Comment épargner chaque mois : la stratégie en 7 étapes

Comment épargner chaque mois : la stratégie en 7 étapes

Si vous n’arrivez jamais à mettre un sou de côté… Si vous estimez que ce n’est vraiment pas votre truc… Si vous pensez que, de toute façon, vous ne gagnez pas assez d’argent pour épargner le moindre centime… Ou tout simplement si vous jugez que ce n’est pas très important… 

Alors cet article est pour vous !

Vous allez comprendre que l’épargne est absolument fondamentale, car elle va vous permettre de vivre progressivement une vie plus libre et plus sereine. Nous allons établir ensemble une stratégie qui va vous permettre de commencer à faire des économies… dès le mois prochain. Mais commençons par le commencement.

Pourquoi devriez-vous absolument épargner chaque mois ?

Les 3 raisons principales pour épargner chaque mois

Raison n°1 : Plus vous allez mettre d’argent de côté, plus vous aurez un sentiment d’indépendance, de liberté, et de sécurité

Prenons un exemple concret.

Vous avez actuellement quelques centaines d’euros devant vous. En fait, votre compte revient quasiment à zéro juste avant la paie mensuelle. C’est le cas de beaucoup de gens.

Si vous connaissez cette situation, ou si vous l’avez déjà connue, vous savez combien ça peut être stressant. Et même angoissant parfois. Mais ce n’est pas une fatalité. Si vous arrivez à mettre ne serait-ce que 30 euros de côté chaque mois, vous allez peu à peu vous sentir beaucoup mieux. Car vous prenez les choses en main, vous ne vous laissez plus ballotter par la vie !

Imaginez ! En 5 ans, vous aurez épargné 1800 euros, et je ne compte pas l’effet cumulé de l’argent placé. Et si vous épargnez 60 euros par mois, vous aurez au minimum 3600 euros sur votre compte en 5 ans…

Je prends volontairement de petites sommes, mais il est souvent possible d’épargner beaucoup plus quand on se penche sérieusement sur la question.

Bien sûr, tout dépend de vos revenus mensuels : il est théoriquement plus facile d’épargner avec un revenu confortable.

À terme, l’idéal serait de constituer un petit matelas financier correspondant à l’équivalent de 3 mois de salaire dans un premier temps, puis de 6 mois de salaire. À ce stade, vous commencez à vous détendre…

Raison n°2 : Vous aurez de quoi faire face aux imprévus qui, comme leur nom l’indique, sont impossibles à prévoir

Et des imprévus, on en a tous, tout le temps, et toujours !

Une grosse réparation sur la voiture, la machine à laver ou l’ordinateur qui lâche, des frais médicaux, une période de chômage… La vie est riche en rebondissements et joyeuses surprises, non ?

À lire
Quelle est ma routine quotidienne pour rester au top ?

Quel soulagement de savoir que, même si ça ne fait pas plaisir, on peut y faire face sans paniquer.

Raison n°3 : Vous construisez peu à peu - à votre rythme - votre futur patrimoine

Vos économies vont s’étoffer au fil du temps, surtout si vous suivez ma stratégie. Lentement peut-être dans un premier temps, mais sûrement ! Et cette réserve financière pourra vous être très utile un jour. Par exemple si vous décidez de vous lancer dans un grand projet : création d’entreprise, beau voyage, achat immobilier… ou tout autre rêve qui vous appartient.

Vous pourrez aussi progressivement placer cet argent, investir (bourse ou immobilier par exemple).

Vous pourrez assurer votre retraite et peut-être même - si vous commencez assez jeune - envisager une retraite anticipée. Tentant, non ?

Vous pourrez aider vos enfants (ou futurs enfants) aussi. Bref, les bonnes raisons ne manquent pas !

Et maintenant, voici votre plan d’action avec la stratégie complète en 7 étapes.

Les 7 étapes à suivre pour épargner

Étape n°1 : Décidez consciemment de commencer à épargner

Je m’explique : cela ne doit pas rester un simple projet, une vague résolution. Vous savez, du genre « tiens, ce serait pas mal si j’essayais de mettre un peu d’argent de côté… »

Ça, c’est beaucoup trop flou, trop vague, trop inconsistant ! Ce n’est pas une décision, c’est juste une envie.

Une règle importante : tout ce qui n’est pas clairement défini ET planifié a peu de chances de se concrétiser sur la durée. Donc, croyez-moi, ça ne va pas le faire !

Pour une raison simple : les tentations sont très, très nombreuses ! Et elles se cachent de partout ! La pub nous tend les bras, tous les jours de l’année. Et il est si facile de céder au chant des sirènes… On le sait tous !

C’est un peu comme si vous vouliez commencer à faire du sport. Se dire : « ce serait bien… » ou « à partir de la semaine prochaine, je m’y mets… », ça ne mène généralement pas à grand-chose. Vous voyez ce que je veux dire.

Mais vous, vous n’êtes pas comme ça !

Donc, ne vous contentez pas d’en rester au stade du projet, du simple vœu pieux. Il faut décider clairement ce que vous voulez ET mettre le mécanisme en action.

Alors, mon conseil : posez-vous un moment, réfléchissez et prenez la décision.

Néanmoins à cette étape, vous n’avez pas encore besoin de connaître la somme que vous allez économiser.

Étape n°2 : Listez vos frais fixes et frais variables récurrents

Prenez un bloc et un stylo, ou votre ordinateur. Puis listez tous vos revenus mensuels nets dans une colonne. Dans une autre colonne, notez vos frais fixes en tout genre : loyer, assurances, charges (électricité, chauffage, etc.). C’est fait ?

OK, ajoutez maintenant les frais variables : ceux dont on doit s’acquitter chaque mois de manière incontournable, mais qui peuvent varier ponctuellement.

J’entends par là : nourriture, vêtements, vacances, coiffeur, transports, dentiste, activités culturelles et sportives, restaurants et sorties habituelles (il ne s’agit pas de vivre comme un moine !).

À lire
6 leçons pour vivre à Monaco - Vivre la vie de millionnaire

Ces dépenses sont aléatoires, mais vous pouvez certainement faire une estimation. Maintenant, ajoutez ce montant approximatif à vos frais fixes.

Étape n°3 : Listez vos dépenses compulsives sur les 6 derniers mois

Ah, ça se corse les amis ! D’abord, qu’est-ce qu’un achat compulsif ? Ce sont les dépenses qui ne sont vraiment pas nécessaires au quotidien.

Vous avez par exemple acheté un truc, parfois en trouvant de très bonnes raisons rationnelles. Mais l’idée réelle derrière tout ça, c’était tout simplement de vous faire plaisir sur le moment. Vous voyez ce que je veux dire ? Non, vraiment pas ?

OK, alors prenons un exemple : vous avez craqué pour le dernier « iPhone 30 » alors que votre smartphone actuel fonctionnait encore très bien… ou vous changez de voiture alors que l’ancienne avalait les kilomètres sans problème. Cette fois, je suis sûr que vous voyez le topo !

On fait tous ça, et c’est humain. Le problème, c’est quand ça devient systématique et récurrent : c’est ce qu’on appelle les « achats compulsifs ».

Le plus simple est de réfléchir aux achats compulsifs que vous avez effectués sur les 6 derniers mois ou sur l’année écoulée : ça vous donnera une bonne idée de l’étendue des dégâts…

Étape n°4 : Faites un bilan entre vos revenus et vos dépenses

Le plus simple, c’est de mettre cette estimation par écrit bien sûr. À ce stade, vous devriez normalement avoir un bon aperçu de votre mode de vie.

Généralement, on le connaît tous de manière intuitive, mais pas chiffrée ! Et très souvent, on ne se rend même pas compte quand l’argent nous file bêtement entre les doigts.

Étape n°5 : Réduisez vos dépenses intelligemment

Vous avez des sueurs froides en lisant ceci ? Courage, ça va bien se passer ! Vous allez pouvoir jouer sur l’un des 3 postes clés, à savoir les frais fixes, les frais variables et les achats compulsifs. Et peut-être un peu sur les 3.

Comment ça, sur les frais fixes ? Eh bien oui, pourquoi pas ? Vos frais fixes englobent par exemple (sans doute) des abonnements en tout genre - de nos jours, l’abonnement est devenu un nouveau mode de consommation.

L’abonnement, c’est bien, mais il y a un piège : il s’agit souvent de petites sommes, donc elles nous paraissent assez anodines quand on y souscrit… Mais quand vous les cumulez, ça commence parfois à faire un joli petit magot qui s’envole chaque mois. Le truc, c’est que certains abonnements sont peut-être superflus. Ou tout simplement trop chers : n’hésitez pas alors à changer d’opérateur, de société… Et même, si vous utilisez peu le service proposé, à le résilier!

Et la salle de sport, les amis ? Vous avez peut-être un abonnement dans une salle de sport, et je ne veux surtout pas vous décourager. Le sport, c’est vital ! Mais si vous vous contentez de transpirer deux fois par semaine en courant sur un tapis ou en pédalant sur un vélo… Rappelez-vous que les chemins de campagne exhalent les odeurs de la nature plutôt que la sueur !

Bon, si vous êtes un fan de muscu, ne supprimez pas votre abonnement juste pour faire des économies. Ou alors, optez pour la callisthénie. À vous de voir.

À lire
Pourquoi l'argent fait le bonheur ?

Si on parlait bagnole ? Les deux principaux postes de dépenses des ménages sont : a) le logement, b) l’automobile. Or, notre budget auto est souvent beaucoup, beaucoup plus important qu’on ne le pense ! Je ne vous suggère pas d’échanger votre carrosse préféré contre une trottinette électrique, mais simplement de prendre le temps de réfléchir un moment, calculette en main.

Acheter une voiture neuve est par exemple souvent un « gouffre à pognon », sachant qu’elle perdra 50% de sa valeur en 3 ans. Les pubs nous vantent aussi tous les jours des LOA (Location avec Option d’Achat) qui paraissent très cool au premier abord. Oui, mais…

Quand vous ajoutez le « premier loyer » de plusieurs milliers d’euros (à fonds perdu puisqu’il s’agit d’une location !), un kilométrage annuel acceptable et l’assurance complémentaire, c’est un autre son de cloche…

Un conseil : faites bien vos calculs ! Il est courant de dépenser 15 000 euros en 3 ans (ou plus) pour, une fois arrivé au terme de la location LOA ou LLD, être obligé de recommencer la manœuvre… ou d’acheter une autre voiture !

Des solutions intermédiaires moins onéreuses

Si vous voulez absolument du neuf, n’hésitez pas à fureter du côté des mandataires ou des autos « 0 km » déjà immatriculées chez un concessionnaire. À moins que vous ne décidiez d’opter pour une occasion récente (3-4 ans) : elle sera encore en bon état et vous reviendra 50% moins cher à l’achat.

Vous avez compris le principe ? Je suis sûr que vous allez trouver le moyen de limiter les dépenses sans entrer au monastère…

Étape n°6 : Chiffrez avec précision le montant à épargner

C’est une étape clé : vous devez absolument déterminer une somme précise que vous allez épargner chaque mois.

Commencez petit ! Vous aurez tout le temps pour réviser votre objectif d’épargne à la hausse par la suite.

L’important est d’agir, de lancer le processus. Et de ne pas voir trop haut au début, pour ne pas vous sentir brimé au quotidien.

Étape n°7 : Mettez en place un virement automatique mensuel

C’est également une étape cruciale ! En mettant en place un virement automatique, vous n’aurez plus à réfléchir, à vous prendre la tête ou à compter au jour le jour.

Grâce à l’automatisation, l’épargne se fera toute seule, si on peut dire… Il y a de fortes chances pour que vous ne vous en rendiez même pas compte.

Idéalement, il faudra aussi bien sûr un compte dédié à l’épargne, distinct du compte courant. Comme par exemple un Livret A, un PEL ou un autre compte d’épargne.

Demandez à votre argent de faire des petits !

Dans un premier temps, constituez-vous une première épargne de réserve. Vous pourrez bientôt commencer à placer intelligemment votre argent, en prenant un minimum de risques, afin de profiter de l’avantage des intérêts cumulés. Et vous créer ainsi petit à petit des actifs pour vous sentir encore plus libre. Jetez un œil à mon guide comment devenir indépendant financièrement pour avoir mes conseils à ce sujet.

A lire également : comment devenir millionnaire sans diplôme et comment protéger son argent en cas de crise financière.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar Banniere Vertical Mastermind
Sidebar Banniere Vertical Mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGEROR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest