16 000€, 21 000 fans Facebook et 800 abonnés Youtube

16 000€, 21 000 fans Facebook et 800 abonnés Youtube

Dans cet article, on va voir ce qu’apporte le club privé Vivre de son site Internet à Eric. Je suis actuellement avec lui sur Skype et on va réaliser une étude de cas pour expliquer ce qu’il a réalisé au cours des derniers mois, pourquoi il s’est inscrit au club privé Vivre de son site Internet. On va aussi rebondir sur son site web, sur sa chaîne YouTube, sa page Facebook.

Salut Eric Goyer. Est-ce que tu peux rapidement te présenter et nous expliquer pourquoi tu as réalisé ce site vivresanspeur.org ? Et ensuite, on reviendra sur différentes questions. Je t’invite à te présenter rapidement pour les personnes qui ne savent pas qui tu es aujourd’hui. Salut Eric.

Apprendre la liberté émotionnelle

Eric : salut Maxence. Pour me présenter, j’enseigne la liberté émotionnelle. Ce que je fais depuis à peu près un an et demi, c’est que j’ai appris à transmettre en ligne ce que je faisais avant en présentiel, c’est-à-dire aider les gens à réguler, à désactiver, à se débarrasser de réactions irrationnelles qui les encrassent, les freinent dans leur quotidien.

On pense souvent aux phobies, mais il y a les peurs de parler en public, les pertes de moyens, pleins de choses, des angoisses, des peurs inconscientes que j’ai appris à réguler rapidement. J’ai appris à faire cela parce que j’avais un centre de plongée sous-marine avant pendant 16 ans et j’enseignais aux gens comment se débarrasser des peurs de l’eau. J’ai trouvé un truc qui marchait bien pour enlever les peurs et ça m’a amené à ce que je fais aujourd’hui.

Maxence : c’est intéressant, tu es parti d’une deuxième passion, d’un deuxième métier que tu as eu par le passé et qui te permet aujourd’hui de réaliser cet autre métier qui est assez proche et surtout de l’avoir mis en place sur Internet, en version online, pour pouvoir toucher dans le marché francophone.

Eric : exactement. J’ai découvert il y a un an et demi qu’il y a des gens comme ce que tu fais, comme d’autres personnes dans ce domaine-là, qui arrivent à partager leur savoir-faire, leur expérience en utilisant des outils en ligne, en arrêtant d’échanger notre temps contre de l’argent. C’était une révolution pour moi. Après, ça ne vaut pas dire qu’on est arrivé, il y a besoin d’outils et d’enseignements.

Maxence : vers quelle date, tu as créé ce site web, c’était il y a 6 mois, un an, deux ans, trois ans ? Quel est l’historique du site ?

Eric : le blog qu’on voit à l’écran a été créé il y a un an, un an et demi à peu près. J’ai commencé vraiment il y a un an et demi et j’ai profité du déménagement qu’on a fait parce qu’on habitait en Suisse avant – je suis papa de deux petites filles et on a déménagé avec ma compagne ici aux Etats-Unis où on est maintenant – et j’ai profité de vendre l’entreprise que j’avais en Suisse de plongée sous-marine pour y aller à fond et me former auprès des meilleurs, mettre en place ces outils. Ça a commencé comme ça avec le blog que j’appelle maintenant un vlog puisque je fais de plus en plus de vidéos. Et ça, c’était il y a un an et demi.

Le matériel qu'il utilise pour sa chaîne YouTube

Maxence : on le voit aussi à l’écran, tu as une chaîne YouTube. Peut-être une question que vous vous posez : comment tu te filmes pour ta chaîne YouTube ? Je sais que beaucoup de personnes ont des blocages pour réaliser du contenu en vidéo. Comment tu procèdes ? Quel est le matériel que tu utilises pour faire tes vidéos sur ta chaîne YouTube ?

Eric : il y a eu plusieurs étapes, mais aujourd’hui ce que j’utilise, c’est, je pense, ce qu’il y a de plus simple. C’est ce que j’ai appris finalement en suivant aussi des partages que tu fais dans tes vidéos gratuites. J’utilise un de mes iPhone. J’ai deux iPhone, comme ça, j’ai de la place mémoire. J’ai un iPhone 6 ou un iPhone 5. Une tige, un stick pour avoir le téléphone à la main. Un petit micro Rode, un micro-cravate avec une boule de poil pour le bruit que ça peut faire quand il y a un peu de vent dehors. Fini terminé. Ça, c’est le matériel que j’ai. Et après, j’utilise de l’éclairage si je suis en intérieur, mais la plupart du temps, j’essaie d’être en extérieur. C’est ce qui me sert pour faire mes vidéos.

Entre temps, j’ai aussi essayé d’autres matériels. La grande chance – et d’ailleurs, je peux peut-être le partager là – c’est que quand on fait des commandes de matériel sur Amazon, on peut tester le matériel et le renvoyer et ça m’a permis de tester tout ça, de m’apercevoir que finalement le plus simple, c’est encore ce que j’avais déjà au départ, mon iPhone ou un smartphone, un micro, une tige et terminé.

Maxence : tu es exactement comme moi, tu utilises un iPhone. Tu as un micro-cravate. On a exactement le même micro-cravate. Moi, j’ai l’iPhone 6+ et j’ai un trépied, une perche en cas de besoin. Et ça suffit amplement.

Eric : et un trépied, j’ai oublié de dire le trépied. Comme tu dis, le plus simple est le mieux. Ce qui compte, c’est le contenu, pas vraiment le cinéma qu’on peut faire techniquement autour.

Maxence : je suis 100 % d’accord. Vous voyez un peu la chaîne YouTube. Ce qui est bien, et ce que je vous invite à réaliser également, c’est à faire de belles miniatures YouTube. Ça va vous permettre d’avoir plus de clics et surtout avoir ce côté professionnalisme que peu de chaînes YouTube ont encore aujourd’hui. Ce sont des choses que tu as mises en place et qui vont payer au fil des mois.

Eric : merci Maxence. En l’occurrence, il y aura d’autres mercis, mais ça, c’est toi qui m’as mis en contact avec une personne qui fait les miniatures. Dès que j’ai eu le contact, j’ai contacté cette personne et c’est fait. C’est un des résultats de ce que m’a apporté le club privé. C’en est un premier puisque j’ai eu ce contact pour faire les miniatures.

Maxence : vous allez avoir accès à mon graphiste personnel qui réalise toutes mes vignettes YouTube, qui a réalisé les tiennes et également celles d’autres membres du club privé.

Pourquoi Eric Goyer a rejoint le Club Privé Business

Vous vous posez peut-être une question suivante : qu’est-ce qui t’a convaincu de t’inscrire au club privé Vivre de son site Internet ?

Eric : il y a deux choses, je dirais. D’abord, quand je travaille avec quelqu’un ou quand j’ai un prestataire ou un formateur, j’ai toujours une phase d’observation. Je suis plus en train de regarder ce qu’il fait ou ce qu’elle fait. Maintenant, on arrive à très bien le faire avec les contenus qui sont partagés gratuitement en ligne, ce que tu faisais avec tes vidéos.

Je me suis inscrit à ta liste à un moment donné et après, j’ai reçu les infos au fur et à mesure. J’ai pu voir qui tu étais à travers les vidéos. Ça, c’est vraiment ce que j’adore. Je me fais directement une idée sur la personne et je vois si j’ai envie d’aller plus loin ou pas, si c’est une personne en qui je peux avoir confiance. A, ç’a été le cas. Un jour, j’ai reçu un email où tu parlais du club privé. Je n’étais pas du tout parti dans l’idée de me mettre dans un club parce que j’étais déjà beaucoup occupé par ce que je mettais en place. J’ai acheté pas mal de formations en ligne. Et je suis dans le groupe mastermind d’Olivier Roland. Donc je n’étais déjà plus tout seul, contrairement peut-être à d’autres personnes.

Par contre, ce qui m’a vraiment décidé rapidement, c’est quand tu as parlé des templates de Click Funnels. J’avais déjà découvert Click Funnels via tes informations. Je m’étais dit : cet outil me plaît bien. Mais là vraiment où ça m’a décidé, c’est quand tu as dit : quand vous vous inscrivez à mon club, je vous offre mes templates, donc vous n’avez pas besoin de les créer, c’est cadeau. Vous mettez un email et je vous les envoie, et vous les adaptez.

Je me suis dit, go. Sans même me dire que j’allais participer au club privé.

C’était vraiment le point de départ, parce que de toute façon, ça le vaut déjà le prix de l’inscription au club privé business avec les templates. Pour celui qui a déjà essayé de faire des mises en page, je pense qu’il a vite compris que ça a bien plus de valeur que l’inscription au club privé, si je parle financièrement.

De là, je me suis inscrit au club privé, je t’ai envoyé un email pour avoir les templates. Ç’a été fait tout de suite. J’ai pu mettre en route avec Click Funnels. J’ai fait mon petit chemin tranquille comme ça et puis je recevais tes replays des séances qui sont faites une fois par mois, les séances de coaching. Je n’ai pas pris le temps de participer. C’est toujours ça, prendre le temps, mais je n’avais pas mis la priorité là.

J’ai quand même réécouté les replays en même temps que je faisais ma gym ou d’autres choses. Et je me suis dit : ah, OK, ça m’a attiré, donc je suis venu participer. Dernièrement, j’ai pu prendre la parole, expliquer mon cas. Là où ça a vraiment explosé le truc pour moi ton club privé, c’est que j’ai pu soumettre une page de vente que j’ai faites avec ClickFunnels, que j’avais déjà testée en webinar de vente et que je cherchais à améliorer.

Là où je suis tombé sur les fesses, c’est que j’ai eu vraiment une assistance privée pendant ce coaching comme sur ma page de vente. Il y aurait pu avoir le bénéfice, même encore mieux, d’avoir des remarques de la part d’autres personnes qui écoutaient ce coaching commun. Ça n’a pas été le cas dans cette situation-là, mais ça aurait pu être le cas.

C’est pour ça que j’aime dire que ce club privé, indépendamment de toute l’information qu’il y a sur le site parce qu’il y a beaucoup d’informations sur ton site sur des domaines spécifiques et c’est à chaque fois pratique, on n’a plus qu’à suivre ce qui se passe, c’est bien expliqué comme si on était derrière toi à suivre derrière l’écran ce qui se passe, mais surtout j’ai eu un coaching privé en étant dans un coaching de groupe avec la possibilité d’avoir l’aide d’un groupe. C’est même encore plus fort qu’un coaching privé, je trouve.

Ça ne remplace pas du tout ce que j’ai eu dans le groupe de mastermind. J’en parle là, parce que ce sont vraiment deux choses complètement différentes qui ne se recoupent pas, qui ne font pas de l’ombre l’un à l’autre. Voilà, ce qui m’a amené sur le club.

Maxence : si vous souhaitez mettre en place tous les produits en ligne, comme tu as utilisé Click Funnels comme moi, j’ai pu te partager tous mes templates, mes pages de vente. Au lieu de démarrer de zéro, vous aurez juste à modifier certains points, que vous réalisiez une conférence en ligne, que vous fassiez une page de vente, un order bump, un bon de commande, ou encore des ventes additionnelles avec le one click upsell. C’est vraiment quelque chose qui t’a apporté à 100 %.

Lorsque vous allez rejoindre les séances de coaching commun, je mets en place les trois actions principales pour chaque membre qui est là pendant la séance. Comment ça se passe concrètement ? Vous venez à la séance. On fait un petit feedback par rapport à ce que vous avez réalisé au cours des 30, 60 ou 90 derniers jours et à la fin, je mets en place soit l’action, deux actions ou trois actions en fonction de votre cas précis à mettre en place au cours des prochaines semaines. Toi, ça t’a aidé à 100 %.

Eric : complètement. Non seulement il y a eu le conseil personnalisé sur ma page de vente qui est vraiment quelque chose de concret. On n’est pas dans de la théorie. Je suis reparti, j’avais quasiment fini les modifications de ma page de vente. Je vais pouvoir la tester dans un prochain webinar de vente. C’est du concret de la part de quelqu’un qui fait déjà ce job-là avec des résultats. Pour moi, c’est vraiment important.

3 actions à mettre en place pour avancer

Une autre chose que je voulais dire : les trois actions. C’est formidable, parce que moi le premier, je suis tellement à me disperser dans toutes les tâches à mettre en place dans une création de business en ligne et avec tous les outils et formations que j’ai, que ça m’aide à rester focus sur ces trois actions, même s’il y en a d’autres, mais de revenir dessus. J’ai un point de repère qui me permet de moins me fatiguer, de me disperser en allant d’un truc à l’autre sans rien finir. Ça motive aussi en venant au prochain coaching commun. J’ai envie d’arriver en prenant la parole et en disant : eh, Maxence, j’ai fait mes trois actions. Ou alors, je vais être un peu penaud en me disant : zut, pourquoi je n’ai pas fait celle-ci ? Ça met une petite pression qui est utile pour limiter la procrastination.

Maxence : et surtout la chose la plus importante, c’est de se recentrer sur les choses qui sont vraiment importantes pour votre activité. Sur Internet, on est soumis à des milliards de distractions. C’est donc très important de temps de temps de se recentrer sur des actions concrètes qui vont vous propulser au niveau supérieur, parce qu’on a vite fait de se disperser et de faire des choses qui ne servent à rien pour notre activité. Bien recentrer sur des points précis pour votre activité.

16 000€ de CA

En termes de résultats concrets, pour l’année 2016, quel est le chiffre d’affaires que tu as réalisé ? Quelles sont les stratégies de vente que tu as mises en place ? Est-ce que tu fais seulement des conférences en ligne ? Est-ce que tu fais aussi des ventes flash ? Qu’est-ce que tu as mis en place ? Quels sont tes produits ? Parle-nous un peu de tes produits et des résultats des différents webinars, de la taille de ta liste. Je crois que tu as fait 16 000 dollars ou 16 000 euros en quelques mois. Explique-nous un peu tout ça.

Eric : cette année 2016, pour l’instant, j’ai gagné à peu près 16 000 euros de chiffre d’affaires de vente. Ça s’est fait en grande partie par les webinars de vente. 4 webinars de vente. Ça a généré ces revenus-là. A côté de ça, il y a de la vente de replays. J’ai été étonné de voir qu’on peut effectivement vendre des replays de webinars de formation gratuite.

Les personnes s’inscrivent, je fais une formation où j’explique, je donne vraiment de la valeur. Les personnes apprennent comment par elles-mêmes apprendre à réguler des comportements irrationnels quand elles sont à chaud, quand elles sont en situation. Elles apprennent ça pendant le webinar gratuitement.

Et après, les personnes qui n’ont pas pu être présentes, qui n’étaient pas là ou qui ont envie de reprendre tout ça en détail, ont moyen d’accéder au replay du webinar contre de petites sommes, entre 17 et 47 euros, ça dépend des webinars, des durées, des questions, réponses et de ce que je mets avec. Même ça, ça fait des ventes additionnelles qui viennent là et qui permettent de faire une entrée pour des personnes qui sont hésitantes à partir sur une formation un peu plus chère, une formation plus complète.

Maxence : quel est le prix de ton produit, de ta grosse formation ?

Eric : 297 euros.

Maxence : tu as fait quoi, une quarantaine de ventes ?

Eric : voilà, il y a une cinquantaine de personnes en formation avec ce produit-là.

Maxence : 50 ventes, webinars et replays. Tu sais combien tu as fait de vente dans les 4 webinars, combien de ventes en replay ?

Eric : les replays qui sont sur de petites sommes, il y en a une soixantaine environ. Et en gros 45 formations à 300 euros.

Maxence : 45 ventes à 300 euros.

Eric : 45 ventes en webinar et le reste en replay. Ce que je trouve intéressant, ce n’est pas simplement le fait des replays, mais c’est que ça permet de convertir quelqu’un qui est prospect sur votre liste en acheteur, même avec une petite somme. Ce n’est déjà plus la même personne, même avec quelque chose à 17, 27, 37 euros.

Maxence : quelle est la taille de ta liste ?

Eric : la taille de ma liste actuelle est de 2500. Je viens juste de passer à 2500 contacts. C’est une liste qui reçoit une fois par semaine une vidéo. Donc c’est une liste qui est active, qui participe, qui poste des commentaires. Elle reçoit une fois par semaine au minimum une information de ma part.

Maxence : tu as donc une bonne relation avec ta liste.

Eric : voilà. Après, il y a des taux d’ouverture habituels, mais on va dire que je suis à 20-30 % de taux d’ouverture sur cette liste.

Maxence : 30 % environ de taux d’ouverture. Tu as des taux d’ouverture qui sont corrects. Et le nombre de personnes aujourd’hui dans ta liste ?

Eric : 2500.

Maxence : si on fait le ratio, tu as 7 euros par prospect, ce qui est bien avec seulement un produit et ensuite avec de petits replays de conférences. Est-ce que tu as prévu de réaliser d’autres produits vers 200 ou 300 euros ?

Eric : oui, il va y avoir d’autres produits. Surtout, je voudrais utiliser plus Click Funnels pour aussi faire des ventes en dehors des webinars, pour passer sur de l’evergreen avec des séquences qui vont permettre de faire d’autres ventes hors webinar de vente.

Maxence : tout automatiser à 100 %, les webinars, les séquences de lancement, les emails, les pages de vente. C’est excellent. Comme ça, ça va te permettre de te focaliser seulement sur ton trafic et avoir une superbe relation avec ton audience.

Je vois aussi que tu as 22 000 fans sur Facebook. Qu’est-ce que tu as mis en place pour faire décoller ta page Facebook ?

Eric : il y a une combine que j’ai apprise avec mon groupe Mastermind. En plus du trafic habituel, c’est d’aller cibler des personnes francophones, mais dans des pays en développement, donc les pays d’Afrique qui sont aussi des personnes qui interagissent, mais qui n’ont pas pour l’instant pour beaucoup le pouvoir d’achat ou le moyen d’acheter nos produits par carte de crédit.

Par contre, ce sont quand même des personnes qui interagissent. Ce n’est pas juste acheter du trafic de personnes qui ne vont jamais aller sur la page. En utilisant une campagne Facebook de clics, de j’aime – j’ai fait ça il y a quelque temps – ça m’a permis de monter très rapidement avec un très faible coût le nombre de personnes qui suivent ma page Facebook.

Maxence : excellente idée. Pour la preuve sociale, c’est excellent d’avoir 21 000 fans Facebook sur sa page.

Eric : voilà. Mais par contre, je précise bien que ce sont des gens qui ont été voir ou qui interagissent. D’ailleurs, j’ai régulièrement des emails. Pour l’instant, ce n’est pas une clientèle qui génère beaucoup de ventes, il y a très très peu de ventes sur cette clientèle, sur ces zones-là. Par contre, qui dit que ça ne va pas changer, que ça ne va pas s’ouvrir et dans ce cas-là, cette audience sera déjà là aussi.

Maxence : le principal problème des pays d’Afrique, même s’il y a beaucoup de pays où les gens parlent français, c’est qu’en fonction des pays, ils n’ont pas l’autorisation de pouvoir payer sur Internet. Ils n’ont pas PayPal. Leur carte bancaire est parfois bloquée à un certain moment. C’est la croix et la bannière pour pouvoir payer en ligne. Je suis que ça va changer au fil des années, comme le monde est mondialisé. Toi, c’est ce que tu anticipes.

Eric : exactement. Il y a des personnes dans ces pays qui ont des contacts avec d’autres personnes en Europe et qui se débrouillent entre eux, c’est quelqu’un en Europe qui achète la formation pour eux et qui leur envoie. Donc ce n’est pas non plus négligeable.

Ce sont vraiment de très petits coups pour des campagnes Facebook très peu onéreuses, pour d’un seul coup augmenter l’audience sur la page Facebook.

Maxence : tu paies combien le like ? 1 centime, 2 centimes, 5 centimes, 10 centimes quand c’est du pays d’Afrique ?

Eric : même pas. Les plus chers étaient à 0,03 centime.

Maxence : 0,03 centime !

Eric : oui.

Maxence : pour avoir 1000 j’aime, ça fait 30 centimes, 1000 fans.

Eric : oui. Ce n’est vraiment rien du tout.

Maxence : c’est offert.

Eric : c’est le système qui choisit ça. Ce n’est même pas que moi je le mettais dans l’enchère. Ça fonctionne comme ça. J’en ai même eu des plus bas. Mais en plus cher, c’était 0,03.

Maxence : 0,03 centime, c’est offert. Est-ce que tu as déjà fait des Facebook live pour interagir encore plus avec l’audience ?

Eric : oui. Là encore merci Maxence, même si j’ai aussi entendu parlé par d’autres personnes, mais tu as été un des exemples. J’en ai fait quelques-uns. J’en ai fait un d’ailleurs tout dernièrement, c’était vraiment intéressant comme expérience.

Je m’étais inscrit sur un groupe sur ma thématique, qui s’appelle anxiété et je ne sais plus trop quoi, un groupe où il y a à peu près 7500 membres. Je leur avais mis un mot parce que je voyais qu’ils ne parlaient que de problèmes entre eux et j’ai dit : il n’y a personne qui parle de solutions ici ? Vous faites quoi avec vos problèmes ? Je n’ose pas trop parler de ce que je fais, je ne viens pas là pour faire de la pub, mais par contre j’ai des solutions si ça vous intéresse. Donc si ça vous intéresse, posez des questions. Et il y a eu pas mal de commentaires et du coup, plutôt que de répondre à un, je vous fais un Facebook live demain midi. Le lendemain midi, j’ai démarré Facebook live et il y a eu plus de 300 vues le jour même et plus de 60-70 commentaires postés pendant le Facebook live, sur un truc qui n’a rien à voir avec ma liste puisque je suis arrivé sur un groupe Facebook.

Maxence : est-ce que tu les as redirigés en mettant un lien qui redirige vers une page de squeeze page ou quelque chose comme ça ?

Eric : exactement. Pendant le Facebook live, comme les gens posaient des questions et qu’ils voulaient en savoir plus, j’ai improvisé et dis : je vous donne le lien sur ma squeeze page, sur la page où il pouvait avoir le guide que j’offre en échange de l’email. Et là, j’ai eu 20-25 personnes inscrites en un rien de temps, suite à ce Facebook live.

Maxence : parfait. J’avais déjà fait une vidéo sur le sujet, regardez un peu les groupes privés Facebook dans votre thématique. Ce qui est bien avec les Facebook live, c’est que ça permet d’interagir et surtout dans ton cas de figure, tu étais sur un groupe de membres de 7500 personnes, donc au lieu de passer deux heures à aider 10 personnes en écrivant des emails, autant faire un Facebook live, ça aide beaucoup plus de personnes, il y a une interaction humaine, donc c’est gagnant, gagnant pour tout le monde et en plus, vous, ça vous permet de récupérer des prospects. Donc n’hésitez pas à mettre juste au-dessus de votre Facebook live, un lien qui redirige vers une page de squeeze page pour leur offrir un cadeau de bienvenue et récupérer leurs coordonnées.

Eric : exactement. J’avais mon iPhone sur un petit trépied à côté de moi et j’avais mon ordi, mon Mac, j’ai pu même en étant tout seul répondre aux gens en audio, mais aussi répondre dans les commentaires et poster le lien de la page dans les commentaires en même temps. C’est vraiment impressionnant, c’est super interactif.

Maxence : merci pour ton retour d’expérience. Vous avez pu voir Eric, plus de 16 000 euros depuis début 2016, 21 000 fans sur sa page Facebook, quasiment 1000 abonnés sur YouTube. Tu progresses petit à petit. Après, tu n’as plus qu’à automatiser au fil des semaines et je pense que d’ici la fin de l’année, tu peux réaliser de nouvelles conférences en ligne. Je pense que tu peux aller chercher 25 – 30 000 euros sans aucun souci.

Eric : c’est ce que je prévois de faire, avec d’autres conférences en ligne et aussi d’automatiser en utilisant Click Funnels, avec une page de vente, une séquence pour tester ce que ça donne en plus des webinars. Ça peut venir appuyer les conférences pour les ventes. Après, ça va me laisser du temps pour créer un ou deux autres produits.

Maxence : ce sont de très bons points à mettre en place pour toujours augmenter tes ventes et par la même occasion pouvoir réinvestir dans la foulée, dans de bons outils, dans de la délégation.

Son message à ceux qui veulent rejoindre le Club Privé Business

Pour finir sur une dernière question, quel message laisserais-tu aux personnes qui hésiteraient à s’inscrire au club privé business Vivre de son site Internet ?

Eric : a priori, si la personne hésite à s’inscrire, si vous qui écoutez ce message, vous hésitez à vous inscrire sur le club privé de Maxence, c’est que vous êtes déjà dans cette thématique, vous essayez de faire quelque chose, d’améliorer ou de commencer à gagner de l’argent avec des activités en ligne.

Ce que je pense, moi, maintenant, c’est qu’il y a d’une part les formations que vous pouvez acheter ou avoir déjà acheté et c’est souvent le cas, on est nombreux à avoir acheté plein de formations qu’on a bien du mal à appliquer, le club privé aide à les implémenter. C’est le coup de pied aux fesses et des choses pratiques pour mettre en pratique, savoir vers quoi aller dans tout ce que vous avez peut-être déjà acheté en formation. Si vous n’en avez que peu acheté, c’est encore mieux, j’ai envie de dire, parce que vous n’aurez plus qu’à suivre les conseils de Maxence.

Ce qui est super avec ce club, c’est que comme Maxence est un peu partout, dans toutes les manifestations, dans tout ce qui bouge, nous au club privé, on a directement un résumé de ce qui se passe de meilleur maintenant puisque les choses changent rapidement. Quand tu parlais du Facebook live, ça, c’est vraiment un truc qui est arrivé il n’y a pas bien longtemps. C’est un outil qui est applicable là, tout de suite. On a les bonnes informations en faisant partie de ton club.

Pareil, avec les guides avec Click Funnels, je vais dans un onglet Click Funnels sur ton interface, et je suis guidé pas à pas pour chaque étape pour faire mon funnel. C’est méga pratique.

Pour ceux qui ont du mal avec l’anglais, c’est encore mieux puisque ça permet d’avoir accès à des connaissances pour certaines qui viennent de l’anglais ou des Américains, mais traduites par Maxence ou son équipe en français, donc ça rend aussi accessible à des personnes qui sont un peu frileuses avec anglais. Je pense que c’est aussi un point à relever.

Déjà l’investissement, c’est amorti tout de suite dès qu’on démarre avec toi, à moins de ne rien faire. Mais si on y va et si on s’inscrit, c’est pour faire quelque chose, dès la première action, c’est amorti.

Maxence : je pense aussi. On est quasiment 80 membres à l’intérieur du club privé, et de manière générale, la majorité des membres me disent qu’ils apprécient les petits tutos qui sont réalisés par moi-même ou la plupart du temps par mon frère. Il filme l’écran, ça dure quelques minutes et il suffit juste de copier bêtement. Ça, c’est très pratique. Dès que vous avez une interrogation, ou même si on a quelque chose qu’on a complètement oublié de mettre, parce que nous, ça nous paraissait évident, ou alors on a oublié, on va réactualiser le module et faire un petit tuto en vidéo qu’il suffit juste de copier.

Par exemple le Facebook live comme tu l’as dit. On a fait un petit tuto de 3 min 30 s où on explique comment réaliser un Facebook live si aujourd’hui vous n’en avez strictement aucune idée. Ça vous donne un ordre d’idée pour pouvoir appliquer et l’implémente directement sur votre page Facebook et tester avec votre audience.

Eric : un autre truc aussi, j’aime bien ta façon de faire. Tu es un jeune par rapport à moi, mais tu apprends aux gens à faire et à appliquer puisque tu reviens avec de nouvelles idées de tes formations, des événements où tu vas. Tu appliques, tu nous montres comment tu l’as appliqué et on voit comment l’appliquer simplement. Il n’y a vraiment plus qu’à le faire et tu es un exemple de ce que tu enseignes. J’aime bien ça avec les personnes avec qui j’interagis. J’aime bien qu’elles soient un exemple de ce qu’ils sont, pas juste des donneurs de leçon. Tu donnes l’exemple, tu fais et il n’y a plus qu’à appliquer. C’est un gros plus chez toi.

Maxence : merci une nouvelle fois pour tes encouragements et ton retour d’expérience.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER
OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest