Comment RÉUSSIR sur PINTEREST ? La FACE CACHÉE !

Sonia Pereira

Transcription – Comment RÉUSSIR sur PINTEREST ? La FACE CACHÉE ! (Sonia Pereira)

La face cachée du référencement Pinterest

 

C’est ce qu’on va voir en détail dans cette vidéo ! Je suis actuellement avec Sonia Pereira. Si ne vous connaissez pas Sonia, elle va se présenter dans quelques instants.

J’ai déjà réalisé une autre vidéo il y a quelques semaines sur « Comment réussir en étant une femme sur internet avec trois enfants ». Si vous visionnez cette vidéo, que vous avez 1, 2 ou 3 enfants et que vous manquez de temps, je vous invite à regarder la vidéo pour pouvoir vous organiser et mettre une pleine énergie dans votre projet. Juste avant, cliquez bien sur le bouton « s’abonner » juste en-dessous et rejoignez plusieurs milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne Youtube.

Maxence : Salut Sonia ! Est-ce que tu peux rapidement te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas, ensuite on va voir en détail ce que c’est Pinterest, comment avoir du trafic via Pinterest. Bref, vraiment utiliser ce réseau social pour démultiplier vos résultats sur votre activité.

Sonia : Salut Maxence ! Bonjour tout le monde ! Je suis Sonia Pereira du blog La Business Girl Academy. C’est un blog destiné aux femmes qui souhaitent vivre de leur passion sur internet grâce au blogging.

Il y a quelques années, j’ai été salariée ; pendant de nombreuses années de ma vie, j’ai été salariée et je voulais pouvoir accorder plus de temps à ma famille, à mes enfants – j’en ai trois, Maxence l’a dit – et donc la seule opportunité que j’ai trouvé, qui me permettait de regrouper tout ça, c’était d’avoir un business sur internet. Donc j’ai créé mon business sur internet et aujourd’hui, je suis libre de mon temps, comme Maxence.

Maxence : Première question que vous-vous posez : « Sonia, c’est quoi exactement Pinterest ? »

Sonia : Contrairement aux autres réseaux sociaux qui sont centrés sur soi, sur la personne, ce que j’ai mangé, avec qui je suis partie au restau, avec qui je suis partie au cinéma, la photo de ce que je porte aujourd’hui ; Pinterest est un réseau social de partage de centres d’intérêts. J’ai appris dernièrement qu’un des créateurs de Pinterest collectionnait des papillons. Donc il a eu l’idée de créer Pinterest pour justement se relier à toutes les personnes du monde entier qui elles aussi, collectionnaient les papillons.

Maxence : Donc il était fan des papillons et ça lui a donné l’idée de se créer ce nouveau réseau social en plus de tous ceux que vous connaissez : Twitter, Snapchat, Instagram, Facebook etc.

Sonia : C’est ça. Et il faut savoir que Pinterest, si nous en France on ne le connaît pas énormément, on ne l’utilise pas énormément ; aux Etats-Unis, c’est le troisième réseau social le plus utilisé.

Maxence : Impressionnant ! On voir la montée en puissance qui devrait avoir lieu en francophonie au cours des prochaines années.

Sonia : Oui je pense, vraiment. Là ils sont justement en train de travailler dessus. Il y a 150 millions d’utilisateurs sur Pinterest quand même.

Maxence : 150 millions, c’est un bon petit chiffre ! Là, vous-vous dites peut-être la chose suivante : « Merci Sonia, mais concrètement, comment on fait pour arriver à avoir des abonnés sur Pinterest ? » ; et surtout pour que ces abonnés aillent ensuite sur des pages de capture, des pages de vente, votre site web. Comment on fait pour amener – un – du trafic sur Pinterest, donc dans sa propre audience ; et après les convertir en une liste email pour qu’il devienne client par la suite.

Sonia : Le gros avantage de Pinterest, c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir des milliers de followers pour être suivi et pour avoir du trafic sur votre site. A la dernière interview qu’on a faite il y a quelques semaines, j’avais à peu près 70 abonnés sur Pinterest et c’était déjà une grande partie de mon trafic qui venait via Pinterest. Aujourd’hui j’en ai 1 200 ou 1 300…

Maxence : Déjà, tu es passée de 70 à 1 300 en 3 mois, c’est assez sympa…

Sonia : Assez rapidement, oui. J’expliquerai à la fin de cette vidéo comment j’ai fait parce qu’on a un métier et qu’on ne peut pas être constamment sur les réseaux sociaux, toute la journée, pour faire évoluer nos followers. Donc le but comme je le disais, c’est comme Youtube finalement, on n’a pas besoin d’avoir des milliers de followers pour être suivi et pour pouvoir apporter du trafic à son site. Le but, c’est de partager des intérêts communs avec votre audience. Si je prends mon exemple, je suis fan de blogging donc j’ai un tableau qui parle de blogging. Et donc, j’épingle l’ensemble des articles que je trouve sur le web ou sur Pinterest, tout simplement, qui parlent de blogging et je les mets sur mon tableau virtuel « Blogging » Pinterest.

Ensuite, il va falloir créer un tableau qui soit relié à votre site internet professionnel. Donc j’ai un tableau qui s’appelle « La Business Girl Academy ». Et je relie l’ensemble des articles qui proviennent de mon site internet sur exclusivement ce tableau-là. Ce qui fait que finalement, les gens qui sont intéressés par mes tableaux virtuels, peuvent à un moment donné être amenés à aller voir mon fameux tableau « Business Girl Academy » ; et donc venir se diriger sur mon site internet.

Mais la première chose qui est essentielle et que je n’ai pas dite, c’est que lorsque vous créez un compte sur Pinterest, sur les paramètres de votre profil, il va falloir tout de suite relier votre site internet à Pinterest. Donc Pinterest va vous dire : OK, vous avez un site internet donc vous êtes professionnel, donc on vous donne accès à un outil qui s’appelle « Pinterest Analytics ». Pinterest nous donne accès à cet outil-là gratuitement comme Google nous donne accès à Google Analytics. Ça nous permet de voir l’ensemble des followers, l’ensemble des gens qui nous suivent sur Pinterest, quels sont leurs centres d’intérêt. Et le but c’est de leur donner des tableaux qui correspondent à leurs centres d’intérêt. Mon audience aime bien tout ce qui est mode, make-up, ce genre de choses. J’ai créé des tableaux mode, make-up, blogging etc. ; ce qui intéresse mon audience, grâce à ce fameux outil « Pinterest Analytics ».

Maxence : Donc pour résumer :

  • Etape 1 : Avoir des centres d’intérêts communs.
  • Etape 2 : Epingler à travers des mots clés.

Sonia : Le but, ce n’est pas d’épingler seulement, c’est une grosse erreur à ne pas faire, épingler seulement ses articles à soi et se dire que les autres tableaux je m’en fiche, je n’ai pas d’autres centres d’intérêts que mon site professionnel ; non, parce que finalement, vous n’allez attirer personne. Le but c’est réellement d’avoir plein de tableaux de centres d’intérêts différents. Vous aimez les voyages, la couture, le maquillage, les grosses montres, les bijoux etc. ; avoir un tableau qui corresponde à chacun de ces centres d’intérêt. Et plus vous aurez de centres d’intérêt, plus vous aurez de followers, plus ces followers seront reliés vers l’ensemble de vos épingles dont les épingles qui correspondent à celles de votre site internet.

Maxence : Donc c’est ça qui est assez magique en quelques sortes, avoir un nouvel actif en votre faveur, notamment à travers Pinterest.

Sonia : C’est celui qui donne le moins de travail à faire finalement. Parce que Youtube, c’est super, mais il faut les faire les vidéos, il faut faire les montages, il faut avoir les idées, il faut avoir du contenu de qualité à donner. Là, sur Pinterest, mise à part aller épingler du bon contenu qui appartient aux autres, vous n’avez pas grand-chose à faire. Epingler votre propre contenu, c’est un peu logique, c’est déjà fait, c’est parfait ; du coup c’est vraiment un réseau social qui demande le moins de travail.

Maxence : Pour rebondir par rapport à ça, vous êtes peut-être en train de visionner la vidéo et vous vous dites « Je suis déjà sur une page Facebook, une chaîne Youtube, un compte Instagram, Snapchat, un blog etc. ; concrètement, je n’ai que 30mn voire 1h par semaine grand maximum. Quels sont les outils, s’il y en a, pour automatiser Pinterest, pour que ça prenne le moins de temps possible » ; donc vraiment appliquer la loi 20/80 sur Pinterest.

Sonia : Avant d’arriver aux outils, il faut vraiment se dire que le but, ce n’est pas d’être sur tous les réseaux sociaux. Même si c’est important d’être sur des réseaux sociaux au niveau professionnel pour pouvoir attirer du trafic vers son site, ce n’est pas nécessaire d’être partout. Allez vraiment sur les réseaux sociaux qui vous apportent quelque chose, qui sont utiles. Si vous voyez que Snapchat n’a aucun intérêt, ne le faites pas, n’y allez pas. Le gros avantage de Pinterest, c’est que ça va vous permettre d’épingler votre contenu à travers des mots clés et de vous faire ranker sur Google. Ce qui veut aussi dire que des fois vous allez peiner à essayer de vous positionner sur Google à travers un article et un mot clé. En étant sur Pinterest, celui-ci va faire en sorte que vous soyez peut-être premier de la page Google grâce à ce mot-clé-là. C’est le premier gros avantage.

Le deuxième gros avantage, c’est que finalement sur Facebook, sur Twitter, une publication dure 30 minutes à une heure max. Alors qu’une épingle sur Pinterest a une durée de vie de plusieurs mois, voire plusieurs années.

Maxence : C’est un peu l’équivalent d’un article de blog ou d’une chaîne Youtube où 6 mois ou un an après, on peut retrouver le contenu et le visionner dans la foulée.

Sonia : Exactement. Et le troisième point qui est super important, c’est que les personnes qui sont sur cet outil-là, sur les réseaux sociaux, sont des personnes qui, psychologiquement, sont préparées à acheter quelque chose. Elles sont à la recherche de quelque chose sur Pinterest. Donc si vous avez un produit qui répond à leur demande, ça matche automatiquement.

Maxence : Donc en gros, ce qui est bien avec Pinterest, en plus du fait que ce soit un actif des semaines et des mois après, c’est que ce sont des personnes qui ont plutôt des frustrations et qui cherchent des solutions contrairement à d’autres réseaux où l’on paye. Comme on le disait tout à l’heure, si vous payez, vous pouvez avoir la publication plus longtemps ; mais là ce qui est bien, c’est que ça permet d’avoir un actif et surtout d’avoir des gens – c’est un peu comme sur Google et sur Youtube – qui cherchent des solutions à leurs problèmes et du coup, qui sont à même d’être acheteurs. Contrairement à Instagram, Snapchat ou Twitter, où là c’est beaucoup plus compliqué de convaincre ces personnes-là parce qu’elles sont un peu comme devant la télé mais pas du tout dans la démarche de trouver des solutions à leurs frustrations.

Sonia : C’est ça. Après, frustration ou pas. C’est vrai que sur ce réseau social, il y a beaucoup de shopping, une personne qui a juste envie d’acheter une jolie robe, une jolie paire de chaussures. Mais le but c’est ça. Il y a des gens qui vont créer des tableaux avec des wishlist, « ce mois-ci, j’aimerais pouvoir m’acheter ça », et donc elles vont automatiquement sur Pinterest faire leur wishlist. Et pourquoi pas la wishlist d’une formation ou quelque chose comme ça.

Maxence : Du coup, quels sont les noms des logiciels qui permettent d’automatiser ? Grosso modo quels sont les tarifs pour qu’aux yeux de Pinterest vous soyez énormément présent. La clé des réseaux, c’est d’être présent. Vous êtes d’accord avec moi, vous n’allez pas passer vos jours et vos nuits dessus. Il y a des outils qui existent, je te laisse en parler rapidement, et quel est de manière générale, l’investissement mensuel sur ces outils.

Sonia : En tant qu’infopreneur, on ne peut pas passer notre temps sur les réseaux sociaux, justement pour essayer de s’attirer du trafic parce que ce serait contre-productif finalement. En mode perso il n’y a pas de problème, mais en mode professionnel, ce n’est pas possible. Du coup, des gens ont eu l’idée de créer des outils qui nous permettent de laisser croire aux réseaux sociaux, qu’on y est toute la journée alors que ce n’est pas le cas. Et donc, en paramétrant certaines choses, ça va permettre à l’outil d’aller épingler des choses à votre place et laisser croire à Pinterest que vous y êtes de 8h à 22h.

Maxence : Ce qui est bien c’est qu’il y a des options où vous pouvez dire que de 22h à 7h du matin, je n’y suis pas du tout ; et des créneaux de 3 ou 4 heures où vous le mettez. Et en plus, vous ne vous faites pas cramer en quelques sortes par les robots du réseau social grâce à ça. Ne mettez pas 24h/24 parce que c’est le meilleur moyen de se faire cramer. Mais si vous êtes un minimum malin, se mettre en tant qu’humain, ça fera déjà l’affaire. 6-7 heures par jour c’est déjà magique.

Sonia : En en plus, ça évite de payer un community manager. Aujourd’hui, ces outils-là sont aux alentours de 9,90 € mensuel.

Maxence : 10 € par mois ! Si vous payez quelqu’un, il bossera 30 minutes pour vous grand max !

Sonia : C’est ça. Le but c’est vraiment de trouver des méthodes d’automatisation. J’ai repéré quelques outils puisque j’ai été à la recherche de ça. Franchement, j’adore Pinterest, personnellement je suis souvent dessus ; mais c’est vrai que pour le côté professionnel, je ne peux pas y passer ma journée parce que sinon on ne crée rien à côté. Et donc j’ai 4 outils :

  • Tailwind
  • Board Booster. C’est celui que j’utilise. Il ne coûte pas 9,90€, il est en fonction du nombre d’épingles. C’est 5 € les 500 épingles. Il est génial, c’est celui que je préfère le plus.
  • Viraltag
  • Viralwoot

Maxence : Je mettrai les liens dans la description juste en-dessous pour que vous puissiez cliquer.

Sonia : C’est aux alentours de 9,90 € par mois. Et à côté, ça vous permet de continuer à travailler de votre côté, à faire ce que vous avez à faire, à faire en sorte de créer de la valeur pour vos clients ; et pendant ce temps-là c’est l’outil qui travaille sur les réseaux sociaux.

Maxence : Voilà, donc 4 outils, grand max 30 à 50 € par mois. Board Booster qui propose 500 épingles pour 5 €, c’est royal, c’est assez magique.

Sonia : Et plus vous épinglez, plus Pinterest considère que vous êtes un bon « réseauteur », et plus il va mettre vos épingles et celles de votre site internet en valeur. Et c’est ce qui va vous permettre d’attirer du trafic directement sur votre site. Moi, aujourd’hui, avec 1 300 abonnés, et même avant, Pinterest est ma source de trafic numéro 1. Elle a dépassé Google, Facebook, tout le monde.

Maxence : Oui, c’est assez appréciable.

Sonia : Franchement, je n’y croyais pas. Je le voyais, je le lisais sur les articles des bloggeuses US, mais je ne pensais pas que ça allait être aussi rapide et aussi simple. Ça évite de perdre beaucoup de temps. Dernièrement, j’ai arrêté mes vidéos Youtube qui m’attiraient du trafic ; et ça a permis de compenser ce manque finalement.

Maxence : J’espère que vous avez pris conscience des conseils de Sonia sur Pinterest. Peut-être que vous-vous dites « Merci Sonia, mais j’ai une activité sur le jardinage, la voile, le golf, le tennis, le poker, etc. ». Quelles sont les différentes personnes qui sont sur Pinterest ? Est-ce que ce ne sont que des hommes, que des femmes ? Quelle est la tendance pour savoir si ça vaut le coup, dans votre activité, d’avoir Pinterest pour vous développer d’avantage. Quelles sont les données démographiques de Pinterest en France ou en francophonie ?

Sonia : C’est à peu près 85% de filles contre 15% de garçons. Mais c’est censé changer parce que Pinterest est en train de travailler là-dessus pour faire en sorte qu’il y ait plus d’hommes sur ce réseau social. A côté de ça, comme je l’ai expliqué tout à l’heure, peu importe que votre audience soit sur Pinterest ou pas puisque vos épingles vont vous permettre d’être ranké sur quelques mots-clés que n’arriverez même pas vous-même à essayer de paramétrer. Via Google, c’est aussi ça le truc. Maintenant vous faites du jardinage, si c’est un centre d’intérêt, vous arriverez toujours à trouver quelqu’un qui aime les choses en rapport avec le jardinage. Il y a des tableaux à créer partout.

J’avais vu une vidéo sur une personne qui avait des milliers de followers, un français. Il avait une passion qui était sur le tennis. Il est très connu dans le web-entreprenariat. Et vu que c’était un des rares à avoir un tableau en rapport avec le tennis sur Pinterest, c’est ce qui a fait son succès sur Pinterest. Aujourd’hui il a des milliers, voire des millions de followers sur Pinterest grâce à son tableau tennis.

Maxence : Parce qu’en fait, vous bénéficiez du ranking de Pinterest. Par exemple, peut-être que vous avez un article et que vous êtes malheureusement en troisième ou quatrième page sur certains mots clés ; alors que là, grâce aux épingles, vous pourriez être dans le top 3 de la première page. Vous avez peut-être de grandes chances d’être en deuxième, troisième ou première position sur un mot-clé précis. Du coup, gros trafic sur vous. C’est aussi bête que ça.

Sonia : Donc que vous soyez un homme ou une femme, si vous avez un business sur internet, je pense qu’il est important de créer un compte Pinterest et d’y positionner à chaque fois tous ses articles sur un tableau, et de mettre l’ensemble des centres d’intérêts qui concernent votre audience ; que ce soit du golf, de la voile, etc. Vous trouverez toujours des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous sur Pinterest, c’est une certitude.

Maxence : Vous avez pu voir aussi qu’à chaque fois, les Etats-Unis ont de l’avance sur la France. 95% du temps, c’est juste du copier-coller. Vous avez pu voir l’immersion maintenant ; tout le monde est sur Youtube à faire des vidéos, tout le monde est ou a été sur Facebook, tout le monde a lancé son site web, de plus en plus de personnes ont un compte Snapchat ou un compte Instagram. Ce qui est bien c’est que sur Pinterest, il n’y a pas encore tant que ça de personnes. Il y a quand même du monde mais ça se développe petit à petit. Donc il y a vraiment une place à prendre pour développer votre activité.

Sonia : Surtout si vous êtes une personne qui n’avait pas envie de vous mettre en avant. C’est vraiment un réseau social qui vous permet de ne pas vous mettre en avant. Vous n’avez pas besoin de vous filmer, de vous photographier en train de faire telle ou telle chose. Vous avez juste à répertorier l’ensemble de vos centres d’intérêt et des centres d’intérêt de votre audience. Donc si vous estimez que vous n’êtes pas prêt à faire de la vidéo sur Youtube, il ne faut pas vous forcer, mettez-vous sur Pinterest.

Maxence : A chaque fois, c’est toujours être par rapport à ses valeurs et son ressenti personnel pour percer sur le web.

Sonia : C’est ça. Je pense que c’est un gros gain et ça va vous permettre de gagner beaucoup de temps sur votre site internet. Comme je l’ai dit, avec 70 abonnés, j’avais déjà énormément de trafic qui venait de Pinterest.

Maxence : A mon avis, dans quelques mois tu auras des milliers et des milliers d’abonnés sur Pinterest !

Sonia : Je l’espère ! Venez si vous voulez, c’est la page Business Girl Academy sur Pinterest.

Maxence : Merci Sonia de tous tes conseils.

Si vous avez apprécié la vidéo, cliquez sur le petit pouce juste en-dessous. Merci par avance ! Ça me permettra d’avoir votre feedback. Si vous avez des précisions, peut-être qu’on a mal expliqué un point en particulier ; ou une information supplémentaire à donner, n’hésitez pas à la mettre aussi dans les commentaires juste en-dessous.

Notre objectif c’est de vous aider d’avantage ; vous êtes peut-être en train de vous dire « Sonia, est-ce que tu n’as pas une petite formation sur Pinterest ? » pour démarrer maintenant et réussir. J’ai un club privé business, que vous connaissez certainement. Sonia a aussi un club privé qui s’appelle la « Business Girl Academy ». Donc on s’est dit qu’on allait faire un pack qui s’appelle le « Pack intégral Club privé business class» ; et vous allez avoir accès à mon club privé business, au club privé Business Girl Academy de Sonia, à sa formation sur Pinterest, à une autre formation sur des finances personnelles en or etc. Je te laisse rapidement nous expliquer ce qu’il y a dans ton club privé.

Sonia : Dans mon club privé, tout simplement, c’est on part de zéro, de « je n’ai pas d’idées », « je souhaite créer un business sur internet mais je ne sais pas par où commencer » ; mon module 1 parle de ça. Ça nous permet justement de faire un tri sur toutes ces idées ou si on n’en a pas du tout, d’en trouver une, d’avoir des niches pour créer un business. Et au fur et à mesure, on part sur le module 2, on crée son site internet, on installe ses premiers plugins. Et après, tout le reste des modules permet d’apprendre comment créer du contenu de valeur, faire grandir sa mailing-list, créer ses premières formations ou ses premiers produits numériques et comment les vendre et les lancer.

Maxence : Parfait. Si vous êtes débutant, c’est royal, tout de A à Z. Qui aujourd’hui en francophonie, des clubs privés – à ma connaissance quasiment personne à part nous deux ou peut-être deux ou trois autres personnes -, propose un package pour vous aider d’avantage ? Vous allez aussi avoir un aperçu d’énergie féminine ; pour moi, plutôt le côté marketing et énergie masculins. C’est ultra complémentaire.

Dans mon club privé, vous connaissez certainement, tunnel de vente, conférence en ligne, coaching commun, Clickfunnels, Stripe, séquences d’emails, etc. Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo Youtube, cliquez dessus, ça va vous rediriger vers une page de présentation. Vous allez donc avoir accès au club privé de Sonia – Business Girl Academy -, mon club privé business, la formation sur Pinterest, ma formation sur les finances personnelles en or, d’autres bonus exclusifs. On a fait un truc de malade ! Je vais être très sincère avec vous, c’est vraiment donné, vous allez avoir 10, 100 fois ou plus la valeur. Et si vous le mettez en application, ça va être rentabilisé en un temps record.

Donc cliquez bien sur le lien à l’intérieur de la vidéo Youtube. Si vous ne le voyez pas ou si vous avez un bug technique, tout est dans la description juste en-dessous. Je vous invite à regarder rapidement la page de présentation, ça vous permettra de savoir en détails tout ce qu’il y a dans ce pack Club privé business class, et démarrer sur les chapeaux de roue. Si vous voulez vraiment réussir avec votre activité en ligne ou bien gagner votre vie sur internet, je vous invite absolument à rejoindre ce pack.

On vous dit à tout de suite dans le pack intégral Club privé business class et tous les bonus qui vont avec pour vous aider à propulser votre activité au niveau supérieur.

Merci à vous, au plaisir, à tout de suite et à bientôt !

Pense à

PARTAGER !

REJOIGNEZ LES ENTREPRENEURS À SUCCÈS !

VOS CADEAUX OFFERTS

90 thématiques pour vivre du web
2 500€ par jour en vendant ses propres produits
Expatriation : 0 impôts, 100% en ligne
D'une ferme à millionnaire sur Internet
Accompagenement et consulting business

MES FORMATIONS ET PROGRAMMES

Club Privé Business : 30 000€ par an
Programmet et formation expatriation : 0 impôts, 100% en ligne
Club Privé Revenus passifs : 100€ par jour
Programme Bourse : 20%/an, 5 minutes/mois
Séminaire Business Internet en or
Accompagenement et consulting business par Maxence Rigottier
Mastermind : Business et Revenus Passifs
Mentorat Business Internet : coaching 1 to 1

Tu as envie de réagir

POSTE TON COMMENTAIRE ICI !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

d
c

ENVIE de GAGNER au MOINS 100€/JOUR de REVENUS PASSIFS ?

Découvrez puis recopiez mes stratégies qui me permettent de générer environ 8000€/mois de revenus passifs