De 0 à 164 000 euros par an avec du coaching fitness

De 0 à 164 000 euros par an avec du coaching fitness

Il est devenu un expert sur Internet. Il est passé de 3000 euros par mois à plus de 25 000 euros par mois sur Internet et c’est juste incroyable ce qu’il fait sur Internet. Son histoire est très inspirante, tout le monde pourra se connecter à ça. Il va nous donner les clés de son histoire. C’est vraiment un plaisir de l’accueillir sur scène, s’il vous plaît. Maxence Rigottier.

Maxence : de 0 à 164 000 euros. Ici Maxence Rigottier. Je suis aujourd’hui avec Thierry Darbellay, qui va nous expliquer son histoire et comment il réalise de l’argent sur Internet et également avec son business en dur. On va revenir en détail pourquoi il s’est inscrit au club privé Vivre de son site Internet en décembre 2015. On va voir pas mal de choses dans cette étude de cas.

Salut Thierry.

Thierry : salut Maxence

Maxence : pour la petite anecdote, on est au séminaire Croissance Max de max Piccinini. Tu es un peu comme moi, tu as fait les différents séminaires, Lifemax, Financemax, Business max, ou encore Destination Réussite. C’est comme ça qu’on s’est rencontré. Une belle rencontre. Aujourd’hui, tu es au séminaire grâce à un cadeau que j’ai pu obtenir. Quand je peux l’offrir à mes meilleurs clients, c’est avec grand plaisir.

Je te laisse rapidement te présenter par rapport à ton activité et ensuite revenir sur ces 164 000 euros que tu as réalisés en 2016.

Thierry : je te remercie pour l’invitation au séminaire de Max parce qu’on apprend plein de trucs, on rencontre des gens qui ont 10 fois plus de succès que nous actuellement, donc c’est toujours super inspirant de pouvoir voir ceux qui réussissent mieux que toi pour les suivre, apprendre d’eux, toujours avoir l’humilité de ne pas s’arrêter là où on en est.

Avec toi, j’ai beaucoup appris avec tout ce que tu m’as expliqué en ligne. Ça m’a permis de créer la première formation en ligne. J’ai fait des erreurs, je suis en train de corriger mes erreurs. J’ai appris également à améliorer le site Internet, parce qu’avant j’avais un peu un site Internet vitrine. Avec l’enseignement que j’ai eu chez toi, avec le club privé, j’ai pu faire en sorte que le site Internet commençait à me rapporter, déjà des emails et ensuite il a commencé à me rapporter un peu d’argent. Aujourd’hui, ce n’est pas vraiment sur Internet que je gagne ma vie. Je suis en train de changer la tendance, mais j’ai une entreprise dans le personal training.

Une expertise dans le personnal training

Maxence : personal training, c’est le fitness, remise en forme, musculation

Thierry : voilà exactement. Je suis un petit gars de la montagne. J’étais berger quand j’avais 13 ans. Quand j’avais 20 ans, j’ai perdu mon grand-père qui était aussi un entrepreneur et il était super proche avec moi, il me promenait tous les week-ends, il m’a donné beaucoup d’inspirations. C’était un mec qui avait le cœur sur la main, qui était généreux, c’était un travailleur, un bosseur. Quelques années après sa retraite, il est décédé du cancer et c’est quelque chose qui m’a vraiment touché. Depuis ce jour-là, je me suis dit que j’allais vraiment découvrir toutes les méthodes pour rester en bonne santé, pour faire en sorte que les gens puissent comprendre ce qu’est la santé, la puissance que ça a d’avoir une bonne santé et d’éviter de choper des saloperies comme le cancer, bien qu’aujourd’hui personne ne peut dire exactement pourquoi on attrape le cancer, mais il y a des études qui prouvent comment l’éviter au maximum.

Moi, je me suis vraiment focalisé sur ces études. J’ai fait beaucoup de lectures, j’ai voyagé aux Etats-Unis pour découvrir des médecins internationaux et j’en ai fait mon métier, le coaching sportif, mais pas pour l’aspect musculation, avoir des pecs énormes, mais plutôt pour l’aspect santé. Le cœur de ma clientèle, ce sont surtout des gens qui veulent se tenir en forme, rester en bonne santé physique, émotionnelle et mentale. On leur enseigne plein de stratégies. J’ai une équipe de coachs qui font de l’hypnose, des coachs qui font tout ce qui est renforcement musculaire, des coachs en nutrition, des coachs mentaux pour offrir un service complet aux gens qui nous rejoignent dans la structure.

Au début, je pouvais m’occuper de 20-30 clients tout seul et ma vision, c’était vraiment de changer le monde, d’apporter au monde de meilleures solutions pour la santé. Je me suis dit que tout seul, ça va être difficile de toucher le monde, donc la première idée a été de construire une équipe. J’ai construit une équipe en Suisse, il y a approximativement 20 coachs aujourd’hui. Avec les rencontres que j’ai faites avec toi, je m’aperçois que les gens que tu touches pour le business, pour les paris sportifs sur Internet, je me suis dit pourquoi pas utiliser Internet.

Maxence : l’effet de levier Internet par rapport à ton activité en dur.

Thierry : voilà. Là, on parle du chiffre d’affaires, mais moi ce qui me touche vraiment, c’est de pouvoir toucher à leur propre cœur. Quand tu as une personne qui vient te voir, j’ai l’exemple d’une dame qui est venu me voir, elle faisait 1m60 pour 125 kg, elle a été voir son médecin, et son médecin lui a dit de faire quelque chose, et elle, son rêve c’était d’avoir des enfants. Mais quand tu as une surcharge pondérale qui est énorme, tu ne peux pas avoir d’enfants. Le médecin lui a dit : c’est impossible pour toi d’avoir des enfants. Elle était triste, vraiment malheureuse parce que son rêve était d’avoir des gosses, mais son médecin lui a dit impossible, jamais tu n’auras d’enfants.

On s’est entraîné pendant deux ans ensemble et aujourd’hui, c’est la maman de deux petites filles qui sont magnifiques. Quand tu as réussi à apporter avec ton peu de connaissances un changement radical de vie comme ça, je ne peux pas médecin, je ne suis pas naturopathe, je n’ai pas fait d’études parce qu’aux études j’étais vraiment mauvais, donc je suis vraiment quelqu’un qui est autodidacte et je partage avec mon cœur tout ce que j’ai appris. Tous les gens qui vont appliquer les enseignements que j’ai appris pendant 15 ans vont se sentir beaucoup mieux.

Son avatar client

Maxence : je vais revenir sur quelques questions qu’il faut toujours vous poser. Excellente présentation par rapport à la muscu. Généralement, quand vous vous présentez, dites-vous : qu’est-ce que vous faites et ensuite qu’est-ce que tu fais vraiment ? Donc là, tu vas nous le résumer en deux phrases et ensuite tu vas nous évoquer, et je vous invite à faire l’exercice, c’est quoi votre avatar type, votre clientèle, et votre avatar client type idéal ? Les 10 % de clients qui vont vous rapporter 90 % de satisfaction ou même de chiffre d’affaires, bref le bonheur absolu. On a fait cet exercice, peut-être que tu ne l’as pas systématiquement en tête, mais n’hésite pas à me dire ces trois questions : qu’est-ce que tu fais réellement ? L’avatar type, ton avatar type client idéal ?

On change la vie des gens au niveau du corps et de l’esprit, c’est-à-dire qu’on aide les gens à mincir et à transformer de leur vie en général, à gagner plus de confiance, à se sentir mieux dans leur peau.

Mon avatar idéal, c’est par exemple un mec qui peut s’appeler Julien, il se lève le matin, il se regarde dans le miroir, il a beaucoup de ventre, et je ne sais pas si vous avez aussi cette petite voix dans votre tête qui vous dit plein de trucs dégueulasses

Maxence : je ne me vois même plus pisser !

Thierry : par exemple, il se dit : je me déteste, je suis gros, je suis moche, je ne trouverai jamais quelqu’un, je me sens vraiment seul, je me sens mal et j’envie les autres qui ont un physique adéquate, qui rencontrent quelqu’un. C’est quelqu’un qui se sent vraiment mal dans sa peau, qui a du poids en trop bien sûr, peut-être des problèmes de peau, et qui ne sait pas comment faire, et qui aurait envie de gagner en confiance en lui, d’apprendre les astuces qui vont lui permettre de changer sa vie radicalement, et d’avoir enfin cette énergie du matin au soir. 80 % des gens ont des chutes d’énergie, ils pensent que c’est normal alors que ce n’est pas du tout normal. L’esprit et le corps humain sont faits pour avoir de l’énergie du matin au soir.

À lire
Comment Jean-Marc gagne au moins 15 000 € par an avec l'affiliation ?

Donc l’avatar idéal, il n’a pas d’énergie et il cherche à avoir plus de confiance en lui, un corps athlétique, une compagne agréable et une relation heureuse.

Maxence : vous savez que Thierry est clair avec son avatar client, ce qui va lui permettre de passer au niveau supérieur dans sa communication, sa vente, son marketing parce que l’objectif est d’avoir ces clients idéaux et ça va vraiment propulser votre business.

Je vous donne un exemple. Vous visionnez certainement cette vidéo. Moi qu’est-ce que je fais réellement ? J’aide les gens à gagner leur vie avec leur site web, page Facebook, ou encore chaîne YouTube. C’est vraiment pour mon activité business. Mon avatar client est entre 30 et 50 ans. Si vous visionnez cette vidéo, on va dire qu’à 85 %, vous allez vous dire, je suis dans cet avatar. Et l’avatar client idéal, c’est entre 35 et 45 ans.

Et si je vous dis la question suivante, vous allez vous reconnaître. Peut-être que vous avez un business en dur, mais vous aimeriez vous lancer sur Internet pour avoir le même niveau de revenu, peut-être que vous avez des tonnes d’informations sur Internet, et que vous aimeriez vous lancer, mais vous ne savez pas par quoi commencer, est-ce qu’il faut faire du Facebook, du Instagram, du Snapchat, un blog ?

Dans ma communication, et vous le voyez, Thierry est membre de mon club privé, il y a aussi deux autres personnes Amandine et Chantal. C’est carrément ça, ce sont des personnes entre 30 et 50 ans 85 % du temps parce que ma communication est faite par rapport à ça. Si aujourd’hui vous voyez cette vidéo et que vous avez 25 ans ou moins ou même 27 ans, ce n’est pas que vous ne m’intéressez pas, mais la probabilité que vous achetiez mes produits est faible, parce que j’ai des produits à 500 euros ou plus, donc du coup, vous n’avez pas d’argent, du moins vous n’êtes pas du tout dans la cible, mon cœur de clientèle pour passer à l’action. L’objectif, ce sont des gens qui ont réalisé des choses par le passé. Ayez bien ça en tête. Si vous avez un business sur le soutien, les mathématiques, là votre avatar client, c’est entre 15 et 18 ans, mais par ricochet qui va payer, ce sont les parents et non évidemment le lycéen du coin parce qu’il n’a pas l’argent. Ayez toujours ça en tête pour marketer vos offres et votre communication sur votre chaîne YouTube.

Les tarifs de ses services

Une question qui vous vient certainement à l’esprit : merci Thierry, quels sont les prix de tes services de remise en forme, comment tu procèdes à ton consulting, ton coaching, est-ce que tu as des produits online, est-ce que tu fais une offre à vie ? Explique-nous un peu la gamme de produits et les offres que tu fais sur ton marché.

Ensuite, quand tu vas nous expliquer la gamme de produits, nous dire comment tu obtiens tes clients.

Thierry : dans l’offre de base, on offre beaucoup de temps. Moi je collabore dans des fitness, il y a un client qui est par exemple sur son vélo et si tu as un coach sportif, tu vas faire lui et te dis : je m’appelle Thierry, je suis personal trainer, mon service coûte 135 francs l’heure. Le client ne va pas être intéressé.

Tandis que si tu vas vers lui, que tu t’intéresses vraiment à lui, tu vas lui demander comment il se sent, est-ce qu’il est content des résultats, et là, tu vas lui demander s’il est ouvert à ce que tu lui offres 10 minutes de motivation par exemple. Tu offres déjà quelque chose, parce que je pense que dans le business il faut donner pour recevoir. Donc, j’apprends à tous mes coachs à donner de l’information, leurs meilleures astuces pour l’élimination de poids, ne pas les garder pour eux, mais déjà de les donner au client. Comme ça, le client dans sa tête, il va se dire : mon Dieu, je n’ai pas de résultat aujourd’hui, lui avec les 3-4 conseils qu’il m’a donné verbalement, j’ai déjà appris quelque chose, donc si je commence à prendre son service, ça va être génial, je vais apprendre plein de choses.

Le premier truc, c’est de ne pas vouloir vendre à tout prix, mais vraiment de donner beaucoup d’informations pour que ton client ait envie de t’acheter le service.

Maxence : que le service ait l’effet waouh ! ça, ça m’a aidé, ça, ça m’a permis d’avoir des résultats, si c’est gratuit, qu’est-ce que ça doit être le payant ? Vous créez en quelque sorte une dette qui va permettre par la suite, si quelqu’un vous invite dix fois au restaurant, il y a peut-être à un moment donné où vous vous dites j’ai envie de te faire un gros cadeau, de te remercier de m’avoir invité par le passé. C’est exactement la même chose.

Thierry : voilà. Nous, ce qu’on enseigne aux coachs aussi, c’est que dans le coaching tu dois faire prendre conscience à la personne de là où elle en est. Souvent, les gens sont dans l’incompétence inconsciente, ils ne savent pas qu’ils ne savent pas. Ils ne savent pas qu’ils ne sont pas en forme. Avec un questionnaire précis, on va leur poser des questions pour qu’ils puissent prendre conscience de la merde, qu’ils s’aperçoivent aujourd’hui que leur qualité de vie est vraiment merdique.

Après le but est de projeter ton client dans le futur, en lui disant : imagine, ça fait 6 mois qu’on s’entraîne ensemble, tu auras perdu tout ton ventre, tu vas avoir de l’énergie, tu vas rencontrer une fille magnifique et avec qui tu vas avoir une relation géniale. Tu projettes ton client dans le futur comme s’il avait obtenu le résultat.

Dans sa tête, le client se dit : waouh ! Il a une sorte de chaud, froid émotionnel. Je suis vraiment dans la merde, le type va m’amener dans un truc génial et là, il commence à être intéressé un peu à ton service. Donc là, c’est quand on vend du service en one to one.

En ligne, on a créé un produit avec ma compagne qui est plutôt dans le coaching émotionnel et les croyances limitantes. Grâce à toi, on a suivi pas à pas à ce que tu expliques dans le club privé pour faire un produit et dans ce produit, on parle de tous les meilleurs trucs et astuces qu’on a découverts, notamment il y a un patch avec lequel on travaille et qui est juste énormissime. Ce n’est pas le but de la vidéo. Si vous voulez des informations, allez sur la chaîne YouTube Fun Fit News ou alors tdarbellay@me.com

Maxence : je mettrai les URL dans la description. Si c’est oublié par mon monteur, dis-le dans les commentaires et ça sera mis dans la foulée, mais normalement ça sera mis.

Thierry : on a créé un produit où on s’occupe de la personne dans l’aspect global. Il y a tellement de produits sur Internet qui sont géniaux, qui parlent de nutrition et de sport, il y a Baléo, énormément de choses, mais un être humain ce n’est pas qu’un morceau de viande physique. C’est un être émotionnel et c’est un être mental et spirituel. Si la personne se lève tous les matins, et que son langage interne c’est : je suis gros, je suis moche, je suis moche, ça ma gonfle, je n’arrive pas à avoir des résultats.

Maxence : j’ai du bide

Thierry : j’ai du bide, j’ai de grosses fesses

Maxence : le monologue de merde pour avoir une vie de chiotte

Thierry : exactement. C’est vraiment les émotions, ton focus, le langage interne et la posture de ton corps. En fitness, on travaille la posture de ton corps, mais également si tu veux éliminer du poids, tu dois travailler sur ton langage intérieur, avoir des paroles positives par rapport à toi comme si tu t’aimes déjà. Même si tu es gros aujourd’hui, tu es en train de regarder cette vidéo, tu dois comprendre que tu dois t’aimer comme tu es aujourd’hui parce que la seule personne responsable de la situation dans laquelle tu es aujourd’hui c’est toi, et ton corps est juste en train de te donner un message en te disant que ce que tu fais n’est vraiment pas bien. Il faut juste le remercier, accepter la situation, t’aimer comme tu es et entreprendre des démarches. Tu l’enseignes si bien, un plan d’action. En coaching, c’est la même chose, un plan d’action précis avec de bons professionnels qui vont pouvoir te guider.

À lire
Comment Romain gagne 10 000€ par mois avec un seul tunnel de vente ?

Le premier truc à changer c’est le langage intérieur. Et tout ça, c’est ce qu’on retrouve dans le programme qu’on a créé avec Gwenaëlle.

Maxence : quand vous coachez, et je rebondis sur ce qu’évoque Thierry, et c’est vraiment ce qu’il faut faire, si aujourd’hui vous faites du coaching privé, du coaching commun toujours donner les trois actions principales ou alors quelque chose de concret à votre client pour qu’il aille au next level, ou alors pour régler son problème, son challenge du moment.

Toujours du concret, du concret et vous allez voir, les gens vont payer cher pour avoir les résultats. C’est important de ne pas trop être dans la théorie, un peu de théorie, mais très rapidement, que ça soit simple, clair, net et précis, et action action, action et c’est ça qui va vous permettre d’avoir des clients qui ont des résultats et qui vont ensuite vous recommander, qui vont être satisfaits de vos produits et services.

Est-ce que tu as évoqué les différents tarifs au mois, à l’heure ? Quelle est la tendance ?

Thierry : nous, on vend des services, on a différents packages. On vend des services d’une demi-heure et de 50 minutes. La demi-heure, on est à 86 francs.

Maxence : on est en Suisse, donc 86 francs suisses, donc 86 euros.

Thierry : après, on a toute une stratégie de vente où on fait un prix réduit par rapport à la durée, dès que le client s’engage avec le coach. On a un service de 50 minutes où il y a des coachs 3 étoiles, 2 étoiles et 1 étoile. Les coachs 3 étoiles vendent leur service de 50 minutes 149 francs. Ils vont s’occuper de la personne pendant 50 minutes au niveau de la nutrition, du sport, du stretching. Ce sont les packages qu’on a ensemble.

Maxence : 86 francs suisses pour 30 minutes ou 149 francs suisses pour 50 minutes à une heure.

Thierry : exactement. Après, j’ai des tarifs en ligne. Depuis que je suis coaché par Maxence, j’ai mis une offre sur mon site Internet. J’offre des vidéos avec beaucoup de contenus, et après, avec les emails, je peux communiquer avec mes clients et j’ai également sur mon site une offre d’un bilan nutritionnel, donc c’est vraiment un bilan 97 euros, c’est mon produit d’appel. C’est un questionnaire dans lequel le client va répondre à plus de 200 questions, ça va lui permettre de savoir où sont ses manques. Tu peux acheter tous les programmes que tu veux sur la nutrition, mais est-ce qu’il y a déjà des coachs sur Internet qui vous vendent des programmes de nutrition en vous ayant posé des questions de là où vous en êtes aujourd’hui ? La réponse, la plupart du temps, est non.

On te dit : j’ai un programme, il est génial, il faut l’acheter ça marche, voilà les photos avant, voilà les photos après. Ce qu’il faut savoir, c’est que dans le coaching sportif, on a beaucoup de clients qui ont des résultats, donc on fait des photos avant/après, mais il y a également en toute transparence beaucoup de gens qui n’ont pas de résultats. Quand on fait du marketing, bien sûr on met en avant les gens qui ont des résultats.

Et pourquoi les gens n’ont pas de résultats aujourd’hui ? Parce qu’on ne s’intéresse pas vraiment à eux. On ne leur pose pas les bonnes questions. Si tu ne poses pas les questions aux gens, tu ne peux pas t’apercevoir où sont les manques, donc tu ne peux apporter de réponses qui sont vraiment précises.

Quelqu’un qui va manger végétarien, peut-être que c’est très bien pour lui, mais en fait ce n’est pas la bonne solution pour un autre.

Et avec les questionnaires, on arrivera à savoir quelle est la meilleure possibilité pour toi, quels sont les bons compléments alimentaires. Et ça, c’est un produit d’appel à 97 euros.

L'importance du mindset

Maxence : je reviens sur un détail qui est excellent, c’est par rapport aux résultats de vos clients. Vraiment, inculquez-leur également que vous ne pourrez pas faire les pompes à leur place. Vous leur donnez des actions, vous les aidez, vous leur donnez tout, mais s’ils ne font rien, s’ils ne veulent pas changer intellectuellement, malheureusement ils n’ont pas de résultats. Tu as souligné une excellente chose.

Moi, j’ai fait énormément de formations, de séminaires, et c’est vrai qu’au final des gens qui gagnent plus de 10 000 euros par mois, ou des choses comme ça, il n’y en a pas énormément. Alors qu’au final, au départ on a tous eu la même information, la même formation, les mêmes vidéos, les mêmes séminaires.

Donc ça vient premièrement de l’intérieur, le mindset, mais surtout il faut que vous deveniez une machine à action. Action, action, action. Il faut se bouger le cul. C’est très important pour avoir des résultats. Dans mon club privé, on est à peu près 100 membres. Je dois avoir 15 personnes qui ont des résultats, donc il y a 85 personnes, sur 85 personnes, il y a peut-être 15-20 personnes qui sont totalement débutantes donc là, c’est beaucoup compliqué pour leur faire avoir des résultats parce qu’ils démarrent de zéro.

Et j’ai plein de personnes, comme plein de formations, je vous l’ai déjà dit, il y a même des personnes qui ont acheté et ne se sont jamais connectées. Certes, c’est 2-3 %, mais imaginez quand même, c’est incroyable, ils m’ont donné 500 euros et ils ne se sont jamais connectés, silence radio. Je pense qu’ils ont eu l’effet émotionnel quand ils ont l’urgence pour acheter. Je n’accable personne, moi aussi j’ai déjà acheté une formation et je n’ai jamais rien fait. C’est l’être humain, c’est l’émotion qui nous fait acheter. N’oubliez jamais cela.

Et ensuite c’est la logique qui va nous permettre de dire, oui, mais ça en fait, j’en avais besoin. Les quelques semaines qui passent, on n’a rien fait, c’est trop tard, on ne va jamais se lancer. Si vous achetez une formation et que vous ne vous lancez pas dans les 10-15 jours qui viennent, généralement la probabilité que vous vous lanciez dans la formation est proche de zéro, car si vous ne le faites pas maintenant, vous ne le ferez jamais.

Thierry : il y a un truc aussi que je peux relever par rapport à ce que tu dis, c’est que nous, on a participé au séminaire de Max, Business Max, après j’ai acheté ton club privé, et je m’aperçois que ça doit beaucoup mûrir dans mon cerveau. A la fin du séminaire Business Max, j’ai appris tellement de trucs et en une année, j’ai peut-être réussi à implanter un ou deux trucs qu’il a donnés. Je ne sais pas si je suis le seul, mais quand je sors d’un séminaire, je n’arrive pas à tout implémenter ce que j’ai appris dans le séminaire. Comme dans ton club privé, j’ai peut-être implémenté 3-4 trucs. Dans les vidéos YouTube, j’ai mis tous les appels à l’action comme tu l’as dit, mais il y a certainement encore beaucoup de contenus que tu partages dans ton club privé que je n’ai pas encore eu le temps d’intégrer et de mettre en place.

Je pense qu’il ne faut pas non plus se culpabiliser, mais il faut au moins mettre en place, comme tu as dit, 3 trucs quand tu achètes une formation.

Maxence : 3 actions principales, et surtout sur votre point précis à vous. J’aime bien donner l’exemple, on a eu ce matin Franck Rocca qui a fait une présentation sur Facebook. Moi, je vais l’utiliser dans un business précis parce que j’ai déjà des offres qui convertissent, par contre si quelqu’un fait une conférence extraordinaire sur Instagram, je n’ai rien contre Instagram, mais comme je fais déjà 25 000 euros par mois avec YouTube, Google et Facebook, je ne vais pas me lancer sur Instagram parce que ça ne m’intéresse pas. Par contre, si demain, j’ai déjà 100 000 followers sur Instagram, et que je vois une conférence sur Instagram, le mec donne des conseils, il a 1 million de followers, évidemment que j’applique tout.

À lire
Comment Magali a gagné 1500€ en 48 heures avec seulement 50 visites par jour ?

Il y a tellement de choses, prenez les piliers qui vous correspondent. Aujourd’hui, prenez déjà les ressources existantes que vous avez et si vous démarrez de zéro, là il faut vous focaliser sur un point et persévérer, continuer.

On va prendre l’exemple de Facebook où c’est offre qui convertit et trafic. Si vous n’avez jamais créé de produit, vous vous dites : OK, je vais mettre de la publicité Facebook, j’ai fait mon produit, on va mettre de l’argent, et les euros vont tomber ; la réponse est non, parce que vous n’avez certainement pas fait un produit qui répond aux besoins, donc du coup il faut vous focaliser sur le copywriting, l’offre irrésistible et la réalité de votre avatar.

Voyez, à chaque fois, dans une stratégie, il y a des points cruciaux et ayez toujours ça en tête, trafic et offre qui convertit. Quand je dis offre qui convertit, c’est waouh, il faut absolument que j’achète, ça m’intéresse. Et trafic, qualifier les gens qui sont intéressés. C’est là que vous devez connaître votre avatar client type, parce que si demain, vous avez un business comme Thierry sur la nutrition et que vous ciblez tout le monde, il y a plein de gens qui n’en ont strictement rien à foutre de la nutrition, comme il y a plein de gens qui n’en ont strictement rien à foutre de mon business de paris sportifs. C’est vraiment pour vous donner un ordre d’idée. C’est important de travailler cet avatar et ensuite c’est important de travailler votre copywriting. Donc vous focaliser sur certains points précis.

Ses conseils pour aider un coach à se lancer

Merci Thierry. Juste pour finir sur une dernière question : de 0 à 64 000 euros notamment à travers le coaching, tu formes des coachs, 86 francs suisses, 149 francs suisses, du coaching en ligne. Bravo et félicitations pour tout ce que tu fais. Si tu pouvais donner un conseil pour une personne qui lancerait en 2017 sur Internet ça serait le quel et aussi c’est une question que je vous invite à poser à vos clients et que tu fais certainement : pourquoi tu t’es inscrit au club privé Vivre de son site Internet ? Qu’est-ce qui t’a convaincu à t’inscrire à mon club privé il y a quasiment un an ?

Thierry : le conseil que j’ai à donner aux personal trainers qui sont dans la même sphère que moi, la fitness, c’est vraiment de créer une chaîne YouTube et de partager de l’information sur YouTube. C’est clair que les premières vidéos, si on regarde mes premières vidéos, elles étaient vraiment merdiques et je n’avais aucune idée, je ne suis pas du tout un geek, donc quand je dois me mettre devant l’ordinateur, pour moi c’est difficile parce que je n’aime pas trop ça. Je délègue beaucoup. Mais la première chose à faire en 2017 c’est de créer une chaîne YouTube.

Et la 2èmechose à faire, c’est de joindre le club privé. Si tu ouvres une chaîne YouTube, tu ne sais pas forcément quoi faire. J’ai beaucoup d’amis qui font des vidéos sur YouTube et ça ne sert à rien si tu n’as pas le i comme info par exemple. Tu proposes quelque chose, moi je propose trois vidéos où je donne du contenu, finalement de faire des vidéos, ça te fais juste perdre du temps et de l’argent. Ça ne sert à rien.

Par contre, si tu t’investis dans une formation comme le club privé, tu vas apprendre comment le faire, tu vas gagner du temps, éviter de perdre de l’argent. Moi aussi j’ai perdu beaucoup d’argent en faisant n’importe quoi. Tu vas avoir des raccourcis parce que Maxence s’intéresse. C’est comme si tu veux perdre du poids, tu vas voir un coach qui est tous les jours en train de lire des bouquins sur la perte de poids, tous les jours en train de regarder des vidéos YouTube sur l’entraînement, tous les jours en train de se former, tous les week-ends en train de faire des formations, il en sait beaucoup plus que toi, donc il va te faire gagner du temps.

Avec Maxence, c’est la même chose. Moi, je n’ai pas le temps de m’intéresser, je ne fais pas autant de séminaires que toi, donc je me dis dit : lui, il fait les séminaires, c’est super, je sais que quand il rentre il fait des vidéos, il partage tout sur le club privé, donc j’aurai un résumé concis, parce que Maxence est très concis, et il va te pousser à passer à l’action et ensuite il va regarder ce que tu as fait, finalement quand tu t’inscris au coaching commun. Il va dire ce qui est bien, ce qu’il faut corriger. Les autres aussi vont dire ce qu’il faut apporter. Il y a vraiment cette espèce d’esprit collectif, de cerveau collectif qui fait que tu n’es pas que ton petit cerveau à réfléchir devant ton ordinateur. Tu as plein de cerveaux, celui de Maxence qui est déjà très gros, tu as le cerveau de tous les autres qui vont t’apporter des idées et ça, c’est la puissance du mastermind.

Maxence : je crois que tu as évoqué quelque chose de très important. Si vous visionnez régulièrement mes vidéos, vous l’avez compris : vous former. Demain vous voulez percer sur Instagram, achetez une formation sur Instagram, quelqu’un qui a eu du succès, appliquez les conseils et vous allez avoir quelques résultats. Je pense que je ferai une vidéo sur la chaîne.

J’ai rencontré une personne à un dernier séminaire, je ne suis pas du tout un expert d’Instagram, et je lui ai dit d’aller ma vidéo où j’avais interviewé quelqu’un qui était passé de 0 à 2,4 millions de followers sur Instagram. Il est allé la voir. Quand j’ai rencontré cette personne, il avait à peu près 13 000 fans sur Instagram, il a appliqué quelques conseils de Robin Finger – vous pouvez aller voir c’est discover earth – qui expliquait que quand vous avez plus de 10 000 followers sur Instagram, si c’est le cas aujourd’hui, faites-le, demandez à des offices de tourisme, si je parle de vous, qu’est-ce que vous pouvez m’offrir ? Et il a obtenu une semaine gratuite en Guadeloupe dans un super hôtel tous frais payés, un cadeau à 2-3-4 000 euros. Alors que quand je l’ai vu à destination réussite, il avait 13 000 followers Instagram, mais il ne savait pas quoi faire ces mecs-là. Il ne savait pas comment monétiser ou quoi en faire. Il a obtenu certains points et il est en train de mettre quelques points pour avoir des contacts, des gens qui rentrent dans sa base de données.

Tous les gens qui ont réussi, moi-même j’ai investi 65 000 euros dans des séminaires, coachings, ateliers. Vous voulez un sujet, vous voulez percer dans le copywriting, vous achetez quelqu’un qui a du succès dans le copywriting, vous appliquez et ça va fonctionner.

Le conseil que tu donnerais pour 2017 : ayez une chaîne YouTube.

4 appels à l’action dans vos vidéos YouTube :

Au démarrage de vos vidéos, dire aux gens de s’abonner à votre chaîne, comme on l’a fait au début de cette étude de cas ;

Le 2èmeappel à l’action que je vais faire maintenant : si vous avez apprécié la vidéo, si vous l’avez aimée, cliquez sur le petit pouce juste en dessous. Ça permet aux personnes, si vous visionnez cette vidéo, vous allez cliquer sur le petit pouce, donc je vous remercier par avance. Et moi ça me permet d’avoir votre feedback et que YouTube puisse augmenter le référencement de ma vidéo.

Les 2 derniers appels à l’action : là, vous êtes en train de visionner la vidéo. Sur toutes mes vidéos, vous avez ce qu’on appelle un bumper ou encore le i comme info. Vous offrez un cadeau pour que les gens ne repartent pas dans la nature. Vous allez avoir un pourcentage qui va repartir dans la nature, et un autre pourcentage qui va réaliser en mettant le prénom et l’email pour avoir le bonus, et ensuite vous allez pouvoir à travers une séquence d’emails automatique avoir ce qu’on appelle votre tunnel de vente et réaliser de l’argent au quotidien.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar Banniere Vertical Mastermind
Sidebar Banniere Vertical Mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGEROR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest