Interview MAMIE RIGOTTIER – 94 ANS - La FERME (1925 –…)

Interview MAMIE RIGOTTIER – 94 ANS - La FERME (1925 –…)

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, je vais faire une interview un petit peu spéciale, je vais interviewer ma mamie, elle a 94 ans, donc ça va être intéressant. On va voir aussi s’il y a des infos croustillantes qui vont ressortir de cette interview. Si tu as encore ta mamie ou alors même des membres de ta famille, je t’invite à les interviewer ou à faire des photos ou des petits reportages vidéo, cela te permettra d’avoir des souvenirs dans le futur, dans quelques années, ça serait intéressant de réécouter tout cela. Let’s go, c’est parti, on y va.

Donc je te poserais quelques questions, tu regardes la caméra de temps en temps, puis tu me regardes de temps en temps.

Oui, mais est-ce que je pourrais te répondre ? Si je ne peux pas te répondre ?

Ce n’est pas grave.

Ça ne fait rien ?

Non, ça ne fait rien. Tu dis : « je ne sais pas ». Tu vas savoir, je pense.

Et puis si je ne sais rien.

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Elle est un petit peu spéciale, je suis avec ma mamie, ma grand-mère Régine RIGOTTIER. On va lui poser quelques questions, notamment qu’est-ce que l’on fait au quotidien lorsqu’on est en retraite. Tu es née le 24 septembre 1925, donc ça fait un petit moment. Alors, je vais te laisser rapidement nous évoquer qu’est-ce que tu faisais dans ta vie, avant la retraite. Et aujourd’hui, quelle est ta journée type ? Salut, Régine, n’aie pas peur par rapport à la caméra. Qu’est-ce que tu faisais quand tu étais un petit peu plus jeune ?

Agricultrice par contrainte

Qu’est-ce que je faisais ? J’étais agricultrice.

Agricultrice. Tu aimais bien ? C’est par choix ou c’est par contrainte ?

C’est plutôt par contrainte.

Qu’est-ce que tu aurais aimé faire comme métier ?

Je ne sais pas.

Tu étais contente quand même d’être agricultrice ?

J’aurais préféré faire un autre métier.

C’était trop dur ?

Oui.

Le travail à la ferme…

C’était trop dur.

Tes parents, ils étaient agriculteurs aussi ?

Oui.

Donc pour reconstituer : tes parents agriculteurs, tes grands-parents, peut-être agriculteurs aussi ?

Oui. On est tous agriculteurs.

Grands-parents agriculteurs, parents agriculteurs, agriculteur. Ton fils, qui est mon père, a été agriculteur et a travaillé dans les vignes. Et moi, maintenant je suis sur internet, on y reviendra juste après. Alors, tu as été agricultrice, aujourd’hui tu es à la retraite, qu’est-ce que tu fais au quotidien ? Tu as 94 ans, qu’est-ce qu’on fait ? C’est quoi la journée type de Régine RIGOTTIER ?

Je vais dans mon jardin.

Tu te lèves à quelle heure à peu près ? Est-ce que tu te lèves à 5 h du matin, à midi ?

Non, je me lève à 8 h.

8 h à peu près, pareil tous les jours ?

8 h, oui, à peu près.

Tu as un réveil ou pas du tout ?

À lire également :  Comment être MILLIONNAIRE SANS INTÉGRER de GROUPE MASTERMIND ?

Oh ! bah je me réveille toujours à la même heure.

Toujours à la même heure, 8 h. Tu prends un petit-déjeuner ?

Oui.

Petit-déjeuner. Et le matin, tu fais quoi ? Tu nettoies la maison ?

Je fais un peu de ménage.

Et la cuisine ?

Oui, la cuisine.

Et le midi tu manges quelque chose ou pas du tout ?

Ah ! bah je mange à midi.

Est-ce qu’on boit une bonne bouteille, du vin ? Parce que dans le temps on buvait du vin, est-ce qu’on en boit toujours ?

Oh, bah non, je bois de l’eau minérale, de La Salvetat, je bois de La Salvetat.

Et l’après-midi, donc l’été, le potager, le jardin ?

Oui

Qu’est-ce que tu plantes comme légume ?

Oh, bah comme légume, j’ai des salades, des haricots verts, les tomates, choux, ouais.

Et tu disais…

Poireaux aussi.

Et des fruits ? Fraises, framboises, prunes… ?

Des pêches. J’ai des pêches.

30 minutes de marche par jour

Est-ce que tu marches encore ? Et si oui, combien de temps à peu près ?

Si je marche ? Je fais tous les jours une petite marche.

De combien de temps ? 30 minutes, une heure ?

30 minutes environ.

Avec une canne ou sans canne ?

Avec une canne.

C’est parce que tu en as besoin ou c’est au cas où que tu penses tomber ?

Oh, j’en ai besoin.

Quand tu marches tu en as besoin, si tu n’as pas de canne tu n’arriverais pas à marcher 30 minutes ?

Non.

Et les escaliers ? Parce que, où habite ma mamie, il y a des escaliers. Ça, ça ne te perturbe pas de les monter et les descendre les escaliers à la maison ?

Non, ça va. Mais je me tiens après la rampe.

Et le soir, je sais que tu es un grand fan de « Plus Belle la vie », qu’est-ce que tu aimes dans « Plus Belle la vie » ?

Oh bah, je ne sais pas. Je ne sais pas qu’est-ce que j’aime !

Qu’est-ce que tu regardes à la télé le soir ?

Je regarde… oh, un peu de tout.

Tu changes de chaîne ?

Oui, je change de chaîne, oui.

Également, à quoi on pense quand on a 94 ans ?

À quoi on pense ? C’est difficile à dire.

Est-ce que tu as des objectifs ? Je ne sais pas, tu te dis : bah, tiens, je vais faire ça en 2020.

Oh, bah non. Je ne sais pas.

Tu penses juste à la journée du jour ?

Oui. Un peu du jour, un peu pour le lendemain aussi.

Envies et regrets

La journée du jour et le lendemain. Est-ce que tu as des regrets ? Si tu pouvais remonter 50 ans en arrière, 60 ans en arrière, est-ce que tu as des regrets ou des choses que tu aimerais faire ?

Oh ! Ah bah, tu as de drôles de questions.

Est-ce que tu aurais aimé voyager ?

Ah, bah oui. Oui, ça, j’aurais aimé voyager.

À lire également :  Contribuez-vous à 1 ASSOCIATION ou à 1 FONDATION ?

Voyager plus ?

Oui. Mais maintenant c’est fini.

Est-ce que tu es déjà sortie de France ou tu es restée qu’en France ?

Oh, bah non, je ne suis pas sortie. Je suis restée en France.

Tu n’es jamais allée dans un autre pays ? L’Italie, la Belgique…

Non.

France, d’accord. Par contre, tu es déjà allée dans le sud de la France, Paris, la Bretagne ?

Ah, bah, à Paris, oui je suis allée à Paris.

Paris, le sud de la France et la Bretagne tu es déjà allée ?

Non.

Dans le Sud, si tu étais allée, je m’en souviens.

Où ?

À Cannes, il y a 20 ans peut-être, avec le Pascal et la Marité.

Je ne m’en rappelle pas.

Une question que je me pose moi, comme j’ai 30 ans : est-ce que tu as des souvenirs lorsque tu avais 20 ans ?

Oh, bah oui.

Est-ce que tu avais des souvenirs quand tu avais par exemple… tu étais adolescente, 15 ans, est-ce que tu as encore des souvenirs qui te viennent en tête ?

Bah oui, je me rappelle quand j’étais chez mes parents.

Et quand tu étais à l’école, tu t’en souviens ?

Oui, je m’en souviens.

Tu as même des souvenirs quand tu avais 10 ans par exemple ?

Oh, ces questions. Quand j’avais 10 ans ? Oui, quand même, oui, j’ai quelques souvenirs d’enfance.

Est-ce que tu sais ce que je fais dans la vie ?

Je ne sais pas bien, vaguement.

Je travaille sur internet, j’ai différentes sociétés sur internet. Ça te paraît abstrait peut-être, non ?

Ouais. Je ne connais pas bien.

J’imagine. Si on te dit « millionnaire », qu’est-ce qui te vient en tête ? Millionnaire, je suis millionnaire internet. Tu sais ce que ça veut dire millionnaire internet ?

Non. Je sais ce que veut dire millionnaire, mais internet je ne sais pas. Je ne sais pas internet.

Millionnaire, c’est un million d’euros de patrimoine. Et internet, je l’ai effectué sur internet.

Ah oui. Un million d’euros par semaine ?

Patrimoine. Pas encore par semaine, ça arrivera. Ça arrivera un jour peut-être, en tout cas, ça sera un des objectifs. Est-ce que tu as déjà utilisé ce type de téléphone ?

Non.

Jamais ? Et ça t’a déjà intéressé ? Jamais ?

Non.

Pour quelle raison ?

Parce que je n’aime pas téléphoner, je n’entends pas. J’ai mon téléphone, mais j’entends mal, alors je…

Est-ce que tu t’es déjà connectée à un ordinateur ?

Non.

Et c’est quelque chose que tu aurais aimé ou pas du tout ?

Non.

Jamais ?

Non.

Si je te dis YouTube, Facebook, Instagram, Google.

C’est l’ordinateur ?

C’est des plateformes d’un ordinateur, c’est compliqué à expliquer comme ça, mais c’est des plateformes de réseaux sociaux sur internet. Un ordinateur, ça va être ce qu’on appelle un PC. Donc il y a pas mal de marques. Ou Apple, est-ce que tu connais Apple ?

Ah bah non, j’ai mon journal, mais je ne connais pas.

À lire également :  Comment VIVRE comme un ROI avec 1000 euros par mois grâce à INTERNET en ASIE ?

Très bonne la table, bien rebondie. Tu es abonnée depuis quand au Journal de Saône-et-Loire ?

Au journal, que je suis abonnée ?

Depuis que tu es à Châtel-Moron, depuis que tu es là ?

Oui, depuis, il y a longtemps.

Donc depuis 1956 ?

Oh oui.

D’accord. Et qu’est-ce que tu aimes bien dans le journal par exemple ? Qu’est-ce que tu lis de beau ?

Oh, ce n’est pas bien beau, je regarde les avis de décès en premier.

Pour quelle raison tu regardes les avis de décès ?

Je ne sais pas, j’ai l’habitude comme ça.

Et ça ne te met pas le bourdon pour la journée ?

Oh non. Après je lis le journal, je regarde avant tout quoi.

Ouais, d’accord, je comprends. Et quels conseils tu donnerais aux jeunes ?

Alors là.

Si tu devais donner un conseil à Régine qui avait 30 ans, Régine RIGOTTIER en 1955.

Il y a trop longtemps.

Tu lui donnerais quoi comme conseil ?

Je ne peux pas dire, je ne sais pas.

Non, tu n’as pas d’idée ?

Non.

Pour finir sur une dernière question : qu’est-ce que tu aimes dans les animaux ? Alors, on a pu voir un chien, qu’est-ce que tu aimes par exemple avec ce chien, avec Jessie ?

Avec le chien ?

Avec le chien, qu’est-ce que tu aimes bien du chien ? Ça te tient compagnie, que c’est doux ?

Ça me tient compagnie. Viens vite, viens-là, viens.

Et est-ce que tu aimerais être dans une maison de retraite ?

Ah non ! Non.

Pour quelle raison ?

Non, j’aime mieux être chez moi.

Mais tu ne t’ennuies pas, du coup, toute seule ?

Non.

Et le fait qu’il ne passe pas grand monde dans le village. L’hiver ce n’est pas trop dur ?

Je marche tous les jours.

Même l’hiver ?

Oui, même l’hiver.

Donc tous les jours, sept jours sur sept, été, hiver, automne, printemps, tout le temps, sept jours sur sept ?

Oui.

Excellent. Est-ce que tu as un mot de la fin à donner ?

Je ne sais pas.

Qu’est-ce qui te vient comme ça en tête ?

Je n’en sais rien. Il ne me vient rien en tête.

C’est bien, c’est excellent.

Je suis trop vieille.

Tu dis souvent « je suis trop vieille », mais est-ce que tu le disais déjà il y a 30 ans ?

Oh, bah non. Il y a 30 ans, je n’étais pas vieille.

À partir de quel âge – ça va être intéressant – à partir de quel âge tu trouves qu’on est jeune, et à partir de quel âge tu penses qu’on est vieux ?

C’est assez difficile à dire. On est vieux à partir de 80 ans.

Et on est jeune jusqu’à quel âge ?

Je ne sais pas.

60 ?

Oh, bah non, jusqu’à 30-40 ans, 30 ou 40.

Et de 40 à 80, du coup, on est moins jeune ?

Oui.

OK, écoute, merci par rapport à ton feed-back.

Rejoignez les entrepreneurs à succès !

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-par-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Sidebar-banniere-horizontal-consulting

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Sidebar-banniere-vertical-v2-consulting
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-revenus-passifs-03

BOURSE - PARIS SPORTIFS

IMMOBILIER - INVESTIR DANS L'OR

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest

Share This