150 000 € avec un seul produit à abonnement

150 000 € avec un seul produit à abonnement

Dans cet article, je vais vous expliquer comment un produit à abonnement m’a rapporté 150 000 balles au cours des 3 dernières années.

Comme vous le savez, j’ai deux autres activités plus quelques sous-niches. J’ai trois sites web, le site que vous voyez en ce moment Vivre de son site Internet, un site sur les paris sportifs et un site sur la course à pied.

En mars 2013, j’ai réalisé un club privé qui s’appelle club privé Paris Sportifs où les différents membres paient une cotisation pour recevoir mes pronostics, échanger, avoir les bookmakers.com, bref le jargon bien spécifique dans les paris sportifs. Je ne vais pas entrer dans le détail aujourd’hui.

Comme ça fait trois ans, waouh que le temps passe vite !, je me suis dit que j’allais vous faire un feed-back parce que si aujourd’hui vous voulez augmenter votre argent, vos ventes, le produit abonnement est un excellent point et surtout l’évolution du prix de ma stratégie.

Le démarrage de mon Club Privé Paris Sportifs

Au démarrage, quand j’ai démarré le club privé Paris Sportifs le 17 mars 2013, le tarif était de 17 euros par mois ou 147 euros pour année complète. C’était soit on s’abonne à 17 euros par mois et il n’y a pas d’engagement de durée, et si on a décidé d’arrêter au bout de deux mois, trois mois, cinq mois, il n’y a aucun souci ; et si quelqu’un voulait payer à l’année, c’était 147 euros. Si vous faites 17 x 12, ça fait 204, donc il avait une réduction de 25-30 % environ. C’était vraiment pour avoir cette offre irrésistible en plus de mettre 8 à 10 fois la valeur.

Ça, c’était le premier point. J’ai vu que ça fonctionnait plutôt bien. Rapidement, j’ai eu 70 membres. Et je me suis dit : de 17 euros par mois, je vais monter à 20 euros. J’ai fait 20 euros ou 147 euros pour une année complète. Pareil à 20 euros, les gens pouvaient s’arrêter quand ils le voulaient.

Pareil, j’ai vu que ça ne fonctionnait pas trop mal. J’avais grosso modo 150 membres. Et je me suis dit : je vais arrêter le 20 euros par mois parce que je commençais vraiment à avoir du bon contenu et le souci que j’avais est que la personne qui ne venait que pour un mois, elle avait accès à tout mon contenu, donc j’avais le sentiment de me faire pirater. Je n’attirais pas forcément les bonnes personnes, je vais y revenir juste après.

Je me suis dit : au lieu de faire 20 euros par mois, vu que j’ai aussi des gens qui achètent à l’année, je vais faire 147 euros ou deux mensualités de 75. Du coup, quand j’ai fait ça, j’ai vu que ça fonctionnait bien, je n’avais plus ces problèmes de gestion, donc je n’avais plus de problèmes d’impayés, ou de personnes qui arrêtent l’abonnement parce que forcément si elle ne l’utilise pas pendant un mois pour des raisons X ou Y, elle a un grosse possibilité d’arrêter, ou ne pas payer pour quelque chose qu’elle n’utilise pas.

À lire
Quel est le meilleur jour pour ouvrir les ventes ?

La tarification évolutive

Du coup, ça m’a vraiment permis d’avoir plus de cash et par la même occasion d’avoir moins de boulot.

Ensuite, je me suis dit : 147 euros ou deux fois 75, je serais un peu débile de ne pas augmenter le prix parce que tout le monde se l’arrache. Donc j’ai fait 197 euros ou 2 fois 99 ou 4 fois 50. À la fin des ouvertures que je réalisais, je faisais 4 fois 50 pour ne pas pénaliser des personnes qui avaient de plus petits budgets.

Idem, j’ai vu que ça fonctionnait bien. Et dernier test que j’ai réalisé : 297 euros ou 3 fois 99 et là, paf, j’ai vu que je n’avais fait que quelques ventes. J’ai vu que j’étais arrivé à l’élastique qui pète, au seuil de prix maximum où les gens sont prêts à payer pour que ça réalise une offre irrésistible dans leur esprit.

Donc 197 euros annuels, 200 euros pour faire simple. Ça me paraît logique. Quand vous payez une cotisation de sport ou une activité précise, pour une année, souvent c’est une année scolaire, ça tourne souvent entre 150 et 250 euros. Jusque là, ça me paraissait logique.

Quand j’ai réalisé tout ça, je vais vous donner les différents chiffres, aujourd’hui en mars 2016, j’ai 353 membres à l’intérieur de mon club privé Paris Sportifs et j’ai eu 687 clients, quasiment 700 clients pour ce service. Donc j’ai un abonnement de 51,38 % en moyenne. Je vais vous donner les chiffres.

Premier point à réaliser : quand vous faites des abonnements annuels pour un produit, si vous faites comme moi 197 euros ou 4 fois 50, vous allez avoir quasiment 0 impayé, 0 attrition, parce qu’en 90 jours, c’est torché. Premier impayé si c’est en one shot, là c’est bon ; sinon le premier paiement, le premier jour, deuxième paiement, au bout de 30 jours, troisième paiement au bout de 60 jours et dernier paiement au bout de 90 jours. Donc 90 jours, c’est réalisé et la vente est encaissée en intégralité.

Ce que j’aime bien dire : généralement jusqu’à 90 jours, on a très peu de gestion par rapport à ça et au-delà on a quand même une gestion beaucoup plus importante. N’hésitez pas, si aujourd’hui vous faites un ou deux paiements, vous pouvez monter jusqu’à 3 ou 4, moi, dans tous mes tests, nickel, j’ai quasiment 0 attrition et par contre, dès que ça va au-delà de 4 paiements, on a des problèmes de CB, les gens n’ont pas l’argent sur la CB ou les gens n’utilisent pas et veulent arrêter, bref un tas de soucis pour des raisons X ou Y, et du coup, c’est de la gestion supplémentaire pour votre business et c’est une chose sur laquelle vous ne voulez absolument pas vous focaliser.

Ça, c’est un premier point.

À lire
Quoi penser de la formation Blogueur Pro d'Olivier Roland ?

La deuxième chose quand vous faites un abonnement annuel

Quand j’étais à 17 euros, quand j’étais à 20 euros par mois, je n’attirais pas les bons clients, j’attirais les clients footix, des gens qui pour 20 euros, il faut tout leur faire. Si on fait 17 euros fois 12, ça fait 204, mais le simple fait d’avoir changé le prix, ça ne va pas attirer cette même clientèle.

Et là aujourd’hui, j’ai vraiment des membres qui sont assez extraordinaires et je suis très heureux. Mon objectif est de monter à 500 membres d’ici la fin de l’année 2016.

Le deuxième point, c’est : quand vous faites un abonnement annuel, même si ça revient quasiment comme du mensuel, 197 euros ou 4 fois 50, vous allez avoir une clientèle légèrement supérieure, donc plus qualifiée par rapport à vous. Moi dans mon cas de figure, c’était 200 euros. En fonction de votre business, ça sera peut-être 500 euros. Mon club privé business par exemple, qui est une thématique où c’est plus important, où je sais que les gens sont un peu plus investis, c’est 500 euros l’année. Mon frère qui est dans la méditation, je crois qu’il est à 200 euros l’année, ou 150 euros l’année.

Si vous faites un club privé, le prix va être entre 150 et 200 euros l’année, jusqu’à 1000 ou 2000 euros ou plus suivant votre thématique.

Un autre point également très important.

Ma gestion des produits à abonnement

Quand vous avez une communauté, un minimum de relation, que vous avez fait des choses satisfaisantes, vous allez vous apercevoir qu’au bout de trois ans, j’ai encore 51 % de la clientèle. Ceux qui se sont abonnés récemment, ça ne fait pas trois ans qu’ils sont abonnés, mais j’estime que sur les 700 clients, vous faites 700 fois 200, ça fait déjà 140 000, j’estime que sur ce produit m’a rapporté au moins 150 000 euros. Je ne pourrais pas dire exactement combien, mais au moins 150 000 euros, c’est sûr.

Un autre point également à prendre en compte si vous faites des produits à abonnement.

C’est de réactiver les anciens clients. J’ai mis des années à comprendre ça. Je ne l’ai fait qu’en 2015. Je suis allé dans un séminaire où ils expliquaient que 80 % du temps quand une personne arrête de payer chez vous, ce n’est pas du tout parce qu’elle n’est pas satisfaite, mais juste pour quelque chose d’insoupçonnable. C’est parce que vous ne leur avez jamais fait d’offre.

Je me suis dit : il y a des personnes qui ont peut-être arrêté mon club privé, mais ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas satisfaites, que ça ne correspond pas à leurs besoins, c’est tout simplement parce qu’il y a eu une raison X ou Y et qu’aujourd’hui ils sont dispos. Quand j’ai fait ça, bingo, j’ai eu plein de nouveaux membres, donc des anciens clients qui ont repayé une nouvelle cotisation.

À lire
Est-ce intelligent de dépenser plus de 20 000€ dans des formations ?

C’est très important de réactiver la carte bancaire de vos anciens clients en disant : tu étais abonné pour ce service qui est un abonnement, en 2012, là est-ce que tu es intéressé pour te réabonner en 2014 ?

Je prends un exemple. Vous étiez peut-être abonné à France Football, à Onze mondial au foot, ensuite vous avez arrêté deux ans parce que vous avez fait des stages à l’étranger ou pour des raisons X ou Y, vous avez déménagé, et aujourd’hui vous vous posez et vous êtes peut-être de nouveau intéressé pour vous inscrire à France Football, Onze mondial.

C’est vraiment pour vous donner un ordre d’idée. Il ne faut pas penser que les gens ne sont pas satisfaits, c’est souvent pour des raisons X ou Y.

Aujourd’hui, si vous n’avez pas de produit à 150-200 euros, c’est aussi ça qui nuit à votre business. Un dernier point dans cette vidéo, et pour que cette vidéo ne soit pas trop dense en termes de contenu, c’est beaucoup beaucoup plus facile de convaincre 100 personnes à 200 euros que 1000 personnes à 20 euros. C’est Olivier Seban qui me l’a dit plusieurs fois. Et je suis 100 % d’accord.

À partir du moment où une personne est convaincue, que l’offre soit à 50, 100, 150, 200, 300, 400 euros, la personne est convaincue. Les résistances sont quasiment dérisoires. Si la personne est convaincue et que votre prix est 10 000 euros, il y a la résistance du prix, c’est logique. Mais quand ce sont des produits à 100, 200, 300 euros, à partir du moment où la personne est convaincue, maintenant ça ne joue plus dans l’offre, dans la résistance du prix qui a souvent lieu au préalable.

Retenez-vous cela : c’est beaucoup beaucoup plus facile de convaincre 100 personnes sur un produit à 200-250 euros, que convaincre 10 000 personnes à 2 euros. Une personne qui n’est pas convaincue, même si c’est 1 centime, elle n’achètera pas, elle n’est pas convaincue. C’est aussi bête que ça.

Si aujourd’hui, vous n’avez pas de produit à abonnement ou vous avez des prix plus faibles, n’hésitez pas, au lieu de faire l’offre sans engagement comme moi j’ai fait assez souvent, où j’avais de mauvais clients, des clients qui me faisaient limite crever parce qu’ils ne savaient rien faire. Si vous mettez vraiment des prix Lidl, très bas, et j’ai fait l’erreur à mes débuts, c’est que vous avez des clients qui vous ont donné 20 euros, mais ils ont l’impression de vous avoir donné une Porsche. On dirait qu’ils jouent toute leur vie sur 20 balles.

C’est vraiment pour vous donner un ordre d’idée, toujours avoir des prix un minimum honnêtes, parce que sinon ça va vous amener la mauvaise clientèle, sans être le prix 5 étoiles. Juste avoir des prix honnêtes par rapport à votre boulot et vous allez voir que vous aurez de bons clients.

Découvrez également mon article : où placer 100 000 euros.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar Banniere Vertical Mastermind
Sidebar Banniere Vertical Mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGEROR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest