Comment créer un business en ligne : les 4 étapes fondamentales

Comment créer un business en ligne : les 4 étapes fondamentales

Vous rêvez d’indépendance ? Vous avez soif de liberté ? Vous aimeriez gagner des revenus complémentaires pour arrondir vos fins de mois et mettre de l’argent de côté ? L’idée de ne plus avoir de patron sur le dos vous galvanise ?

OK ! Que diriez-vous alors de créer votre propre entreprise, bien à vous ? La bonne nouvelle, c’est que c’est possible sans dépenser des sommes folles !

Aujourd’hui, l’une des meilleures stratégies pour devenir financièrement indépendant consiste à miser sur le Web, et donc à créer son propre business en ligne.

« OK Maxence, mais comment faire ? Moi, je suis un peu perdu avec tout ce que je vois sur Internet… ».

Si c’est ce que vous vous dites, je vous comprends très bien. Beaucoup d’informations circulent sur le Web, parfois contradictoires, et il est facile de s’égarer dans tout ce fatras.

Donc, essayons d’y voir plus clair : dans cet article, je vais vous simplifier la vie et vous expliquer comment créer votre propre business en ligne en 4 étapes fondamentales.

Mais d’abord, au fait… Pourquoi créer un business en ligne ? À votre avis ?

POURQUOI CRÉER UN BUSINESS EN LIGNE ?

Avantage numéro 1 : Vous choisissez vos horaires de travail

Avec un business en ligne, vous jouissez d’une totale liberté pour choisir vos horaires de travail : le matin, l’après-midi, le soir, la nuit… C’est vous qui décidez !

Vous n’êtes pas coincé de telle heure à telle heure dans votre propre boutique physique par exemple… Ou dans votre tea-room spécialisé dans les cupcakes branchés !

Avantage numéro 2 : Une liberté géographique totale (ou presque)

C’est l’un des gros avantages du Web, un avantage bien connu des « digital nomads » : vous jouissez d’une liberté géographique totale.

Vous pouvez travailler depuis chez vous, même au fin fond de la campagne, du moment que vous avez une connexion Internet suffisante.

Du coup, vous économisez du temps et de l’argent sur les trajets.

Mieux : vous pourrez, si vous en avez envie, fuir les frimas de votre région natale et descendre dans le Sud, par exemple. Vos clients ne s’en rendront même pas compte ! Et ils s’en ficheront pas mal, de toute façon…

Ou encore vous pouvez faire comme moi, et carrément vous expatrier.

Je vis maintenant à Tallin, en Estonie, et je voyage aussi régulièrement pour mon business ou mon plaisir. En toute liberté.

Et mes collaborateurs habitent dans plusieurs pays différents !

Avantage numéro 3 : Vous êtes votre propre patron

Plus de chef ni de petit chef pour vous dire quoi faire, comment le faire, et à quelle heure vous avez droit à la « pause pipi ».

Vous décidez également de l’énergie que vous allez mettre dans votre travail et du nombre d’heures que vous souhaitez lui consacrer.

Avantage numéro 4 : Vous pouvez démarrer sans investir beaucoup d’argent

C’est clairement un « méga avantage » par rapport aux business physiques. Pensez aux investissements nécessaires pour les locaux, le matériel, etc.

Sur le Web, vous pouvez démarrer avec très peu d’argent.

Bien sûr, si vous souhaitez aller plus vite et déléguer certaines activités, vous devrez mettre la main au porte-monnaie… Mais je vous rassure : rien de comparable avec un business « en dur », comme on dit !

Avantage numéro 5 : Vous surfez sur la tendance du moment

Les achats sur Internet sont entrés dans les mœurs, et la crise du Covid a encore accéléré le processus. C’est à la fois le présent… et l’avenir !

Bon, je vous ai convaincu : voici maintenant 4 étapes fondamentales pour créer votre propre business en ligne.

ÉTAPE NUMÉRO UN : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE

La bonne attitude ? C’est à mon sens tout simplement d’envisager, dès le départ, votre business en ligne comme un vrai business, pas comme un passe-temps ponctuel, et surtout pas comme une virée au casino le plus proche !

Même si vous démarrez à temps partiel, soyez pro !

Je n’aime pas raconter de bobards : créer un business en ligne n’est pas une combine miraculeuse qui rapporte de l’argent sans rien faire, ou presque.

Donc, oubliez tout ce que vous avez pu lire ou entendre sur « le système magique automatisé qui va vous ramener du cash sans vous fatiguer » : il n’existe tout simplement pas !

Pour réussir, vous devrez donc dès le début créer une routine de travail quotidienne ou hebdomadaire, et vous y tenir.

Vous devrez aussi être patient, résilient, et ne pas vous décourager au premier essai manqué : le démarrage prend toujours un peu de temps, c’est normal.

Et enfin, un autre point très important : ne vous laissez surtout pas impressionner par le regard des autres. Les sceptiques et les moqueurs existent et ils existeront toujours, c’est comme ça !

Concentrez-vous sur votre travail, pas sur ce que pensent les autres.

ÉTAPE NUMÉRO DEUX : CHOISISSEZ VOTRE BUSINESS MODEL (OU MODÈLE D’AFFAIRES IN FRENCH)

Il existe des modèles d’affaires très différents sur le Web, et c’est normal. Je vous conseille de prendre le temps de réfléchir à ce qui vous paraît le mieux adapté à vos goûts, à vos compétences et à votre situation personnelle.

Voici une liste (non exhaustive) pour vous aider à y voir plus clair :

L’affiliation

C’est le business model le plus simple à mettre en place, puisque vous n’avez pas besoin de créer ni d’avoir de produits personnels.

L’affiliation consiste tout simplement à proposer des produits créés par quelqu’un d’autre. Qu’il s’agisse de produits physiques, de cours ou de formations.

Chaque fois qu’un client achètera le produit en question en passant par le lien que vous aurez pris soin d’insérer sous votre vidéo explicative ou dans un article de blog, par exemple, vous toucherez une commission !

Voici un exemple concret et parlant : vous êtes coach sportif et, dans certaines de vos vidéos YouTube, vous vous référez à une gamme de compléments alimentaires que vous appréciez particulièrement.

Si l’un de vos auditeurs ou de vos lecteurs décide de commander les compléments en question en passant par votre site ou par votre chaîne YouTube, vous toucherez une commission.

Un conseil important concernant l’affiliation : choisissez toujours des produits que vous appréciez vraiment, qu’ils soient physiques ou virtuels ! C’est un comportement éthique, et il en va bien sûr de votre réputation.

L’e-commerce

Si vous pensez à un produit physique que vous pourriez vendre sur Internet (des produits artisanaux, par exemple), vous pouvez très bien créer votre propre boutique en ligne sur un site Web.

Il faudra bien sûr vous former un minimum et vous initier aux mécanismes de base de l’e-commerce.

Et vous devrez aussi sans doute réserver un budget pour faire de la publicité (Facebook par exemple), afin que le public sache que votre offre existe…

Le dropshipping

C’est une version « allégée » de l’e-commerce, puisque vous n’avez même pas besoin d’avoir vos propres produits ni de les stocker.

Miraculeux ? Presque ! Voici comment ça de passe concrètement.

Vous choisissez un fournisseur qui fabrique, au hasard, des mugs ou des bracelets branchés. Ou autre chose de vendable…

Vous lui demandez d’inscrire votre logo personnalisé sur ces produits (votre marque), et vous les proposez ensuite sur votre boutique en ligne, en faisant de la publicité parallèlement.

L’astuce, c’est que quand un client va acheter votre « mug super sympa avec des chatons dessus » ou votre bracelet cuir « très tendance super viril », sa commande sera automatiquement notifiée à votre fournisseur, qui préparera le colis et l’expédiera lui-même au client.

Votre rôle est un peu celui d’un intermédiaire : c’est une version moderne du traditionnel « Import-Export ».

Mais là encore, vous devrez bien sûr apprendre les bases du métier.

Le coaching en ligne

C’est l’une des options les plus rapides et les plus faciles à mettre en place. 

Vous avez une expertise dans un domaine précis ? Peut-être la musculation, la course à pied, la nutrition, le développement personnel, ou encore la remise en forme des femmes qui viennent d’accoucher ?

À moins que ce ne soit la guitare et la composition musicale ? Ou quoi que ce soit d’autre qui intéresse les gens…

Si c’est le cas, le coaching est une très bonne stratégie de démarrage.

Proposez par exemple une séance gratuite, au terme de laquelle vous détaillerez très naturellement les conditions et avantages de votre coaching payant.

Sans forcer la main à quiconque !

La vente de formations en ligne (les « infoproduits »)

À partir du moment où vous avez une expertise, rien ne vous empêche de créer des cours ou des formations en ligne, que vous pourrez héberger sur une plate-forme telle que LearnyBox, ClickFunnels ou Podia (il en existe un certain nombre).

Votre objectif concret sera toujours d’être très « pratico-pratique », et d’emmener votre client du point A au point B le plus vite possible, selon un processus pédagogique simple et précis.

Donc un conseil : limitez la théorie au strict nécessaire et place à la pratique !

Les formations en ligne ont un gros avantage par rapport au coaching : vous n’échangez plus votre temps contre de l’argent, puisque vous pouvez réaliser des ventes à n’importe quel moment, ou même plusieurs ventes en même temps.

Et ça, c’est le début de la liberté !

Mais attention : au départ, quand on est un parfait inconnu, il est généralement plus facile de trouver ses premiers clients avec le coaching en ligne.

ÉTAPE NUMÉRO TROIS : TROUVER LA BONNE NICHE

Le problème avec Internet, le voici : en quelques années, le marché a explosé ! La concurrence est donc rude, car les offres se sont multipliées dans de nombreux domaines.

Certains sont même carrément saturés.

Quand vous débutez, vous êtes un inconnu : vous devrez donc impérativement vous distinguer, sortir du lot, montrer votre différence ! Et pour ça, une seule solution : vous devez trouver votre niche bien à vous.

Voici un exemple de marché saturé : la nutrition. Plutôt que de proposer à tout le monde de mincir avec votre méthode personnelle, créez une niche dans la niche !

Par exemple, proposez une méthode spécifique adaptée aux femmes qui viennent d’accoucher. Ou encore un programme dédié aux femmes ménopausées… Ou aux hommes « andropausés » : ne soyons pas sexistes !

Vous saisissez l’idée ? Soyez différent, soyez spécifique !

Sinon, vous allez vous perdre parmi les centaines d’autres propositions qui existent, dont celles bien sûr des incontournables ténors du marché.

Donc, quel que soit le produit, au début, nichez ! Vous pourrez toujours élargir par la suite, quand votre business aura bien démarré.

ÉTAPE NUMÉRO QUATRE : CHOISISSEZ VOTRE MOYEN DE COMMUNICATION

Pour proposer votre offre sur Internet, vous avez le choix : créer votre site Web personnel, un blog, une chaîne YouTube, utiliser des réseaux sociaux comme Instagram ou Facebook…

Que privilégier ?

Il n’y a pas de règle absolue. L’essentiel, au départ, c’est de choisir un moyen de communication avec lequel vous vous sentez à l’aise.

Vous préférez l’écrit ? Pourquoi pas un blog ?

Tourner des vidéos vous amuse, et ce défi vous tente ? Alors, optez pour YouTube ! On sait bien que la vidéo a aujourd’hui le vent en poupe…

Mais tout dépend aussi du produit que vous allez proposer.

Vous n’avez pas forcément besoin d’une chaîne YouTube pour de l’e-commerce, par exemple.

En revanche, pour vendre des formations ou du coaching, c’est nettement plus profitable ! Les gens auront besoin de vous connaître avant de vous faire confiance.

Afin de ne pas vous éparpiller, choisissez au début une plate-forme de communication principale, et concentrez-vous sur son développement.

Vous pourrez ensuite parallèlement partager vos publications sur Facebook ou Instagram, par exemple.

CONCLUSION

En suivant ces étapes pas à pas, sans foncer dans la première opportunité « miracle » qui se présente, vous allez mettre toutes les chances de votre côté pour développer progressivement un business en ligne digne de ce nom.

Mais n’oubliez pas : patience, éthique de travail et mindset de champion sont des conditions fondamentales pour réussir votre reconversion sur Internet.

Comme dans n’importe quel autre domaine de la vie, d’ailleurs…

maxence-rigottier-vivre-site-internet-portrait02-2021

Maxence Rigottier

À lire
Comment créer une société offshore ?

Grâce à son expertise business et financière, Maxence Rigottier est devenu multimillionnaire internet. Chef d’entreprise depuis 11 ans, Maxence Rigottier est spécialiste du business en ligne. Il investit notamment en bourse sur les marchés américains, l'or, les cryptomonnaies et est investisseur immobilier possédant 6 biens à Tallinn en Estonie.

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
sidebar-banniere-horizontal-expatriation-1
side-rp
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
side-acb-2
Les emails privés de Maxence Rigottier
side-newsletter-1

Mes formations et programmes

Sidebar Bannière Vertical Club Privé Business
campagnes-vertical
sidebar-banniere-vertical-formation-expatriation-1
Sidebar Bannière Vertical Club Privé Revenus Passifs
Sidebar Bannière Vertical Club Quanti Trading
immobilier-vertical
Sidebar Bannière Vertical Accompagnement Coaching Business
Sidebar Bannière Vertical Séminaire Business Internet en Or 3.0
Sidebar Bannière Vertical Mastermind
Sidebar Banniere Vertical Mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGEROR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest