, que c’est plus simple à voir, c’est pour ça que je vous ai donné des exemples footballs et athlétismes.

Et là, je vais vous donner encore un autre exemple, un exemple, c’était la question de quelqu’un qui est dans le développement personnel, est : comment est-ce qu’on fait pour vendre un produit en développement personnel justement à plusieurs milliers d’euros ou de dizaines de milliers d’euros ou augmenter la valeur perçue de cette personne ? Ça va être vu en deux choses. La première, ça va être le temps que justement la personne va investir ou aura investi pour acquérir toutes ces compétences, ces connaissances et cette hauteur de mindset et d’esprit pour pouvoir l’inculquer et le développer et vous aider à casser des barrières et à avancer dans vos projets déjà. Bien sûr, le temps que vous allez aussi gagner par rapport à tout ça, parce que tout le temps qu’elle, elle a mis, si elle a mis 15 ans justement à atteindre ce niveau, vous pouvez peut-être l’atteindre en deux semaines ou en trois semaines avec un boot camp ou en deux mois avec une formation, peu importe. Et aussi, tout l’argent, toute la valeur et l’argent que la personne a dépensé dans des séminaires, dans des boots camp, dans des livres, dans une remise en question et dans des tests, bien sûr, sur elle. Si par exemple, elle a craché une société qui faisait plusieurs millions de chiffre d’affaires et que grâce à ça, ça débloquait les freins psychologiques de façon à pouvoir créer un empire bien plus grand et développer personnellement son mindset, bah voilà, ce sont des millions que vous n’aurez pas à dépenser. Donc dépenser peut-être 5 000 € ou 1 000 € ou 10 000 € ou que sais-je pour une formation qui vous aide et qui vous enseigne tout ça, ça démultiplie tout. Voilà comment vous pouvez aussi là aussi augmenter la valeur perçue de vos offres et vous aider à les vendre.

La promesse qui est capitale, toujours se dire : quels sont les meilleurs résultats que je peux obtenir avec le moins d’efforts possible ? Par exemple voilà, comment jouer à un morceau de piano comme un pro en cinq minutes par semaine ? Voilà, je vous donne un exemple comme ça. À chaque fois, réfléchissez, quel est le meilleur résultat possible que le client peut avoir avec le moins d’efforts possible ? C’est ce que chaque être humain sur la planète cherche. Voilà, personne n’a envie – si vous êtes dans l’alimentation – de faire des régimes, à manger trois fruits et ainsi de suite. Toujours ça : meilleur résultat possible que je peux promettre, le moins d’efforts possible. Là aussi, ça va faire jackpot pour vous.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-business-02

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

6 INVESTISSEMENTS pour

GAGNER en moyenne 10% / AN

de REVENUS PASSIFS

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest