+ 18 407 EUROS avec son SITE WEB en 2 MOIS depuis son INSCRIPTION au Club Privé !

+ 18 407 EUROS avec son SITE WEB en 2 MOIS depuis son INSCRIPTION au Club Privé !

Allez, il faut vraiment que je vous montre un truc. C’est parti.

Je vais voir Pierre qui est un membre de mon club privé Vivre de son site web. On va lui rendre visite et il va nous expliquer comment il a réalisé plus de 18 000 euros de vente au cours des dernières semaines et notamment après avoir rejoint le club privé. C’est parti.

Pierre, qu’est-ce que tu fais ?

Pierre : je suis en train de monter ma cuisine. Non, je déconne, en fait c’était juste pour l’intro de la vidéo parce qu’en fait ce n’est pas moi qui ai rénové cet appartement, ce sont mes artisans. Peut-être qu’on va leur montrer, leur faire visiter un peu ce qu’on a fait.

Ici, vous vous trouvez sur la Côte d’Azur. Bienvenue dans mon appartement, ou plutôt devrais-je dire, mes appartements, parce qu’au départ c’était un appart qui a été divisé en deux.

+100 000€ générés en 2 mois

Maxence : c’est parti pour la petite visite et après vous allez comprendre rapidement comment Pierre, en plus d’avoir créé 100 000 euros, a réalisé 18 000 euros au cours des dernières semaines par rapport à son site web.

Vous voyez les travaux qui se finissent. On est parti. Je me mets dans le sas.

Pierre : on est dans un sas. Ça, c’est l’appartement de gauche et juste derrière moi l’autre appartement qu’on a créé. On va rentrer dans le deuxième appartement. Je te laisse reprendre la caméra, Maxence.

Maxence : pas de souci. Vous voyez à droite. C’est parti. Qu’est-ce qu’on voit là-haut ? Une mezzanine !

Pierre : oui une mezzanine. En fait, ce qui je voulais faire pour cet appartement, c’était 4 couchages, donc là au-dessus, j’ai deux personnes qui vont pouvoir dormir et juste en dessous, sur cette partie-là, je vais mettre un lit et autres personnes pourront y dormir.

Evidemment, là, c’est en plein chantier. Dans une semaine, 10 jours, le chantier sera entièrement terminé, mais voilà, Maxence était là sur la Côte d’Azur, donc je lui ai dit, il faut vraiment que tu viennes voir sur ce chantier pour que tu te rendes compte de ce que c’est quand on investit dans l’immobilier. C’est sûr qu’on départ, ça fait un peu brouillon. On peut voir le désordre autour de nous.

Est-ce que tu peux montrer le sol, juste à quoi ça ressemblait avant ? Voyez, il y avait un sol qui n’était vraiment pas très joli. Maintenant, on a mis du parquet.

Maxence : vous pouvez vous dire en rentrant « waouh, ça fait peur ! »

Pierre : la salle de bain a été partiellement rénovée. On a mis un carrelage qui rassemble un peu à du granit, quelque chose de sympa, qui crée de la valeur dans cet appartement. Cet appartement qui fait peur, qu’on voit en ce moment, vous allez voir que l’autre est quasiment terminé.

Maxence : vous avez vu le premier appartement, grosso modo 16-17 m2

Pierre : voilà, c’est ça. Et là, le deuxième appartement. Si tu peux montrer peut-être au niveau du sol.

Maxence : là, la mezzanine aussi au-dessus.

Pierre : on voit un sol stratifié qui est posé. Ça fait tout de suite beaucoup plus net.

Maxence : on vous montre le sol.

Pierre : ce qui est bien, c’est que cet appartement est extrêmement lumineux. On n’a pas rajouté de lumière ou quoi que ce soit. En plus, il pleut un peu dehors au moment où on tourne cette vidéo.

Maxence : vous pouvez peut-être voir le temps qui n’est pas fameux.

Pierre : on arrive quand même à avoir beaucoup de luminosité. L’avantage de cet appartement, c’est qu’il y a une grosse hauteur sous plafond. Je vous montre, il est à plus de 3 mètres de hauteur sous plafond, ce qui a permis de créer une mezzanine. Même si c’est un petit espace, on a quoi ? 16 m2 d’un côté et 17 de l’autre, on a l’impression que c’est beaucoup plus grand. Enfin, je ne sais pas, toi, Maxence, tu mesures combien ?

Maxence : je fais 1,85 mètre et on a la sensation d’espace par rapport à la mezzanine. Même si c’est deux mètres par rapport au plafond, notamment en dessous de la mezzanine, vous n’avez pas l’impression de vous cogner à un mur, alors que c’est à 2 mètres et que je fais 1,85 mètre.

Pierre : parce que tu as de l’espace devant toi. L’idée dans cet appartement était de créer beaucoup de valeur. Au début, c’était un taudis. Maxence va vous repasser les photos pour vous montrer à quoi ça ressemblait.

La plus-value sur de l'immobilier

Maxence : quelle est la plus-value que tu as réalisée ? Quel a été le prix d’achat du bien et quelle est maintenant l’estimation du bien que tu vas pouvoir mettre en place sur le marché en cas de besoin ?

Pierre : ce bien, je l’ai acheté 75 000 euros. Évidemment, il y a eu après des frais de notaires. Et j’ai fait 28 500 euros de travaux. On va prendre un chiffre rond, on va dire qu’au global, j’en ai eu pour 100-110 000 euros. Il faut savoir qu’un studio ici, si je le revendais, le minimum que je puisse en tirer c’est 100 000 euros par studio, donc là, 200 000 euros. Mais vu qu’ils sont rénovés à neuf, je pourrais en tirer quasiment 110 000 euros par studio, c’est-à-dire 220 000 euros. Si on fait les 220 000 euros…

Maxence : moins 110 000 pour faire très très large +  110 000

Pierre : pour faire simple, parce qu’il y a toujours des petits frais pour meublé, on a une plus-value de 100 000 euros alors que le chantier a débuté il n’y a qu’un mois. En 30 jours, on est passé du pur taudis horrible, qui faisait froid dans le dos avec les dégâts des eaux au plafond, à cet appartement.

Ce qui est marrant, c’est qu’on avait tourné une vidéo, vous pouvez regarder sur la chaîne YouTube…

Maxence : comment être indépendant financièrement en une heure par jour ? Il y avait notamment l’immobilier, la bourse et le blogging.

Pierre : à ce moment-là, j’avais signé le compromis, mais je n’étais pas encore propriétaire de l’appartement. Tu reviens deux mois plus tard et tu rentres dans cet appartement et tu vois que ça été…

Maxence : on voit l’évolution

Pierre : oui l’évolution. C’est aussi pour montrer qu’on n’est pas des surhommes, que c’est possible pour vous. J’ai plein de membres dans mon programme Rafler la mise dans l’immobilier, qui l’ont fait aussi, qui ont même fait des trucs encore mieux que moi, donc je suis content quand les gens réussissent mieux que moi. Voilà un peu ce que j’avais à te dire sur cet appart.

Maxence : on va passer maintenant à l’étude de cas, pour nous expliquer la deuxième bonne nouvelle, comment tu as réalisé 18 000 euros de vente au cours des dernières semaines grâce à ton site web. On va voir tout ça juste après.

Pierre : mais Maxence, qu’est-ce que tu fais là-haut ?

Maxence : je veux monter au sommet avec l’immobilier !

Mais Pierre, qu’est-ce que tu fais ?

Rafler la mise dans l'immobilier

Pierre : là, je suis juste en train de valider les inscriptions de toutes les personnes qui viennent de s’inscrire au programme Rafler la mise dans l’immobilier. Je n’ai pas trop eu le temps ces derniers jours, donc je rattrape mon retard.

Maxence : là, on est sur la route d’Antibes Juan les Pins. On va aller tourner cette superbe histoire pour vous faire rentrer dans les coulisses.

Pierre : les coulisses du lancement du programme Rafler la mise dans l’immobilier. On est à Nice. Je viens juste d’amener Maxence visiter un de mes appartements, et on a décidé qu’on allait maintenant prendre du bon temps. On a un peu travaillé, donc on va aller se poser au bord de la plage, prendre un repos bien mérité du côté d’Antibes. A tout de suite de l’autre.

Maxence : maintenant, on va voir en détail ton lancement de A à Z avec les différents points pour qu’on voie quelle était ta liste email, la taille, est-ce que tu avais des partenaires, comment tu as présenté l’offre.

Je te laisse rapidement nous expliquer, quelle est l’étape n° 1 pour amener aux différentes personnes le programme de ta formation Rafler la mise avec l’immobilier.

Pierre : j’ai une chaîne YouTube qui porte mon nom tout simplement, Pierre Ollier. Sur cette chaîne, je fais des vidéos sur l’indépendance financière, j’emmène les gens en voyages avec moi, je parle d’immobilier, de négociations, je rencontre des investisseurs, je me fais interviewer par certains blogueurs.

Cette chaîne intéresse les gens, ils regardent mes vidéos et à la fin de mes vidéos, j’ai ce qu’on appelle un appel à l’action où je propose aux personnes qui regardent la vidéo de télécharger une formation gratuite qui leur permet de convaincre un banquier pour obtenir un prêt immobilier. Quand on investit dans l’immobilier, il faut trouver de bonnes affaires, mais une fois que vous l’avez trouvée, il faut qu’un banquier vous prête de l’argent, sinon vous allez être vite limité, à moins que vous ayez beaucoup de cash.

Les gens sont intéressés par cette formation gratuite. Ils téléchargent cette formation. Ils y apprennent beaucoup de choses. Ils sont très contents parce que je fais en sorte que les gens obtiennent déjà des résultats avec ça. Et le but est de donner un échantillon du travail que je fais, de ce qu’ils peuvent ensuite apprendre à l’intérieur de mes formations.

Ces personnes, une fois qu’elles ont téléchargé cette formation, elles me laissent leur prénom et leur adresse email. Régulièrement, je leur envoie une vidéo ou un lien vers un article de mon site, ce qui permet de fidéliser les gens, de construire une relation avec eux, comme si j’étais un ami qui les accompagnait dans leur projet immobilier. Ça m’a permis comme ça de construire une liste. Je ne pourrais pas te dire la taille exacte, mais je crois que c’était entre 1200 et 1300 personnes.

Maxence : grosso modo 1300 personnes du micro-lancement que tu as réalisé par rapport à une formation que tu avais déjà vendue l’année suivante.

Pierre : voilà, c’est ça. Donc j’avais à peu près 1200 inscrits. Après, j’ai aussi beaucoup de personnes qui me suivent sur YouTube. Je suis à 3200-3300 inscrits sur ma chaîne YouTube. J’ai aussi des gens qui me suivent sur la page Facebook. Je ne peux pas avoir des sources d’inscrits que par email ou que des sources par Facebook, que des gens par YouTube. J’aime bien avoir plusieurs canaux, parce que je me dis que si un ne fonctionne plus, j’aurais toujours quelque chose à côté, les gens pourront me retrouver.

Pendant deux ans, j’ai appris beaucoup de choses aux gens. J’ai créé beaucoup de valeur pour eux. J’ai aussi participé à beaucoup d’événements sur l’immobilier. Quand je rencontrais physiquement des gens, je les aidais à réussir. Je pense que c’est un peu la clé dans Internet, les gens qui veulent réussir sur Internet, ils doivent dans un premier temps se concentrer sur les résultats des autres. Ils doivent aider les autres à réussir. Moi, c’est vraiment comme ça que je conçois les choses.

Je veux vraiment que les gens qui suivent mes programmes aient des résultats, réussissent et quand ils réussissent, c’est un changement dans leur vie, c’est un changement chez eux en tant que personne, qu’ils aient un déclic en se disant je peux passer à un autre stade, je n’ai plus besoin d’être salarié. Derrière, ça impacte même leurs proches parce qu’ils vont être plus épanouis. Quand on fait ce qu’on veut dans la vie, je pense qu’on est plus heureux. Moi, c’est vraiment ce message que j’essaie de faire passer derrière le côté investissement immobilier. Les gens me suivent parce que je suis un ex-banquier, mais aussi par rapport à ce style de vie, à cette façon de penser.

Un lancement réfléchi et orchestré

Maxence : on va décortiquer le lancement en question. La première chose que tu as faite, tu n’as pas réalisé un lancement par email, tu n’as pas réalisé un lancement en quatre vidéos, mais tu as envoyé une première vidéo où tu montrais une étude de cas de l’un de tes clients. L’année dernière, tu avais lancé ce programme. Tu avais fait environ une dizaine de ventes, c’était à 497 euros. Là, tu as augmenté l’offre, le prix. C’est 667 euros ou 4 fois 197 euros. Explique-nous ce démarrage, la première vidéo qui amenait vers une page de capture, un page d’opt-in pour aller sur la page de vente juste après.

À lire
Comment Jean-Marc GAGNE au MOINS 15000 EUROS par AN avec l'AFFILIATION de PRODUITS PHYSIQUES ?

Pierre : plutôt que de balancer une promo à la tête des gens, les gens aujourd’hui, ils sont extrêmement sollicités, et moi, comme je le disais, j’aime toujours créer de la valeur, c’est-à-dire que je n’ai pas envie que les gens voient juste une vidéo de vente sans qu’ils apprennent quelque chose.

Donc ce que j’ai fait, c’est que je les ai emmenés avec moi voir un investisseur à Pau. Il était parti sur un très mauvais départ. Il avait signé ce qu’on appelle une défiscalisation immobilière. Il avait payé son bien beaucoup trop cher et je lui avais dit d’annuler ça. J’emmène les gens avec moi. On prend l’avion et je vais le voir sur place parce qu’il a fait quelque chose d’extraordinaire. Il a acheté un appartement et un immeuble. J’ai trouvé que c’était génial parce qu’il partait de zéro et il a eu des résultats extraordinaires, alors que ce n’était pas du tout quelqu’un qui s’y connaissait dans l’immobilier.

Je me suis dit qu’il y a beaucoup de personnes qui allaient pouvoir s’identifier à ça. Moi, je suis banquier, et les gens peuvent se dire que j’ai des pouvoirs surnaturels parce qu’il est banquier. A la fin de cette vidéo, il raconte qu’il a acheté son immeuble ou qu’il est sur le point de signer, je coupe la vidéo et je dis : si vous voulez voir la suite, allez sur une autre vidéo.

Et sur cette deuxième vidéo, il s’agit en fait de la vidéo de Rafler la mise dans l’immobilier. Cette fois-ci, j’explique qui je suis, je me présente, j’explique que je donne des formations, que je fais des séminaires, que des personnes me suivent sur mon blog, la chaîne YouTube, etc., et je raconte mon histoire. Il faut savoir que ça n’a pas toujours été mon cas, je n’étais pas du tout issu d’une famille de business man, parce que ma mère est institutrice et mon père est professeur, donc ce n’est pas du tout la mentalité business. Je raconte un peu tout ça et comment avec ma famille on avait des difficultés pour se loger. On a trouvé une solution un peu par hasard, on n’est pas des surhommes. Je raconte cette histoire dans cette vidéo. On a trouvé une maison ou un appartement qui payait la moitié de notre crédit, ce qui fait qu’on a pu se loger à moitié prix. Moi, c’est à ce moment-là que j’ai eu un déclic et pour vous, le déclic sera peut-être autre chose, mais pour moi, c’était ça.

Je raconte comment j’ai réussi à mettre ça en place encore et encore. Aujourd’hui, je suis devenu indépendant financièrement, ça veut dire que j’ai quitté mon job de banquier en janvier 2016 et j’arrive à vivre de mes revenus complémentaires.

Une vidéo où je raconte mon histoire, où il y a des témoignages de personnes qui ont assisté à mes séminaires et qui racontent ce qu’ils ont vécu dans ces séminaires. Je ne prétends pas avoir la vérité absolue, mais ce que j’aime bien, c’est faire venir les gens à mes conférences, à mes séminaires et leur poser des questions. Le but, ce n’est pas que moi je leur dise ce qu’ils doivent faire, mais c’est vraiment leur poser des questions pour qu’eux-mêmes trouvent la réponse.

Aujourd’hui, la réponse à : qu’est-ce qui pourrait te rendre plus heureux dans ta vie ? Pour certaines personnes, ça va être passer plus de temps avec sa famille. D’autres personnes, c’est avoir plus d’argent, voyager, quitter leur boulot, se mettre au sport et perdre du poids. Tout le monde a des objectifs différents dans la vie.

Je ne vais pas dire, voilà ce que tu vas faire. Je trouve que ça serait un peu prétentieux de ma part. Du coup, je leur pose des questions est l’idée est de créer chez eux des déclics. Voilà un peu ce que j’essaie de véhiculer dans ces vidéos et séminaires.

25 ventes de son programme

Maxence : donne-nous un peu la chronologie. Tu as fait grosso modo 25 ventes. Quelle est la chronologie des différentes ventes ? Pourquoi tu as organisé une conférence en ligne au milieu de la semaine de vente où les gens pouvaient acheter ton programme ? Quels ont été les résultats ? Pourquoi aussi tu as créé l’urgence par rapport à la conférence en ligne pour que les gens puissent s’inscrire dans la foulée ? Donne-nous la chronologie des différentes ventes et ensuite, qu’est-ce que tu as mis en place par rapport au webinar.

Pierre : au départ, il y avait cette vidéo de présentation du programme où à la fin j’invitais les gens à s’inscrire. Des personnes se sont inscrites au programme tout de suite. Et dans un deuxième temps, je me suis dit que ça serait bien d’avoir une interaction avec les personnes. C’est pour ça que j’ai décidé de créer une conférence en ligne dans laquelle le but était que les personnes apprennent des choses. Il faut savoir que toutes les personnes qui sont venues à ma conférence, j’ai répondu à toutes les questions que m’ont posées les gens. Les gens avaient vraiment accès à moi.

La conférence, je crois qu’elle a duré plus de trois heures. Donc ils ont pu me poser beaucoup de questions, et je leur ai dit que je leur faisais une offre, c’est-à-dire qu’ils pouvaient accéder à mon programme Rafler la mise dans l’immobilier, mais je leur ai également offert quatre bonus qu’ils pouvaient télécharger, des bonus ouvrir un compte à l’étranger, des études de cas supplémentaires, un micro planqué en banque, enfin des choses qui ont déjà une valeur.

Pour remercier les gens d’avoir été là et de l’avoir suivi pendant cette conférence, parce que je pense que le temps, c’est ce qu’on a de plus important dans sa vie, les gens m’avaient accordé leur temps, et pour moi, quand une personne me donne trois heures de son temps, ça a plus de valeur que si elle me faisait un chèque de 1000 euros, parce qu’elle me consacre son temps, et le temps, c’est ce qu’on a de plus précieux. Quand on aura 100 ans et qu’on ne sera plus là, voilà.

Et donc pour les remercier d’avoir été là, je leur ai offert quatre séances de coaching commun. L’idée est que j’ai envie d’avoir des gens dans mes formations qui appliquent et qui obtiennent des résultats. Ça ne m’intéresse pas que des gens s’inscrivent, mais qui suivent la formation sur le canapé en mangeant des chips. Je veux vraiment des gens qui passent à l’action. Pour stimuler ça chez les personnes, je leur ai dit : si vous vous inscrivez ce soir avant minuit et si vous faites partie des 10 premiers inscrits, en plus de mon programme dans lequel il y a énormément de valeur, je vous offre aussi quatre séances de coaching commun. Après, j’ai regardé le replay de la conférence, et quand j’ai dit cette phrase, deux minutes après, trois personnes se sont inscrites d’un coup.

Il faut savoir que dans cette conférence, j’ai huit personnes qui se sont inscrites.

Maxence : dans la formation Rafler la mise avec l’immobilier.

Pierre : et deux le lendemain avec le replay. Il y avait plus de personnes qui se sont inscrites que ça, mais une dame n’a pas réussi, enfin il y a dû avoir un problème avec les cartes bancaires, les paiements n’étaient pas passés. En fait, j’avais encore plus de personnes qui s’étaient inscrites, mais techniquement, je ne sais pas, il y a eu un petit bug. Ça a vraiment bien marché.

Ceux qui ont acheté étaient très contents. Après, ils ont accédé à un programme, à un groupe privé. Les autres personnes qui n’ont pas acheté la formation ont appris des choses, donc ils sont contents. Ça sera peut-être des gens qui viendront après sur d’autres formations s’ils souhaitent aller plus loin.

Maxence : vous avez vraiment vu l’importance, souvent on a cette objection : waouh, mais moi j’ai une petite liste, mais je ne peux pas faire un lancement en quatre vidéos parce que ça prend énormément de ressources et de moyens, et c’est vrai. Toi, tu as démarré avec une vidéo de teasing. Ensuite, pour les personnes qui voulaient aller plus loin, si vous pouvez le faire, faites vraiment une vidéo de teasing par rapport à une étude de cas d’un de vos clients, et tu as enchaîné 2-3 jours après avec une conférence en ligne. Elle t’a permis de réaliser des ventes.

Quand vous faites en conférence en ligne, mettez bien en place le replay. Comme je l’ai dit dans d’autres vidéos, entre 15 et 35 % des ventes. Toi tu as fait 20 % de ventes supplémentaires grâce au replay. C’est donc important.

Et donner d’autres bonus pour pouvoir à chaque fois pousser les gens à s’inscrire parce qu’on a toujours ce biais psychologique de procrastiner, je vais le faire demain, et demain veut dire jamais.

Cibler des investisseurs

Pierre : c’est vraiment ça. Moi, je suis dans la thématique de l’investissement immobilier, la bonne affaire, elle se présente. Moi j’en ai déjà raté. J’ai visité un bien la dernière fois, il avait déjà vendu 4 heures avant moi. Un autre investisseur s’était positionné. Quand on achète un bien à 100 000 euros, ou quand on achète une formation à 667 euros, c’est très peu par rapport à ce qu’on va pouvoir récupérer derrière dans l’immobilier. C’était des personnes comme ça que je voulais ; le but était de leur montrer que ce sont des investisseurs.

Aujourd’hui, on dit que les formations sur Internet sont chères, les gens qui investissent dans des formations pour vivre de leur site Internet comme ton club privé ou investir dans l’immobilier, mais moi je suis membre du club privé de Maxence Vivre de son site Internet, sa formation est accessible à 500 euros et derrière j’ai pu faire un lancement de plus de 18 000 euros. Si vous investissez 500, c’est un cadeau que Maxence vous fait.

Moi, quand j’explique comment ne pas payer de frais de dossier chez un banquier, c’est 1000 euros d’économisés. Elle est gratuite. C’est virtuellement gratuit, plus tout ce que les gens vont apprendre derrière.

Ce qui fait aussi le succès, c’est aussi de créer beaucoup de valeur pour les personnes. Si vous avez une offre à 600 ou à 1000 euros, il faut que les gens récupèrent 10 000, 50 000 ou 100 000 euros. Et c’est ce qui se passe dans l’immobilier. Dans les gens qui ont vraiment appliqué, ils vont pouvoir se générer. Moi par exemple, j’ai fait un achat début janvier, je l’ai retapé et j’ai instantanément fait 100 000 euros de plus-value parce que j’ai découpé ça en deux studios. Donc ce sont des choses qui ont énormément de valeur, mais à condition d’appliquer et de bien appliquer ce qui est enseigné.

Moi personnellement, ce sont des trucs que j’ai mis plusieurs années à comprendre. Des fois, ça peut paraître contre-intuitif, pareil pour toi, ce que tu enseignes. Mais c’est des fois 10 années de réflexion. En appliquant ça, c’est comme ça qu’on obtient des résultats.

Son avatar client

Maxence : liste de 1300 personnes environ. Plus de 18 000 euros de vente, donc ça fait un peu plus de 15 euros par inscrit. Vous vous dites peut-être que c’est vraiment énorme 15 euros par inscrit, c’est aussi parce que dans ta communication, tu as un avatar type client. Explique-nous un peu. Tu me disais hors interview que plus de 75 % des gens ont réglé en une fois. Pourquoi aussi tu as augmenté le tarif et qu’est-ce que ça a amené comme nouveaux résultats ? 667 euros ou 4 fois 197. Tu as ce qu’on appelle de bons clients parce que ce sont des gens qui paient en une fois.

À lire
Olivier Roland : 5 à 10 000 euros par MOIS avec 200 000 VUES YOUTUBE !

Pierre : oui, c’est ce que j’essaie de véhiculer. Dans les vidéos et les conférences en ligne que je fais, je veux attirer des gens qui ont la patate, des gens qui sont motivés, qui veulent réussir. Et je leur dis d’ailleurs. Je leur dis : si vous n’avez pas la patate, si vous n’êtes pas chaud pour réussir, je préfère que vous ne vous inscriviez pas.

J’ai des gens inscrits dans mon groupe privé, mais c’est des malades, il y a des personnes qui sont plus loin que moi encore dans l’immobilier, qui ont fait encore plus de choses que moi. C’est pour vous dire un peu le niveau des personnes. Il y a de tout, des personnes avancées, des personnes débutantes, mais les gens qui s’inscrivent en une seule fois, ce sont des gens très enthousiastes, qui ont compris la mécanique, la valeur qu’ils allaient pouvoir en retirer.

J’ai aussi des personnes qui s’inscrivent en 4 fois. Je ne sais pas parce que je n’ai pas suffisamment de recul par rapport à ça, parce que c’est la première fois que je le fais, mais soit c’est des personnes qui veulent tout simplement échelonner leur paiement pour faire plus simple dans leur trésorerie, ça peut être des personnes plus jeunes qui ont envie de se lancer. Je ne saurai pas te dire.

Maxence : je vais rebondir, c’est généralement le biais psychologique, car ce sont des gens qui ont moins de moyens. De manière générale, vos meilleurs clients, les personnes qui auront les meilleurs résultats, c’est dans 80 % du temps voire même un peu plus des personnes qui paient en une fois.

Moi, je fais partie des gens qui paient systématiquement en une fois les différentes formations, séminaires, coachings que je réalise. C’est vraiment pour vous donner un ordre d’idée. Il y a l’état d’esprit, on économise de l’argent, on sait qu’on va avoir un retour sur investissement, donc ce sont vraiment des points précis.

Je voulais également rebondir sur ta page de vente qui est extrêmement bien réalisée. Les différents points que vous devez mettre, c’est : bien décrire les différents modules avec la valeur que vous avez et numéro 2, donner des preuves. Ce que j’aime bien, par exemple, si tu dis que tu as reçu un chèque de tant d’euros, vous montrez le chèque. Si tu as fait une étude de cas chez un banquier, tu montres une photo où tu as fait l’étude de cas.

Ensuite, créer l’autorité. Dites-vous systématiquement que quelqu’un qui vous découvre ne vous connaît pas. C’est bien ce que tu mets, que tu es intervenu dans le séminaire d’Olivier Seban, dans d’autres séminaires, je pense notamment avec Cynthia Feltre, chez Cédric Annicette.

Pierre : je n’étais pas intervenu

Maxence : pas chez Cédric Annicette, mais tu as fait pas mal de séminaires. Il faut systématiquement le mettre. C’est ce qu’on appelle l’autorité, donc construire votre crédibilité et de se dire qui suis-je pour vous donner des conseils. Ça, c’est important.

Pierre : moi, et c’est aussi ce que les personnes ressentent, c’est que je n’enseigne que ce que je fais moi-même. Plutôt que d’enseigner de la théorie, je montre mes biens, mes appartements, les loyers que je touche, ce que j’écris à mes locataires, ce que les gens peuvent apprendre par mimétisme en reproduisant ce que je fais, soit ils recopient, soit ils adaptent, mais je pense qu’on apprend une langue, c’est quand tu vas aux Etats-Unis ou au Canada. Tu es avec les locaux, tu regardes comment ils font, et c’est là que tu apprends le mieux, ce n’est pas en lisant des livres ou en donnant de la théorie.

J’essaie vraiment de donner du cas concret, parce que la théorie me gave un peu. J’aime bien les gens qui donnent du cas concret. Dans la page, quand je prends une photo, je parle de liberté financière, de comment se créer un revenu passif en moins d’une heure, je suis sur un bateau en voyage. Je vis vraiment ça, c’est vraiment ce que je fais, moi. Je vais travailler une heure et ça va me permettre de générer un revenu complémentaire. C’est ce que je fais vraiment. Quelque chose que je ne sais pas faire, je ne vais pas en parler tout simplement.

Maxence : c’est très important. Les gens aiment bien la pratique et surtout ils vont se reconnaître. Si ce gars-là a été ce niveau-là, moi aussi je peux le faire et surtout je vais connaître les étapes de A à Z pour réaliser la même chose. C’est excellent de ce point de vue là.

Le déclic pour son lancement

Tu t’es inscrit, il y a deux mois, au club privé Vivre de son site web. Tu m’avais dit hors interview, je te disais qu’est-ce qui t’a boosté parce que l’année dernière tu as fait un peu plus de 5000 euros, donc là on a fait plus que fois 3, qu’est-ce qui t’a boosté pour réaliser ce lancement ? en plus, je te disais à la séance de coaching commun : Pierre, combien tu penses réaliser ? J’avais dit peut-être 8000-9000 ? et tu m’as dit, non, non je pense faire entre 15 et 20 000 euros. Je pense que c’est en ayant vu mes comptes Stripe, explique-nous tout ce qui t’a drivé pour mettre en place ce lancement.

Pierre : ce qui se passe, et vous êtes peut-être dans ce cas-là, c’est qu’on entend beaucoup de choses sur Internet, des promesses en immobilier, en blogging, et moi, je suis quelqu’un d’assez sceptique, c’est-à-dire que dans ma vie, je n’écoute que les personnes qui ont des résultats. Une personne va me donner son avis et qui n’a pas de résultats, ça ne m’intéresse pas.

J’ai été voir Maxence chez lui, enfin, tu avais pris un appartement sur la Côte d’Azur

Maxence : chez ma copine. Vous pouvez voir la vidéo comment être indépendant financière en une heure par jour, qu’on a réalisée ensemble.

Pierre : j’ai discuté avec Maxence, on parlait des différents blogueurs qui existaient en France, et il m’a dit : Pierre, il faut quand même que je te montre un truc et il m’a montré son compte Stripe. Stripe, c’est un peu un compte PayPal, un compte bancaire, et il m’a dit : regarde. Il m’a montré ce qu’il faisait.

Moi, ça m’a scotché parce que j’ai vu qu’il y avait 5, 6, 7 personnes qui achetaient ses produits tous les jours, tous les jours, tous les jours. La liste est énorme. Vous voyez 50 euros, 197 euros, 97 euros, 497 euros, 50. Je me suis dit que c’est quelqu’un qui enseigne comment vivre de son site Internet, mais le mec vit de son site Internet. Il éclate tout avec son site Internet. Clairement, il a des résultats hors norme et il a vraiment automatisé ses résultats parce qu’il avait vendu des formations alors qu’on était en train de boire un café et on voyait des petits pop-ups sur son téléphone en voyant qu’il avait fait des ventes.

Je voyais que c’était quelqu’un qui faisait vraiment de très bons résultats, quelqu’un de sérieux, qui montre ce qu’il fait concrètement et qui n’est pas là en train de vous dire que vous devez faire ci, mais je vous en parlerai peut-être plus tard, un jour, dans une autre vidéo ; c’est toujours du concret.

Moi, j’ai suivi ses vidéos. J’ai mis en place Stripe comme tu me l’avais conseillé.

Maxence : Stripe et ClickFunnels.

Pierre : j’ai mis en place et ClickFunnels qui est un logiciel qui permet d’automatiser toute la partie bon de commande. Et après j’ai appliqué. Donc les gens quand ils arrivaient sur mes pages, c’était très fluide, c’était très simple de réserver, de partager un lien. L’architecture de Click Funnels est belle, ça fait vraiment professionnel, donc ça rassure les gens par rapport à ça. Il y a des gens qui ont d’excellents contenus, mais qui n’ont pas forcément les bons outils, ou qui ne peuvent pas bien communiquer. Ça m’a permis de mettre tout ça en place.

Je pense que si aujourd’hui, j’ai eu ce succès, je le dois en grande partie à Maxence. D’une part pour le côté technique, Stripe, ClickFunnels, mais pas que pour ça, il m’a montré comment le mettre en place, comment l’implémenter, mais là où je remercie Maxence, c’est au niveau mental. Le voir faire, le voir réussir, moi, ça a pété un verrou mental que j’avais dans ma tête. Maxence, c’est quelqu’un qui fait pratiquement 20 000 euros par mois sur ses sites Internet, et moi j’ai fait 18 000 euros en moins de 30 jours, mais je n’avais jamais fait ça auparavant. J’avais déjà fait de belles affaires en immobilier, mais en blogging, je n’avais jamais fait ça.

Maxence : tu as franchi un cap

Pierre : de franchir ce qu’on appelle le seuil psychologique des 10 000 euros. 1000 euros avec un blog, j’avais déjà fait, mais la barre des 10 000, je ne l’avais jamais dépassée.

Maxence : surtout que, on ne l’a pas précisé, mais c’est sans partenaire. C’est à 100 % sur tes propres épaules. C’est beau.

Pierre : j’ai fait le lancement tout seul.

Maxence : je voulais revenir sur ClickFunnels et Stripe. Aujourd’hui, si vous utilisez à 100 % PayPal, vous perdez de l’argent pour deux raisons majeures : la première raison, c’est que quand vous arrivez sur un bon de commande, on peut mettre, notamment si vous utilisez Click Funnels, ce qu’on appelle un order bump. Au moment du bon de commande, vous pouvez rajouter une case à cocher pour un coaching privé, une vente additionnelle. Quand la personne valide sa commande, vous pouvez mettre d’autres ventes additionnelles où en un clic soit elle dit oui, soit elle dit non par rapport à vos produits et services, et ça va vous permettre d’augmenter le panier moyen.

Pour la petite histoire, comme tu n’as qu’une seule formation aujourd’hui, tu avais mis un coaching en order bump. C’est sur le bon de commande quand les personnes mettent leur CB avec leur prénom, l’email, le numéro de téléphone, ils valident pour avoir la commande et il y a la petite case « oui, je veux un coaching privé avec Pierre », tu avais mis à 297 euros les deux heures, et tu avais fait une vente, et après tu as augmenté le prix, parce que ton objectif à la base, ce n’est pas forcément de vendre du coaching, comme tu vends ton temps, tu es comme moi, sur le même principe, si on vend son temps, il faut que ça soit très très cher parce que c’est notre valeur la plus précieuse. Rien qu’avec ça, tu as gagné 300 euros de plus. C’est vraiment pour vous donner un ordre d’idée.

ClickFunnels, c’est surtout le côté professionnalisme par rapport à ce que tu avais avant.

Pierre : quelque chose qui est vraiment automatique. Il n’y a pas besoin de s’embêter avec la technique. Maxence détaille, explique comment mettre ça en place étape par étape, dans son club privé. Ce n’est pas installe Click Funnels et clique sur un bouton, vas-y fais des ventes. Non, il vous dit où cliquer avec la souris, fait ça, pour les gens qui ne sont pas forcément des professionnels de l’informatique. Tout est détaillé, étape par étape, et après il vous montre les résultats que lui obtient.

Ça motive et on ne reste pas bloqué sur un bête détail technique parce qu’à un moment donné, il vous dit, cette partie de la vidéo, je vais la switcher. Il vous montre vraiment tout de A à Z. c’est pour ça que j’aime bien Maxence, parce qu’il explique tout. Ce n’est pas quelqu’un qui va éluder certaines parties dans ses formations. Il veut vraiment que les gens réussissent. J’en suis la preuve vivante. J’ai appliqué ce qu’il m’a dit de faire et ça a très bien fonctionné. Je pense que si j’avais fait le lancement tout seul de mon côté, j’aurais probablement fait deux à trois fois moins. J’aurais fait, mais ça aurait été beaucoup plus compliqué. J’aurais eu des problèmes techniques ou j’aurais été démotivé pendant mon lancement parce que j’aurais bogué techniquement. Là, ça m’a été un énorme soulagement de pouvoir avoir ces outils.

À lire
Comment ROY GAGNE 25 000 euros par AN avec 450 VISITES par JOUR sur son SITE WEB de DESSIN ?

Maxence : merci pour ton retour d’expérience. Dans mon club privé, j’ai un module 100 % sur ClickFunnels. Vous avez une série de petites vidéos où je filme mon écran comme si vous étiez par-dessus mon épaule. Il y a environ une quinzaine de vidéos. A chaque fois, si j’ai oublié de mettre quelque chose, ou si un membre a une interrogation, je tourne très rapidement la vidéo.

J’ai aussi un module sur Stripe qui est un outil révolutionnaire. Tu ne connaissais même pas spécialement Stripe il y a deux, trois mois. Boum, plus de 18 000 euros. C’est excellent. En plus, vous avez des commissions inférieures à PayPal. Ça vous donne un ordre d’idée.

J’ai un module sur les conférences en ligne, un module par rapport à la création de produits de A à Z, un module par rapport à Facebook, un module par rapport à YouTube et plein d’autres modules et en plus différentes séances de coaching commun tous les mois. Je vais aussi vous partager d’autres études de cas, notamment avec François sur le yoga et Alexandre par rapport à la nutrition. Je vous partagerai ça dans les prochains jours.

Son ROI du Club Privé Business

Juste pour finir sur une dernière question, en quoi le blogging, YouTube t’a fait passer un cap pour les mois à venir et surtout tu m’as dit que tu allais certainement aller en Thaïlande pour voyager un peu. C’est ça qui est magique par rapport à Internet, c’est diriger son business depuis n’importe où dans le monde. Qu’est-ce que ça t’a changé, apporté l’inscription au club privé business et en plus de réaliser ce beau lancement et d’avoir débloqué des blocages intérieurs ?

Pierre : j’ai déjà des revenus alternatifs, en immobilier et en bourse. Je pense que c’est important d’avoir plusieurs sources de revenus. Si vous avez 20 sources de revenus, s’il y en a deux qui s’arrêtent, vous en avez toujours 18 autres. J’aime bien expliquer ce que je fais aux gens, j’aime bien voir les gens réussir. C’est vraiment quelque chose d’intrinsèque à ma personnalité et le fait de pouvoir le véhiculer par Internet, je vis vraiment aujourd’hui la vie que j’ai envie de vivre. Là, on est sur la Côte d’Azur.

Maxence : c’est sympa quand même, vous voyez derrière !

Pierre : on se fait plaisir et en même temps, on aide aussi des personnes à atteindre leurs objectifs. Ça me plaît énormément, c’est extrêmement gratifiant. J’étais avant salarié, j’avais mes revenus sur des biens immobiliers, mais ça m’intéressait d’avoir aussi des revenus complémentaires liés au blogging. Cet argent, je vais pouvoir le réinvestir dans d’autres biens immobiliers ou ça va me permettre de voyager autour du monde. Quand je serai en voyage, je pourrais aussi continuer à apprendre des choses à d’autres personnes, transmettre ce que j’ai appris.

Si aujourd’hui, vous cherchez l’indépendance financière, je pense que c’est vraiment la clé, Internet est la grosse puissance qui va vous permettre de passer à un niveau supérieur. Je l’utilise aussi pour mes apparts. Je publie mes annonces sur Internet. Vous devez vraiment être bon sur Internet. Au 21èmesiècle, les nouveaux analphabètes seront ceux qui ne savent pas se servir d’Internet et ceux qui ne parleront pas anglais. C’est vraiment ça. Les gens qui vont aujourd’hui réussir, avoir du succès sont ceux qui cartonneront sur Internet.

Maxence : et parler anglais, c’est vraiment indispensable.

Pierre : si vous ne le savez pas, ce n’est pas grave. Je ne savais pas parler anglais, j’étais pourri. Je ne savais pas créer un blog il y a encore deux ans de ça. Voyez, j’ai réussi à le faire, donc il n’y a aucun souci par rapport à ça.

Maxence : je prends mon exemple personnel, même si je ne suis pas un as de l’anglais, j’ai un niveau intermédiaire, c’est ce qui m’a permis d’avoir ma société à Hong Kong. Je suis résident à Malte. Si je ne savais strictement rien dire en anglais, si j’étais analphabète complet, je n’aurais pas pu optimiser la fiscalité comme j’ai pu le faire au cours des dernières années.

Dites-vous aussi par rapport aux petites lignes d’argent que vous pouvez avoir chaque mois, les petits ruisseaux font les grandes rivières. Si vous avez aujourd’hui telle ligne en immobilier, j’ai une nouvelle ligne en bourse, j’ai une nouvelle ligne en affiliation, j’ai une nouvelle ligne grâce à Internet, au blogging, à ma chaîne YouTube, à chaque fois, ça peut être même 200 ou 300 euros, mais quand vous avez 15 sources de revenu de 300 euros, ça suffit 4500 euros par mois. C’est très important.

Moi, comme vous le savez, j’ai différentes activités, un site sur la course à pied, un site sur les paris sportifs, un site sur le blogging, web-entrepreneuriat, j’ai aussi des muses VPN, différents points précis, tout ce qui est paris long terme. Et aujourd’hui, je génère plus de 10 000 euros de bénéfices par mois grâce à ces différents ruisseaux. Je n’ai pas un truc, boum il y a 15 000 qui tombent. J’ai plusieurs milliers d’euros sur certaines activités. D’autres activités, je pense notamment à l’affiliation, j’ai en moyenne un peu plus de 100 euros par mois. A chaque fois, ça fait des petits ruisseaux, des petits ruisseaux, donc c’est une grosse rivière. C’est très important de l’avoir à l’esprit.

Pierre : C’est vraiment important de sortir du schéma je n’ai qu’une seule source de revenus, j’ai un salaire et que des dépenses, parce que si demain, on se fait virer – et ça arrive à beaucoup de gens – ou alors on leur baisse leur revenu, ou en retraite, on est dépendant que d’une seule source et en fait on ne se sent pas bien quand on est comme ça, parce qu’on sent que ça peut s’arrêter du jour au lendemain.

Quand on monte une entreprise, les gens disent qu’on prend des risques, mais en fait non…

Maxence : tu prends moins de risque justement parce que tu as différentes sources de revenus.

Pierre : c’est en ne créant pas votre site Internet, c’est en ne vous lançant pas sur Internet que vous prenez un risque, parce que le risque, vous le vivez tous les jours. Enlevez le risque en faisant ce qu’enseigne Maxence. J’ai appliqué ce que m’a dit Maxence et au bout d’une semaine c’était en place, en 7 jours. Il faut appliquer tout de suite par contre ce qu’il enseigne. En l’espace de deux mois, je suis passé dans le top 1 des revenus francophones.

Maxence : avec l’immobilier, tu as créé plus de 100 000 euros de valeur en deux mois, c’est magique.

Pierre : 2016 a été ma meilleure année, et j’espère en 2017 réussir encore mieux. Vous allez aussi motiver vos proches. Ça change complètement la vie. Mes parents, ça les rend beaucoup plus optimistes par rapport à l’avenir. Ils sont contents de voir leurs enfants réussir. Vous allez aussi motiver des amis. Mes amis, mes proches sont très contents et ils ont envie de se lancer.

Vous avez aussi un impact sur les gens qui vous suivent sur YouTube. Les gens qui me suivent sont très contents. Ils m’ont écrit. Vos clients. Le fait de vous voir réussir, ça leur donne encore plus envie de se dépasser. C’est vraiment important pour vous de réussir. Réussir, ça va apporter de bonnes choses autour de vous, parce que vous allez devenir un leader, la personne charismatique, vous allez être la locomotive de votre entourage.

Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour votre entourage. Devenez une personne qui va changer quelque chose dans le monde, devenez une personne qui va envoyer du positif dans le monde. Aujourd’hui, il y a trop de gens négatifs qui regardent la télé, des trucs de BFM.

Maxence : c’est du gros bullshit, c’est à jeter.

Pierre : le matin, quand vous vous levez, demandez-vous comment je peux être l’inverse de BFM TV, comment je peux être l’inverse d’iTélé, je peux être une bonne nouvelle et une opportunité pour les autres, aider ces personnes à s’en sortir ? En ayant ce mental, vous allez devenir plus heureux, plus confiant, avoir une meilleure estime de vous-mêmes, tout simplement ne plus avoir de problèmes d’argent si vous en savez aujourd’hui. Ça a un impact en cascade.

Moi par exemple, je disais à Maxence que ça fait 4 mois que je me suis remis au sport à fond.

Maxence : pour faire un peu de muscle.

Pierre : ça donne la patate. Ça a de l’impact sur toute votre vie. Il ne faut pas hésiter, il faut y aller.

Maxence : dites-vous systématiquement – vous connaissez cette phrase en développement personnel – si je veux changer les choses, je dois changer et c’est votre changement personnel qui va inspirer les autres, vos proches, votre famille, vos connaissances. Si vous dites, lui je vais lui montrer qu’il a complètement tort par rapport à ce qu’il me dit, ça, c’est très important. Si vous voulez changer, je dois changer. Ayez toujours ça en tête.

Merci pour ton retour d’expérience.

Pour récapituler par rapport à l’ensemble de la vidéo, quand vous lancez un produit, même si vous avez une petite audience, 1000 personnes sur votre liste email

Point n° 1 : gros teasing par rapport au lancement, soit à travers une étude de cas si vous avez déjà des clients existants. Et si vous n’avez pas de client, un teasing qui va emmener juste après sur la page de vente, avec beaucoup de valeur par rapport à cette première vidéo.

Ensuite, mettre en place cette conférence en ligne. Moi, j’utilise Go to Webinar, mais vous pouvez utiliser Go to Webinar ou Webinar Jam au choix. Moi, j’utilise Go to Webinar.

Et après, tout ce qui est page de vente, je vous invite à 100 % pour les pages de vente, formulaires de paiement, processus de vente à utiliser Click Funnels et Stripe. Click Funnels pour tout ce qui est page de vente professionnelle, espace membre, pour toute la partie processus de vente et Stripe, c’est pour récupérer vos paiements. C’est le concurrent principal de PayPal. Dites-vous Stripe Uber, PayPal taxi. Comme ça, vous allez avoir en image la différence de niveau entre les deux.

Systématiquement, sur votre page de vente – et ça, je le vois notamment à travers les membres de mon club privé – n’oubliez pas autorité, donc bien vous dire : qui suis-je pour vous donner des conseils, même si vous n’avez pas une grosse expertise, mais au moins si vous êtes passé à la télé, dans des journaux, intervenu dans des séminaires, si vous avez aidé tant de personnes dans un groupe privé Facebook. Je ne suis pas un inconnu, j’ai déjà aidé x personnes et surtout je vous montre les avis des gens que j’ai aidés. C’est très important.

Assez rapidement, chose que tu fais aussi parfaitement, c’est bien mettre des témoignages clients en vidéo, l’avis des différentes personnes par rapport à votre produit et service, en quoi ça a changé leur vie d’avoir acheté ce programme et de l’avoir appliqué. Ça permet de toujours montrer les bénéfices que vous allez faire. Si vous vendez votre produit, c’est évident, vous n’allez pas dire mon produit, c’est de la merde, vous allez forcément en dire de bonnes choses.

Ce que les gens vont acheter, en plus de vos résultats, de votre personnalité, caractère et pédagogie, c’est l’avis des différents membres, des personnes sur votre produit. C’est ça qui va permettre aux gens de prendre la décision et c’est ce que je fais quand je reçois un coaching, un atelier, un séminaire. N’oubliez pas de mettre tout ça en place.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-business-02

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

6 INVESTISSEMENTS pour

GAGNER en moyenne 10% / AN

de REVENUS PASSIFS

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest