Comment réaliser le recrutement d'un freelance ?

Comment réaliser le recrutement d'un freelance ?

Vous voulez connaître une stratégie qui va vous permettre de développer rapidement votre entreprise ? Alors la voici : déléguez, tout simplement !

Déléguez tout ce qui vous prend beaucoup trop de temps, toutes les tâches totalement déconnectées de votre zone de compétence naturelle. Pourquoi ? Parce que vous allez gagner un temps fou et être beaucoup plus efficace !

Déléguer, cela signifie vous concentrer sur votre cœur de métier, sur votre savoir-faire à forte valeur ajoutée… C’est faire en priorité ce que vous maîtrisez à merveille et qui va apporter une vraie plus-value à vos clients, et à vos prospects !

Déléguer, cela signifie ne plus perdre un temps fou à essayer de tout faire tout seul ni à vous acharner sur des tâches que d’autres peuvent effectuer beaucoup plus efficacement et plus rapidement. Car vous le savez bien : on ne peut pas être bon dans tous les domaines !

« OK Maxence, mais comment faire ? Car moi je débute et je veux dépenser le moins possible ! »

OK, je vous ai compris !
Dans cet article, je vais vous expliquer comment recruter efficacement un freelance qui ne vous coûtera pas trop cher et qui vous fera gagner un temps précieux !
Concrètement, pour déléguer, vous avez le choix entre deux solutions.

La première, c’est engager un salarié. Mais votre entreprise doit générer un joli chiffre d’affaires pour que cette solution soit rentable. Car engager un salarié, ça coûte très cher ! La seconde solution est beaucoup plus souple : vous recrutez un freelance spécialisé, qui va travailler à la demande en quelque sorte. Cette solution est très flexible et très pratique, comme on va le voir ensemble.

Personnellement, je travaille régulièrement avec plusieurs freelances, ce qui me permet de me concentrer sur ce que je sais le mieux faire, et ainsi focaliser mon énergie sur ma véritable valeur ajoutée !

Qu'est-ce qu'un freelance ?

C’est un travailleur indépendant qui exerce son métier à son propre compte.
Il propose ses services à plusieurs entreprises différentes, qui le mandatent pour effectuer certaines tâches précises.

Le freelance n’est donc pas un salarié, c’est un prestataire de services autonome.
Il gère son temps, ses horaires et sa manière de travailler comme il l’entend.
Vous allez le mandater pour certaines tâches précises, avec des délais précis : sa mission est de vous fournir un travail de qualité en respectant la deadline convenue.

Vous vous souvenez de la chanson des années 80 « Il est libre, Max » ? C’est le cas du freelance !
Quels sont les domaines de prédilection des freelances ?
Je pourrais citer par exemple l’informatique et le digital en général, la création et la gestion de sites Web, le graphisme, le marketing, la vidéo, la rédaction d’articles, le consulting, le coaching, la formation…

À lire
L'arnaque des écoles de commerce

Quels sont les avantages de travailler avec un freelance ?

Quand vous démarrez, vous avez énormément de tâches à effectuer, et c’est stressant !
En général, vous ne gagnez pas encore assez pour engager un salarié.

Premier gros avantage : la qualité à bas coût

Un collaborateur freelance vous coûtera beaucoup moins cher qu’un salarié, car il faut alors assumer le salaire fixe, mais aussi les charges sociales, très importantes en France, comme vous le savez.

Un freelance se charge de payer ses propres cotisations sociales, comme un grand.
Concrètement, vous ne le payez que pour le travail effectivement fourni et défini à l’avance. Pas pour ses futures vacances ni pour sa retraite !
Et vous ne le rémunérez pas non plus pour les heures de présence à glander devant la machine à café…

Deuxième gros avantage : une solution très flexible

Recruter un freelance est une solution moins onéreuse, mais aussi, par essence, beaucoup plus flexible ! L’État, qui a une tendance naturelle à se mêler de tout, ne vient pas interférer dans la relation entre les deux partenaires.

Vous ne vous engagez pas sur le long terme et vous n’avez pas besoin d’établir un contrat de travail qui lie les deux parties de manière contraignante.
Et si par hasard le freelance que vous avez recruté ne vous donne pas entière satisfaction, il est beaucoup plus facile de vous en séparer… et d’engager rapidement quelqu’un d’autre !

Troisième gros avantage : une liberté pour tous les entrepreneurs

Travailler avec un freelance, c’est une forme de liberté pour les nouveaux entrepreneurs, mais aussi pour les entreprises confirmées !
Même les entrepreneurs qui réalisent de gros chiffres d’affaires adorent ce mode de partenariat gagnant-gagnant !
Et comme je vous l’ai dit, j’en fais partie !

Quels sont les inconvénients de travailler avec un freelance ?

Bien sûr, il n’y a pas que des avantages.
Par exemple, un freelance peut choisir de rompre la relation professionnelle subitement et presque sans délai, s’il choisit de vous remplacer par un autre client, qui lui propose un mandat plus intéressant.
C’est un peu le revers de la médaille : vous aurez bien sûr moins de contrôle et moins de pouvoir sur un freelance que sur un salarié.
D’ailleurs, selon la loi, un travailleur indépendant n’a pas de lien de subordination avec son client, contrairement au salarié !

Comment recruter un freelance ?

La règle est la suivante : plus vous savez ce que vous voulez (et ce que vous ne voulez pas), mieux c’est !
Voici comment procéder concrètement.

Définissez un cahier des charges précis

Je vous conseille d’établir par écrit un cahier des charges précis. Voici ce que j’entends par là :
Quelles sont les tâches exactes à effectuer ? De quelle manière ? Sous quelle forme le projet devra-t-il être livré ? Dans quels délais ? Quelle est la liberté de manœuvre ?
Quelle sera la fréquence de vos commandes ? En quelle quantité ?
En couchant ces éléments sur le papier, tout sera plus clair dans votre esprit. Mais tout sera également beaucoup plus clair dans l’esprit de votre futur collaborateur freelance !

À lire
Comment créer un business en ligne sans blog ?

Définissez une fourchette de prix précise pour les prestations réclamées :

Les tarifs sont à définir en fonction de votre budget, bien sûr, mais aussi en fonction de l’offre et de la demande sur le marché.
Toutefois, gardez en tête qu’il vaut mieux payer un peu plus cher un collaborateur en qui vous avez toute confiance que jouez la carte des économies à tout prix… même si c’est tentant au début !
Plus ces éléments (cahier des charges, tarifs) seront clairs et bien définis, plus la future collaboration aura des chances d’être efficace et durable.

Comment rechercher un freelance ?

Vous avez plusieurs solutions. Je vous dis tout :

Le bouche-à-oreille

Si une personne de confiance vous recommande personnellement un freelance spécialisé, c’est plutôt bon signe, bien sûr et cela peut vous faire gagner pas mal de temps.
Faites donc jouer votre réseau !
Mais sachez quand même que cela ne vous garantit pas forcément de faire le bon choix : vous ne savez jamais à l’avance si, vous aussi, vous allez être très satisfait de votre futur partenaire de travail.
C’est un peu comme quand un ami vous conseille une voiture : ce qui plaît à l’un ne plaît pas toujours à l’autre…

Votre audience

Si vous êtes entrepreneur sur le Web, vous avez certainement une audience qui vous suit.
Au sein de celle-ci, vous avez de bonnes chances de pouvoir trouver la perle rare, surtout si votre audience a une certaine importance.
La perle rare, ce sera la personne qui s’intéresse à votre thématique, qui vous connaît déjà (au moins un peu), et qui possède les compétences nécessaires pour exercer la tâche que vous souhaitez confier.
Pourquoi ne pas envoyer un e-mail dédié à votre liste d’abonnés, par exemple ?

Les réseaux sociaux

Vous avez le choix : LinkedIn, mais aussi YouTube, Facebook… Vous pouvez par exemple publier un post dédié spécifiquement à votre proposition de collaboration.
Attention cependant : vous pouvez avoir pas mal de propositions grâce aux réseaux sociaux, mais la qualité des candidatures n’est pas garantie, loin de là !
Vous devrez établir des critères de sélection d’entrée de jeu.

Les plateformes spécialisées

Il existe des plateformes spécialisées qui vous mettront en relation avec tout un panel de freelances.
Des exemples ?
Fiverr est une place de marché pour les indépendants spécialisés dans le numérique : marketing digital, graphisme, rédaction, vidéo, traduction…
Scribeur est plutôt spécialisée dans la rédaction Web.
Malt.fr est une plateforme multisectorielle. Freelance-info.fr est spécialisée sur les freelances IT et Web…
Twago propose différents profils, tout comme humaniance.com.
Mais attention : vous aurez peut-être un important travail de sélection à effectuer sur ces plateformes avant de dénicher l’oiseau rare !

Comment évaluer un freelance ?

Je vais maintenant vous expliquer comment vous pouvez vous faciliter la vie en évaluant les compétences de votre futur collaborateur.

Point 1 : Demandez-lui des indications précises sur ses compétences

Il est graphiste : a-t-il un portfolio ? Des exemples de travaux qu’il a réalisés ?
Il est développeur Web :  quelle est son expérience ? Maîtrise-t-il les programmes ou les applications dont vous avez besoin pour votre entreprise ?
Il est rédacteur : quels sont ses domaines de prédilection ? Connaît-il votre thématique ? Maîtrise-t-il l’écriture spécifique du Web et des blogs ?

À lire
Comment gagner du cash sur internet ?

Point 2 : Connaît-il votre entreprise, votre mentalité ?

Vous gagnerez du temps en travaillant avec quelqu’un qui vous connaît déjà, ou du moins qui s’intéresse à votre domaine d’activité.
Il s’adaptera souvent plus vite à votre style et à vos besoins !

Point 3 : Proposez un entretien téléphonique ou par Skype (si une rencontre physique est impossible)

C’est important : après une première sélection « sur dossier », convenez d’un entretien téléphonique ou physique.
Vous pourrez ainsi discuter librement de votre future collaboration, donner et recevoir plus de détails… et tout simplement sentir si le feeling passe bien entre vous !
Car même quand on travaille à distance grâce à Internet, on reste des êtres humains !
N’hésitez pas à lui poser des questions et à répondre aux siennes afin de clarifier les choses au maximum : c’est le moment ou jamais !

Point 4 : Demandez-lui de réaliser un test (payé si possible)

Au-delà des références et des échanges personnels, le moyen plus simple pour évaluer l’adéquation entre vos besoins et les compétences de votre futur partenaire freelance, c’est encore de le tester !
Donc, si c’est possible, proposez-lui à la fin de l’entretien de réaliser un projet (relativement court, bien sûr) afin de vous faire une idée plus précise de la qualité du travail fourni.
Pour le motiver, n’hésitez pas à le rémunérer pour ce test, du moins si le travail vous convient (on part du principe que tout travail mérite salaire).
Donc, n’hésitez pas à lui proposer un projet qui vous sera utile très concrètement par la suite !

Travailler concrètement avec un freelance ?

Et voici mes derniers conseils pour travailler avec un freelance.

  • Définissez de manière très précise la nature de chaque prestation demandée.
  • Donnez-lui une deadline officielle précise, mais prévoyez parallèlement une deadline officieuse qui vous garantisse une confortable marge de manœuvre !

Ce sera beaucoup plus confortable pour vous, si par hasard votre collaborateur indépendant prend du retard.

  • N’hésitez pas à organiser régulièrement, une fois par mois par exemple, une petite séance téléphonique, qui permettra d’échanger sur le travail effectué et de recadrer le tir en cas de besoin.
  • Enfin, payez-le à échéance fixe et sans retard : la confiance doit se renforcer dans les deux sens, cela va sans dire !

Mon conseil final (je sais, je me répète) : n’hésitez pas à déléguer dès que possible une partie de vos tâches et à recourir aux services d’un freelance !
Vous gagnerez un temps précieux et vous gagnerez aussi en compétences, ce qui vous permettra de développer plus vite votre entreprise…

À lire également : Comment prendre une décision ?

maxence-rigottier-vivre-site-internet-portrait02-2021

Maxence Rigottier

Grâce à son expertise business et financière, Maxence Rigottier est devenu multimillionnaire internet. Chef d’entreprise depuis 11 ans, Maxence Rigottier est spécialiste du business en ligne. Il investit notamment en bourse sur les marchés américains, l'or, les cryptomonnaies et est investisseur immobilier possédant 6 biens à Tallinn en Estonie.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
sidebar-banniere-horizontal-expatriation-1
side-rp
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
side-acb-2
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar Bannière Vertical Club Privé Business
campagnes-vertical
sidebar-banniere-vertical-formation-expatriation-1
Sidebar Bannière Vertical Club Privé Revenus Passifs
Sidebar Bannière Vertical Club Quanti Trading
immobilier-vertical
Sidebar Bannière Vertical Accompagnement Coaching Business
Sidebar Bannière Vertical Séminaire Business Internet en Or 3.0
Sidebar Bannière Vertical Mastermind
Sidebar Banniere Vertical Mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGEROR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest