Je ne sais pas quoi faire comme métier : trouver la solution

Je ne sais pas quoi faire comme métier : trouver la solution

Vous êtes à un tournant de votre vie où vous vous dites : je ne sais pas quoi faire comme métier, que faire ? Pas de panique, avant tout, il vous faut identifier le domaine qui vous passionne.

Trouver un métier qui vous rend heureux participe à votre épanouissement. Cependant, il n’est pas toujours évident d’y voir clair, quand on ne sait pas quelle direction emprunter.

Vous vous demandez où trouver des idées ? Je vous donne plusieurs pistes pour que vous puissiez identifier le métier qui vous passionne et ainsi, vous épanouir. Prêt ? On y va !

Comment savoir ce que l’on veut faire dans la vie ?

Pour trouver votre voie, commencez par faire un point sur ce que vous avez vécu jusqu’à présent.

  • Quelles sont vos expériences passées ?
  • Qu’est-ce que vous avez aimé, et qu’est-ce qui vous a déplu ?
  • Avez-vous suivi des études, et si oui, pourquoi avoir choisi celles-ci ?
  • Avez-vous des passions, des activités qui vous tiennent à cœur ?
  • Est-ce qu’il y a un métier qui vous a toujours plu ? Lequel et pourquoi ?

À partir de cet état des lieux, vous disposez de plusieurs informations intéressantes pour vous aider dans votre recherche.

Voyez s’il existe des domaines qui vous intriguent, sur lesquels vous souhaitez vous renseigner.

N’éliminez aucune piste tant que vous n’avez pas tout exploré : métiers, formations et études, rémunération, secteur porteur ou plutôt bouché.

Ensuite, n’hésitez pas à rentrer en contact avec des professionnels pour leur poser quelques questions.

Vous n’aurez plus qu’à faire votre choix.

Comment obtenir un emploi sans compétences ni expérience ?

quoi-faire-comme-metier

Vous souhaitez trouver un premier emploi, mais n’avez jamais travaillé et ne disposez pas de compétences particulières ? Rassurez-vous, rien n’est impossible. Voici quelques pistes à explorer.

Profiter d’un stage pratique pour aboutir à un emploi rémunéré

Les employeurs peuvent être un peu frileux à l’idée d’embaucher quelqu’un qui n’a aucune expérience. Toutefois, vous pouvez commencer par un stage pratique.

Celui-ci vous donne l’occasion de faire preuve de volonté et de motivation. En vous appliquant dans vos tâches et en étant réactif :

  • vous saurez prouver que votre manque d’expérience n’est pas un frein ;
  • et cela pourrait éventuellement aboutir à une embauche.

Commencer par le bas de l’échelle

Si vous n’avez pas de compétences particulières à mettre en avant, acceptez de commencer en bas de l’échelle en entreprise. Cela n’a rien de honteux ni de définitif.

Vous aurez la possibilité, au fur et à mesure des années :

  • de vous former ;
  • et de vous positionner de manière professionnelle pour saisir les opportunités et évoluer.

Commencer en bas de l’échelle est d’ailleurs une force quand vous obtenez ensuite des responsabilités, car :

  • vous aurez l’expérience du terrain ;
  • et saurez comprendre mieux que n’importe qui les enjeux de vos collaborateurs.

Essayer de vivre de sa passion

Vous n’avez aucune expérience ni aucunes compétences professionnelles ? Pourtant, il y a sans doute un domaine qui vous passionne. Pourquoi ne pas envisager d’en vivre ?

Cette activité étant au centre de votre vie, vous avez certainement acquis des connaissances en autodidacte, sans même vous en rendre compte.

Alors, voyez comment vous pouvez les utiliser pour en tirer un revenu et en vivre.

Comment faire quand on ne sait pas quoi faire comme métier ?

Vous êtes dans le brouillard quant à votre avenir professionnel ? Que ce soit parce que vous sortez des bancs de l’école, ou parce que vous arrivez à un tournant de votre carrière, c’est rarement une situation confortable. Voici quelques exercices qui peuvent vous aider à faire le point.

À lire
Découvrez mon retour d'expérience du coaching privé avec Jean Rivière

Identifier ce qui vous plaît — et ce qui vous déplaît

Vous ne savez pas par où commencer ? Listez différents domaines qui vous plaisent — ainsi que ceux qui ne vous conviennent pas. Pour cela :

  • ne vous limitez pas ;
  • mettez de côté les questions de formation, d’argent ou autre pour cette première étape ;
  • indiquez tout ce qui vous passe par la tête (Dans un monde idéal, qu’est-ce que vous feriez ?) ;
  • et prioriser le domaine qui vous plaît le plus à celui qui vous plaît le moins.

Évaluer ses qualifications

Vous pouvez ensuite faire le point sur vos compétences :

  • Quelles sont vos forces ?
  • Qu’est-ce que vous avez appris au cours des dernières années et de vos dernières expériences ?

Regardez les formations que vous avez suivies, avant vos débuts dans la vie professionnelle et au cours de celle-ci.

Avec le recul, pouvez-vous identifier celles qui vous ont le plus plu ?

Déceler son potentiel

Le potentiel est, par définition, une capacité que vous n’avez pas encore utilisée.

Comment le déceler, dans ce cas, me direz-vous ?

En faisant un peu d’introspection. Prenez un moment pour regarder en arrière. Lorsque vous étiez enfant :

  • Est-ce qu’il y avait des choses que vous faisiez naturellement ?
  • Est-ce qu’elles vous font encore envie ?

Regardez également ce à quoi vous consacrez du temps avec plaisir. Par exemple, si vous êtes passionné par le secteur du digital, que vous passez de nombreuses heures à suivre des formations en ligne et à rédiger pour votre blog, c’est une piste intéressante.

N’hésitez pas à interroger vos proches sur les talents qu’ils vous reconnaissent et vos points forts.

Faire un diagramme de Venn

Le diagramme de Venn est un outil qui peut s’avérer utile quand on ne sait pas quoi faire comme métier.

Dans ces cas précis, vous pouvez tracer quatre cercles :

  • Ce dans quoi vous êtes bon (compétences) ;
  • Ce que vous aimez faire ;
  • Ce dont le monde a besoin ;
  • Ce pour quoi vous pouvez être payé.

Inscrivez-y vos compétences et activités, pour chaque cercle. Si certaines d’entre elles entrent dans 3 ou 4 cercles, ce sont des pistes intéressantes.

venn

Faire des projections pour l’avenir

Afin d’y voir plus clair, vous pouvez commencer par vous projeter dans les 2, 5 et 10 ans à venir. Qu’est-ce qui serait important pour vous ?

Pour cet exercice, ne vous cantonnez pas uniquement à la sphère professionnelle. Voyez ce qui est important pour vous et comment les différentes composantes de votre vie pourraient s’articuler.

Si vous hésitez entre plusieurs métiers, vous pouvez également vous projeter pour chacun d’entre eux, sur le long terme. Cela vous permettra de voir si vous vous voyez d’ici plusieurs années avec toutes ces activités. Il ne vous reste plus qu’à faire votre tri.

Essayer quelques tests en ligne

Vous avez un peu de temps devant vous ? Alors, réalisez quelques tests en ligne.

Ils ne sont pas tous intéressants, mais certains peuvent vous permettre de conscientiser :

  • certaines qualités ;
  • et d’autres axes d’amélioration.

Ce qui peut être utile quand on se demande quel métier choisir.

Mieux vous vous connaîtrez, plus vous saurez identifier facilement votre prochaine étape professionnelle.

Se remettre au centre

On vient de parler de l’avis des proches. Celui-ci peut vous permettre de vous aiguiller et vous donner matière à réflexion. Toutefois, pour trouver quoi faire comme métier, il est primordial de vous remettre au centre.

Laissez de côté :

  • la pression sociale ;
  • les attentes de votre entourage (les fameux « tu reprendras le flambeau » et autre « tu vas devenir avocat/médecin/juge, etc. »).

Pour trouver votre voie professionnelle, tout part de vous, et de personne d’autre. Cela devrait être plus facile au fur et à mesure de vos démarches.

Se laisser le temps

Vous avez identifié plusieurs pistes à suivre ? Alors :

  • passez à l’action et explorez-les ;
  • gagnez en expérience ;
  • et apprenez de nouvelles compétences.

Vous aurez de bonnes et de mauvaises surprises. Utilisez-les comme des boussoles : elles vous permettent d’identifier ce qui vous plaît et ce qui ne vous plaît pas.

Octroyez-vous le temps d’expérimenter.

À lire
Pourquoi mettre en place sur votre site Hello Bar ?

Il est courant de voir de jeunes adultes se mettre une pression incroyable pour trouver ce qu’ils vont faire de leur vie. La phrase « Je ne sais pas quoi faire » est monnaie courante, en particulier avant le fameux baccalauréat.

Cependant, dites-vous bien que vos études ne sont qu’une étape, qui vous mènera à un possible premier emploi. Mais rien n’est figé. Vous pouvez tout à fait :

  • changer d’avis ou de voie ;
  • refaire une formation dans un domaine complètement différent.

Enlevez cet enjeu (ou, du moins, diminuez-le au maximum).

Passer à l’action

saut

Vous êtes toujours dans le brouillard le plus total ? Alors :

  • sortez de votre zone de confort ;
  • et passez à l’action, faites quelque chose.

Essayez, faites des stages, contactez des professionnels, lisez, cherchez des vidéos qui traitent des différents domaines qui vous intéressent.

Consacrez du temps et de l’énergie à chaque expérience, pour pouvoir la vivre pleinement.

Cela ne veut pas dire que vous devez lâcher votre emploi actuel, si vous en avez un. Mais dédiez un temps à vos essais pour trouver votre voie.

C’est en essayant que vous pourrez :

  • trier vos idées ;
  • et les prioriser pour y voir plus clair.

Chacun des moyens que vous venez de voir est important. Aucun ne doit être ignoré. Lancez-vous à fond. Soyez à l'écoute de vos besoins et vous trouverez votre voie.

Comment choisir son orientation pour aboutir à un bon métier ?

Le choix de l’orientation est souvent une période angoissante pour les jeunes. Si vous vous demandez également quoi faire comme métier, voici quelques conseils pour prendre la meilleure direction.

Se faire épauler par un conseiller

conseiller

N’hésitez pas à faire appel à un conseiller spécialisé dans l’orientation. Son rôle : vous questionner afin de vous aiguiller vers le ou les domaines qui devraient vous correspondre.

Il a l’habitude d’entendre la fameuse « Je ne sais pas quoi faire ». Il est là pour vous épauler dans vos recherches.

Certains d’entre eux disposent d’un bureau dans les établissements scolaires, ou dans les centres d’information et d’orientation. Il vous suffit de prendre rendez-vous avec eux.

D’autres proposent leurs services en tant qu’indépendants. Ils ont généralement une approche différente, qui se rapproche parfois du coaching.

Suivre une formation professionnalisante

Les formations professionnalisantes sont très intéressantes pour intégrer votre futur métier.

Elles sont particulièrement indiquées pour les métiers qui nécessitent :

  • une certaine dextérité manuelle ;
  • et/ou de la pratique.

Vous sortez ainsi de votre formation en maîtrisant les techniques, ce qui est un atout majeur pour décrocher un bon emploi.

Choisir un domaine de niche

Pour être sûr de trouver un bon emploi après avoir choisi votre orientation, vous pouvez opter pour un domaine de niche. Cela signifie qu’il y a plus de postes que de personnes qualifiées.

Vous pourrez donc choisir avec facilité l’entreprise la plus intéressante pour vous, que ce soit en termes de tâches, de salaire, d'horaires ou autre.

Par exemple, les viticulteurs sont très recherchés, comme les manutentionnaires, les commerciaux, le secteur de la banque et de l’assurance, ou encore les développeurs informatiques. Si vous aimez aider les autres, vous pouvez aussi vous orienter vers les métiers d’accompagnement.

Quel métier paye bien ?

L’argent est quelque chose d’important quand on cherche un métier. C’est l’un des critères de sélection principaux. Vous vous demandez quel métier paye bien ? Voici quelques suggestions.

Chief Digital Officer

Le chief digital officer s’assure que la stratégie digitale d’une entreprise est bien suivie et appliquée. On le nomme aussi directeur du numérique. Il est là pour accompagner l’entreprise dans sa démarche de numérisation.

Un chief digital officer a généralement suivi un cursus en école de commerce, d’ingénieur ou dispose d’un master. Quel que soit son parcours, il s’est spécialisé dans le webmarketing.

Selon le niveau d’expérience, l’ancienneté et l’entreprise, il peut être payé entre 115 000 € et plus de 300 000 € par an.

Agents dans la fonction publique

Travailler dans la fonction publique peut être intéressant en termes de rémunération. Celle-ci est évaluée :

  • selon votre poste ;
  • et suivant votre grade.

Cela inclut les métiers de la santé (dans les hôpitaux publics), de la sécurité nationale, de l’animation, de l’éducation, du social, du sport et de la culture.

Pour ce qui est des grades, il en existe 3, qui sont eux-mêmes échelonnés :

  • La catégorie C est accessible sans diplôme.
  • La catégorie B nécessite le passage d’un concours et de disposer d’un niveau bac.
  • La catégorie A, quant à elle, est également soumise à un concours et nécessite un niveau bac + 3.
À lire
Quel est le meilleur jour pour ouvrir les ventes ?

Aujourd’hui, vous pouvez travailler dans la fonction publique :

  • en tant que titulaire ;
  • ou à titre provisoire. Dans ce dernier cas, passer les concours n’est pas obligatoire.

Responsable fiscal

responsable-fiscal

On l’appelle aussi directeur fiscal. Son rôle :

  • permettre à son entreprise d’optimiser sa fiscalité, pour payer le moins d’impôts possible tout en restant dans la légalité ;
  • accompagner également en prodiguant des conseils sur les projets et la vie de l’entreprise.

Le responsable fiscal a généralement un niveau bac+5, et s’est spécialisé dans le droit fiscal, la fiscalité d’entreprise ou le droit des affaires. Il dispose également d’une expérience professionnelle significative dans le domaine.

Il peut gagner de 70 000 € à 125 000 €.

Juriste

Le juriste travaille uniquement pour des professionnels. Il accompagne sa structure sur le plan juridique (rédaction de contrats, protection des intérêts de l’entreprise, gestion des situations conflictuelles).

Si vous souhaitez devenir juriste, il vous faudra viser un bac+5. Vous pouvez, pour cela, choisir une faculté de droit et vous orienter vers un diplôme de juriste-conseil d’entreprise ou encore vous spécialiser dans un autre master en droit d'entreprise.

Le juriste peut gagner de 55 000 € à 60 000 € par an.

SEO Manager

1TtZ1bAE8DF-RNvBYYXQHgA

Également connu sous le nom de consultant SEO, le SEO Manager travaille à l’optimisation des sites internet. Il met en place une stratégie de mots-clés pour permettre au site de remonter dans les résultats de recherche, augmentant ainsi son trafic.

Vous pouvez :

  • suivre une formation en école de commerce ;
  • ou suivre un parcours universitaire qui vous permettra de vous spécialiser en webmarketing.

Des formations indépendantes existent également. Elles sont à suivre en ligne, à votre rythme : c'est l’idéal quand on souhaite se reconvertir.

Le manager SEO gagne en moyenne entre 38 000 € et 60 000 € par an.

Vous trouverez bien évidemment d'autres métiers rémunérateurs. Encore une fois, choisissez-en autant que possible un qui vous passionne. Ainsi, vous serez toujours heureux de vous lever le matin en pensant au travail qui vous attend.

Foire aux questions

Comment connaître son futur métier ?

En apprenant à vous connaître, vous aurez une idée de ce que vous serez plus tard. Commencez par faire le point sur ce que vous aimez, ce que vous avez envie de faire quotidiennement. Identifiez les domaines concernés et cherchez les métiers qui y sont rattachés.

Ensuite, confrontez-vous à la réalité : est-ce que l’image que vous avez de ce métier correspond à ce qui se passe sur le terrain ?

Pour finir, voyez ce que vous pourriez mettre en place pour vous former et disposer des compétences nécessaires.

Comment choisir un métier que l’on aime ?

Pour trouver le métier qui vous conviendra, il va falloir vous accorder du temps pour réaliser une introspection. À savoir : les attentes et les projections de vos proches, de la société et ce qui vous convient vraiment. Vous saurez ainsi plus facilement cerner les domaines qui vous plaisent réellement.

Quel métier pour une reconversion professionnelle ?

Tous les métiers sont accessibles dans le cadre d’une reconversion. Néanmoins, pour vraiment faire le bon choix, il faudra définira sa passion. Et une fois que c'est fait, il faudra aussi déterminer s'il est possible de se reconvertir pour en faire un métier.  

À vous de voir ce que vous êtes en mesure de mettre en place pour vous diriger vers une nouvelle voie professionnelle.

Comment savoir si un métier est fait pour vous ?

Se confronter à la réalité du terrain est le meilleur moyen de déterminer si un métier nous convient ou pas. N’hésitez pas à contacter des professionnels, à aller les rencontrer et à leur demander leur avis sur leur emploi. Quels sont les avantages et aussi les inconvénients ?

Si un métier en particulier vous attire, rencontrez plusieurs personnes. Vous pourrez ainsi confronter les points de vue et avoir une image au plus proche de la réalité.

Enfin, si vous en avez la possibilité, réalisez un stage afin de découvrir, le temps de quelques jours, ce métier.

Références

https://www.canva.com/fr_fr/graphiques/diagramme-venn/

http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/emploi/tests.html

http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/10-conseils-d-orientation.html

https://www.penserchanger.com/comment-savoir-ce-que-vous-voulez-faire-dans-la-vie/

https://www.penser-et-agir.fr/je-ne-sais-pas-quoi-faire-comme-metier/

https://www.jobat.be/fr/art/20-methodes-pour-trouver-sa-vocation

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar Banniere Vertical Mastermind
Sidebar Banniere Vertical Mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGEROR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest