Comment CREER une VERITABLE machine à VENDRE pour fidéliser vos clients et exploser vos ventes ?

Transcription – Machine à vendre :

Dans cette nouvelle vidéo, on va voir ensemble comment utiliser la machine à vendre pour fidéliser vos clients et faire exploser le chiffre d’affaires de votre business. Ici, Maxence Rigottier du site vivre-de-son-site-internet.com. Aujourd’hui, dans cette nouvelle vidéo, on va voir ensemble :

Comment fidéliser vos clients en utilisant la machine à vendre ?

Juste avant qu’on revienne en détail sur tout ça, je vous invite à cliquer sur le bouton « s’abonner » juste en dessous. Ça vous permettra de recevoir gratuitement et librement toutes mes prochaines vidéos sur YouTube et par la même occasion de faire exploser vos revenus, faire exploser les résultats de votre business ou encore vivre de votre savoir, de votre expertise.

Si aujourd’hui, vous avez déjà une petite liste de clients ou si vous voulez mettre en place tout ça en détail. Ça a été inventé par des marketeurs américains. C’est souvent ce qu’on voit dans des séminaires de web-entrepreneuriat ou d’infopreneurs en France. Aujourd’hui, je vais vous donner ce qu’il faut mettre en place si vous ne connaissez pas du tout cette notion.

La machine à vendre, c’est tout simple :

Vous avez en 1, la partie trafic. L’objectif est d’avoir un maximum de trafic, jusque là, logique.

Ensuite, 2, c’est le maximum de conversion, donc de trafic en audience, de personnes qui deviennent inscrites à votre mailing-list, pour qui vous avez les coordonnées (prénom et email).

Ensuite, 3, le maximum de cette audience qui se convertit en clients. Si vous avez 1000 inscrits à votre mailing-list, avoir le maximum de clients, 15, 20, 50, 60, etc.

Et le 4ème point, c’est la fidélisation. Sur le nombre de clients que vous avez, quelle est la valeur de portefeuille, si c’est 100 euros, 500 euros, 1000 euros, 10 000 euros.

Pour récapituler :

1) trafic

2) l’audience

3) les clients

4) la fidélisation

Souvent ce qui se passe sur le web-entreprenariat, et moi y compris, c’est qu’on se focalise sur les trois premiers points et le 4ème point qui est la fidélisation, on le néglige un peu, soit parce qu’on n’y pense pas, ou soit parce qu’on se dit, j’ai déjà proposé 6, 7, 8, 9 produits, et il ne sera peut-être pas intéressé pour en avoir un 10, 11, 12, 15ème, 20ème, etc. alors que c’est complètement faux, évidemment qu’il est intéressé.

N’oubliez pas d’avoir cette statistique en tête, 75 % de vos clients n’achètent plus chez vous pour une raison toute simple, c’est parce que vous ne leur proposez plus de produits et services. Je répète : 75 % de vos clients n’achètent plus chez vous, donc achètent à la concurrence pour une seule et unique raison, c’est que vous ne leur proposez plus rien, donc du coup, ils ne peuvent plus acheter chez vous. On se dit que c’est stupide, c’est bête, c’est incroyable. Bah oui parce qu’on se dit : non je ne vais pas créer d’autres produits et services alors que la personne est motivée dans cette thématique, elle a envie de dépenser de l’argent. Mais si on ne lui propose rien, évidemment qu’elle ne va pas vous proposer de l’argent. C’est aussi bête que ça.

Différents exemples pour illustrer mes propos :

Le premier exemple, ça va être le blogging. Le deuxième exemple, ça va être le tennis et le troisième exemple, je vais vous prendre mon retour d’expérience quand j’ai travaillé à l’Olympique Lyonnais dans le cadre de mes études.

Exemple n° 1 : vous avez un site sur le blogging, le web-entreprenariat comme moi. Et vous vous dites, l’objectif c’est que je vais créer un produit 100 % YouTube, je vais créer un produit 100 % Facebook, je vais créer un produit 100 % référencement et je vais créer un produit 100 % vente. Vous avez 4 produits et on va dire que vous les vendez à chaque fois à 100 euros et qu’à chaque fois vous avez 100 clients.

Au lieu de toujours recréer de nouveaux produits, de chercher de nouveaux clients, vous pouvez vous dire : je vais faire des packs. Le client qui a acheté le pack Facebook, vous pouvez lui dire, le pack YouTube, référencement et vente, je vais faire un pack chouchou à moins 50 %.

Ensuite, pour le client vente, vous lui faites chouchou à -50 % sur YouTube, Facebook et le référencement.

Pour chaque liste de clients qui a acheté un produit, mais pas les autres ou juste un 2ème, vous lui faites un pack chouchou à -50 % pour le remercier de sa fidélité. Vous allez voir que vous allez avoir énormément d’acheteurs. Il suffit juste de reproposer un produit et service à ces personnes et elles vont acheter. À partir du moment où elles ont été satisfaites, il n’y a aucun souci, elles vont acheter. Il faut avoir cela en tête. Parfois on se dit que les personnes n’achètent plus chez moi parce qu’elles ne sont plus satisfaites alors que c’est totalement faux. Si vous avez fait correctement votre boulot, vous allez avoir des ventes sans aucun problème. C’est juste qu’il faut relancer des campagnes sur votre clientèle existante. Là c’était l’exemple du référencement.

Exemple 2 :

Maintenant, si vous avez un business sur le tennis. Vous avez peut-être un produit sur comment réaliser un ace, un produit comment réaliser un revers, un produit comment réaliser le parfait coup droit, un produit comment exterminer son adversaire en deux sets 0.

Pareil, si vous avez le client qui a acheté comment exterminer son adversaire en deux sets 0, boum vous faites un pack chouchou où vous lui proposez le pack coup droit, revers et ace. Ensuite, si vous avez un client qui a acheté le produit ace, boum vous lui proposez un pack chouchou où vous mettez en place le produit exterminer son adversaire en deux sets 0, le coup droit et le revers.

À partir du moment où une personne a acheté un ou deux produits, mais pas les 4 produits, c’est important de lui faire une promotion parce que c’est déjà un client. N’hésitez pas à le remercier pour qu’il puisse accéder à votre produit et service. Vous allez être étonné des résultats grâce à cette fidélisation.

C’est quelque chose qu’on pense rarement à effectuer en se disant, non je vais relancer le même produit en ayant toujours de nouveaux clients, mais quand vous avez une base de données de plusieurs dizaines, centaines, milliers ou dizaines de milliers de clients, c’est extrêmement important d’avoir une boutique avec toujours d’autres produits et services et d’expliquer aux gens que vous allez réaliser des packs pour les clients existants. Ainsi, les personnes qui aiment vont acheter vos produits et services.

Et le 3ème exemple que je voulais vous donner dans cette vidéo : de 2008 à 2010, j’ai travaillé à l’olympique Lyonnais au Stade Gerland. Les stades de football sont des business incroyables parce qu’on parle de dizaines de milliers de clients. Le stade Gerland c’est environ 40 000 personnes qui viennent voir Lyon jouer. J’aimé bien la stratégie marketing du football parce que c’est vraiment magique et on comprend pourquoi dans le football il y a des milliards et des milliards en jeu.

Comment ça se passait ? Il y avait la première session avant le match où l’objectif est de vendre des petits produits d’appel, des sandwichs, des écharpes, des maillots, des t-shirts. Je peux vous assurer que les personnes qui venaient en famille avec leurs enfants, il y avait même une tribune spéciale enfants, c’est la tribune kids, c’était des taux de conversion assez surréalistes parce que quand votre enfant vous dit : papa, maman, je voudrais l’écharpe ou le maillot de tel ou tel joueur, ou de telle ou telle équipe, le parent ne pouvait pas refuser et ça faisait des ventes assez monstrueuses.

Ensuite, vous avez le ticket du match qui a été vendu par abonnement ou à l’unité.

Après, juste derrière, pendant la mi-temps, vous avez tous les produits qui sont les bières, les snacks, tout ce qui permet d’attendre pendant les 15 minutes de mi-temps et de se rafraîchir.

Après le match, vous aviez la boutique de l’Olympique Lyonnais : des tasses de café, des souvenirs, des centaines de produits. Ce qui me frappait à chaque fois, c’est qu’une personne arrive en se disant, je vais dépenser 30 euros pour avoir ma place et au final, elle se retrouvait avec 100, 200 ou 300 euros de commande pour avoir la totalité des produits.

Je prends l’exemple de Lyon, mais c’est la même chose si vous allez à Paris, Lens, Marseille, Saint-Etienne, Bordeaux, n’importe quel gros club européen. Vous avez des milliers et des milliers de produits. Ce n’est pas possible quand vous rentrez dans une boutique d’un club de foot de ne rien trouver, limite si vous voulez des préservatifs, vous allez en trouver. Même des choses basiques qui n’ont rien à voir avec le foot, des stylos à l’image du club. C’est magique et c’est l’image que je veux vous faire comprendre à travers cette vidéo. Eux ont vraiment compris la machine à vendre parce qu’ils optimisent au maximum sur leur clientèle. Certes, ils ont des dizaines et des dizaines de clients, voire des centaines de milliers de clients à travers le monde. Au lieu de convaincre d’autres personnes d’avoir un million de clients, ils essaient d’avoir un panier moyen plus élevé par client et d’augmenter la fréquence d’achat des clients existants.

N’hésitez pas, si comme moi vous vous intéressez au foot, moi c’est notamment à travers mon site de paris sportifs, allez au moins une fois dans un stade de foot de première division, en France ou à l’étranger, et analysez la stratégie marketing. En y repensant, je me dis que c’est impressionnant la machine à vendre qu’ils ont mise en place.

Je crois que le stade le plus à la pointe aujourd’hui, c’est le Bayern de Munich. Vous allez à Allianz Arena, c’est un truc de dingue : vous avez le taxi au nom du club, si vous voulez vous couper les cheveux. Bref, c’est un truc de dingue. Tout est réalisé au nom du club dans un rayon de 500 m à 1 km. Allez une fois à Munich à l’Allianz Arena, si vous voulez analyser le marketing et comprendre ce qu’est la machine à vendre. Les clubs de foot sont à la pointe dans ce domaine.

Merci d’avoir suivi cette vidéo.

Si elle vous a plu, n’hésitez pas à la partager sur Facebook ou à tous vos amis en cliquant sur le bouton « j’aime » juste en dessous.

Juste avant de vous quitter, je vous invite à télécharger ma vidéo bonus, Comment j’ai gagné 71 495 euros en douze mois avec deux sites Web. Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Cliquez maintenant sur ce lien, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse e-mail.

Ça vous permettra de savoir comment monétiser votre audience depuis Facebook, depuis YouTube, depuis Google, depuis les partenariats, depuis la coregistration. Cliquez maintenant à l’intérieur de la vidéo YouTube. Indiquer votre prénom et votre adresse e-mail pour recevoir dans votre boîte email cette vidéo bonus. Je filme mon écran, je vous dévoile tout. J’utilise tout ce qu’utilise l’élite de la blogosphère française pour monétiser votre audience.

À tout de suite pour faire exploser vos revenus et les ventes de votre business. À tout de suite.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *