Monétiser son site internet

Monétiser son site internet

Vous avez un site Internet, ou vous souhaitez en créer un ? C’est une excellente idée : cela vous permettra d’avoir une vitrine officielle sur le Web. Vous allez « exister en ligne », en quelque sorte ! 

Bien sûr, il existe d’autres possibilités, comme par exemple créer votre chaîne YouTube. Mais l’un n’empêche pas l’autre !

Dans cet article, nous allons voir ensemble concrètement comment monétiser votre site Internet.

Je vais passer en revue avec vous les différents types de sites, avec chaque fois un exemple concret de monétisation adapté. Car c’est la base : avant même de créer votre site, vous devez savoir à quoi il va servir pour votre entreprise, ou pour votre future entreprise.

Quel est son but, quelle est sa vocation ?

 Cas de figure numéro 1 : le site vitrine

Certaines entreprises ont par exemple un simple « site vitrine », qui leur permet de présenter leurs différentes prestations et leurs produits.

Elles en profitent pour expliquer aux internautes leur raison d’être et les valeurs qui les animent.

Si c’est votre objectif principal, vous mettrez aussi bien sûr à disposition de vos visiteurs une adresse email et un numéro de téléphone, voire peut-être un formulaire de contact.

C’est la version minimaliste du site Internet : on appelle ça aussi un site institutionnel !

Vous êtes plombier, vous avez un garage, vous êtes notaire ?

Votre objectif est tout simplement d’avoir une carte de visite en ligne ?

Alors, optez pour ce genre de site très simple, mais assez « psychorigide » !

La monétisation

Dans ce cas de figure, vous monétisez votre site de manière indirecte, grâce aux clients qu’il peut potentiellement vous apporter.

Mais clairement, votre but n’est pas de faire de l’argent avec le site Web proprement dit.

À moins d’accepter les publicités… Mais attention : cela peut vite donner un côté très « cheap » à votre joli site tout beau tout neuf !

Bien sûr, il y a des exceptions : par exemple, si vous créez un média en ligne. Dans ce cas, les publicités qui défilent sans cesse seront alors beaucoup mieux tolérées par vos visiteurs et vos lecteurs.

Je vais revenir sur le mode de financement lié à la pub en fin d’article.

Cas de figure numéro 2 : le site de e-commerce

Vous vendez des bijoux, des vêtements pour bébés, des montres, des T-shirts branchés, des voitures d’occasion ou même des vélos électriques ?

Optez pour un site de e-commerce !

Sa conception est certes un peu plus complexe, mais vous pourriez faire des affaires en or ! 

À lire
2 stratégies pour gagner du cash même avec les poches vides

Le commerce en ligne ne cesse de se développer et fait désormais partie intégrante du mode de consommation des gens, et ce phénomène s’est encore accru depuis l’épisode Covid et les confinements successifs !

De nombreux consommateurs qui achetaient auparavant de préférence en boutique ont aujourd’hui sauté le pas.

La monétisation

Même si vous avez déjà une boutique physique, un commerce en ligne vous permettra de décupler votre chiffre d’affaires.

Mais vous pouvez très bien éviter la lourdeur administrative et les coûts inhérents à la création d’un magasin physique en misant sur le modèle économique du e-commerce.

Un site de ce type vous coûtera bien sûr plus cher à créer qu’un simple site vitrine (surtout s’il est bien fait !), mais imaginez les économies que vous allez réaliser par rapport à une vraie boutique en dur, avec pignon sur rue !

C’est inestimable !

Vos futurs clients pourront en quelques clics choisir et comparer les produits que vous vendez.

Et ils passeront commande directement sur votre site. 

Rien ne vous empêche d’ailleurs de proposer un accompagnement téléphonique, selon le type de produits que vous vendez.

Aujourd’hui par exemple, certains fabricants de vélos électriques ne vendent plus que par l’intermédiaire de leur site de e-commerce : ils n’ont même plus de magasin !

Ils incluent parfois sur leur site une petite vidéo de présentation de leurs modèles « phares »… et vogue la galère !

Quant aux garagistes qui vendent des voitures d’occasion, ils doivent désormais faire face à une nouvelle concurrence : les sociétés qui proposent des véhicules uniquement sur Internet !

Grâce à des photos très détaillées et un descriptif précis, l’acheteur potentiel peut quasiment tout savoir sur la future bagnole de ses rêves.

Une fois qu’il a fait son choix, il peut même se la faire livrer à domicile, dans toute la France… Un peu comme avec Amazon !

Pas mal comme business model, non ?

Cas de figure numéro 2 bis : le dropshipping 

Vous connaissez le dropshipping ?

C’est une version simplifiée du e-commerce, puisque vous n’avez plus besoin d’avoir vos propres produits en stock.

Le dropshipping permet de vendre en « flux tendu », en quelque sorte. 

Imaginez ! Vous choisissez un fournisseur, selon le type de produits qui vous intéresse : qu’il s’agisse de vêtements, de bracelets et autres bijoux, de jouets pour chats ou encore de mugs à thé…

Le choix est vaste !

Vous demandez ensuite à votre fournisseur d’intégrer votre logo personnalisé sur la gamme de produits que vous souhaitez vendre.

La monétisation

Votre site de e-commerce présente votre gamme de produits, mais vous n’avez pas besoin de les créer ni même de les acheter à l’avance.

Chaque fois qu’un client passera commande, votre fournisseur en aura connaissance, tout comme vous !  Il préparera le colis, puis s’occupera directement de la livraison à votre client.

Aussi simple que ça - en tout cas en théorie !

Votre rôle est alors essentiellement celui d’un intermédiaire… Un peu comme dans le système traditionnel de l’import-export, mais en plus simple.

À lire
Comment vendre plus grâce aux webinars ?

Cas de figure numéro 3 : le coaching

Vous avez une expertise dans un certain domaine ?

Par exemple le développement personnel, la nutrition, la musculation, la musique, le golf, ou encore la maîtrise d’une langue étrangère…

La liste n’est pas exhaustive !

Vous pourriez alors très bien créer un site Web personnalisé qui présentera votre parcours, et les solutions que vous proposez dans une thématique précise.

N’hésitez pas à rédiger des articles pour donner aussi des conseils gratuits !

L’idée est de répondre à un problème, d’offrir une solution…

Vous pourriez très bien créer un blog, d’ailleurs : cela vous permettra d’ajouter des articles au fil des semaines, afin de susciter l’intérêt de votre audience, et aussi d’avoir une parfaite maîtrise du site.

Et bonne nouvelle : aujourd’hui, pas besoin d’être un expert en informatique pour gérer un blog !

La monétisation

Pourquoi ne pas proposer sur votre site une séance de coaching gratuite d’une demi-heure ?

Parallèlement, vous aurez aussi bien sûr une offre de coaching payant !

L’avantage du coaching, c’est que c’est un business model relativement simple à mettre en place.

Vous n’avez pas besoin de créer ou d’acheter des produits physiques !

Vous n’avez pas besoin non plus de créer une formation en ligne, ni même un site de e-commerce, plus complexes à mettre sur pied.

Vous pourrez théoriquement monétiser votre site assez rapidement.

Bien sûr, encore faut-il que vous ayez assez de visiteurs… Mais le problème reste le même, quel que soit le type de monétisation que vous choisissez !

Cas de figure numéro 4 : le marketing d’affiliation

Voilà le principe. Vous créez votre site sur une thématique donnée - choisissez de préférence un sujet qui vous intéresse, ou au moins que vous connaissez bien !

Vous pourriez alors tester des produits personnellement, donner votre avis et des informations intéressantes les concernant.

Quand l’un de ces produits vous plaît particulièrement, dites-le et mettez un lien sur votre site Internet, pour permettre à votre audience d’effectuer un achat directement.

La monétisation

Vous toucherez une commission à chaque vente ! C’est le principe même de l’affiliation.

Bien sûr, vous devez auparavant vous mettre d’accord avec le vendeur du produit.

Vous voulez connaître les deux principaux avantages de l’affiliation ? Les voici:

 1) Vous utilisez les produits des autres (une partie du travail en moins !)

 2) Elle concerne aussi bien des produits physiques que numériques

Par exemple, vous pouvez recommander des protéines en poudre ou des formations en ligne…

Cas de figure numéro 5 : créer une formation en ligne

Vous avez créé un site Web à propos de votre thématique préférée, et vous donnez de précieux conseils à votre audience.

Vous avez une expertise sur le sujet, et vous savez que cette compétence pourrait aider les gens à résoudre un problème.

Cela pourrait être par exemple mincir, se muscler avec des élastiques, jouer de la guitare, améliorer son swing de golf, ou encore apprendre l’italien en 6 mois… Super !

À lire
Screenflow et Camtasia - Avantages et inconvénients

Passez à l’étape suivante.

La monétisation

Pourquoi ne pas monétiser vos compétences en créant une formation en ligne ?

Le but est d'aider vos clients à solutionner un problème précis et à passer du point A au point B, le plus facilement et rapidement possible !

Votre client aura accès à ce produit numérique sous forme audio, vidéo, PDF, ou même les trois à la fois !

Voici le grand avantage de ce type de business model : votre prix de revient reste identique, que vous vendiez une seule formation, ou vingt…

Et vos revenus ne sont plus forcément liés au temps que vous allez passer à travailler, contrairement à ceux d’un plombier par exemple !

Cas de figure numéro 6 : la publicité

J’ai gardé pour la fin un business model adopté par de très nombreux sites Internet : c’est la publicité !

Il vous est déjà arrivé, je suppose, d’être envahi de pubs quand vous surfez sur un site Web ?

Eh oui : c’est bien de ça que je veux parler !

La monétisation

Vous pouvez par exemple gagner des revenus passifs avec Google AdSense : chaque fois qu’un internaute clique sur une bannière publicitaire qui défile sur votre joli site Internet, à vous le jackpot !

Enfin, le jackpot, c’est une façon de parler…  

Il faut quand même beaucoup de visibilité, beaucoup de pubs et beaucoup de clics pour vivre de ce business model !

Mais l’avantage, c’est que la procédure à suivre pour travailler avec Google n’est pas très compliquée.

Une solution plus complexe à mettre en place consiste à vendre vos propres espaces publicitaires sur votre site, un peu comme un journal vend des espaces pubs aux annonceurs.

Pour être crédible auprès de vos futurs annonceurs, vous devrez alors impérativement générer beaucoup de trafic, et pas mal de clics - car vous serez payé en fonction du nombre de clics sur les pubs.

Vous devrez aussi préparer un « kit médias », avec tous les tarifs que vous proposez et des infos sur la diffusion ciblée de votre site : son audience précise, son public cible, etc.

C’est donc beaucoup plus long et compliqué à mettre en place dans un premier temps.

Et n’oubliez pas que des pubs qui défilent à longueur de journée « polluent » le confort de lecture de l’internaute…

Voilà : à vous de choisir votre business model, si possible avant même de créer votre site.

maxence-rigottier-vivre-site-internet-portrait02-2021

Maxence Rigottier

Grâce à son expertise business et financière, Maxence Rigottier est devenu multimillionnaire internet. Chef d’entreprise depuis 11 ans, Maxence Rigottier est spécialiste du business en ligne. Il investit notamment en bourse sur les marchés américains, l'or, les cryptomonnaies et est investisseur immobilier possédant 6 biens à Tallinn en Estonie.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
sidebar-banniere-horizontal-expatriation-1
side-rp
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
side-acb-2
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar Bannière Vertical Club Privé Business
campagnes-vertical
sidebar-banniere-vertical-formation-expatriation-1
Sidebar Bannière Vertical Club Privé Revenus Passifs
Sidebar Bannière Vertical Club Quanti Trading
immobilier-vertical
Sidebar Bannière Vertical Accompagnement Coaching Business
Sidebar Bannière Vertical Séminaire Business Internet en Or 3.0
Sidebar Bannière Vertical Mastermind
Sidebar Banniere Vertical Mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGEROR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest