[BUSINESS] Les 3 CAUSES d’ÉCHECS d’une ENTREPRISE ! (à ÉVITER ABSOLUMENT)

Transcription – Les 3 causes d’échecs à éviter pour votre business !

Dans cette nouvelle vidéo, on va voir ensemble trois causes de vos échecs. Ici, Maxence Rigottier du site vivre-de-son-site-internet.com. Et aujourd’hui, dans cette nouvelle vidéo, je vais vous revenir sur trois causes de vos échecs, de mes échecs et qu’en retirer pour que cela n’arrive plus.

Juste avant que je revienne sur tout ça en détail dans cette vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de recevoir gratuitement et librement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube, et par la même occasion de vivre de votre expertise, de votre savoir, de faire exploser les résultats de votre business.

Aujourd’hui, dans une activité ou dans d’autres domaines, quand vous réalisez quelque chose, c’est important d’avoir en tête 3 choses :

  • l’échec
  • le perfectionnisme
  • l’abandon

La première chose, c’est de toujours vous dire que l’échec n’existe pas. On apprend toujours des expériences passées pour pouvoir s’améliorer. C’était Anthony Robbins, si je me souviens bien, qui aime bien dire la phrase suivante : quelles ont été tes 100 dernières tentatives ?

Je prends un exemple tout bête. Vous allez draguer des filles ou des hommes dans la rue, vous avez tenté 2 fois, 3 fois, 5 fois et vous vous êtes pris un râteau, un 2ème râteau, un 3ème râteau, un 4ème râteau, un 5ème râteau, etc. et que vous avez abandonné, au final vous n’avez pas tenté.

Si on vous pose la question : quelles ont été tes 100 dernières tentatives ?, et que vous répondez : j’en ai fait qu’une, deux, trois ou cinq, vous avez l’air patois, con. C’est important d’avoir tout ça à l’esprit. Il y a souvent de grosses innovations ou encore des choses invraisemblables dans le monde et ça arrive avec la 200ème, 300ème, 400ème expérience. Si la personne s’était dit au bout de la 8ème tentative, j’arrête, évidemment qu’il n’y aurait pas eu ces inventions.

C’est important que vous ayez tout ça en tête. N’oubliez pas que Michael Jordan qui a été le basketteur le plus important de l’histoire de son sport en NBA, il a quand même raté des centaines et des centaines de paniers aux dernières secondes, ou encore des milliers ou des dizaines de milliers durant sa carrière. Et c’est pourtant le basketteur le plus marquant de l’histoire de son sport.

Ça, c’est vraiment quelque chose que vous devez avoir à l’esprit. Comme ça fait 5 ans que je suis sur le Web, j’avais vu que certaines personnes que j’ai rencontrées dans des séminaires, des formations, des coachings ou encore dans des soirées, que pour eux Google pour leur site Web, ils avaient totalement échoué, mais par contre ils ont réussi grâce à la co-registration. Pour d’autres, ils ont complètement échoué sur Facebook mais ils ont réussi grâce YouTube. Pour d’autres, ils ont complètement échoué sur YouTube, mais ils ont réussi grâce à l’écriture d’articles sur Google. Ce n’est pas qu’en multipliant les tentatives que vous allez pouvoir atteindre le succès.

Ça, c’est la première cause de l’échec, c’est penser que l’échec existe au lieu de se dire que j’ai fait un premier test qui n’a pas fonctionné, j’ai fait un 2ème, 10ème, 20ème, 30ème test et du coup, pour être capable de répondre à cette question : quelles ont été tes 100 dernières tentatives ? C’est au moins de faire 100 tentatives.

C’est comme la vente et le marketing, c’est une question de conversion, de transformation. Plus vous allez tenter, plus vous allez trouver la solution.

Si vous abordez seulement une ou deux femmes dans la rue, alors que vous êtes un homme, et que vous vous prenez un vent, un râteau, c’est vraiment un échantillon trop petit. Par contre, si vous abordez 100 hommes, 100 femmes, évidemment que vous allez voir quels ont été vos résultats.

La deuxième chose, c’est le perfectionnisme :

C’est quelque chose qui condamne énormément de personnes. Moi, j’ai la chance de ne pas avoir ce problème-là, sinon je ne me serai jamais lancé sur le Web. J’ai fait des vidéos, des contenus, des audios assez catastrophiques à mes débuts en 2011, 2012. Avec le recul, je me dis que si je n’avais pas fait tout ce contenu, aujourd’hui je n’arriverai pas à faire des vidéos qui sont un minimum professionnelles avec du contenu à valeur ajoutée.

C’est grâce à cet entraînement qui m’a permis de m’améliorer. Il y a beaucoup de perfectionnistes et c’est peut-être votre cas aujourd’hui, ça touche quasiment une personne sur deux, qui se disent : je vais continuer à apprendre dans ma chambre tout seul, au lieu de se lancer parce qu’ils ont peur du regard de l’autre. C’est de l’égo.

À votre avis, si vous publiez le moindre contenu sur Internet, est-ce que vous allez avoir un milliard de vues ? Moi, je vous le souhaite, ça serait excellent pour votre business, mais ça ne va pas être cas. Vous allez être tout seul. Il va y avoir deux péquins qui vont visionner votre contenu, du coup il n’y a pas besoin d’avoir peur du regard des autres. Au début, personne ne va visionner votre contenu. Au début, tout le monde en aura rien à foutre de ce que vous avez à dire. Donc, c’est important que vous ayez toujours ça à l’esprit, ça va vous débloquer le perfectionnisme. Ensuite, vous allez vous améliorer naturellement au fil des semaines et des mois.

Je le dis souvent, j’aime bien prendre l’exemple d’un joueur de tennis. Au début, vous êtes pathétique, vous mettez la balle dans le filet, vous tapez à côté de la balle ou vous la mettez en dehors du cours. Petit à petit, vous allez savoir faire un revers, un coup droit, un ace, etc. C’est avec la pratique que vous allez pouvoir mettre ça en place.

Et la troisième chose, c’est l’abandon :

Ça revient un peu à l’échec. J’avais entendu deux choses qui sont similaires et où je suis 100% d’accord. Pour être expert dans un domaine, il faut au moins y consacrer 10 ans de sa vie ou encore 10 000 heures. Je vous donne un exemple tout bête. Si aujourd’hui, vous n’avez jamais nagé de votre vie et que vous démarrez. Quand vous allez avoir 10 000 heures de natation, vous allez être un expert.

10 000 heures, c’est grosso modo 10 heures par jour du lundi ou vendredi pendant 3 ans. Vous allez me dire que c’est logique d’être expert parce que vous avez tellement pratiqué, tellement baigné votre corps, votre esprit, votre cœur dans l’activité que vous avez des résultats au-delà de la moyenne.

Si demain, vous n’avez jamais couru dans votre vie, et que dans les 3-4 prochaines années, vous courrez 10 000 heures, je peux vous assurer que vous allez avoir un niveau largement supérieur à la moyenne, que ce soit sur 10kms, semi-marathon, marathon, etc.

Ça prend du temps d’être un véritable expert, ça prend du temps d’avoir des résultats au-delà de la moyenne, mais comme l’être humain veut tout avoir tout de temps, souvent au bout de 6 mois, 1 an grand maximum, eh bien l’abandon a lieu alors qu’au final, c’était déjà un très très bon démarrage pour pouvoir poursuivre. N’oubliiez pas ça : il faut au moins 10 ans ou encore 10 000 heures pour être un véritable expert dans son domaine.

Prenez une activité où vous avez déjà fait 10 000 heures, vous vous apercevez banalement que oui, vous êtes largement supérieur aux 95% des gens. Par exemple, si ça fait 10 000 heures que vous faites du dessin, vous vous apercevez que vous êtes meilleur que la personne qui débarque avec son premier dessin.

Si ça fait 10 000 heures que vous avez déjà couru, comme c’est mon cas, vous vous apercevez que vous avez des conditions physiques qui sont largement au-delà de 95% des gens qui courent au quotidien.

Si vous avez 10 000 heures de blogging ou de vidéos, évidemment que vous êtes largement meilleur que la personne qui débarque avec ses premières vidéos, où il a peur, il hésite, il angoisse, il est dans le stress, l’inquiétude.

J’espère que cette vidéo vous a plu. N’oubliez pas d’avoir ces trois choses à l’esprit :

  • quand vous dites que vous avez échoué, quelles ont été vos 100 dernières tentatives ? Souvent ça fait mal, vous n’allez pas vous en remettre et du coup, vous vous apercevez qu’au final vous n’avez pas échoué, c’est juste pour que vous avez manqué de persévérance.
  • concernant le perfectionnisme, c’est important au départ d’avoir en tête que personne ne va visionner votre contenu. Je souhaite que vous ayez un milliard de vues dès le démarrage pour vous faire connaître, mais malheureusement ça ne va pas être le cas
  • et concernant l’abandon, toujours avoir le but d’avoir 10 000 heures ou 10 ans dans cette activité et naturellement je vais être un véritable expert pour 95% des gens.

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Si elle vous a plu, partagez-la sur Facebook et à tous vos amis en cliquant sur le bouton « j’aime » juste en dessous.

Maintenant, je vous invite à télécharger ma vidéo bonus qui s’appelle Comment j’ai gagné 71 495 euros en 12 mois avec 2 sites Web.

Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, cliquez maintenant, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email.

Vous allez savoir tout ce qu’utilise l’élite de la blogosphère française pour monétiser son site Web. Je filme mon écran, je vous dévoile tout et vous allez pouvoir recopier tous les systèmes pour faire exploser vos revenus sur Internet et faire exploser le chiffre d’affaires de votre business. À tout de suite.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *