Comment ENFIN démarrer son BUSINESS en LIGNE et GAGNER de l'ARGENT ?

Comment ENFIN démarrer son BUSINESS en LIGNE et GAGNER de l'ARGENT ?

Un business gagnant s’il vous plaît.

OK, Monsieur, je vous prépare ça de suite. Alors, on va mettre une page de capture, une conférence en ligne, voilà. Donc ça, ça va vous permettre d’avoir un excellent goût, qu’on va finaliser avec un closing au téléphone, comme ceci. Si vous rajoutez une petite étincelle, là c’est le succès assuré. Santé !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo, et aujourd’hui on va voir ensemble comment enfin démarrer son business en ligne, et gagner ses premiers euros.

Alors, c’est une question que j’ai reçue récemment sur mon compte Instagram : maxence.rigottier. Donc, comment démarrer au plus vite ? Et surtout, ça fait un petit moment que je suis sur internet, mais je n’arrive pas à gagner mes premiers euros. C’est peut-être une frustration que vous avez si vous êtes déjà intéressé sur internet, et je vais vous donner quatre possibilités que vous allez pouvoir mettre en place dans la foulée, si c’est quelque chose qui vous correspond.

Coaching

Première possibilité, c’est le coaching. Donc là, c’est quelque chose, bah, vous allez vendre votre temps.

Mais les grosses plus-values du coaching, numéro 1 : vous pouvez démarrer instantanément. Donc à partir du moment où vous avez une expertise ou alors, vous êtes passionné par un sujet, vous pouvez plus ou moins coacher n’importe qui dans plus ou moins n’importe quelle thématique. Je vais vous donner quelques exemples juste après.

Et deuxième avantage du coaching, c’est que vous avez besoin aussi de peu de clients, pour pouvoir vivre du web. Donc typiquement si vous coachez quelqu’un à 100 € de l’heure ou même 50 € de l’heure, finalement une semaine de travail intensive, c’est ce qui remplacerait un salaire.

Le troisième avantage du coaching, c’est que dès que vous êtes en train d’être en relation directe, vous coachez la personne, ça va vous donner ce qu’on appelle de la data, donc beaucoup d’infos sur les gens, donc sur votre marché : c’est quoi leurs objectifs, c’est quoi leurs frustrations, c’est quoi leurs questions, c’est quoi leurs attentes… donc vraiment, un petit peu l’équivalent comme si on réalisait un sondage sur mesure.

Ce sont les gros bénéfices vis-à-vis du coaching. Je vous donne quelques exemples, donc typiquement si vous êtes, on va dire, dans la perte de poids, vous pouvez coacher les gens, avec un programme personnalisé. Moi, ce que je recommande en termes de coaching, c’est des programmes sur quatre semaines, huit semaines ou douze semaines. Pourquoi ? Parce que quand vous faites du « one shot », ce qui permet aussi de la personne d’avoir des résultats assez rapides. Et deuxième chose, de voir si elle a une excellente affinité avec vous. Parce que si vous mettez un coaching sur six mois ou un an, il y a une véritable transformation, mais si la personne, finalement, est passée à autre chose ou alors, n’a peut-être pas le feeling qu’elle aurait espéré avec vous, le simple fait que ce soit un engagement finalement de 30 jours, 60 jours ou 90 jours chrono, ce qui permet de mesurer le risque pour vous et pour le coaché en question. Donc là, l’exemple de la perte de poids, ça peut être du business, ça peut être du développement personnel, ça peut être l’un des coachs en amour, ça peut être le coach sur quelque chose d’artistique.

À lire
Pourquoi mettre en place sur votre SITE "HELLO BAR" ?

Il y a un tas de possibilités. Moi personnellement dans ma vie, j’ai eu un petit peu des coachs sur tout et n’importe quoi : coach en amour ; coach sur tout ce qui est l’intelligence sociale, donc la relation aux autres ; coachs business – comme vous en doutez certainement – coach running, donc vis-à-vis de la course à pied parce que je suis un marathonien, je suis quelqu’un qui adore courir et qui fait de temps en temps des ultras trail ; coach par rapport à tout ce qui est voyage : je ne voulais pas perdre de temps, et de temps en temps, bah, quand vous avez des gens qui sont allés un petit peu partout sur la planète, bah, vous, ça vous permet, quels sont les pays à éviter ou quels sont les pays donc qui vous correspondent, en fonction de vous et vos critères personnels, à toutes ces choses-là. Donc du coup, le coaching ça peut vraiment varier, c’est possible dans plus ou moins toutes les thématiques.

Consulting

Ensuite la deuxième alternative, c’est le consulting. Donc quelle est la différence avec le coaching et consulting ? Le consulting, c’est plutôt : vous analysez un problème précis, et vous allez donner les solutions plus le plan d’action concret. Donc pour moi, le consulting s’est seulement et uniquement si vous avez déjà une expertise poussée. Typiquement, la statistique que j’aime bien évoquer, si vous avez déjà 10 000 heures dans une thématique, là, c’est quelque chose que vous allez pouvoir réaliser. Donc la différence entre le coaching et le consulting, en tout cas, moi, ma définition personnelle : le coaching, pas besoin d’avoir une grosse grosse expertise, parce que vous donnez des conseils à une personne, et c’est souvent à votre propre vécu personnel, et vous allez aider cette personne, pour pouvoir la guider dans ses besoins, dans ses objectifs. Et le consulting, c’est : vous mettez plutôt, un peu plus en tout cas, les mains dans le cambouis. Et là c’est : « voici ton plan d’action concret pour atteindre ton résultat. Et voici, bah là, les objections que tu avais et que je viens de te casser, et maintenant tu vas pouvoir réaliser ton projet ».

Premier produit

Maintenant, la troisième possibilité, donc après le coaching, après le consulting, ça va être de lancer votre premier produit. Donc si vous avez déjà une communauté, il suffit de réaliser un sondage où vous allez expliquer : quel est votre plus gros problème, votre plus grande frustration et que ressentez-vous à cause de cela ? Deuxième question : si vous aviez une question à me poser, n’importe laquelle, quelle serait cette question ? Si je n’ai pas la réponse, je vais faire appel à un expert sur le sujet pour pouvoir vous aider personnellement. Et la troisième question : quels sont vos objectifs ? Et là, vous mettez quelques petites promesses d’objectifs, ce que vous en doutez, et une case autre pour savoir, finalement, c’est quoi l’objectif final de mon prospect, dans ma thématique. Donc quand vous lancez votre premier produit, vous avez fait votre sondage, parce que vous avez une communauté. Et si vous n’avez pas de communauté, soit vous pouvez connaître des gens influents dans votre marché, donc avoir des partenaires, mais c’est pas forcément facile si on n’a pas un minimum de réseau. Ou alors, là ça ne dépend que de vous, ça va être d’investir de l’argent dans la publicité : publicité Google, publicités Facebook, influenceurs. Donc à partir du moment où vous avez des gens qui seraient intéressés par votre thématique, donc là vous allez donc investir dans la publicité, créer une page de capture, donc ce qu’on appelle un « cadeau de bienvenue » pour pouvoir récupérer les coordonnées de cette personne. Et ensuite dans la foulée, donc créer un petit peu de contenus gratuits et payants, pour mixer votre sondage, et savoir exactement ce que les gens souhaitent avoir dans votre marché. Parce qu’en fait, ce qui est assez compliqué pour un entrepreneur, c’est de vraiment de créer un produit dont les gens ont besoin, un produit dont les gens ont une frustration, et vous avez la solution et non un produit qui est le vôtre, mais finalement si tout le monde s’en branle, si tout le monde s’en tape, bah voilà, vous allez avoir un produit sur les bras, mais il n’y a pas un marché qui est prêt à mettre sa CB. Donc comment on sait si un marché a lieu par rapport donc à votre produit ? C’est : vous faites un système de précommande, et s’il y a des gens qui mettent la CB pour vous, c’est bon, c’est validé le concept. Si en revanche, si les gens vous disent : « je suis intéressé, c’est cool », mais plus ou moins tout le monde dit « je suis intéressé », c’est au moment où il faut payer, donc soit paiement par chèque, virement bancaire, PayPal, Carte bleue, c’est validé oui ou non le concept. Donc le meilleur système, c’est le système de précommande.

À lire
Découvrez mon retour d'expérience du COACHING privé avec Jean Rivière en TRANSYLVANIE !

Affiliation Internet

Et ensuite, la quatrième possibilité que je vous invite, ça va être l’affiliation internet. Donc moi, je vais vous donner mon retour d’expérience par rapport à mon site de course à pied. Donc j’ai démarré le 1er février 2011 sur internet, donc via mon activité de paris sportifs. Fin 2011, début 2012, j’ai mis en place une activité sur la course à pied, le running, comme je vous l’ai évoqué tout à l’heure, je suis quelqu’un qui apprécie qui kiffe courir, notamment des marathons et de l’ultra trail. Et du coup, ce qui est appréciable, c’est que dès que vous allez avoir un site web de quelques centaines de visites par jour – donc pas besoin d’avoir le gros site web de la thématique – vous allez avoir des marques qui vont vous contacter. Donc pour faire des chroniques de matériel, donc moi je recevais entre 2013 et 2016, donc j’ai fait ça pendant trois ans, donc entre 500 et 1 000 € de matériel gratuit par mois : donc des montres GPS, du matériel de running Mizuno, Adidas, Puma, j’avais même des voyages de presse. Donc si vous connaissez un petit peu le milieu du journalisme, donc j’ai été dans de nombreux voyages de presse, où vous êtes nourri, logé, blanchi, vous recevez vos cadeaux. Et en échange, vous faites vos chroniques, et vous en parlez, évidemment, dans tous les médias. Parce ce que l’objectif d’une marque, si on prend l’exemple de Puma, c’était que je réalise une chronique honnête que je publie sur mon site, que je le partage à ma liste d’e-mails, que je le partage sur mes réseaux sociaux. L’objectif des marques, c’est d’avoir des retours d’expériences d’utilisateurs. Et comme vous avez une mini audience ou une audience, eh bien, elle va bénéficier aussi de votre audience par la même occasion. Et après, quand les gens réalisent des recherches directement dans Google, ils vont tomber sur vous, parce que petit à petit vous allez améliorer votre référencement. Donc dès que vous avez une thématique à matériel, je pense, notamment à la voile, à la photo, au golf, à la randonnée, à la course à pied… donc dès que vous avez une thématique où il y a du matos ou alors, vous pouvez tester différents produits physiques. Je pense également encore à l’automobile, toutes ces choses-là, vous, vous allez avoir des cadeaux offerts, numéro 1. Numéro 2, vous allez faire la chronique de matériels. Et numéro 3, vous allez mettre votre lien affilié. Et les liens affiliés, alors comme c’est des produits physiques, c’est entre 5 à 10 %, ça va être à vous de voir qu’est-ce que vous pouvez négocier avec telle ou telle plateforme, mais ce qui est sympathique, c’est qu’assez rapidement ça peut vous faire un petit pécule de quelques centaines d’euros par mois. Alors par la suite, comme j’avais lancé mon activité le webmarketing début 2015, je ne pouvais plus gérer course à pied, paris sportifs et webmarketing. Donc du coup, j’ai préféré en 2016, mettre de côté mon activité de course à pied, pour vraiment être focus paris sportifs, webmarketing. Et aujourd’hui, bah, j’ai lancé ma marque Maxence RIGOTTIER, il y a une boutique, vous pouvez taper directement dans Google, ça vous donnera un petit aperçu.

À lire
Est-ce intelligent de dépenser plus de 20 000€ dans des FORMATIONS, SÉMINAIRES et COACHING !

4 possibilités pour gagner de l'argent en ligne

Donc je récapitule les quatre possibilités, que je vous invite systématiquement à avoir en tête. Donc si vous êtes débutant et que vous aimeriez tout de suite gagner de l’argent avec un business en ligne.

  • Numéro 1, le coaching. Donc ça, c’est très facile à mettre en œuvre. Donc notamment vous pouvez utiliser des outils comme Calendly pour avoir l’agenda mis en temps réel à jour, et que les personnes, bah, réservent une cession stratégique offerte, pour que vous puissiez savoir, bah, si vous pouvez coacher cette personne, si vous êtes en mesure de pouvoir l’aider. Elle, en même temps ça va lui permettre de savoir si elle a un bon feeling avec vous, et si c’est le cas, boum, ça va bien matcher, et du coup, je sais d’avance qu’il y aura des résultats. Numéro 1 coaching.
  • Numéro 2, le consulting.
  • Numéro 3, lancer votre produit numérique, donc votre premier produit ou un produit additionnel.
  • Et numéro 4, ça va être l’affiliation internet, donc notamment en réalisant, donc à travers des sites : un matériel, des chroniques de matos, et vous allez toucher des commissions en plus d’avoir le matériel gratuit dans la thématique, pour pouvoir, donc soit avoir un deuxième revenu ou même, avoir un revenu plein qui va vous permettre de quitter votre emploi par la même occasion.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-business-02

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

6 INVESTISSEMENTS pour

GAGNER en moyenne 10% / AN

de REVENUS PASSIFS

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest