Comment OPTIMISER le nombre de VUES de vos vidéos YOUTUBE ?

Comment OPTIMISER le nombre de VUES de vos vidéos YOUTUBE ?

[av_section min_height='100' min_height_px='500px' padding='default' shadow='no-shadow' bottom_border='no-border-styling' bottom_border_diagonal_color='#333333' bottom_border_diagonal_direction='' bottom_border_style='' custom_margin='0px' custom_margin_sync='true' custom_arrow_bg='' id='' color='main_color' background='bg_color' custom_bg='' background_gradient_color1='' background_gradient_color2='' background_gradient_direction='vertical' src='https://vivre-de-son-site-internet.com/wp-content/uploads/comment-optimiser-le-nombre-de-vues-de-vos-videos-youtube.jpg' attachment='8878' attachment_size='full' attach='scroll' position='top left' repeat='no-repeat' video='' video_ratio='16:9' overlay_opacity='0.2' overlay_color='#a72423' overlay_pattern='' overlay_custom_pattern='' av_element_hidden_in_editor='0' av_uid='av-jusejuqs']

La FACE CACHÉE du RÉFÉRENCEMENT YOUTUBE (+ de VUES à vos VIDÉOS) jusehbh6
Interview David Jay

[av_video src='https://www.youtube.com/watch?v=6jQu6k4aZxM' mobile_image='' attachment='' attachment_size='' format='16-9' width='16' height='9' conditional_play='' av_uid='av-juseguqa']

jusehzg9

Transcription – Comment OPTIMISER le nombre de VUES de vos vidéos YOUTUBE ?

Dans cette nouvelle vidéo, je suis actuellement avec David Jay au Congrès des infopreneurs à Budapest. On va voir comment optimiser vos vidéos sur YouTube.

Juste avant qu’on voie tout ça en détail dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous, pour rejoindre plusieurs milliers de web-entrepreneurs. Salut David. Tu es l’expert vidéo francophone, notamment à travers le VIPSee, tout ce qui est lancement vidéo.

Je te laisse te présenter et nous expliquer brièvement comment ça t’est venu de mettre en place tout ça dans tes activités.

David : David Jay, je fais partie de la première vague des infopreneurs. J’ai commencé mon activité en 2009. A l’époque, j’étais orthophoniste. J’ai monté une boîte pour vendre de la formation professionnelle continue aux orthophonistes. Je faisais des DVD. J’ai commencé en 2006 à faire des DVD, mais je travaillais avec les syndicats des orthophonistes. Puis, j’ai commencé de monter ma propre boîte. Je me suis formé au marketing Internet à partir de 2006-2007. 2009, j’ai monté ma boîte, j’ai commencé à utiliser les lancements vidéo pour vendre des DVD d’orthophonie.

Ça a cartonné et j’ai commencé à faire la connaissance des quelque peu de marketeurs qui existaient en francophonie à l’époque, donc Christian Godefroy, Sébastien le marketeur français, Olivier Roland, Aurélien Amacker.

J’ai inventé une technique de vidéo particulière parce que je suis orthophoniste qui joue sur le fonctionnement du cerveau pour mettre le cerveau dans un état particulier où il lit beaucoup plus vite les informations sur l’écran et ça crée une sorte d’état pas vraiment hypnotique, mais ça rend la personne plus sensible et plus perméable aux émotions et aux informations qui sont transmises pour mieux les mémoriser. L’effet est que la personne regarde mécaniquement la vidéo jusqu’au bout. C’est ça que j’appelle le VIPSee.

Sébastien m’a dit : tu utilises ça pour faire tes produits, mais c’est juste une bombe pour du marketing. Tu n’y as jamais pensé ? Et là j’ai fait : effectivement. On a commencé à utiliser le VIPSee pour faire des vidéos de vente de Sébastien. Et là, il m’a fait, mais il faut que tu l’enseignes. Donc j’ai créé mon programme phare, la Révolution vidéo. Ça n’enseigne pas que le VIPSee. La Révolution vidéo, c’est avant tout une formation de marketing sur Internet en vidéo.

J’enseigne la vidéo bien sûr, mais ça n’est que la petite partie technique de la Révolution vidéo. C’est avant tout une formation au vidéo marketing. J’enseigne notamment comment optimiser des vidéos YouTube pour avoir plus de vues, plus de trafic, pour se placer au top des résultats sur Google, parce que c’est la meilleure façon d’obtenir un résultat n° 1 sur Google et de passe devant tout le monde, c’est de faire une vidéo sur YouTube et de bien l’optimiser et quand les gens tapent le mot clé pour lequel on l’a optimisée, le résultat n° 1 si on a bien fait notre boulot, très facilement ça va être la vidéo qui est sur YouTube. Et si l’optimise bien et qu’on la conçoit bien, cette vidéo-là va nous ramener beaucoup de trafic sur notre site. Donc c’est ce que je vais partager aujourd’hui.

Maxence : je te laisse de présenter.

David : j’ai pris mes notes, parce que dans ma mémoire, ce n’est pas ça qui est téléchargé, c’est la présentation que je viens de faire au congrès des infopreneurs qui demandait de la concentration. Et ça, ça fait très longtemps. C’est sur ma formation la Révolution vidéo. Je partage un vrai contenu habituellement payant de ma formation.

Maxence : au passage, j’en profite. Je suis membre de tes formations, la Révolution vidéo. C’était en 2014. Lancement vidéo aussi, j’ai participé à un de tes ateliers à Cambrai en 2014. Je vous recommande tous ses programmes. Vous avez peut-être déjà vu des vidéos sur le sujet. Je suis 100 % satisfait de tes formations, c’est excellent. Si vous voulez passer un cap en vidéo, clairement, tu es l’expert numéro 1 en francophonie te je te remercie une nouvelle fois par rapport à tout ton savoir et tout ce que tu as pu nous délivrer dans tes formations. Là c’est une petite partie du contenu payant.

David : moi je suis très satisfait de toi en tant que client parce que tu fais partie des clients qui, quand je leur enseigne un truc, l’appliquent. C’est la clé. Si vous n’implémentez pas ce que vous apprenez, ça ne sert à rien d’apprendre. Apprenez et implémentez.

On va voir comment optimiser les vidéos YouTube.

Il y a deux principes à connaître. Je vais beaucoup regarder mon écran parce qu’il ne faut pas que je m’embrouille parce que c’est essentiellement de la technique. Prenez des notes, mais il y a deux principes directeurs à bien comprendre pour l’optimisation YouTube, et ça se passe en 3 temps.

On va voir 18 trucs à faire, qui se basent sur 2 principes et qui se passent en 3 temps.

Les deux principes à bien comprendre, c’est ce que j’appelle en premier la pertinence. La pertinence, c’est quoi ? Le but, c’est de se placer sur Google au final, par rapport à des mots clés que les gens recherchent.

Premier principe, c’est celui de la pertinence. Ça veut dire qu’il va falloir faire en sorte que YouTube comprenne bien pour quel mot clé vous êtes en train d’essayer de classer cette vidéo, quand est-ce qu’il devrait afficher votre vidéo quand quelqu’un fait une recherche sur Internet, que ce soit sur YouTube ou sur Google. Donc il faut que votre vidéo soit pertinente. On va voir comment rendre vos vidéos plus pertinentes aux yeux de YouTube.

Ensuite, le deuxième principe pour que ça marche bien, c’est ce que j’appelle l’activité. C’est quoi l’activité ? C’est ce qui se passe autour de votre vidéo autour du moment où vous la publiez. Si vous mettez votre vidéo sur YouTube, et que personne ne va la voir, et que six mois après, vous envoyez du trafic dessus, ça ne va pas marcher. Alors que si vous mettez votre vidéo sur YouTube et que dans les 10 secondes qui suivent – j’exagère – mais qu’immédiatement après sa publication, il y a beaucoup d’activité (on va voir ce qu’est l’activité en détail), là, YouTube va faire : houla, ce mec-là, il publie une vidéo, tout de suite il y a de l’activité, je vais le mettre en avant.

Ça, c’est les deux principes.

Les trois temps. Il y a ce qu’il faut faire avant d’envoyer la vidéo à YouTube. Il y a ce qu’il faut faire avant de la publier, c’est-à-dire qu’on va l’envoyer sur YouTube mais elle ne va pas être encore publique, publiée, les gens ne pourront pas y accéder.

Maxence : c’est-à-dire en privé ou non répertorié ?

David : on va en parler. Il y a le temps avant même d’envoyer la vidéo, avant même de l’envoyer à YouTube. Ensuite, il y a ce qui se passe entre le moment où on l’a envoyé et le moment où on va la rendre accessible. Et après, il y a ce qui se passe après le moment où on l’a rendu accessible. Ce sont les trois temps.

Pertinence, activité, les deux principes.

Et les trois temps : avant d’envoyer, avant de publier, après la publication.

Ce qu’il faut faire sur votre ordinateur, avant d’envoyer la vidéo, vous allez optimiser le fichier vidéo que vous allez envoyer. YouTube va regarder des choses sur le fichier qu’il reçoit. Il va regarder le nom du fichier, et les métadonnées du fichier. Et ça, très peu de gens le savent. Une vidéo qui parle de comment dresser son chien, si vous voulez qu’elle se classe bien si les gens recherchent comment dresser son chien, si le fichier s’appelle P240123.MP4, il se classera moins bien que si le fichier s’appelle commentdressersonchien.MP4

Maxence : petite subtilité, mais grande importance.

David : le nom du fichier, c’est votre mot clé principal. Le mot clé pour lequel vous voulez classer en premier, c’est le nom de votre fichier, sans espace, sans rien, tout attaché.

Les métadonnées ne marchent que dans Windows malheureusement. Je suis sur Mac, et ça me lamente à chaque fois de devoir ouvrir un PC pour faire ça, mais bon je le fais quand même.

Les métadonnées, vous faites un clic droit sur votre fichier vidéo. Vous faites éditer les propriétés et vous allez dans métadonnées. Là, vous allez régler le titre avec encore commentdressersonchien, le sous-titre avec encore commentdressersonchien. Ça marche un peu comme le référencement il y a 200 ans. C’est un peu comme le SEO au tout début de Google. On met le mot clé principal partout. On met le mot clé principal et des mots clés secondaires dans le sous-titre.

À lire
Comment Jean-Marc GAGNE au MOINS 15000 EUROS par AN avec l'AFFILIATION de PRODUITS PHYSIQUES ?

La notation : on va mettre 5 étoiles, tout simplement.

Les mots clés : il y a une zone mots clés, donc là on remet à nouveau notre mot clé principal, les mots clés secondaires, tous les autres mots clés qui nous semblent pertinents, le nom de votre chaîne YouTube et l’adresse de votre site web.

Les commentaires : là, on met ce que j’appelle la description courte. Dans ma formation, j’enseigne une technique, les 3 R (réalité, résultat et risque) enfin description courte de notre vidéo. Par exemple : si c’est la rééducation du langage écrit, je vais mettre : comment mettre votre pratique à jour en langage écrit, Monique Touzin partage ses connaissances en petit comité. Voilà, ça, c’est ma description sur un de mes DVD d’orthophonie. On met la description de la vidéo dans les commentaires. Idéalement, ça doit aussi comporter vos mots clés.

Et l’auteur : là vous mettez votre nom, si vous avez un titre, c’est-à-dire par exemple moi je suis David Jay, expert du vidéo marketing. C’est mon titre.

Maxence : donc titre, sous-titre, notation, mots clés, commentaires

David : ce sont les métadonnées du fichier dans Windows. On édite les métadonnées avant d’envoyer sur YouTube. Une fois que ça, c’est fait, on peut envoyer à YouTube. Il faut avoir une chaîne YouTube, c’est mieux. Donc, créez-la si ce n’est pas déjà fait.

Vous allez toujours envoyer votre vidéo en mode privé. Vous ne l’envoyez pas en mode public. Il ne faut pas qu’elle soit accessible tout de suite. Vous l’envoyez en privé, non accessible, il n’y a que vous qui pouvez la voir avant le moment où vous allez choisir de la publier. Pour l’envoi, en mode privé.

Pendant que la vidéo est en train d’être envoyée à YouTube, vous renseignez le titre, donc c’est votre mot clé principal à nouveau ; la description qui commence par le mot clé principal puis l’adresse de la page vers laquelle vous souhaitez envoyer du trafic avec cette vidéo : Comment dresser mon chien http://www.commentdressermonchien.com.

Le contenu de votre description de la vidéo. Là, on est de remplir la partie description dans YouTube. On a commencé par le mot clé principal, puis l’adresse vers laquelle on veut envoyer du trafic. Ensuite, on met la vraie description qui explique ce qu’il y a dans la vidéo. On fait une description courte, riche en mots clés et on a une description. On termine cette description pour un appel à l’action abonnez-vous à la chaîne YouTube et votre signature, David Jay expert du marketing en vidéo, votre nom et votre titre.

Le truc débile, mais qui donne des résultats, et je ne sais pas pourquoi YouTube n’a pas encore corrigé ça, certainement qu’un jour ils le feront, mais pour le moment ça donne vraiment des résultats : on termine par notre mot clé principal commentdressersonchien : [l’adresse de la vidéo elle-même]. Quand on envoie une vidéo sur YouTube, YouTube vous dit pendant que c’est en cours d’envoi : elle sera publiée à telle adresse. On fait copier, coller et on met ça dans la description pour terminer la description. Ça donne des résultats.

Maxence : je crois que je mets juste le lien de la vidéo. Non, il faut remettre le titre.

David : l’idéal, c’est d’avoir le mot clé, et l’adresse.

Maxence : moi je mettais que le lien de la vidéo et après l’adresse URL de la vidéo.

David : là, on a fait les deux premiers temps, ce qu’il fallait faire avant d’envoyer la vidéo pour préparer le fichier et ensuite comment on fait pendant qu’on envoie le fichier. Maintenant, on va voir une fois que la vidéo est envoyée. Il nous reste encore deux trucs. Là, elle est envoyée, mais pas encore publiée.

On ouvre le gestionnaire de vidéo dans YouTube, on règle la catégorie. Moi, dans les vidéos qui enseignent des choses, des vidéos de contenu gratuit sur Internet, de mettre dans Vie pratique et Style. C’est la meilleure catégorie et on a tendance sinon à mettre autre chose, ce n’est pas optimal.

Vos options de distribution : alors ça, c’est en fonction de votre type de vidéo. C’est à vous de vous si vous voulez informer les abonnés, pas informer les abonnés.

Ensuite, on passe à l’onglet Avancé dans le gestionnaire de vidéo.

Maxence : onglet sous-titre.

David : oui, sous-titre. Super important effet de levier énorme, les sous-titres. YouTube lance automatiquement une transcription de l’audio de la vidéo pour générer des sous-titres automatiques. Le problème, pour peu qu’il y ait de la musique sur votre vidéo ou que le son ne soit pas très bon – ici, on est dans un hôtel, je ne sais pas quel son ça va donner, on n’a pas testé, donc ça va sûrement avoir du reverb – mais YouTube ne va pas forcément bien comprendre ce que c’est.

Une bonne piste de sous-titre, si votre vidéo parle de comment dresser son chien, on va souvent dire voilà comment dresser votre chien, il va y avoir des mots clés dans la piste de sous-titre. C’est vraiment un plus pour augmenter la pertinence de la vidéo. Pour montrer à YouTube que vous faites attention à votre contenu et que vous êtes quelqu’un qui fait attention ; eux, leur job est d’apporter du bon contenu à leurs auditeurs, visiteurs, donc montrez-leur que votre vidéo est pertinente et que vous faites attention au contenu que vous postez. Qu’est-ce que vous faites pour ça ? Vous ouvrez les sous-titres que YouTube a générés automatiquement et vous les corrigez pour qu’ils soient bons, que l’orthographe soit correcte, que tous les mots soient bien ceux que vous avez dit.

C’est dommage si au moment où vous dites voilà comment dresser son chien, YouTube comprend voilà vingt francs anciens. On passe à côté d’un élément de pertinence très fort. Il faut corriger les sous-titres, donc vous vérifiez, vous corrigez la transcription sans tricher. On ne va pas rajouter des mots clés là où ça n’existe pas dans la bande-son. Il faut que YouTube s’aperçoive que oui, vous avez bien corrigé la transcription et c’est tout.

Vous n’oubliez pas d’enregistrer les modifications. Ça prend du temps, donc c’est le genre de processus qu’il vaut mieux déléguer à un assistant virtuel.

Ensuite, on va optimiser ce que j’appelle l’affichage en contexte.

Quand on regarde une vidéo sur YouTube, vous avez vu que YouTube dans la colonne à droite de la vidéo, il vous propose d’autres vidéos que vous pouvez regarder.

Maxence : soit de vous-mêmes ou d’autres personnes sur le même sujet.

David : voilà.

On va faire un truc qui va faire en sorte que YouTube va proposer plus souvent vos vidéos à vous que celles des autres.

Maxence : c’est mieux, c’est plus sympa.

David : on est d’accord. On va faire en sorte qu’il propose plus tes vidéos à quelqu’un qui est en train de regarder les vidéos de tes concurrents.

Maxence : c’est peut-être la playlist ou c’est encore autre chose ?

David : non, ça va jouer sur les tags de la vidéo. Une petite astuce dans la façon dont on utilise les tags de la vidéo. Je vais voir les vidéos d’Olivier Roland au hasard, et à droite il y a que les vidéos de Maxence Rigottier. Comment est-ce qu’on fait ça ?

Avec Olivier Roland, ça ne marchera pas, parce qu’il connaît le truc et il l’utilise. Ça ne marche que sur tes concurrents qui ne connaissent pas.

Comment obtenir plus de vues ? On optimise les tags, ce que j’appelle l’affichage en contexte, sur la page YouTube elle-même. Dans les infos et paramètres de votre vidéo, à la rubrique tag, vous allez mettre votre mot clé principal, vos mots clés secondaires et vous allez mettre votre hashtag, c’est le signe #avec votre nom par exemple. Si votre chaîne, c’est mon chien est génial, vous allez mettre #monchienestgenial.

Il faut bien choisir ce hashtag une fois pour toutes et vous le mettez sur tous les tags et de toutes vos vidéos. Toutes vos vidéos doivent être taguées avec votre hashtag qui reste toujours le même. Ça dit à YouTube que la vidéo que je suis en train de regarder, elle a comme tag Maxence Rigottier par exemple, #maxencerigottier, et toutes tes autres vidéos ont ce hashtag. Donc YouTube va afficher plus souvent dans la colonne de droite des vidéos qui ont le même tag.

Maxence : d’accord. Si on a un branding sur son nom ou une méthode, on peut mettre un hashtag dessus.

David : maintenant l’astuce de la mort pour afficher ses vidéos chez les concurrents, c’est que tu vas faire ce que j’appelle les tags de hijack, les tags de kidnapping de vidéos. Tu vas chercher chez tes concurrents, quatre tags pertinents, bien ciblés, qui sont présents dans les vidéos de tes concurrents qui parlent de la même chose que la tienne.

Tu vas trouver des vidéos de tes concurrents qui parlent de la même chose que la tienne, tu affiches le code source de la page, tu cherches la rubrique tag et là, tu vas voir les tags qu’ils ont utilisés pour référencer leurs vidéos. Tu retrouves les quatre tags qui reviennent le plus souvent dans les vidéos les plus pertinentes de tes concurrents.

À lire
5 à 10 000 euros par MOIS avec 200 000 VUES YOUTUBE !

Maxence : quand tu dis pertinent, c’est le nombre de vues ?

David : tu trouves les quatre meilleures vidéos, les plus vues

Maxence : celles qui sont les plus populaires sur la chaîne de vos concurrents.

David : tu les ouvres, tu listes leur tag. Tu vas dans le code source, tu prends la liste de tous les tags et tu regardes dans ces tags les quatre qui sont présents dans toutes les vidéos.

Maxence : excellent, ça il faut que je le fasse.

David : ces tags-là tu les mets sur ta vidéo. Résultat, quand quelqu’un regarde une vidéo d’un tes concurrents, ta vidéo a les mêmes quatre tags pertinents que cette vidéo-là, donc YouTube va mettre ta vidéo à toi dans la colonne de droite, donc tu vas récupérer des gens qui étaient en train de regarder la vidéo d’un concurrent.

Maxence : si le concurrent a fait une belle playlist, est-ce que quand même on arrive à percer sur le côté ?

David : oui normalement.

Maxence : on va pouvoir, mais c’est juste que lui, ses vidéos vont quand même continuer à être dans la playlist.

David : mais sur le côté, tu seras dans les vignettes.

Maxence : retenez bien, le code source et les différents tags dans les vidéos les plus populaires de vos concurrents. Excellent.

David : ensuite, comment obtenir des clics vers ton site ? C’est bien d’avoir des vidéos qui sont vues sur YouTube, mais tant que ça reste sur YouTube, ça ne sert un peu à rien. Toi, ton but, c’est de les amener vers tes pages de capture, tes pages de vente, de les ramener sur ton site.

C’est bien que YouTube propose des vidéos dans la colonne de droite, mais on veut aussi que les gens cliquent dessus.

Maxence : qu’ils rentrent dans la liste email après.

David : je suis allé un peu trop vite. Là, on va voir comment faire en sorte que les gens cliquent. Tu affiches tes vignettes sur le côté, mais comment faire en sorte que les gens cliquent dessus ? C’est une petite optimisation toute conne, on va optimiser la vignette de la vidéo. On ne va pas laisser la vignette standard de YouTube, mais on va créer des vignettes personnalisées.

Pour pouvoir le faire, avoir l’option, il faut avoir vérifié son compte auprès de YouTube. Je ne peux pas rentrer dans les détails hyper techniques.

Maxence : est-ce qu’il y a une limite d’abonnés, au moins 100 abonnés ?

David : non, il faut juste avoir une chaîne YouTube et avoir vérifié ton compte auprès de YouTube. C’est dans les réglages de ta chaîne, les fonctionnalités. Tu leur donnes ton numéro de téléphone, ils t’envoient un SMS.

Une bonne vignette, c’est une vignette qui attire le regard et qui déclenche de la curiosité. Il y a trois éléments importants.

Le fonds de la vignette : si possible, un fond uni. Un fond blanc, jaune, vert, quelque chose d’uni, qui crée une zone avec un aplat sur l’écran.

L’image détourée d’un visage humain : le truc qui attire le plus le regard de l’être humain, c’est un autre visage. Tu peux mettre en objet si ta vidéo parle d’un objet. Si ta vidéo parle de cafetière, tu mets une cafetière. Sinon, tu essaies de mettre un visage humain sur ta vignette et un gros texte super lisible, avec de grosses font, court et qui crée de la curiosité. J’ai un exemple sur mon écran : c’est moi qui tire la gueule avec une tête pas possible et il est marqué « dégoûté de la vidéo ! ». Ça attire la curiosité.

Cette vignette est encadrée. Ça joue sur le cerveau humain au niveau de la perception visuelle. Il y a un beau fond bien bleu, pétant. C’est moche objectivement, mais c’est efficace. On voit « dégoûté de la vidéo ! », on a envie d’aller cliquer sur ce truc.

En ayant les hastags qui affichent les vignettes sur le côté des vidéos des concurrents et ces vignettes qui attirent le regard, on obtient des clics vers nos vidéos.

Maintenant, j’en reviens à ce dont je parlais avant, obtenir du trafic sur tes pages à toi. Obtenir des vues, c’est bien, et obtenir des vues supplémentaires grâce aux concurrents, c’est mieux, mais ce qu’on veut vraiment au final, c’est qu’ils aillent sur ton site, sur tes pages de capture notamment.

Le lien qu’on a mis dans la description de la vidéo, ça ne suffit pas. Il y a des gens qui vont cliquer dessus, c’est bien, mais on peut faire beaucoup mieux que ça si on veut vraiment que des gens cliquent vers ton site, il ne faut pas attendre que les gens, tous seuls comme des grands, cliquent sur le lien en dessous de la vidéo.

Maxence : gros appel à l’action dans la vidéo, mettre le « i » comme info en haut à droite de la vidéo

David : tu me piques mes points !

Maxence : mettre des annotations, toutes ces choses-là. Je te laisse continuer.

David : la première chose à faire, c’est que dans votre vidéo, vous allez le faire effectivement, appel à l’action. Aux alentours de 15 à 10 secondes, on va faire un premier appel à l’action. On ne va pas les envoyer tout de suite sur notre site, parce que c’est trop tôt. En 15 à 10 secondes, on n’a pas encore livré notre valeur, notre contenu, mais on va leur dire de cliquer sur j’aime et tu vas coupler ça avec tes mots clés : vous aussi vous voulez savoir comment dresser votre chien, ou vous adorez dresser votre chien, eh bien cliquez sur j’aime si vous aimez dresser votre chien. Premier petit appel à l’action.

A peu près à un tiers de la vidéo, on va leur demander de s’abonner à la chaîne YouTube, s’ils apprécient les conseils reçus jusqu’ici.

Et à la fin de la vidéo, c’est le vrai appel à l’action principal de notre vidéo…

Maxence : gros teasing

David : idéalement, votre appel à la fin de toutes vos vidéos, ça devrait être : appel à l’action vers ta page de capture, donc cliquez sur le lien vers ma page de capture. Sauf qu’on ne va pas faire le lien n’importe comment, ne pas se contenter du lien qui est dans la description en dessous, on va faire une annotation. YouTube a des fonctions d’annotation, on peut faire apparaître un lien en haut avec un bouton cliquez ici. On va faire ça. Au moment de l’appel à l’action, on fera apparaître un gros bouton qui flash pour que les gens…

Maxence : puissent télécharger votre cadeau, rentrer dans votre listing.

David : exactement. On renvoie vers notre site, là où on voulait les amener.

Ça, c’était tout ce qui permet d’être pertinent sur YouTube, de bien se placer. Avec le mot clé, la vidéo est optimisée. Pour les concurrents, c’est optimisé. Ça, c’est déjà bien.

A ce moment-là, on est prêt à la publier. Elle est toujours en mode privé. On a fini nos réglages, on est prêt à la publier, mais on ne va pas publier n’importe comment. Il y a deux choses qui comptent au moment de la publication. Il y a l’activité, j’en parlais tout à l’heure, et il y a, tout comme le SEO, les liens, les tissages de lien avant. Ce qu’on a vu jusqu’ici, ça permet de se classer au top sur YouTube assez facilement, si on veut que ça déborde sur Google et se placer top sur Google, c’est là que ça ne va pas.

Maxence : c’est là que ça va se jouer.

David : donc, l’activité. Dès qu’on publie la vidéo, dès qu’on la change de privé à public, YouTube va évoluer plusieurs paramètres. Il va évoluer les indices d’audience, c’est-à-dire, est-ce que ce gars qui publie a une audience, des followers, du monde qui le suit ? Il va regarder si beaucoup de gens regardent la vidéo rapidement. Donc ce qui compte là, c’est la vitesse à laquelle des gens viennent voir la vidéo.

Maxence : c’est le nombre de vues en 24-48 heures

David : mais même, c’est plus dans les heures qui suivent.

Maxence : si vous avez 50 vues, 100 vues, 1000 vues, 10 000 vues. Plus ça va vite au début, plus c’est viral.

David : donc le nombre et la vitesse à laquelle ces vues arrivent juste après la publication. Et ensuite, il regarde les indices d’engagement. Qu’est-ce que l’engagement ? C’est jusqu’où la vidéo est regardée en moyenne ? S’ils regardent jusqu’au bout, c’est mieux. Combien il y a de j’aime ou de je n’aime pas. Les je n’aime pas comptent presque autant que les j’aime, mais ils ne comptent pas en négatif, ils comptent en positif. C’est de l’engagement.

Maxence : ah d’accord, je ne savais pas du tout. Si on a 100 j’aime et 25 je n’aime pas, ça fait 125.

David : c’est mieux d’avoir des j’aime, mais les je n’aime pas comptent aussi comme de l’activité. C’est de l’engagement.

Le nombre d’abonnements à ta chaîne, les commentaires si les gens commentent sous la vidéo

Maxence : si on a des commentaires de merde, moi par exemple, j’ai une vidéo comment avoir 1000 abonnés sur YouTube, en deux mois, j’ai déjà 10 000 vues sur cette vidéo et j’ai quand même laissé les commentaires qui sont un peu bidon. J’ai l’impression que ça m’a fait du gros raffut, c’est ça qui m’a permis d’avoir plus de 10 000 vues en deux mois.

À lire
Comment Magali a gagné 1500 EUROS en 48 heures avec SEULEMENT 50 VISITES par JOUR ?

David : en bien ou en mal, du moment qu’ils parlent de vous.

Maxence : ce n’est pas des insultes, mais il y a zéro valeur ajoutée.

David : du moment qu’ils parlent de vous, c’est ça qui compte. Des commentaires, même s’ils sont un peu pourris, il vaut mieux être un peu incisif et polémique, ça génère des commentaires.

Maxence : aux yeux de YouTube je dois avoir 150 commentaires.

David : les réponses vidéo, ça aussi c’est un gros score. S’il y a des gens qui répondent en vidéo, YouTube aime ça parce que ça va dans leur sens, ça rajoute du contenu sur YouTube. Les commentaires créent de la conversation, c’est bien, mais si c’est de la conversation en vidéo, ils adorent.

Et le nombre de visionnages d’autres vidéos de ta chaîne. Le fait d’avoir dans la colonne de droite d’autres vignettes à toi, ça va augmenter ça.

Ça, c’est l’activité autour de ta vidéo. Comment est-ce qu’on fait pour tricher un peu, pour optimiser un peu ?

On se prépare avant de publier. Tu vas préparer ta communication avant de publier. Tu vas publier un email pour ta liste email, un article pour ton blog ou pour ceux de partenaires, des communications pour les réseaux sociaux. Il faut savoir que le pic de fréquentation de YouTube est en début de soirée. Ça peut dépendre de ton marché, de tes listes, mais il faut connaître ton pic de fréquentation. En général, sur YouTube, c’est 19 heures.

Maxence : la tranche 18-23

David : tu fais tout ce que tu peux faire pour que dès que tu publies ta vidéo, il y ait un maximum de publicité dessus. Si tu peux la publier vers 19 heures, en général, c’est mieux, mais tu vas publier ta vidéo et balancer en même temps, dès que tu appuies sur le bouton publier sur YouTube, tu appuies sur le bouton publier sur ton autorépondeur pour la liste email, ton Facebook, ton blog, etc. Tu publies tout en même temps et comme ça, tu vas avoir un afflux immédiatement au moment de la publication sur ta vidéo.

Dans ta vidéo, un truc auquel il faut penser, dans ta comm, dans tes emails, ton Facebook, il faut penser à demander aux gens de laisser des commentaires sous la vidéo, comme ça, il y aura plus de commentaires.

Quand tu as des commentaires, qu’est-ce que tu en profites pour faire, toi ou ton assistant ? Tu réponds aux gens, si possible en utilisant le mot clé de la vidéo.

Maxence : ça fait encore plus d’interaction aux yeux de YouTube et donc plus de vues.

David : « j’ai adoré le coup du chien qui donne la patte ! » « Oui, c’est un des coups classiques quand on veut savoir comment dresser son chien ».

Tu rajoutes des commentaires et il se trouve que ce sont des commentaires avec des mots clés. Mais il ne faut pas le faire de façon artificielle, il faut le faire quand tu en as l’occasion. Si tu as un commentaire, tu peux répondre.

Maxence : il faudra que je le mette en place. Si vous avez une grosse chaîne YouTube, vous n’allez pas vous amuser à répondre à vos commentaires, c’est d’avoir un assistant qui le fait à votre place.

David : tu es prêt pour le dernier truc, le coup de massue ?

Maxence : allez, le coup de semonce.

David : le coup de massue, comment on se classe numéro 1 sur Google ? Si vous tapez vidéo professionnelle, qui c’est qui est en premier ? C’est moi. J’avais fait cette vidéo en 2011, mais je m’étais dit que vidéo professionnelle était un bon mot clé pour moi. Oui, c’est un bon mot clé pour moi. Il me ramène 10-15 opt-in par jour, mais ça ne casse pas des briques. C’était le premier mot clé qui m’était venu à l’idée, mais c’est un bon exemple parce que c’est un mot clé qui devrait normalement être inaccessible pour moi. Je ne devrais pas être premier sur vidéo professionnelle.

Pourquoi je suis premier sur vidéo professionnelle alors qu’il y a des agences SEO qui se cassent les dents dessus ? Et pourtant cette vidéo-là n’est pas optimisée avec ce qu’on a vu, à l’époque, je ne connaissais pas tout ça. Par contre, je l’ai publiée tôt et j’ai mis quelques liens. Le dernier truc dont je veux parler, c’est que c’est du référencement classique, du SEO. Un des paramètres le plus importants en SEO, c’est s’il y a des backlinks vers tes pages ? Une page YouTube, Google la favorise par rapport aux autres pages.

Il ne marche plus cet exemple, mais à un moment je donnais cet exemple de comment faire un gâteau au chocolat. Là, tu as tous les poids lourds, Marmiton, tous les gros sites de recettes. Et puis, à un moment, il y avait une vidéo qui était classée au top, qui était une vidéo qui était faite par un amateur et la vidéo avait 9 liens qui pointaient vers elle, alors que la page de Marmiton avait 9000 liens, pourtant elle se classait dessous.

Le poids de référencement des liens vers une page YouTube est 1000 fois supérieur à celui vers une page qui n’est pas hébergée sur YouTube.

Avant de publier votre vidéo, donnez l’adresse à des sites partenaires. Faites une campagne de tissage de liens vers la vidéo qui va être publiée et prévoyez le coup pour que dès que c’est publié cette campagne devienne active.

Maxence : pour une grosse vidéo que vous voulez vraiment faire buzzer.

David : de bons sites qui font des liens vers vos vidéos sur YouTube et là, c’est l’assurance que vous passiez devant tout le monde. Des fois on peut le faire sur des mots clés hyper compétitifs. J’ai des clients dans la perte de poids, c’est ultra concurrentiel. Ils classent des mots clés en top de YouTube en moins de 72 heures.

Maxence : impressionnant.

David : sur des trucs ultras compétitifs. Quand on le fait dans des niches, c’est juste du billard !

Voilà comment optimiser vos vidéos. J’ai donné 18 points en tout. Je ne les ai pas comptés mais je sais qu’il y en a 18 dans ma liste. On n’est pas obligé de tous les faire. La plupart de mes clients en font 2, 3, 4, ça leur suffit parce que de toute façon personne ne fait ça.

Maxence : retenez les trois actions principales. Moi, j’ai retenu une action principale, tout ce qui est hashtag, parce que ça, ça peut vraiment faire une différence énorme. Prenez deux ou trois idées dans cette vidéo, parce qu’il y en avait une bonne trentaine, donc c’est clair que ça va être un peu compliqué tout ça en place notamment si vous faites pas mal de vidéos. Mais 2-3 idées à implémenter dans votre activité, votre chaîne YouTube.

David : si vous voulez en savoir plus sur comment faire une chaîne YouTube qui cartonne, je suis en train de préparer quelque chose avec Olivier Roland. Maxence vous en dira plus au moment où ça sera d’actualité.

Maxence : un atelier ou un séminaire

David : oui on va faire un séminaire, donc on parlera le moment venu. On va voir comment Olivier a fait pour sa stratégie et les méthodes que j’enseigne et qu’il a appliquées. On va parler de tout ça, de l’optimisation YouTube, mais on va aussi parler de comment faire ses vidéos jour le jour, comment les publier, quelle est la stratégie pour une chaîne YouTube. Olivier Roland est connu pour le blogging et depuis deux ans il a débordé vers YouTube avec des résultats hallucinants.

Maxence : il s‘approche des 100 000 abonnés, donc c’est assez sympathique.

David : mais surtout ça lui alimente son trafic pour ses listes, ses lancements, ses produits.

Maxence : ce sont vraiment des prospects ultras qualifiés.

Merci pour tous tes conseils.

Si vous avez aimé la vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « like » juste en dessous et partagez-la à différentes personnes qui aimeraient bien optimiser leurs vidéos YouTube sur leur chaîne.

Juste avant de vous laisser, je vais aussi vous inviter à télécharger mon cadeau de bienvenue, comment je gagne 465,09 euros par jour en moyenne en automatique avec mes différents sites web. Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email.

Si vous visionnez cette vidéo depuis YouTube ou un smartphone, tout est dans la description ou il y a le « i » comme info en haut à droite de la vidéo YouTube pour avoir cette vidéo bonus.

A tout de suite pour votre vidéo privée que je vous envoie directement dans votre boîte email. A tout de suite. Bye bye.

David : au revoir.

[av_masonry_entries link='category,2,3,4,1,5' wc_prod_visible='' prod_order_by='' prod_order='' sort='no' items='3' columns='3' paginate='none' query_orderby='date' query_order='DESC' size='fixed' orientation='av-orientation-square' gap='large' overlay_fx='' id='' caption_elements='title' caption_styling='overlay' caption_display='on-hover' color='' custom_bg='' av-medium-columns='' av-small-columns='' av-mini-columns='']

Rejoignez les entrepreneurs à succès !

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-par-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Sidebar-banniere-horizontal-consulting

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Sidebar-banniere-vertical-v2-consulting
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-revenus-passifs-03

BOURSE - PARIS SPORTIFS

IMMOBILIER - INVESTIR DANS L'OR

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest

Share This