La Carte Bancaire Ultim de Boursorama : ce qu’il faut savoir !

La Carte Bancaire Ultim de Boursorama : ce qu’il faut savoir !

Boursorama a frappé fort avec sa carte bancaire Ultim. Cette carte Premium rend déjà heureux de nombreux voyageurs et pour cause... à la fois gratuite et sans condition de revenus, on peut dire que l’offre semble très alléchante. Mais y a-t-il un vice caché ? Correspond-elle vraiment à vos besoins ? Pour vous aider à y voir plus clair, je vous invite à lire ces quelques lignes à propos de la carte bancaire Ultim Boursorama. Vous saurez enfin tout de cette carte haut de gamme. Vous êtes prêt ? Alors, allons-y !

Qu’est-ce que c’est la carte Boursorama Ultim ?


La carte Visa Premier, ça vous parle ? Et bien, figurez-vous que celle-ci a de nombreux points en commun avec la carte Ultim. Cependant, à l’inverse d’autres cartes haut de gamme, cette dernière est totalement gratuite et sans conditions de revenus. En fait, il est tout à fait possible de se procurer la carte Visa Premier gratuitement, mais il faut justifier de 1 800 € ou 5 000 € d’encours.

Mais plus concrètement, la carte Utim de Boursorama, c’est :

  • des plafonds similaires à la carte Visa Premier, soit 3 000 € de paiements sur 30 jours glissants et 920 € de retraits sur 7 jours glissants ;
  • des assurances et des assistances ;
  • uncompte gratuit ;
  • une offre de bienvenue de 80 € ;
  • un accès à l’offre complète de Boursorama : chéquier, virement instantané, paiement mobile, etc.

Il y a aussi quelques inconvénients :

  • par rapport aux conditions de dépenses, le client est dans l’obligation de réaliser, au moins, un paiement chaque mois. S’il déroge à cette règle, il sera facturé d’un montant de 15 €. Mais attention, car cela concerne uniquement les paiements réalisés chez un commerçant avec saisie du code secret. Les retraits ou les achats en ligne ne sont pas pris en compte ;
  • le premier versement doit être d’un montant minimum de 500 €, ce qui n’est pas le cas des autres cartes bancaires de Boursorama. En effet, il suffit de 300 € ;
  • la transaction est automatiquement refusée, si le solde de la carte est insuffisant ;
  • la Visa Premier propose un découvert autorisé de 600 €, alors que celui de l’Ultim n’est que de 100 € (modulable).

Comment se procurer la carte Ultim quand on est client ?

Si vous êtes déjà client de Boursorama, vous pouvez tout à fait faire la demande pour obtenir cette carte Premium. Cependant, vous devrez respecter certaines conditions de revenu ou de dépenses, soit 5 000 € d’encours ou 1 800 € de flux créditeurs mensuels.

Vous êtes dans ce cas ? Parfait ! Tout se fait en seulement quelques clics via votre espace client. Allez dans la rubrique “ma carte bancaire”, puis “changer ma carte” et le tour est joué. Vous la recevrez dans les 3 jours ouvrés. Un jeu d’enfant !

À qui est-elle destinée ?

Cette carte est avant tout à destination des voyageurs, notamment car elle propose des assurances, des assistances voyages, mais pas que… il faut dire que la gratuité des frais bancaires à l’étranger sans aucune condition de revenus fait également son petit effet.

Mais cela ne vous dit pas quelque chose ? Eh oui, Boursorama n’est pas seule à proposer ce type de service. Elle a de nombreux concurrents tels que N26 ou Revolut, par exemple. Certes, elles sont payantes, mais proposent également des cartes sans frais pour l'étranger.

Le principal bémol de la carte Utim reste tout de même l’autorisation systématique. Pour tout vous dire, cela peut poser quelques problèmes avec les terminaux de paiements “offline”. Certains d’entre eux peuvent, de temps à autre, être dans l’incapacité d’interroger le solde du compte bancaire. Résultat, il est impossible de réaliser une transaction. Il y a également des hôtels, des stations essences ou même des péages qui n’acceptent pas l’utilisation de ce type de carte. Bien sûr, ce n’est pas toujours le cas, mais mieux vaut être prévenu.

Bon à savoir : dernièrement, Boursorama a communiqué au sujet de sa carte haut de gamme. Il se trouve qu’elle peut, paraît-il, fonctionner en cas d’absence d’autorisation. Cependant, toute bonne chose à ses limites. Dans ce cadre, il s'agit de 800 € de dépenses et 15 € de transactions successives, grand maximum.

Sachez que la carte Visa classic ou Premier n’a pas d’autorisation systématique. En effet, celles-ci sont acceptées partout et sont à débit différé ou immédiat.

Carte Ultim VS Carte Visa Premier de Boursorama

Vous l’aurez compris : la carte Visa Premier reste tout de même la préférée des voyageurs. Mais Ultim est-elle vraiment une concurrente sérieuse ? Est-il toujours préférable d’adopter la carte Visa Premier ? C’est ce qu’on voit juste ici.

Le type de débit

Comme je vous l'ai dit, l’autorisation systématique de la carte Ultim n’est pas très pratique. Par mesure de sécurité, il est donc recommandé d’avoir une carte supplémentaire, juste au cas où. Eh oui, si cette première n’est pas acceptée par un terminal de paiement, son détenteur peut se retrouver dans de beaux draps. Dans ce cadre, la carte Visa Premier a un atout supplémentaire, car elle n’est pas à autorisation systématique. Ainsi, le client est forcément plus rassuré, excepté s'il y a un problème technique.

Les conditions de revenus et de dépenses

Les clients ne pouvant pas justifier d’un revenu mensuel d’au minimum 1 800 € n’auront guère le choix : ils devront souscrire à l’offre Ultim, car il s’agit d’une carte sans condition. Cependant, les autres ont l’embarras du choix et peuvent choisir la carte qui leur convient le mieux.

Nous pouvons donc dire que les conditions de revenus ne sont pas à l’avantage de la Visa Premier. Cependant, il y a un HIC ! Les conditions de dépenses de la carte Ultim sont un inconvénient majeur. En effet, il faut obligatoirement réaliser une transaction par mois, sous peine de devoir payer 15 €. Ce n’est pas rien ! Il y a également d’autres banques qui ont adopté ce principe. C’est notamment le cas de Fortuneo, mais les frais sont moindres, car ils sont seulement de 3 €. Il n’y a pas photo !

Effectivement, la carte est gratuite et c’est pourquoi la banque essaye de la rentabiliser. On ne peut pas leur en vouloir. Mais en faire sa carte principale semble déraisonnable, notamment car elle est à autorisation systématique. Un second compte bancaire peut-être une solution intéressante.

Plafonds et assurances : Égalité !

Les plafonds de l’Ultim ou de la carte premier sont les mêmes. Il en va de même du côté des assurances. Pour faire appel aux garanties, c’est très simple, il suffit de contacter le numéro au dos de la carte.

Quelle carte Boursorama choisir ?

Sans frais, sans condition, et avec les garanties de la carte Visa Premier, la carte Ultim de Boursorama attire toujours de nouveaux adeptes, et c’est normal ! Si vous êtes un voyageur dans l’âme, elle devrait vous plaire. À vous de voir !

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-revenus-passifs
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Les emails privés de Maxence Rigottier

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Accompagnement et coaching business par Maxence Rigottier
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER
OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

BOURSE US - IMMOBILIER À L'ÉTRANGER

OR - BITCOIN - AFFLIATION INTERNET

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest