Comment être à l’AISE en VIDÉO devant 1 CAMÉRA ? par Lorenzo PANCINO !

Transcription – Interview Lorenzo Pancino :

Maxence : dans cette nouvelle vidéo, on va voir comment avoir une superbe élocution, une présence et les erreurs à éviter lorsqu’on communique par la vidéo. Ici Maxence Rigottier du site vivre-de-son-site-internet.com. Aujourd’hui je me trouve avec Lorenzo Pancino.

Juste avant qu’on voie tout ça ensemble dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de recevoir gratuitement et librement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube.

Retrouvez Lorenzo sur son site en cliquant juste en dessous :

Capture d’écran 2015-12-16 à 16.38.19

Salut, Lorenzo, est-ce que tu peux brièvement te présenter et ensuite nous expliquer comment avoir une superbe présence, une belle élocution et les erreurs à éviter lorsqu’on communique par la vidéo ?

Lorenzo : tout ça ! Et j’ai 35 secondes, c’est ça ?

Je m’appelle Lorenzo Pancino, je suis professionnel de l’animation radio, télé, comédien voix off. Je suis ancien animateur. J’ai été sur Fun Radio. J’ai été la voix off du Dîner presque parfait pour M6. Je suis coach, expert en prise de parole en public face caméra et micro. Je coach beaucoup de personnalités du monde des médias, des web-entrepreneurs, des entrepreneurs pour ce que j’appelle magnifier leur présentation orale, parce qu’on m’appelle « Lorenzo le Magnificateur » pour cette raison, j’aime l’idée de magnifier le mot. C’est-à-dire que quand on parle, si on parle juste pour dire des mots comme ça sans aucune saveur, sans rien du tout, il ne se passe rien, alors que dès que l’on met son âme, dès qu’on met son cœur et tout ce que l’on est authentiquement et sincèrement, tout à coup, on transcende les foules, on inspire les gens et on est capable de captiver une audience.

Aujourd’hui, je suis aussi serial web-entrepreneur puisque ça fait maintenant 12 ans que j’ai créé des méthodes en ligne pour maîtriser sa voix, ses prises de parole, devenir comédien voix off, animateur radio, télé. Je transmets mon savoir, mais surtout ce qui me passionne à travers le monde. J’ai vendu près de 4500 formations dans le monde avec mes formations Maxi Voice ou Coaching Voix-Off online. Je viens de créer la Lorenzo Pancino Académie et récemment Learny Box, la boîte à outils pour créer, vendre et animer ses formations en ligne. Tout ça sur une carte de visite, ça ne tient pas ! Mais ça, c’est pour YouTube.

Maxence : tu as bien impacté ton domaine au cours de dernières années. La première question que beaucoup de personnes se posent, notamment lorsqu’on fait de la vidéo : comment on fait pour avoir cette présence et une élocution assez excellente ?

Lorenzo : assez éloquente !

Maxence : pour bien passer en vidéo et que les personnes ne se barrent pas en courant au bout de 20 secondes de vidéo ?

Lorenzo : bien sûr il y a des techniques, l’éloquence, avoir une bonne diction, articulation, c’est essentiel si on veut bien passer et surtout être compris. Maintenant, la première phase est d’avoir une bonne respiration. La voix, la maîtrise de la voix, ça passe par la respiration et la plupart des gens oublient de respirer quand ils parlent face à une caméra.

Ensuite, il y a un truc, c’est que la plupart des gens ne s’écoutent pas. Et comme on ne s’écoute pas, on n’a pas confiance en soi et on a une image de soi qui n’est pas forcément celle que les gens ont de vous. Tu me suis toujours ?

Maxence : complètement.

Lorenzo : en gros, la perception que l’on a de soi n’est pas la perception que les gens ont de nous, ce qui fait qu’on a toujours peur du jugement. Au lieu de penser à son public quand on est face à une caméra, les gens pensent à eux, ils se disent : oh, mais est-ce que je vais dire des bêtises, est-ce que je vais oublier un mot ?

Maxence : est-ce que je ne vais pas avoir l’air con ?

Lorenzo : voilà, c’est souvent ça, est-ce que je ne vais pas avoir l’air ridicule, etc. ? Donc on pense à soi au lieu de penser au public. Il y a une chose qui est importante, c’est qu’on oublie aussi la gestuelle. D’ailleurs toi aussi tu m’avais dit ça il y a quelques mois que ton problème face à la caméra quand tu as commencé sur la vidéo : j’ai l’impression d’être figé.

Maxence : oui d’être un mur, un poteau.

Lorenzo : et vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que la plupart des gens cherchent la perfection. On veut être parfait face à une caméra alors que c’est complètement idiot. Ça ne sert à rien.

Maxence : être non naturel

Lorenzo : en fait, j’ai lancé un mouvement qui s’appelle « Fuck la perfection ! ». Plus vous allez chercher la perfection, plus vous allez être amateur. Plus vous allez chercher la décontraction, plus vous allez être professionnel.

Maxence : c’est un excellent conseil, contre-intuitif, mais qui est excellent.

Lorenzo : exactement contre-intuitif. Regarde, quand on est dans la perfection, on va être comme ça : bonjour, je suis très très content d’être devant vous. Donc, on va serrer la mâchoire, on va être coincé, on va serrer les fesses, on va serrer le ventre, on va tout serrer, donc on ne va pas être naturel. Quand on est avec des potes, quand on leur parle, on n’est pas comme ça, on est cool.

Maxence : on gesticule, on est à l’aise.

Lorenzo : la plupart des gens oublient aussi de faire des gestes, de bouger leur corps, d’être vraiment dans un mouvement. Le corps et les gestes illustrent ce que tu dis. Si tu es figé, tu n’illustres rien et donc tu ne magnifies pas ce que tu dis.

Après, il y a des techniques pour avoir une meilleure élocution, comme par exemple, je vous donne juste un truc juste avant de faire une vidéo : mettez vos doigts dans la bouche comme ça, vous prenez un crayon. Tu prends un petit crayon. Pas forcément en tirant trop comme ça, mais tu prends un crayon comme ça et tu commences à parler : bonjour, bienvenue sur YouTube, je m’appelle Lorenzo Pancino, je suis ravie d’être avec vous, je veux, j’exige un paroxysme spasmodique… Je veux et j’exige un paroxysme spasmodique. Faites-le, j’appelle ça le crayon magique. C’est un truc qui est tout bête, mais qui vous permet d’une part de parler moins vite, d’être beaucoup plus éloquent, d’avoir une meilleure articulation. C’est le truc le plus vieux du monde chez les comédiens. Les comédiens connaissent parfaitement ça. Ça marche très bien.

Il y a un autre truc qui est un autre petit conseil que je vous donne, c’est juste avant une caméra, une vidéo, c’est de faire l’exercice du vroum : vous mettez les lèvres comme ça, vous lâchez le ventre, vous le mettez le plus bas possible avec une respiration basse comme si vous gonfliez un ballon de baudruche dans le ventre, et vous faites comme ça « vvvvvvvrrrr », comme si vous aviez une petite voiture.

Maxence : « ddddrrrrr »

Lorenzo : pas « dddrr », pas avec la langue, mais avec la bouche comme ça « vroum, vroum, vroum »

Maxence : vvvvrrrrroumm

Lorenzo : comme si vous aviez une petite voiture. Généralement les garçons y arrivent plus que les filles, parce qu’elles n’ont peut-être pas eu l’habitude jouer avec des voitures. Il faut s’entraîner à ça. Mettez les lèvres comme ça « vvvvvrrrrrrooummm ». Et vous essayez de tenir l’expiration le plus longtemps possible. Le secret d’une éloquence et d’une bonne expression, ça passe par la respiration. Plus vous allez contrôler votre expiration, et meilleur vous allez être. La plupart des gens bloquent leur respiration.

Maxence : on est en survie, on suffoque.

Lorenzo : voilà, exactement, tu suffoques. Maintenant, je vais te donner le secret absolu pour être vraiment à l’aise devant une caméra. On a vu que la perfection ne servait à rien, que la décontraction était ce qu’il y avait de mieux. Et tout ça, ça résume quoi ? Il faut être le plus authentique possible.

Maxence : être soi-même.

Lorenzo : il faut être soi-même, il faut être sincère, il faut pleinement. Sauf que la plupart des gens se disent : oui, mais moi, quand je suis moi-même, je suis mou ou je suis sérieux parce que je suis un peu timide ou réservé. Il y a beaucoup de gens qui vont dire oui, mais… Donc, il faut être authentique, sincère dans l’envie de communiquer, c’est-à-dire qu’il faut montrer votre enthousiasme dans l’envie de communiquer avec l’autre.

Si vous ne montrez pas votre enthousiasme, à quoi ça sert de communiquer ? En gros, vous devez montrer du sourire, de l’enthousiasme et de la conviction. Tout simplement. C’est ce que j’appelle la méthode SEC – sourire – enthousiasme – conviction. Vous devez sortir de votre zone de confort. Si vous êtes plutôt timide, introverti ou pondéré, vous devez aller chercher un peu plus de la normale. Vous allez penser au départ que vous n’êtes pas naturel et vous allez voir votre vidéo, vous allez vous rendre compte qu’en en faisant un peu plus, on devient naturellement soi-même. Toujours aller chercher le plus parce que qui peut le plus, peut le moins.

Et un truc important : parlez à la caméra, tout à l’heure je l’ai dit, j’ai susurré l’idée, c’est de parler à la caméra comme si vous parliez à des potes, à des amis, comme si on se parlait.

Maxence : penser à une soirée avec des amis ou au resto

Lorenzo : mais vous leur parlez bien sûr avec la bienséance. Vous êtes bienveillant et vous devez faire preuve d’empathie. Je donne un conseil qui marche à tous les coups : parlez aux gens comme s’il y avait en enfant derrière. Quand on parle à des enfants, à un enfant qui est derrière la caméra, on a toujours une empathie et on a besoin de capter son attention. Si l’enfant, tu ne captes pas son attention, au bout de 10 secondes, il se barre.

Maxence : ou il chiale.

Lorenzo : ou il chiale, la vidéo est pourrie ! Vous pensez que vous parlez à un enfant, mais vous n’allez pas faire un discours pour les enfants, vous n’allez pas leur parler : alors, comment ça va aujourd’hui. On ne va pas parler comme ça. Déjà les gens qui parlent comme ça aux enfants, ils sont débiles. Parlez naturellement. Regardez la différence entre : bonjour, comment ça va aujourd’hui, ça va bien ? Et Bonjour ! Comment ça va aujourd’hui ? Je suis ravi de vous retrouver. Moi, je sais que je parle à des enfants, mais vous, vous n’avez pas forcément l’impression que vous êtes des enfants. Je ne vous prends pas pour des enfants. Et c’est ça toute la différence, la différence entre je parle à des enfants comme si c’était des débiles ou je m’adresse aux enfants, mais en tant qu’adulte. Tu comprends la différence ?

Maxence : oui.

Lorenzo : vous allez voir que ça change toute la donne.

Maxence : ça va vraiment amener un accueil chaleureux et évidemment on a envie d’écouter la suite.

Pour finir sur une dernière question : tu as évoqué que tu as eu 4500 personnes qui ont rejoint tes services au cours de tes dernières années.

Lorenzo : ah 4501 ! Il y en a un autre qui vient d’arriver !

Maxence : parfait. Quelles sont les 3 erreurs ou les erreurs les plus fréquentes que tu vois, qui sont répétitives et tu te dis : encore un qui tombe dans le panneau ou dans le piège ?

Lorenzo : la première erreur, c’est déjà le sourire. La plupart des gens…

Maxence : ont le masque.

Lorenzo : oui le masque souvent. Vous démarrez : bonjour. En fait, le truc, c’est qu’il faut sourire avant même d’appuyer sur le bouton REC de la vidéo. Il faut être dans un état d’esprit « j’ai envie de me marrer ». Et donc, il y a un petit truc tout bête, c’est de commencer à vous marrer avant : « hihihi, OK, attention, c’est bon, 3, 2, 1, 0. Bonjour à vous tous, je suis ravi d’être avec vous aujourd’hui… ». Tu vois que tu es déjà dans un état d’esprit.

Maxence : le préchauffage d’avant

Lorenzo : bien sûr, attention, tout le monde n’a pas l’énergie de Maxence. Vous n’êtes pas obligé d’en faire trop. Ce que je dis juste, c’est de montrer un certain enthousiasme et surtout une envie de communiquer. On ne vous demande que ça. Maintenant, il y a des gens qui me disent : moi, mon caractère, c’est…

Maxence : timide

Lorenzo : non pas forcément timide, mais plutôt pince-sans-rire, ou je me crée un personnage. Il y a des gens qui…

Maxence : humour noir

Lorenzo : voilà humour noir, mais ça, bien sûr, c’est l’exception. Si vous avez déjà un caractère, si vous avez déjà une personnalité bien définie et que c’est ça que vous voulez faire passer devant la caméra. Sauf encore une fois, si vous voulez magnifier votre discours, vous devez pleinement assumer. Moi je connais quelqu’un, peut-être que tu le connais, Jean Rivière

Maxence : oui

Lorenzo : Jean Rivière de Webmarketing Junkie, qui pour moi est un mec excellent, mais qui ne sourit jamais. Il est l’antithèse de tout ce que je viens de dire. Sauf que comme il est sincère, il est authentique, passionné, il sait de quoi il parle, il n’a aucun doute. Souvent qu’est-ce qui fait qu’on n’est pas bon devant une caméra, c’est qu’on doute, on n’a pas confiance en soi. À partir du moment où vous assumez votre personnage, vous n’êtes pas obligé de sourire si vous avez décidé. Du moment que vous êtes compétent et que vous montrez que vous avez envie de communiquer avec l’autre, c’est tout. Regardez, j’ai l’impression que vous êtes là, donc je vous dis « bonjour, comment ça va ? ». C’est tout ce qui compte. En fonction de votre énergie, vous devez assumer pleinement ce que vous êtes.

Maintenant la deuxième erreur que la plupart des gens font, c’est comme j’en ai parlé tout à l’heure, penser qu’il faut être parfait.

Maxence : la vidéo ne se produit jamais parce qu’il faut la refaire

Lorenzo : évidemment parce que vous voulez absolument être parfait, parce que vous avez ce qu’on appelle le complexe de l’expert qui veut absolument que les gens le voient sous sa meilleure des images. Et ça ne sert strictement à rien parce que comme tu l’as dit, on procrastine au maximum, c’est-à-dire que vous allez repousser le moment de sortir votre vidéo et donc soyez clair sur votre message, soyez clair et ayez toujours en tête de toujours communiquer avec ce petit écran, ce petit truc qui est là. Je vous ai mis un doigt dans l’œil !

Maxence : exactement, comme ça, ça fera une grosse différence. Est-ce que vous voulez avoir quelqu’un qui est en mode somnifère devant vous ou alors qui vous réveille, qui vous donne du bonheur…

Lorenzo : vous voulez inspirer les gens. Si vous faites une vidéo, c’est que vous voulez inspirer. Toi, Maxence, quand tu es sur Internet, tu as la pêche, tu as envie de communiquer. N’oubliez jamais ça. Vous ne faites pas des vidéos pour vous, pour montrer ça à vos parents. Vous faites ça pour que des gens vous suivent et que les gens vous suivent, il faut qu’ils trouvent un intérêt. Donc soit vous êtes différent, vous avez une originalité, mais il faut que vous soyez pleinement authentique.

Et j’ai oublié une troisième erreur…

Maxence : tu en as dit que deux, allez un bonus troisième erreur.

Lorenzo : troisième erreur, de vouloir apprendre tout par cœur, ça, c’est une erreur que beaucoup de gens font. Il y en a qui font du prompteur par exemple.

Maxence : tu déconseilles le prompteur ?

Lorenzo : non, je ne déconseille pas du tout le prompteur parce que ça fait gagner un temps monstrueux, sauf qu’il faut apprendre les techniques de voix off. L’une des mes expertises, c’est d’être comédien voix off. Savoir lire un prompteur, c’est une véritable expertise, il faut s’entraîner et il ne faut pas le lire. Encore une fois, quand vous avez un texte, ne l’apprenez pas par cœur parce que vous aurez peur d’oublier des mots et quand vous avez un prompteur, c’est essayer de vivre ce prompteur c’est-à-dire de ne pas le lire. N’en soyez pas prisonnier.

Maxence : il sert d’aide-mémoire.

Lorenzo : voilà, c’est un aide-mémoire.

Maxence : si on a un petit trou, boum un petit coup de prompteur.

Lorenzo : voilà

Maxence : c’est ponctuel.

Lorenzo : il faut de l’expérience pour être capable d’interpréter un texte. Moi, tu me mets un prompteur, tu n’as pas l’impression que je lis un prompteur, mais il faut de l’expérience. Comme vous avez écrit votre texte, vous êtes capable de jouer ce texte. En fait, il faut être capable de jouer le texte que vous avez écrit avec votre propre personnalité. C’est le jeu du comédien. Il y a plein de gens qui vont me dire : oui, mais moi, je ne suis pas comédien, moi je ne suis pas animateur, je ne suis pas ceci, cela. Et pourtant, je vais vous dire une chose : vous jouez tout le temps la comédie, toute la journée, vous jouez la comédie. Vous jouez un rôle social. Devant votre caméra, tout à coup, vous vous improvisez animateur. Donc, ne me dites pas que vous n’êtes pas comédien. On est tous des comédiens. On est comédien quand on va à la boulangerie parce qu’on joue le rôle de l’acheteur. À chaque fois, on joue un rôle.

Maxence : avec ses propres parents, avec sa famille, ses amis.

Lorenzo : exactement, on est dans un rôle de pote. Donc, assumez simplement le fait que vous êtes toujours dans un rôle, mais vous êtes dans un rôle différent tout en étant authentique. Dans chaque rôle, on vous retrouve. Regardez les grands comédiens, les gens comme Depardieu, est-ce que tu as l’impression que d’un rôle sur l’autre, il change ce qu’il est ? Il change de personnage, mais l’être est identique. C’est ça le truc. Soyez toujours identique, soyez vous, mais dans des rôles différents. Quand vous voulez parler sérieusement d’un sujet, vous parlez sérieusement d’un sujet, mais comme vous, quand vous êtes sérieux. Si vous voulez déconner, vous déconnez comme vous quand vous déconnez.

Maxence : merci pour tes conseils.

Lorenzo : je t’en prie.

Maxence : vous vous dites peut-être merci Lorenzo, est-ce que je peux retrouver tes formations, des coachings pour en savoir un peu plus ?

Lorenzo : c’est sur la Lorenzo Pancino Académie.

Maxence : le lien sera juste en dessous dans la description.

Lorenzo : sur ce site, il y a toutes mes formations autour de la maîtrise de la prise de parole, maîtrise face caméra, micro, devenir comédien voix off, animateur radio, télé. Je fais des coachings VIP, je coache beaucoup de personnalités des médias, mais à partir du moment où on veut devenir conférencier, formateur, qu’on veut parler devant une caméra, que l’on veut apprendre à être meilleur et surtout soi-même, à se décomplexer face à ce petit écran ou face à un micro, voilà on vient à la Lorenzo Pancino Académie.

Maxence : n’hésitez pas à visionner le lien juste en dessous dans la description. Si vous avez aimé la vidéo, mettez une petit « like » juste en dessous et partagez-la sur Facebook et à tous vos amis pour qui vous vous dites que ça peut vraiment les aider d’avoir tous ces conseils pour s’améliorer lors de leur présentation.

Pour ma part, je vous dis à tout de suite pour la vidéo bonus. Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube ou si vous la regardez sur un smartphone, il y a un « i » comme info, donc cliquez, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email pour recevoir votre cadeau de bienvenue. Et si vous regardez depuis un smartphone, vous vous dites merci, Maxence, mais il est où ce lien ? Il est dans la description juste en dessous. Au plaisir et à tout de suite pour la vidéo bonus. Bye bye !

Lorenzo : salut.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *