Transcription – Les prospects-clients n’achètent pas mon produit ! Que faire ?

Les prospects-clients n’achètent pas mon produit ! Que faire ?

Pourquoi mes clients n’achètent pas ? Que faire ? C’est ce qu’on va voir en détails cette vidéo.

Juste avant, cliquez bien sur le bouton « s’abonner » juste en dessous et rejoindre plusieurs milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne Youtube.

Des fois quand on fait des lancements ou même des tunnels de vente, quand on a des difficultés… En tout cas, moi je l’ai vécu à de nombreuses reprises au cours des dernières années donc je peux vraiment ressentir ce que vous ressentez. Je ne vous souhaite pas de le ressentir, j’espère que tout cartonne pour vous via vos tunnels de vente et ainsi de suite… Mais si vous démarrez, c’est assez compliqué très rapidement, d’avoir choses qui cartonnent, parce qu’on fait des erreurs, c’est normal, on débute. Et petit à petit, on fait des réglages pour que ça fonctionne.

Généralement, les clients n’achètent pas pour deux raisons principales. Première raison : ils ne voient pas la valeur ; et seconde raison, ils ne voient pas la notoriété perçue. Parce que, en fait, souvent, j’ai une objection et c’est vrai qu’on peut se la poser et c’est là qu’il faut travailler pour vraiment progresser. On va prendre l’exemple du coach sportif, ça arrive soit dans les membres de mon Club Privé BUSINESS ou alors même dans des séminaires quand je rencontre des participants, il y a beaucoup de personnes qui me disent « Mais au final, le coaching sportif, les gens veulent payer un coach ». Ça va, mais il y a un plafond financier en quelques sortes. Ils sont prêts à mettre, on va dire, 40 € de l’heure, 50 € de l’heure, 100 € de l’heure. Si vous êtes vraiment bon marketeur, si vous savez bien vous vendre, peut-être 100/150 € de l’heure ; mais en gros, personne ne va mettre 300 € de l’heure, 400 € de l’heure, 500 € de l’heure.

La réponse, elle a lieu uniquement dans la notoriété perçue. Si demain, Usain Bolt fait du coaching privé, je peux vous assurer, il va mettre 1 million d’euros, et il va avoir son coaching privé qui va être plein. Je répète, même s’il met 1 million d’euros de l’heure, Usain Bolt va avoir tout simplement son coaching privé de plein. Pour quelles raisons ? C’est tout simplement que voilà, c’est l’homme le plus rapide du monde donc il a une notoriété perçue de malade, de grandiose. Mais voilà, il a vraiment travaillé sa notoriété.

Vous allez peut-être me dire « Mais Maxence, c’est un exemple biaisé. Je ne suis pas l’homme le plus rapide du monde, je n’ai pas du tout cette notoriété », mais c’est vraiment juste pour vous donner un premier aperçu.

Qu’est-ce qu’il faut faire concrètement ? C’est tendre vers une notoriété, évidemment, qui ne va peut-être pas vous amener à avoir une notoriété mondiale ou même une notoriété européenne ; mais une notoriété où les gens se disent : Ok à 200 € de l’heure, 300 € de l’heure, 400 € de l’heure, etc., j’achète parce que j’y vois la valeur. C’est la première raison, et ensuite la deuxième raison que j’ai expliqué par rapport à la valeur, c’est l’avatar client.

Je vous donne un exemple. Là je fais une prestation vis-à-vis de Youtube et donc, un ami qui s’appelle Romain a acheté une prestation en coaching privé à quelqu’un. Et il a payé 4 000 € pour 6 mois de suivi. Donc pourquoi ? Parce que c’était un avatar client excellent. C’est-à-dire que lui, fait partie des gens, moi-même, j’investis énormément d’argent dans des coachings privés, des ateliers, des séminaires ; il fait partie des avatars clients excellents pour acheter ce type de produits. Vous faites des séminaires sur le business, sur le coaching, je suis un avatar client type extraordinaire. Parce que je suis convaincu, j’ai les moyens financiers et par la même occasion, comme je suis quelqu’un qui implémente pas mal de choses, si j’ai appris les choses à votre séminaire et que je le mets dans mon business, je vais pouvoir vous faire un témoignage vidéo. Et par-dessus, ça vous refait vendre une nouvelle fois vos différents produits. Donc, je fais partie des avatars clients types. Donc, souvenez-vous, autorité perçue, comment l’augmenter en étant auteur dans un livre : Passer dans les médias, avoir des témoignages clients vidéos, des études de cas de vos clients, des recommandations, des partenaires. Donc c’est la toute première chose, et après, l’avatar client type.

Je vais vous faire peut-être sourire, mais j’ai souvent, régulièrement, dans mon activité de paris sportifs, des gens qui me disent : Mais Maxence, tu es trop cher. Et en gros, cela me fait vraiment … En plus je suis obligé encore de rigoler même si on me la fait 500 fois, je me dis si tu n’as pas 100 €, 200 €, ou… il y a des mensualités de paiement, on peut payer en 4 fois, ça fait 50 € par mois… si tu n’as pas 50 € en poche pour rejoindre mon club privé Paris Sportifs pour faire fructifier ton capital, mais évidemment ne t’inscris pas. Tu ne vas pas jouer tes haricots verts, tu ne vas pas jouer tes patates ou tes pâtes sur un pronostic. Si tu n’as pas d’argent, ne viens pas dans les paris sportifs. C’est la même chose, ne va pas dans la bourse, ne va pas dans le Forex, ne va pas dans le Bitcoin, ou quoi que ce soit. Tu n’as pas d’argent en tout cas. Voilà, à cet instant T précis, juste réfléchis deux secondes. Si tu trouves trop cher de payer une cotisation pour faire fructifier ton capital, ça paraît logique que tu ne vas pas parier de l’argent que tu n’as pas. Ce n’est pas en claquant des doigts comme ça que des biftons vont apparaître.

Donc, ayez toujours cela en tête. Comment réfléchir aussi à cet avatar client ? Et souvent en augmentant les prix déjà, vous êtes beaucoup plus dans votre avatar client type. Et après, la deuxième chose, c’est vis-à-vis de la communication. Moi je sais qu’en paris sportifs, c’est pour cela, si vous voyez un peu mes vidéos, c’est marqué « expert bookmaker.com », « Betfair » et « Suivi de Tipster » ; un mec qui n’a jamais pas parié ou quelqu’un qui est vraiment trop débutant, logiquement, même si c’est le milieu des paris sportifs, il doit se dire : c’est quoi ce charabia, je n’y comprends rien. Parce que dans ma communication, c’est fait pour attirer en fait les avatars clients. Je kiffe avec eux, ils ont des résultats, ils ont de l’argent à investir et tout ce qui va avec. Et du coup, c’est du pain béni pour moi.

J’ai tout le temps réfléchi par rapport à cela et c’est ce que je fais aussi vis-à-vis du business pour avoir des bons clients.

Et autre astuce vis-à-vis aussi des avatars clients types, vous avez compris, j’avais fait une vidéo « jusqu’à combien de mensualités payer ».Moi, je ne vais jamais au-delà, au grand maximum, 6 fois ; et de manière générale, c’est 4 fois. Parce que pour moi, les paiements en 9 fois, 8 fois, 10 fois, 12 fois, c’est juste amener les fonds de tiroir. Ça ne me gêne pas. Moi, je préfère perdre des ventes et ne pas avoir des clients plutôt que d’avoir des clients qui vont, entre guillemets, baisser le niveau de standard de la marque ou même des clients existants. Je préfère avoir moins de clients mais bien m’en occuper, que les personnes de mon équipe puissent aussi s’en occuper, bref, ainsi de suite. En gros, je préfère avoir 300 clients à 1 000 € plutôt qu’avoir 10 000 clients à 20 balles, pour vous donner un exemple. Parce que je sais que ces 300 clients, je vais pouvoir bien m’en occuper alors que si j’en ai 10 000, c’est du volume. Si c’est du volume, forcément, vous faites moins bien les choses et par la même occasion, vous avez moins de résultats véhiculés.

C’est vraiment un branding de marque. A vous de voir, qu’est-ce que vous voulez choisir. Moi, je sais que je choisis cela mais c’était le petit aperçu que je voulais donner aujourd’hui.

Donc on récapitule :

  • Etape 1 : Augmenter la notoriété perçue.
  • Etape 2 : Réfléchir à cet avatar client type et hausser la valeur. Parce que généralement, les produits qui ne se vendent pas, les gens n’en voient pas la valeur ou alors sont donnés aux mauvaises personnes.

Typiquement, le coaching privé, je crois que c’est la chose la plus facile à vendre ou la chose la plus difficile si vous ne vous adressez pas aux bonnes personnes. Si vous faites du coaching privé, je peux vous assurer que ça va être très compliqué à vendre quand vous faites des tarifs, je ne sais pas, on va dire 3 000, 4 000, 5 000, 6 000. Vous avez déjà entendu des formules à 500 € le mois, 1 000 € le mois, 2 000 € par mois. Très compliqué à vendre dans les mauvais avatars clients, très facile à vendre quand vous savez qui aller chercher pour vendre ce type d’offre. C’est un peu le même principe aussi des mastermind, très durs à vendre si vous vous adressez à tout le monde, très facile à vendre si vous allez chercher les bons clients, donc vos clients idéaux par rapport à cette offre-là.

Merci d’avoir suivi cette vidéo, si vous l’avez apprécié, cliquez sur le petit bouton « like » juste en dessous. Merci par avance, ça me permettra d’avoir votre feed-back.

Juste avant de vous laisser, je vous invite à télécharger une vidéo de bonus. C’est mon cadeau de bienvenue que je voulais vous offrir en regardant cette vidéo. Donc, il y a un lien à l’intérieur de la vidéo Youtube, cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers une autre page où il suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email, et ça vous permettra d’avoir un tunnel de vente en or, une séquence d’emails en automatique. Et si vous visionnez cette vidéo depuis Youtube ou un Smartphone, il y a le « i » comme info en haut à droite de la vidéo. Ou encore, tout est dans la description juste en dessous.

A tout de suite pour la vidéo bonus !