Xolali ZIGAH

Comment VIVRE pendant 30 JOURS avec des BITCOINS ?

Transcription – Comment vivre pendant 30 jours avec des Bitcoin Xolali ZIGAH

Maxence : Comment vivre 30 jours avec des bitcoins ? C’est ce qu’on va voir en détails dans cette vidéo. Je suis actuellement avec Xolali ZIGAH que j’ai déjà interviewé dans d’autres vidéos sur le bitcoin, sur quel type de plateforme choisir, comment il a transformé 8 000 € à 50 000 € à travers le bitcoin en l’espace de dix huit mois seulement. Plein d’autres sujets vis-à-vis de cette thématique. Juste avant, cliquez sur le bouton s’abonner pour rejoindre plusieurs dizaines de milliers d’abonnés et d’entrepreneurs à la chaîne YouTube.

Alors, je voudrais que tu nous expliques un petit peu ce feedback. Alors quand on dit vivre, toi c’était 100% des achats en lignes, mais voilà, quels sont les sites qui acceptent de plus en plus le bitcoin. Est-ce qu’il y a des frais pour acheter en ligne ? Est-ce que c’est facile ? Est-ce qu’il y a une carte bancaire ou un ID spécifique à avoir ? Quel est un petit peu cette tendance ? Parce qu’il y a de plus en plus de personnes, même de sujet sur YouTube, vis-à-vis de vivre vis-à-vis des Bitcoins et souvent, il y a pas mal de questions qu’ils se disent : « ouais, mais moi si demain je veux acheter soit du pain à une boulangerie ou quelque chose comme ça, comment je fais avec mes fameux Bitcoins, mes fameux ethereum, Litecoin ou encore que sais-je ?

Donc, je te laisse rapidement te représenter brièvement et nous expliquer un petit peu toutes ces tendances vis-à-vis des bitcoins et des crypto-monnaies.

Xolali : Donc, ok ! Moi je suis Xolali ZIGAH. Bloggeur et investisseur dans le domaine des crypto-monnaies depuis 2014. Mon histoire, c’est que j’avais voulu investir en 2011 parce que j’avais trouvé ce domaine et un fort potentiel dedans quand ça coûtait à peu près 2 €, un bitcoin, je ne l’ai pas fait. J’étais dégouté quand j’ai vu le cours exploser, mais étant donné que j’ai trouvé que c’était un domaine hyper-intéressant avec un fort potentiel, je suis rentré 100% dedans en 2014-2015 jusqu’à investir plus de 8 000 € aux alentours d’un cours qui était entre 290 et 350 €. Donc, l’objectif c’était de voir ce qui allait se passer au bout d’un an deux ans et aujourd’hui à l’heure où on fait cette vidéo, le cours du bitcoin est à 3 900 €. Donc, je vous laisse faire le calcul, si vous voulez, avec votre calculatrice. Et donc, c’est une monnaie, un investissement qui était très rentable pour moi.

Maxence : Alors du coup, comme tu as des dizaines de milliers d’euros que tu as investis vis-à-vis de cette monnaie, que tu t’y intéresses déjà depuis de nombreuses années, voilà, quelle est la tendance vis-à-vis de ces achats en ligne ou même de vivre du bitcoin ? Je sais qu’à Paris, il y a une maison, je crois que c’est la maison du bitcoin justement où on peut faire énormément de choses. Dis-nous tout en quelque sorte sur cette thématique et puis surtout explique-nous ce retour d’expériences par rapport à tes achats en ligne et tout ce qui va avec pour des gens qui se disent : moi j’ai peut-être mis toutes mes économies ou que sais-je dans cette monnaie pour pouvoir vivre comme si j’avais des euros ». Expliques-nous tout.

Xolali : Ok, donc, je pense qu’on va le faire peut-être en trois points. Le premier, ça sera l’évolution.

Maxence : Ok !

Xolali : Par rapport à ce dont tu parles. Le deuxième ça sera les sites qui acceptent de plus en plus et le troisième ça sera mon expérience personnelle par rapport à ce que j’ai voulu faire durant 30 jours.

Maxence : Ok !

Xolali : Voilà ! Donc, le premier point par rapport à l’évolution. Il faut savoir qu’au tout début, il y avait vraiment très peu de sites qui acceptaient les bitcoins. C’était un peu vraiment marginal. Au fur et à mesure du temps, on s’est aperçu que c’était vraiment très pratique pour faire des achats à l’international, pour faire des achats sur des sites qui sont souvent très peu disponibles pour certains pays et grâce aux bitcoins, ils arrivaient facilement en fait à acheter. C’était aussi très pratique pour les personnes qui n’avaient pas accès aux banques. Parce qu’il y a des pays comme l’Inde où il y a plus de la moitié des habitants qui n’ont pas forcément accès à un compte en banque ou une carte bancaire pour aller sur internet. Mais ils ont tous des téléphones portables. Et on s’est aperçu qu’ils pouvaient acheter aussi des choses à l’étranger avec. Et donc, petit à petit, on va dire en 2012-2013, ça commençait à avoir des prémices et c’est vraiment en 2014-2015 qu’on s’est dit qu’on pouvait faire développer ça sur des sites internet et même des marchands physiques. Et donc, ça a pris petit à petit de l’ampleur. Et aujourd’hui par exemple en France, il y a deux ans, enfin en 2015, quand moi je regardais, il y avait, on va dire peut-être quelques, une vingtaine de commerçants, de sites qui acceptaient. Aujourd’hui, on a plus de cent en à peine deux ans, de sites ou de boutiques même physiques qui acceptent les bitcoins. Donc c’est vraiment quelque chose qui évolue de manière croissante et si on compare avec d’autres pays, par exemple, les Etats-Unis, alors là c’est encore pire. Le Japon, n’en parlons pas parce qu’eux ils ont carrément officialisé le bitcoin comme étant une vraie monnaie.

Maxence : Donc ça c’est top !

Xolali : Voilà ! C’est-à-dire que le carrefour japonais accepte les bitcoins dans les restos, ils acceptent. L’Australie également a officialisé. Et c’est une des raisons qui porte à croire, à penser qu’on va vraiment aller vers une acceptation pas forcément globale totale, mais vraiment en tant que monnaie et moyen de paiement alternatif. Et ça, c’est vraiment un point très intéressant ce premier point que je voulais partager.

Maxence : Ok ! Alors, maintenant est-ce que tu peux revenir sur ces sites de plus en plus nombreux à accepter les bitcoins, ce qui est très très très pratique pour les utiliser et surtout pour pouvoir payer naturellement comme si vous achetiez avec vos euros.

Xolali : Voilà ! Donc, à la base, étant donné que le bitcoin, on peut dire que c’est un peu une monnaie de geek. Les premiers sites c’étaient forcément des sites informatiques. Donc, c’était les sites pour acheter des outils informatiques que ce soit des cartes mères, on pouvait acheter des petits ordinateurs, des tablettes, des petites choses comme ça, tout ce qui touchait un peu à la technique. Mais étant donné qu’on a vu que ça avait un fort potentiel, on s’est dit : pourquoi pas étendre ça à d’autres sujets, d’autres thématiques ? Dès lors, on est venu à avoir des boutiques e-commerces où on peut acheter des vêtements que ce soit des casquettes, des t-shirts, des pantalons ou des choses comme ça. Et on peut acheter également des bijoux. Ça c’est très prisé, les sites où on peut acheter des bijoux, même en France, il y en a vraiment pas mal où on peut acheter des bijoux que ce soit fait mains à des bijoux artisanaux ou des choses comme ça. Et ça a continué et on est arrivé à certains sites où on peut acheter des billets d’avion. On peut acheter des billets de bus à un site français d’ailleurs.

Maxence : Ouais quels sont les noms des sites par rapport aux billets d’avions ou aux billets de bus ?

Xolali : Billets d’avion, je ne me rappelle plus le site, mais là ce n’est pas français. C’était…, il me semble que c’était autrichien. Mais il y a un site qui s’appelle Easyline, c’est une entreprise qui permet de voyager à bas coûts et qui accepte les bitcoins. Il y a la Maison du bitcoin comme on en a parlé qui est la maison-mère en France où on peut acheter des bitcoins avec du cash ou avec des cartes bancaires. Acheter des moyens de sécuriser également ses bitcoins.

Maxence : D’accord !

Xolali : Là, eux ils acceptent bien entendu les bitcoins. Il y a en France dans un quartier qui n’est pas loin d’où on se trouve à Paris qui est un quartier d’Etienne Marcel, où là on a carrément une galerie complète qui s’appelle le passage du Grand-Cerf où là, tous les magasins acceptent 100% les bitcoins. Donc, que ce soit restaurant, donc, il y a un restaurant qui accepte, les boutiques pour acheter des vêtements, des bijoux et toutes ces choses-là. Donc, ça c’est vraiment les endroits, là on est dans des endroits physiques, on n’est même plus en ligne où on peut utiliser ces bitcoins. Après, pour les sites, il y en a vraiment beaucoup. On peut acheter même de l’or avec des bitcoins sur un site qui s’appelle Ccopera.com. On peut acheter des choses sur un site qui s’appelle Showroomprivé.

Maxence : Ok ! Showroomprivé notez bien.

Xolali : Voilà, ça c’est un des plus gros sites maintenant qui acceptent les bitcoins. Et il y en a d’autres. Il y a même des personnes physiques qui font des prestations médicales en bitcoins. J’avais vu qu’il y a une personne qui est à Courbevoie qui est ostéopathe qui accepte les bitcoins comme moyen de paiement. Donc, même pour les services, pour les cours, pour certains abonnements sportifs et on a vraiment une variété de thématiques où on peut utiliser les bitcoins. Et ça, c’est vraiment un très bon point qui montre que ça se développe vraiment bien.

Maxence : Oui et encore aujourd’hui, il y avait une rumeur que j’ai vue récemment par rapport à Amazon qui vont peut-être accepter. Petit à petit, vous avez de plus en plus voilà, de gros acteurs ou de grosses plateformes qui vont accepter. Et c’est ça aussi qui va faire augmenter le cours du bitcoin au cours des prochaines années. Parce qu’il suffit qu’un gros se lance, typiquement Amazon et ensuite Facebook, Google ou que sais-je et là, ça va totalement enflammer le cours du bitcoin par la suite.

Xolali : Exactement, et c’est un peu le but. Au début, on est tout petit, on se dit on n’est que entre nous et ensuite, ça se développe, des gros acceptent de plus en plus depuis en plus et on là on va vers une acceptation qui est comme j’ai dit pas globale, mais qui est vraiment bien présente. Et ça, c’est très bon pour les cours. Je peux te faire rêver un petit peu ?

Maxence : Absolument ! Dis-nous tout !

Xolali : Et il faut savoir que si on calcule dans le monde, toutes les transactions financières se font avec plein de monnaies différentes : euros, yen, dollars. On a calculé que si 1% des transactions se faisaient avec les bitcoins, c’est-à-dire 99% …

Maxence : On reste comme le monde actuel en ce moment.

Xolali : Si un seul pourcent se fait avec des bitcoins, il faudrait que le cours affiché soit de 100 000 $.

Maxence : 1% = 100 000 $. Donc, c’est qui va à mon avis avoir lieu. Pour quelle raison ? Parce qu’un gros ou deux trois gros à l’accepte et là, il y aura le 1% qui se réalisera.

Xolali : Ouais, surtout que le marché, on dit qu’il est gros meilleur. Il est vraiment minime par rapport à d’autres marchés comme celui l’or et là on est vraiment vraiment au début. On voit déjà que le cours il est passé en l’espace de deux ans de 500 € à 3 900 €. Donc, là, on s’imagine que si ça se développe encore plus, on va aller toucher les étoiles quoi.

Maxence : Et je crois que tu nous avais donné un autre chiffre. Si c’est quoi 2 ou 3 % c’est 500 000 dollars le cours du bitcoin ? Il n’y avait pas une deuxième statistique ?

Xolali : Ah non, la stat, c’était par rapport …

Maxence : Donc 1% des transactions mondiales, le cours du bitcoin sera au minimum de 100 000 $, mais je crois qu’une deuxième stat vis-à-vis du cours à 500 000, c’est peut-être 2, 3% ; 4% ou 10%.

Xolali : En fait ces 500 000 au final si on fait les maths, ça serait 5%.

Maxence : Ouais là ça ferait 5%.

Xolali : Moi la stat que j’avais parlé c’était par rapport à la France et au fait que le cours était plafonné à un nombre de 21 millions et qu’en France on n’était que 60 millions. Ce qui signifie que chaque français peut avoir 0,25 bitcoins tu vois ?

Maxence : Ouais, 0,33 bitcoins.

Xolali : Ouais, 0,33 et quand on fait le calcul, on s’aperçoit que si chaque français veut en avoir un, il faut que le cours s’affiche à 10 000, à peu près 10 800 €.

Maxence : D’accord !

Xolali : Et sachant qu’en France, on est 60 millions, aux Etats-Unis 300 millions, en Inde un milliard et en Chine plus d’un milliard 400 millions. On se dit si ça continue, les 3 000 qu’on voit aujourd’hui et où tout le monde dit : ah, c’est énorme, ça coûte 3 000 € un bitcoin, on s’apercevra que ce sera rien. Ça va juste décaler en fait la virgule quoi.

Maxence : Ouais c’est assez marrant parce que, que ça soit en objection qu’on lit ou qu’on entend. On se dit : oui, mais je ne peux plus acheter de bitcoins parce que ça vaut 3 000 ou 4 000. Bah, la réponse elle est absurde en quelque sorte. Bien sûr que oui tu peux encore acheter du bitcoin pourquoi ? Parce que vous allez avoir une fraction. Soit, voilà 0,25 bitcoin soit 0,10 bitcoin en fonction du cours au moment où vous allez acheter, mais quand le cours sera à 100 000$, évidemment qu’on pourra toujours acheter des bitcoins, mais ça sera des petites fractions. C’est ça qu’il faut avoir toujours à l’esprit.

Xolali : Exact, ça sera des mini-bitcoins. Ils ont même prévu ensuite des bits si on divise par un million et à la fin fin fin, le max, si on divise par 100 millions, je veux dire là on atteint ce qu’on appelle le Satoshi. Donc c’est un petit clin d’œil au créateur du bitcoin. Il a dit que si ça devient énorme énorme, bah on attendra l’unité qui s’appelle le Satoshi. Ça c’est vraiment, c’est l’idéal on va dire pour les personnes qui s’imaginent un cours énorme. Et l’acceptation mondiale au final de la monnaie.

Maxence : Ok ! Alors vis-à-vis voilà des achats en ligne. Est-ce qu’il y a des frais, est-ce que c’est comme une carte bancaire et au final, on paye en ligne, mais il n’y a pas de frais ? Quelle est la tendance ? Qu’est-ce que tu as pu voir ou est-ce que ça dépend de tel ou tel site ?

Xolali : En fait sur les achats en ligne, il n’y a pas vraiment de frais puisqu’ils se mettent à jour sur un cours existant et eux même en fait se font la marge à l’avance. Ça veut dire comme on avait dit dans une autre vidéo, parfois on voit le cours, on va dire 3 900 et dans un autre 3910. Donc eux ils vont dans le cours qu’ils vont mettre, on va dire …

Maxence : Ah ouais, ils se prennent le petit pourcentage, la petite marge entre le cours réel et le cours qu’ils affichent sur leur site.

Xolali : Voilà, donc, ce n’est pas comme si nous on achète et qu’on voit 5% de frais. Mais on achète comme s’il n’y avait pas de frais, mais eux-mêmes derrière, ils vont prendre pour faire vivre leur site un petit pourcentage. Mais ce que j’ai remarqué, c’est que souvent, ils font des réductions de 10, 15% pour les personnes qui utilisent le bitcoin. Ça c’est vraiment une bonne chose pour inciter les gens à rentrer justement dans ce domaine.

Maxence : Ok ! Pour en revenir par rapport à la petite marge que se fait tel ou tel site, c’est un petit peu voilà, demain, vous allez à la banque, vous voulez échanger vos euros contre des dollars US. Pareil, la banque va vous dire il n’y a pas de frais ou il y en aura peut-être des frais, mais dans la majorité des cas, il n’y a pas de frais, mais si le taux il est à 1,10, vous allez avoir un taux à 1,07. Donc, le frais va se faire en avance par rapport au taux de change.

Xolali : Exactement !

Maxence : Donc voilà, on a vu déjà les deux premiers points. Alors, je te laisse nous expliquer en détails le troisième point que tu voulais évoquer dans la vidéo.

Xolali : Alors le troisième point donc c’est par rapport à mon expérience. Donc, j’ai voulu voir si on pouvait chaque jour faire des achats du quotidien ou manger ou faire des choses avec le bitcoin et faire un peu le bilan pour me dire : est-ce que dans un futur, ce sera vraiment possible de vivre facilement avec des bitcoins ?

De ce fait, j’avais décidé de faire chaque jour une transaction concernant le bitcoin que je filmais via d’ailleurs des live Facebook et je me suis aperçu qu’il y avait quand même pas mal de sites et pas mal de possibilités d’acheter des choses avec des bitcoins. Donc, au tout début, j’avais commencé, j’avais acheté un casque de réalité virtuelle parce que j’ai toujours voulu voir ce que ça donnait. J’ai trouvé un site qui me permettait d’en acheter. J’avais besoin d’une carte SD, bah, j’ai acheté via les bitcoins.

Maxence : Ok !

Xolali : Ensuite, j’ai voulu acheter à manger. C’est-à-dire, manger avec des bitcoins. Donc, là, j’ai trouvé…

Maxence : Comme si on dit : « ce soir, on se commande un petit japonais ! »

Xolali : Voilà ! Et donc, il y a un site qui permet déjà de faire des livraisons. Ce site s’appelle en fait c’est Pizza.fr qui permet de …

Maxence : Pizza.fr on peut payer via bitcoin ? Ok ! Top !

Xolali : Voilà ! Donc, il y a aura Mastercard, Visa et à un moment donné, il y aura un petit logo bitcoin qui permet de faire des commandes en ligne de livraisons grâce aux bitcoins. Donc, ça, j’ai trouvé ça vraiment très intéressant. Et même en physique, quand je suis allé dans le quartier dont je t’ai parlé précédemment, où là, j’ai déjeuné tranquillement et à la fin, on m’a demandé : « vous pouvez payer avec des bitcoins ». J’ai juste sorti mon téléphone, ça s’est fait en quelques fractions de secondes et puis c’était réglé. Et ça, j’ai trouvé assez intéressant, parce que ça projette peut-être dans un futur où on pourra faire des déjeuners simplement avec des monnaies …

Maxence : Ouais juste où on scanne l’ID du compte et boom, ça crédite ou ça débit en l’occurrence, comme c’est un achat, ça débite de ton compte dans la foulée.

Xolali : Voilà ! J’ai acheté également à la Maison du bitcoin la clé pour sécuriser des bitcoins.

Maxence : Donc, la clé Ledger ou la clé Tresor ?

Xolali : La clé Ledger ouais. Voilà ! A un moment donné, en fait, on était, il me semble, la Saint valentin. Et j’ai regardé si on pouvait acheter des fleurs avec des bitcoins. Et en effet, dans le 13e arrondissement de Paris, on peut acheter des fleurs avec des bitcoins. Donc, toutes les personnes qui se disent, ce n’est vraiment réservé qu’à certaines tranches, certaines catégories d’achats, en fait c’est vraiment tout maintenant.

Maxence : Aujourd’hui, on peut un petit peu tout trouver à partir du moment où on fait quelques recherches sur le sujet.

Xolali : Voilà, exactement et ça j’ai vraiment trouvé ça intéressant. Il y a quoi d’autres ? Après, c’est les transactions. Transactions entre différentes personnes. Par exemple, j’ai un frère qui est au Canada qui voulait avoir rapidement de l’argent à moindre frais, je lui ai transféré ça directement et c’était automatique.

Maxence : Alors de quel compte à quel compte tu as fait le virement par rapport à ton frère qui habite au Canada.

Xolali : Ben, là, c’était mon compte Coinbase qui était sur son compte Kraken.

Maxence : Donc, ça s’est fait en cinq minutes et en frais 0 ou une bricole ?

Xolali : Les frais étaient vraiment très faibles. Après, j’ai fait le Kraken à Kraken, voilà, c’est encore.

Maxence : Donc, là c’est quasiment gratuit !

Xolali : Voilà, c’est quasiment gratuit et ce qui est vraiment cool c’est qu’au départ, j’ai voulu faire ça avec les banques classiques. J’ai vu frais fixe, on était presque à 40 € en fixe et après il y avait les frais de taux de change. Là, je me suis dis, mais attend, mais ils se prennent des marges énormes juste pour aller traverser l’Atlantique. Et en plus, le temps de traitement, c’était au moins quatre ou cinq jours ouvrés quoi. Alors que là, j’ai fait le transfert en quelques minutes un samedi ou un dimanche. Et ça ce n’est vraiment pas possible qu’on a une banque classique de faire aussi rapidement. Bien qu’on ait créé maintenant tout ce qui est Transferwise, Revolut et tout. Mais dans les vraies banques classiques, on ne peut pas virer dans un autre pays, dans une autre banque facilement de l’argent comme ça. Ça c’est vraiment un point très important qui amène à développer justement ce domaine de crypto-monnaie et du bitcoin.

Maxence : Ouais, ça rejoint un petit peu aussi les banques du futur où j’avais déjà expliqué dans d’autres vidéos ou voilà Bunq, Transferwise, Revolut ou en instantané, si vous avez aussi un compte sur cette banque, vous avez l’argent et c’est assez pratique. Il n’y a pas besoin, on n’est plus à l’époque du siècle dernier où appeler la banque, ajoutez-moi tel bénéficiaire, rappelez-moi pour être sûr que ça soit bon. Là au moins, c’est rapide, efficace et excellent.

Xolali : Voilà, donc, voilà ! Donc au final, le bilan de ces 30 jours, c’était qu’on peut en fait vivre avec des Bitcoins, ce sera plus difficile de vivre du matin au soir avec parce qu’il faut …

Maxence : Ouais, acheter son café, acheter son croissant, acheter ses achats du quotidien. Ils ne sont pas encore totalement dans les mœurs même si certains y arrivent. On a déjà vu, on a des connaissances qui arrivent, mais ce n’est pas encore suffisamment développé pour le faire.

Xolali : Voilà ! Mais le but, c’est qu’on justement fasse ce genre de vidéo qu’on montre un peu aux gens que ça se développe, qu’on peut faire beaucoup de choses avec pour que ça emmène justement à encore plus de boutiques, de restaurants, de magasins et de sites pour pouvoir effectuer des achats en bitcoin et à terme pouvoir vivre en bitcoin comme on vit en euros.

Maxence : Ok ! Ben, excellent ! Alors donc, si vous regardez cette vidéo, vous vous dites : merci Xolali ou merci Maxence ! Si vous l’appréciez, cliquez sur le bouton like juste en dessous, ça nous permettra un petit peu d’avoir votre feedback.

Si vous avez des retours d’expériences et que vous avez déjà essayé de vivre sept jours, dix jours ou plus donc à travers le bitcoin, dites-le nous dans la fenêtre de questions juste dans les commentaires, ça nous permettra un petit peu d’avoir votre feedback.

Si vous habitez à Paris, je pense que ça va être un petit peu plus simple. Mais si vous êtes dans la province ou la campagne, n’hésitez pas à me dire si vous avez détesté cette expérience ou sinon le mettre en place assez régulièrement, donc, c’est-à-dire sept jours ou dix jours, made in bitcoin en intégralité et également vous vous dites certainement : ok ! Merci Xolali, mais moi je souhaite investir dans le bitcoin, ok ! Comment je fais ? Tu as une formation parfaite sur ce sujet donc pour vraiment arriver à débuter et surtout gagner de l’argent dans le bitcoin. Je te laisse nous présenter et nous expliquer voilà, à qui ça s’adresse et qu’est-ce qu’il y a concrètement à l’intérieur de cette formation ?

Xolali : Voilà ! Donc, en fait cette formation s’appelle Bitcoin success, c’est la toute première formation pour les personnes qui n’y connaissent rien. C’est-à-dire aucun bagage financier, il n’y a pas d’excuse de je ne m’y connais pas en économie, je ne m’y connais pas en finance, parce que je reprends tout depuis le début. Je reprends le fonctionnement de l’argent, de notre argent qu’on a déjà initialement. Comment on a créé les monnaies numériques ? A quoi ça sert ? Comment ça fonctionne ? Quand vous pouvez faire votre premier virement, votre premier achat avec quelle plateforme ? Quand vous pouvez commencer à faire des achats récurrents. Comme on a vu toi tu en fais de manière mensuelle.

Maxence : Exact !

Xolali : Et également j’ai même mis pour vous faciliter encore plus la tâche, un tableau, une espèce de logiciel sur Excel qui vous permet de faire un suivi de l’évolution de votre patrimoine. Donc, ça, pour les personnes qui veulent vraiment être à l’aise, trouver la chose la plus simple possible, c’est vraiment la formation que je recommande aussi parce qu’il y a un accès VIP où je donne également les informations par rapport à l’actualité, par rapport aux opportunités, par rapport, même aux autres monnaies qui arrivent sur le marché et qui ont des forts potentiels de croissance. Donc, c’est vraiment la formation pour mettre un pied à l’étrier sans aucune connaissance au préalable.

Maxence : Ok ! Donc, moi, pour vous donner mon retour d’expérience, j’ai donc déjà rejoint les formations de Xolali Zigah donc il y a à peu près quelques mois. J’en suis 100% satisfait et c’est pour ça que je vous le recommande. Mais dès fois, il y a des gens qui me disent : « Maxence, comment tu as fait pour investir dans le bitcoin ? » Bah, c’est grâce à ce monsieur que vous voyez juste ici. Donc, si vous voulez bien débuter, si vous voulez gagner de l’argent à travers le bitcoin, c’est typiquement ce type de formation qu’il faut suivre.

Donc, si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone ou YouTube, il y a le (i) comme info en haut à droite de la vidéo, tout est dans la description ou encore voilà. Si vous regardez cette vidéo depuis n’importe quelle plateforme, il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, cliquez sur ce lien, ça va vous redirigez directement sur la page de présentation de la formation bitcoin success.

Donc, on vous dit à tout de suite de l’autre côté sur la formation et surtout à tout de suite pour gagner du cash avec les crypto-monnaies et surtout pour faire fructifier votre patrimoine avec le bitcoin. Donc, à tout de suite de l’autre côté et surtout faire exploser votre épargne vis-à-vis du bitcoin.

Pense à

PARTAGER !

REJOIGNEZ LES ENTREPRENEURS À SUCCÈS !

VOS CADEAUX OFFERTS

90 thématiques pour vivre du web
2 500€ par jour en vendant ses propres produits
Expatriation : 0 impôts, 100% en ligne
D'une ferme à millionnaire sur Internet
Accompagenement et consulting business

MES FORMATIONS ET PROGRAMMES

Club Privé Business : 30 000€ par an
Programmet et formation expatriation : 0 impôts, 100% en ligne
Club Privé Revenus passifs : 100€ par jour
Programme Bourse : 20%/an, 5 minutes/mois
Séminaire Business Internet en or
Accompagenement et consulting business par Maxence Rigottier
Mastermind : Business et Revenus Passifs
Mentorat Business Internet : coaching 1 to 1

Tu as envie de réagir

POSTE TON COMMENTAIRE ICI !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

d
c

ENVIE de GAGNER au MOINS 100€/JOUR de REVENUS PASSIFS ?

Découvrez puis recopiez mes stratégies qui me permettent de générer environ 8000€/mois de revenus passifs