Comment OPTIMISER vos PAGES de VENTE à travers le COPYWRITING ?

Transcription – Interview Fabrice Mouchain : Comment optimiser vos pages de vente à travers le copywriting ?

Maxence : dans cette nouvelle vidéo, on va voir ensemble comment optimiser vos pages de vente à travers le copywriting. Ici Maxence Rigottier du site vivre-de-son-site-internet.com.

Aujourd’hui je suis avec Fabrice Mouchain qui a notamment travaillé pour le Marketeur français, les éditions Tout Change. Tu réalises énormément de consulting copywriting avec différents clients de toutes activités confondues. On va voir comment optimiser votre business existant.

Retrouvez Fabrice sur son site en cliquant sur l’image juste en dessous :

Juste avant que je laisse Fabrice se présenter et qu’il nous explique tout ça en détail, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de recevoir gratuitement et librement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube et par la même occasion de faire exploser vos résultats sur YouTube. Je pense que vous pouvez le voir notamment à travers les interviews d’experts que je réalise. Salut Fabrice. Est-ce que tu peux rapidement te présenter ?

Fabrice : je m’appelle Fabrice. Je suis copywriter. Je suis aussi consultant en stratégie marketing pour le développement des activités sur Internet avec ma société Ninja Marketing. Le copywriting est quelque chose d’essentiel quand on veut promouvoir son activité, ses produits, ses services. Copywriting est un terme un peu barbare, tout le monde en a entendu parler. C’est la rédaction publicitaire, c’est moins sexy en français.

C’est comment capter l’attention et faire en sorte que les personnes aillent vers une décision d’achat ou non, mais qu’ils aient au moins toutes les cartes en main pour savoir si ce que vous leur proposez leur plaît. Si à la moitié de votre message, les gens décrochent, ferment votre vidéo, ou passent sur une autre page parce que c’est une page de vente, ils ne vont pas aller jusqu’à bout et se demander : est-ce que j’achète ou je n’achète pas ? Est-ce que je continue ou est-ce que je m’abonne à ta chaîne ?

Tu vois, toi tu as fait un appel à l’action « abonnez-vous juste en dessous ». C’est un appel à l’action, donc on clôture un script, que ce soit de vente ou non, par un appel à l’action. Vous faites un email, vous clôturez par un appel à l’action. Ne laissez jamais les personnes toutes seules sans savoir ce qu’elles doivent faire. Vous les appelez à faire quelque chose.

Il y a une petite trame toute simple, on peut compliquer les choses après en rajoutant un peu des épices au plat, mais la formule de base, la recette est très simple. On commence quelque chose par connecter avec votre lecteur, avec votre auditeur et pour ça, on utilise en général une histoire : c’est une histoire qui vous est arrivée, une anecdote d’un de vos clients, de quelqu’un que vous connaissez. Cette histoire a une morale et cette morale va soutenir le point que vous voulez transmettre dans votre message.

Par exemple, si j’ai envie de vous dire que le copywriting est important, je peux vous raconter l’histoire d’un de mes clients qui est venu me voir avec un taux de conversion sur une page de vente qui était à 7 % et puis, en changeant, ne serait-ce que l’accroche de la page, on est passé à 10 %, et en changeant le script de la vidéo, on a retourné la vidéo, on est passé à 15 %. Donc de 7 à 15 %. On a multiplié par plus de 2 le nombre de ventes sans changer le flux…

Maxence : le corps, le message, juste l’accroche.

Fabrice : c’est de l’optimisation. Le copywriting vient là pour optimiser, faire plus d’argent, parce que là on va dire que vous faites de l’argent, vous vendez quelque chose, sans avoir plus de visiteurs. Plutôt que de vous dire « il me faut du trafic, il me faut du trafic, il me faut du trafic ! » parce que je convertis 1 pour 1000, donc il me faut 10 000 personnes et je fais plus de ventes qu’avec 1000. Normal. Mais changez le copywriting et vous allez démultiplier la puissance de votre page. C’est le top.

Une accroche, c’est le plus important. Tout ce que vous faites, c’est l’accroche. 70 % du boulot en copywriting, c’est l’accroche. Vous faites un email, c’est votre titre, votre accroche. Si la personne n’ouvre pas l’email…

Maxence : le boulot ne sert à rien.

Fabrice : si vous faites une page de vente et que la personne ne capte pas l’accroche, elle ferme votre page. 70 % du boulot doit être sur l’accroche.

Ensuite, connectez avec la personne avec une histoire qui va entraîner naturellement, naturellement vous passez de votre histoire à ce que vous allez apporter comme valeur à la personne. Vous allez lui expliquer quelque chose et lui dire en quoi la morale de votre histoire soutient l’information que vous allez lui donner et pourquoi elle va finalement les aider. Et à la fin, vous lui faites un appel à l’action. Ça peut être votre offre et « acheter » en dessous ; ça peut être « abonnez-vous à cette vidéo » parce que c’est ses vidéos à lui.

Donc, accroche : c’est votre titre d’email, c’est votre accroche de page. Une histoire. Vous donnez votre valeur ajoutée. Donnez toujours de la valeur ajoutée. La générosité, c’est ce qui vend. Faites-le avec passion, donnez des choses qui vont apporter quelque chose à l’autre. Et ensuite, faites un appel à l’action. Là vous avez la base pour un copywriting solide. Si vous avez cette structure-là, vous allez pouvoir faire des choses qui fonctionnent. Si vous avez des choses qui ne fonctionnent pas, c’est que vous avez raté une de ces étapes.

Le copywriter professionnel, que va-t-il faire ? Il va prendre ce que vous êtes capable de faire et il va le magnifier. Il va avoir l’art des mots, il va avoir l’art de captiver la personne, de mettre encore plus de passion, de créer une image mentale dans la tête de la personne.

Maxence : pour capter l’empathie profonde de la personne, on va la toucher, et elle va avoir envie d’acheter.

Fabrice : elle est capable de visualiser dans sa tête tout ce que vous lui racontez. Et c’est là où le storytelling, l’art de raconter des histoires est super important en plus du copywriting, parce que tu crées une image mentale dans la tête de la personne, qui va utiliser des adjectifs qui sont liés aux sens, un peu de programmation neurolinguistique, la PNL. Et dans la tête de la personne, quand elle va vous lire, quand elle va vous entendre, quand elle va vous regarder, elle va avoir une image qui se construit dans sa tête et du coup, elle va se dire ça je connecte avec.

Une fois que vous l’avez connectée, c’est top. Vous allez utiliser les petits leviers émotionnels pour dire : faites votre décision, allez-y, c’est maintenant qu’il faut faire la décision. Et ça, ce sont les petits éléments, les petites épices que le copywriter pro maîtrise. Il sait exactement ce qu’il manque, ce qu’il faut rajouter, quand faut-il le mettre pour garder l‘attention de la personne et qu’elle puisse avoir l’intégralité de votre message.

Le but est que la personne ait tout votre package, qu’elle sache exactement ce que vous proposez, pourquoi vous le proposez, qu’est-ce que ça va lui apporter et à partir de là, elle peut faire une décision d’achat qui est en accord avec elle. Il n’est pas question de vendre à quelqu’un quelque chose dont elle n’a pas besoin. Mais réussissez ça, gardez la personne jusqu’au bout et vous allez cartonner. C’est aussi simple que ça.

Maxence : merci pour tes conseils. Vous vous dites peut-être merci Maxence, merci Fabrice, OK, je comprends le copywriting en web marketing, mais moi, comment je fais pour m’inspirer des meilleurs, les secrets, les accroches alors que j’ai un business sur le piano, la cuisine, la voile, le tennis, etc. ? Comment on arrive à extraire ce copywriting d’exception dans une niche sportive, artistique, politique, langues étrangères ?

Fabrice : la thématique est anecdotique. Vous êtes un expert de votre domaine. Vous êtes un passionné, donc parlez à votre cœur. Vous maîtrisez le machin et le copywriter n’a pas cette passion que vous avez, il n’a pas cette expertise. Par contre, le copywriter va vous amener la structure. Donc, apprenez à structurer la façon dont vous délivrez votre passion. Et c’est ça que va vous apporter le copywriting. En étudiant de grands copywriters, ou des gens qui ont l’habitude de faire appel à des copywritings, qui ont de gros business sur Internet, abonnez-vous à leur newsletter. Obtenez leur mail, regardez comment ils construisent le titre, regardez par où ils passent pour faire leur message et adaptez-le à votre message. Ne recopiez pas ce qu’ils font.

Maxence : inspirez-vous.

Fabrice : inspirez-vous de la structure. Désossez le machin, désossez la voiture pour avoir juste le châssis. Vous avez besoin du châssis. Étudiez le châssis chez les autres, ceux chez qui ça marche. Vous adorez quelqu’un, vous adorez recevoir ses newsletters, vous adorez regarder ses vidéos, inspirez-vous-en, décortiquez-le. Qu’est-ce qu’il raconte du début à la fin ? Au début, ah tiens, il y a une histoire comme a dit Fabrice. Ah oui tiens après, il fait ça

Maxence : il y a un cliffhanger par exemple.

Fabrice : oui par exemple, le cliffhanger, c’est le fait de dire « et plus tard… »

Maxence : dans un instant, on va voir…

Fabrice : voilà. Et à la fin de la vidéo, « j’ai une surprise pour vous… ». C’est un cliffhanger. OK, je vais rester jusqu’à la fin, je veux savoir ce qu’est la surprise. Il y a plein de petits trucs. Étudiez ce que vous aimez. Les gens que vous suivez vous disent à chaque fois qu’il y a une vidéo « je kiffe », étudiez la structure. Derrière les mots, la thématique, qu’est-ce qu’il y a comme structure ? Et là, reproduisez cette structure et mettez votre contenu dedans et vous allez voir, ça fonctionne.

Maxence : pour finir sur une dernière question, quelles sont les erreurs que tu as commises ou que tu vois dans tes consultings où tu te dis « non, mais comment peut-on encore faire cette erreur » ou « non, mais pourquoi est-il tombé dans ce piège qui est assez fréquent ? »

Fabrice : trois

Maxence : deux ou trois majeures

Fabrice : trois qui sont monstrueuses. Le titre. Je l’ai dit au départ, c’est le plus important.

Maxence : l’accroche, souvent tu vois que c’est dégueulasse, catastrophique.

Fabrice : si l’accroche n’est pas bonne, vous pouvez avoir le meilleur texte du monde derrière, le meilleur script vidéo derrière, ça ne va pas marcher. Donc, l’accroche. Travaillez l’accroche. Prenez une feuille blanche et vous devez mettre des accroches jusqu’à ce que la feuille soit remplie.

Maxence : vous faites un brainstorming de titres.

Fabrice : voilà, proposez-les à des copains, parlez-en aux autres : qu’est-ce qui t’ouvrirait ? Quel est le titre qui t’accroche le plus ? Vous allez voir que certains trucs sont contre-intuitifs. Ça, il faut aller chercher les accroches, améliorer les accroches. C’est le premier.

Le deuxième truc, l’appel à l’action. N’oubliez jamais l’appel à l’action à la fin, même si vous envoyez un email juste pour dire bonjour, à la fin, il faut que vous l’invitiez à aller sur votre site, à aller lire quelque chose, à répondre à un sondage, à laisser un commentaire. Il faut que vous les fassiez agir parce que c’est de l’engagement. L’engagement, c’est un levier super puissant pour fidéliser les gens parce qu’ils vont sentir qu’ils participent à quelque chose et ils ont envie de participer à ce que vous faites parce qu’ils apprécient ce que vous faites, donc ils ont envie de faire partie de votre histoire. Laissez-les venir dans votre histoire en les invitant à agir.

Et la troisième chose, c’est écrivez. Écrivez. Si vous n’écrivez jamais et que vous vous dites « je publierai plus tard parce que ce n’est pas bon ». Écrivez, faites des tests, écrivez, proposez, écrivez.

Maxence : exactement. J’aime bien prendre l’illustration du tennis. Au début, on est pathétique quand on tape dans une raquette, la balle va dans le filet, ça va hors du court, et petit à petit, plus on sert, on progresse, on fait des coups droits gagnants, des premiers aces, quelques revers foudroyants, etc. C’est la même chose dans toute activité. Au début, on est pathétique, on est catastrophique, mais comment voulez-vous atteindre la perfection si on n’a jamais ses premières fois et ce démarrage d’activité, c’est normal, personne ne vous en vaudra. C’est important d’avoir tout ça en tête.

Où est-ce qu’on peut te retrouver pour les personnes qui se disent : moi mon truc, c’est mon expertise, c’est mon coaching, ce sont mes conseils et absolument pas la vente et encore moins le copywriting, et qui se disent : Fabrice, j’aimerais bien prendre tes services, quelles sont les prestations que tu fais ? Moi, j’ai un petit site, moi j’ai un gros site, quelles sont les différentes offres que tu proposes aujourd’hui pour n’importe quel type d’activité.

Fabrice : j’ai deux axes de travail aujourd’hui. J’ai le copywriting d’un côté et de l’autre, des consultations en stratégie marketing, c’est-à-dire ce qu’on peut mettre en place pour votre business afin qu’il soit efficace, qu’il grimpe en charge et qu’il monte en chiffre d’affaires régulièrement. Voilà, ce sont les deux types de prestations, d’un côté c’est de la presta pour écrire vos scripts de vente et de l’autre côté, c’est de l’accompagnement à mettre en place une stratégie au fur et à mesure, agir en fonction de la manière dont réagit votre marché parce que c’est vivant. On a une théorie, il faut la mettre en pratique pour vérifier comment ça marche, et ça, c’est essentiel.

Pour me contacter, c’est très simple : ninjamarketing.fr. Vous arriverez sur mon site, il y a un formulaire où vous pouvez laisser votre prénom et votre email, et moi je vous écris en retour. C’est moi qui vous écris, ce n’est pas quelqu’un d’autre. Et après, en fonction de ce dont vous avez besoin, on en parle.

Maxence : c’est en quelque sorte un devis ?

Fabrice : même pas. On n’est pas au stade du devis.

Maxence : c’est un premier contact pour créer éventuellement un consulting ou un partenariat, savoir un peu où en est la personne.

Fabrice : je choisis avec qui je bosse et vous devriez faire pareil.

Maxence : excellent conseil ! Il y a trop de gens qui font l’erreur de vouloir tout le monde ou du tout-venant alors que c’est important de choisir des gens qui ont la même énergie, la même fréquence, les mêmes valeurs, le même feeling. Très peu de gens le font.

Fabrice : c’est primordial et c’est pour cela qu’il y a un rendez-vous d’abord pour qu’on se rencontre. Ça ne coûte rien à personne. Un peu de temps à chacun. On se rencontre et on voit ce qu’on peut faire ensemble. Moi, je n’hésiterai pas à vous rediriger vers quelqu’un d’autre si c’est plus adapté parce que je n’ai pas la solution pour tout le monde. Ça, c’est clair.

Maxence : pour ceux qui connaissent Sébastien le Marketeur français, tu as notamment travaillé pour lui et surtout par rapport aux Éditions Tout Change principalement.

Fabrice : 6 mois de copywriting pour Sébastien le Marketeur français pour ses campagnes. Et puis, on anime sa sellette avec Mathieu Deloison qui est aussi copywriter avec moi dans une structure qu’on a mise à côté de Ninja qui s’appelle Copywriting Facile. Contactez-moi sur Ninja Marketing, on en reparlera et on répond à tous ses élèves sur l’implémentation des formations du Marketeur pour leur business.

Maxence : merci pour tous tes conseils. J’espère que ça va vous aider de mettre tout cela dans votre business. Moi-même, ce sont des choses que je travaille continuellement pour augmenter mes ventes et surtout pour avoir un message plus impactant en étant dans l’empathie totale de la personne qui a atterri sur ma page de vente.

Si vous avez aimé la vidéo ou si vous avez des connaissances dont vous pensez qu’il faut absolument qu’elles voient cette vidéo parce qu’il y a vraiment quelque chose à améliorer dans leur activité, leur projet, leur business par rapport au copywriting, cliquez sur le bouton « j’aime » juste en dessous, faites un petit like et partagez-la à tous vos amis.

Et juste avant de vous laisser, il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers votre cadeau de bienvenue. C’est comme ça, j’aime offrir des cadeaux. Cliquez sur le lien, c’est à l’intérieur de la vidéo YouTube, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email.

Si vous visionnez cette vidéo depuis YouTube, il y a le « i » comme info à droite en haut de la vidéo qui vous permettra de télécharger le cadeau de bienvenue. Et si vous êtes sur un smartphone, vous vous dites merci, Maxence, mais il est où ce lien ? Il est dans la description juste en dessous. Je vous mettrai également le site de Fabrice pour que vous puissiez voir le travail qu’il réalise.

À très vite pour la vidéo bonus, le cadeau de bienvenue. À tout de suite. Bye bye sur le blog ou ailleurs !

Fabrice : ciao !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *