Comment OPTIMISER vos RESSOURCES EXISTANTES ?

Transcription de l’interview avec Mike :

Maxence : dans cette nouvelle vidéo, on va voir ensemble comment optimiser vos ressources existantes. Ici Maxence Rigottier du site vivre-de-son-site-internet.com.

Aujourd’hui je me trouve à Toulouse avec Mike qui est un conseiller d’affaires canadien. On est à l’événement SG Autorépondeur. Je vais le laisser rapidement se présenter et nous allons ensuite voir comment exploser vos résultats, votre chiffre d’affaires même en ayant une micro liste de clients et surtout par rapport déjà à vos ressources existantes.

Salut Mike

Mike : salut, comment ça va ?

Maxence : parfait. Est-ce que tu peux rapidement te présenter parce que tu n’es pas connu sur le marché francophone ?

Mike : moi, c’est Mike Coriolan. J’aide les entrepreneurs, les infopreneurs, les gens qui sont déjà en affaires, qui veulent maximiser leur portefeuille clients, donc comment créer plus de valeur avec ce que j’ai présentement, les ressources que j’ai. Deuxièmement, comment je peux créer des centres de profit avec la structure existante, avec ce que j’ai présentement et par la suite, pour ceux qui veulent vraiment augmenter leur chiffre d’affaires d’au moins 5 % dans les 12 prochains mois. Voilà comment j’aide mes clients qui veulent aller plus loin, qui cherchent d’autres avenues à cause de la concurrence qui devient féroce. Surtout avec le Web, comment tu fais pour sortir du lot, des sentiers battus et continuer ton activité et garder ton entreprise en santé.

Maxence : vous vous dites peut-être merci Maxence, merci Mike, moi par exemple j’ai 50 clients avec un produit à 100 euros, comment je pourrais optimiser ces ressources existantes ?

Mike : justement, on a eu une intervention hier avec un jeune homme courageux Emmanuel qui est super cool, et la même chose que je lui ai dite, c’est vraiment lorsque tu regardes tes clients. Encore la définition du client, c’est le protéger, le guider et se soucier de ton client, pas vrai ?

Maxence : complètement, comme un super ami en quelque sorte.

Mike : oui. Comment tu mets en place tes offres qui vont l’aider à avancer, à optimiser ses services ? Tu regardes ta première offre. Hier je parlais d’une offre 3D. Tu as l’offre complémentaire, donc comment je fais pour créer une meilleure expérience avec le service qu’achète le client, une meilleure expérience de consommation du service ? Ça, c’est un point.

L’autre, un service complémentaire, c’est-à-dire qui accélère le résultat. Il achète X, comment je fais en sorte qu’il ait les résultats un peu rapidement que la normale. Et un dernier, un service complet… c’est complémentaire

Maxence : complémentaire, accélérateur et le troisième ?

Mike : qui complète, c’est-à-dire que la personne peut avoir utilisé un autre service, mais toi tu complètes son apprentissage, ce qu’elle veut créer comme résultat. Il y a ces trois types de services là. Tu travailles avec un client et tu peux regarder, OK, comment je peux créer une superbe expérience, comment je vais l’aider à accélérer les résultats, comment je peux l’aider à compléter ce qu’il veut vraiment réaliser et de là, chaque client en vaut trois, parce que tu as trois différentes offres, donc tu peux directement augmenter ta marge de profit juste en regardant comment tu peux l’aider.

Et encore une fois, on va sur la base, l’état d’esprit de quoi je protège mon client, je guide mon client et je me soucie de mon client, donc tu deviens le conseiller de confiance de ton client automatiquement. Comme ça, les gens n’ont pas besoin d’aller chercher des tactiques, des trucs comme ça, tandis que c’est hyper simple, hyper stratégique. J’ai mon client qui a déjà acheté, maintenant je peux l’appeler pour lui demander : regarde, j’ai vu que tu as consommé X, Y, Z, comment je fais en sorte que je peux t’aider encore plus, qu’est-ce qui manque pour vraiment créer une belle expérience et qu’on puisse continuer ce cheminement, cette aide et que je t’aide à réaliser tes résultats le plus rapidement possible ?

Que ce soit quelqu’un qui ait une activité sur le Web, quelqu’un qui a un cabinet ou qu’importe, le processus reste le même.

Maxence : c’est ce que tu évoquais hier, il faut à 100 % se focaliser sur la stratégie et non sur des points tactiques.

Mike : voilà. Pas besoin de page Facebook, de faire 10 000 vidéos sur YouTube. Parlez directement à votre client, il va vous donner toutes les réponses. C’est vraiment ça, c’est vraiment simplifier parce qu’on arrive dans un monde où tout est complexe, on essaie de nous compliquer la vie, tandis qu’on y va avec les principes de base qui ne vont jamais changer.

Les principes en affaires, c’est de faire en sorte que : pour faire croître mon entreprise, soit je crée de nouveaux clients, soit je fais en sorte que je grossisse mon panier d’achats et l’autre c’est comment je fais en sorte que mon client affaire mon produit souvent ou monte en gamme. Ce sont les 4 manières de faire croître une compagnie. À chaque décision d’affaires que tu prends, tu regardes ces 4 trucs-là.

Est-ce que si je fais une page Facebook, ça va vraiment m’aider à avoir de nouveaux clients ? Si je prends la tactique Facebook, c’est quoi l’objectif stratégique de ma page Facebook ? Est-ce que j’ai vraiment besoin de la page Facebook ? Peut-être que non.

En regardant ces aspects-là, les décisions deviennent plus faciles et tu es encore plus focalisé sur l’essentiel et ce qui est important pour amener ton client encore plus loin. C’est plus direct, 80/20.

Maxence : il faut toujours se focaliser sur les tâches importantes.

Mike : voilà, exactement.

Maxence : juste pour finir sur une dernière question, quelles sont les pires erreurs ou du moins les 3 erreurs des web-entrepreneurs ou entrepreneurs lorsque tu les vois dans des consultations et tu te dis « waouh comment ça se fait que tu aies pu faire cette erreur » ?

Mike : puisque j’ai commis au moins 10 000 erreurs, je vais parler des erreurs que je vois chez les entrepreneurs ! Je te dirais le fait de ne pas valoriser tes services, qui tu es. Parfois, il y a des choses qui nous viennent tellement facilement qu’on les tient pour acquis. C’est tellement facile qu’on oublie tous les sacrifices, tout ce qu’on a mis en place pour apprendre ce qu’on a appris, pour nous permettre cette facilité.

Deuxième chose, c’est vraiment d’avoir les bonnes références lorsqu’il s’agit de partir en affaires. Moi, ce qui s’est passé, je suis passé d’employé à créateur d’entreprise, donc j’avais créé une entreprise pour en être le patron. C’est la pire chose à faire. Lorsque tu pars en entreprise, c’est créer plus de liberté. Ça va de soi. Ça serait d’avoir les bonnes références d’affaire, et qu’on fasse attention de ne pas créer un monstre. C’est ce qui m’est arrivé, c’est pour cela que j’ai été en burnout et tout ça.

Maxence : la première erreur que tu veux c’est que la majorité des entrepreneurs créent leur propre job dans leur entreprise ?

Mike : exactement

Maxence : un peu de l’esclavage

Mike : voilà, j’étais devenu l’esclave et je crois que la troisième chose, c’est qu’ils confondent le marketing et la vente.

Maxence : comment tu distinguerais ?

Mike : le marketing, tu mets le focus sur ton client. C’est quelque chose de naturel. Tu es là pour le rendre plus intelligent et puis ça montera avec le même état d’esprit. Le marketing, ce n’est pas de la promo, ce sont des systèmes qui vont avec, encore une fois, comment je fais croître mon entreprise. Il y a le système acquisition de nouveaux clients, le faire acheter plus souvent, le faire acheter plus gros, le faire monter en gamme, l’ascension ?

C’est comme quand tu rencontres une femme, OK ? La vente, c’est : est-ce que tu veux venir ce soir chez moi ? Ça, c’est de la vente. On n’est pas rendu là. On échange, tu veux aller prendre un café ? Parfait. Là, on est rendu dans la première conversation. La deuxième conversation, tu lui dis que tu la stimules, tu t’intéresses à elle. Par exemple, tu prends un café avec elle, on est rendu dans le volet où tu l’éduques, tu l’as séduit, pour la convertir, donc après tu vas aller au cinéma. Ce sont des trucs que tu mets en place pour la stimuler. Ensuite, vous passez quelques moments ensemble. On apprend à se connaître. On peut alors passer à la phase « j’aimerais faire un souper pour toi ».  On est encore dans la phase éduquer/stimuler. Là, tu l’invites à la maison, tu prépares le souper, les roses, la musique, le tango. Tu la prépares à l’acte.

Lorsque tu vois le marketing en système de cette manière-là, les choses sont différentes. C’est vraiment avoir les bonnes références, parce que le marketing, lorsqu’on regarde l’histoire, le vrai marketing, c’est comment tu peux rendre ton client plus intelligent. Et encore une fois, je le répète, ça va dans le même état d’esprit que tu protèges, tu guides et tu te soucies de ton client. Ça ne va jamais parce qu’il y a un autre Facebook qu’on crée. Le marketing, c’est la psychologie et la communication. Et la vente, c’est lorsque tu parles de toi, de tes produits. Mais il y a tout un volet qui doit être mis en place, c’est forcément dans la séduction.

Et la quatrième erreur, c’est vraiment choisir ses clients, choisir ceux qui valorisent ton travail dès le début.

Maxence : on doit avoir un avatar type…

Mike : un avatar, il faut faire attention…

Maxence : un client type

Mike : l’avatar, c’est comme si tu l’imagines. Non, il faut que tu parles à quelqu’un de vrai, à moins que toi qui étais déjà ce client. Il faut faire attention avec l’avatar parce que ce n’est pas tout le monde psychologiquement qui peut se mettre à la place du client.

Maxence : merci pour tous tes conseils. N’hésitez pas à les mettre en application dès demain, dès aujourd’hui pour faire une grosse différence.

Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube pour s’inscrire sur la liste d’attente de mon club privé Vivre de son site Internet. Cliquez sur le lien.

Si la vidéo vous a plu, cliquez sur le bouton « j’aime » juste en dessous. Et si vous vous dites, merci Maxence, mais il est où le lien, si vous êtes sur un Smartphone, vous avez soit le « i » comme info à droite de la vidéo ou encore dans la description YouTube juste en dessous.

Merci une nouvelle fois d’avoir suivi cette vidéo et à bientôt sur le blog, la chaîne YouTube ou ailleurs. Au plaisir.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *