Transcription – Learnybox, Clickfunnel, Wolfeo – Quoi Choisir ?
Kevin Hanot (2/2)

Maxence : Wolfeo, Learnybox, Clickfunnels ! Donc je suis toujours avec Kevin Hanot. Bienvenue dans la partie numéro deux de ces deux vidéos qu’on voulait réaliser sur le sujet. Donc si vous n’avez pas encore vu la vidéo numéro une, faites-le maintenant ; il y aura le lien dans la description juste en-dessous, comme ça va vous permettra d’être dans le fil, de A à Z, de la discussion puis vraiment de comprendre toutes les subtilités de Wolfeo, l’outil qu’il est en train de créer et qu’a finalisé Kevin Hanot juste récemment.

Donc si vous visionnez cette vidéo, je vous invite également aussi à vous abonner à la chaîne YouTube, ça vous permettra de recevoir toutes les prochaines vidéos et rejoindre plusieurs dizaines de milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne YouTube. Donc salut Kevin !

Kevin : Salut Maxence !

Maxence : On était déjà dans le fil de discussion de la partie numéro une donc on va enchaîner tout de suite avec une première question : est-ce qu’avec Wolfeo, il y a l’affiliation ? Puisque ça, ça permet…

Kevin : Tu m’enchaines tout de suite, j’en reviens pas…

Maxence : Exactement.

Kevin : Alors est-ce que il y a l’affiliation ? Oui, il y a l’affiliation qui est disponible au sein de Wolfeo, gestion par tag… Enfin par tag…

Maxence : Alors comme ça se passe ? Est-ce qu’on voit le nombre de leads ? Est-ce qu’on voit les stats vis-à-vis des clics, les conversions ? Qu’est-ce qu’il y a exactement dans l’affiliation ?

Kevin : Excellente question. Alors, vous pouvez gérer tous vos affiliés directement au sein de la plateforme. Vous pouvez les attribuer donc directement sur des campagnes qui vont avoir des produits au final. On est un peu technique. Je ne sais pas si ça marche vraiment avec vous, mais bon. C’est vraiment une campagne avec des produits. Vous allez pouvoir rajouter des tiers aussi, multi-tiers, c’est-à-dire que vous avez un prospect qui va devenir un parrain et donc il peut avoir des sous-parrains qui vont toucher également des commissions. Ça, vous pouvez rajouter donc avec plusieurs tiers sur chacun de vos produits. Vous avez une interface que vous pouvez afficher à vos partenaires, donc avec le nombre de leads par campagne qu’ils sont pu apporter, le nombre de leads au global, le nombre de ventes. On est en train de voir un aspect vraiment sympathique de créer un système de jeu concours. Alors, ce n’est pas de la gamification, ce genre de trucs, pour moi, ce n’est pas… Enfin ça manque un peu de sens ce truc-là, ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus aujourd’hui et je pense que ce n’est pas forcément sur ce qui vous intéresse. Dites-le moi dans les commentaires si c’est le contraire, mais c’est vraiment de rajouter un système de jeu concours. Souvent, dans les lancements de produits ou dans les lancements en evergreen, on peut mettre des jeux de concours pour faire gagner finalement des produits supplémentaires à nos partenaires ou bien même ne serait-ce que des gains supplémentaires en argent. Et on est en train de voir dans Wolfeo comment l’automatiser, comment ils peuvent recevoir tout simplement des cadeaux, en tout cas le voir sur une interface privée à chaque fois qu’il dépasse les 50 ventes, 100 ventes, il y a des déblocages de bonus supplémentaire. Donc en fait, il y tout simplement une interface complète avec la possibilité de mettre vos modèles d’emails si vous en avez, qui sont liés à une campagne, à toutes les campagnes on peut les séparer. Vous avez la possibilité de mettre vos vidéos de ventes qui vont être disponibles très rapidement dans vos lancements pour que vos visiteurs et vos partenaires en tout cas puissent s’en rendre compte et puissent regarder les vidéos et s’immerger dedans. Rajouter autour votre matériel de promotion en fait. Donc, vraiment tout directement à l’intérieur.

Maxence : Donc, affiliation, c’est mis en place. C’est top par rapport à tout ça.

Kevin : C’est mis en place avec un système à la fois de cookies qui se stockent dans son navigateur et un système qui est lié en dur en fait. Donc en dur, c’est quoi ? C’est que si vous voulez avoir une affiliation à vie, si jamais le prospect ne change pas d’email, vous aurez l’affiliation à vie, parce que le lien de l’affiliation est lié à l’email directement.

Maxence : Oui, donc, ça c’est top. Au niveau tracking, c’est bien.

Kevin : Vous avez une vraie affiliation.

Maxence : Et quand on est dans des gros lancements, il me semble aussi que tu fais des classements un petit peu dans les partenaires. Ça c’est bien pour motiver en quelque sorte…

Kevin : On a les classements. C’est super si…

Maxence : Si duel et rivalités amicales entre partenaires.

Kevin : Pour mettre un peu de concurrence. Et puis un peu bouger les mecs, ça ils aiment bien, ça les mecs, en général, c’est de rajouter les scènes de classement et finalement les booster comme ça. Vous avez la possibilité de diffuser et ça, c’est vous qui choisissez, parce que peut-être que vous ne voudriez pas afficher ce classement-là. Peut-être que sur le classement, vous voulez afficher juste le classement avec premier, deuxième, troisième, quatrième, et peut-être que vous ne voulez pas afficher le nombre de leads par partenaire. Eh bien ça, vous pouvez le faire dans Wolfeo, c’est directement possible d’avoir classement par leads et classement par vente également.

Maxence : Ok. Alors merci pour la précision vis-à-vis de l’affiliation. Egalement, personnellement, j’utilisais il y a encore quelques jours Proof, c’était 79$ par mois. Donc, qu’est-ce que c’est exactement ? C’est tout simplement au fait, sur vos pages de capture, vos pages de vente, vos pages de conférence en ligne, vous avez une petite bulle en bas à gauche  de vos pages où c’est marqué : un tel s’est inscrit avec le nom de la ville et c’est certifié. Donc, du coup, au fait, c’est une preuve sociale tridimensionnelle, très très puissante où on se dit : « Waouh, ce n’est pas du pipo. Ce n’est pas de la flûte » et ça amène encore plus d’inscriptions ou plus de ventes

Kevin : Ça booste littéralement. C’est vraiment impressionnant.

Maxence : C’est impressionnant, c’est vraiment magique. Donc, maintenant j’utilise Provalis pour un ami, Romain Carpentier de Star en Maths. C’est un abonnement annuel ou mensuel en fonction de la formule que vous utilisez. Mais tu m’as dit que toi c’était offert…

Kevin : Du coup, tu économises 79$ par mois, peut-être même que vous l’utilisez aussi. Si jamais vous avez Proof et vous venez avec nous, vous n’aurez plus Proof à utiliser, en tout cas à payer. Ce sera directement disponible dans Wolfeo. Donc qu’est-ce qui se passe pour récapituler un petit peu, parce qu’il y a des personnes qui ne connaissent pas forcément. Vous avez un visiteur. Il va sur la page de commande, il commence à entrer dans le process de commande et au préalable en fait, vous avez des personnes qui auraient peut-être commandé vos produits. Ce qui se passe c’est que ce visiteur-là qui est prêt à commander, il est peut-être en train d’hésiter et se dire : « Mais est-ce que je veux vraiment ce produit. Est-ce que je veux vraiment mettre ma carte bleue ? Ça fait quand même cher 50, 100, 200, 300, 1000€. Je ne suis pas forcément sûr ». Il lui manque quelque chose, vraiment il lui manque un petit plus qui va lui mettre un petit coup de pieds aux fesses finalement et le motiver, en tout cas le rassurer ? Et c’est vraiment ça qui est super important, c’est le rassurer et c’est pour ça qu’on a ajouté ce système un peu comme Proof finalement, littéralement comme Proof, qui vous permet d’afficher des ventes qui auraient été faites dans le passé sur votre produit.

Donc peut-être qu’il y a une heure, vous avez la vente de ce produit-là, eh bien, s’il y avait déjà eu une vente et que vous avez activé une notification, votre visiteur, au moment d’acheter, au moment où il hésite le plus dans sa démarche d’achet, dans son marketing, il reçoit une notification lui disant : « Tada ! Sophie vient d’acheter le produit dont il est intéressé au montant qu’il est en train d’acheter ».

Maxence : Voilà. Il y a X temps. C’est ça qui est puissant en fait.

Kevin : Il y a X secondes, X minutes. Il reçoit une petite notification : « Tada » que Sophie vient d’acheter et juste après il en reçoit une autre, parce qu’il y a Jean-Michel qui a acheté trois heures avant, et Pierre et Maxence et je ne sais pas qui qui a commandé avant. Et là, du coup, votre prospect, il a quoi ? Il est tout simplement super chaud. Il est rassuré parce qu’il voit qu’il y a une autre personne qui commande, que c’est du concret, qu’en plus de ça, si jamais vous avez mis de l’urgence – et on est en train d’y réfléchir dans Wolfeo comment faire en sorte qu’on puisse voir sur la page de commande « attention », et ça j’y ai pensé après qu’on se soit quittés Maxence – comment on peut faire pour que le prospect soit sur la page et qu’il sache éperdument qu’il y a peut-être 100 places de disponibles sur votre produit et que sur la page de commande il voit il y a 40 personnes en train de regarder cette page.

Maxence : Ah oui !

Kevin : Imagine un petit peu le stress qui…

Maxence : Exactement comme les billets d’avion

Kevin : Comme les billets d’avion, comme les hôtels et tout ça

Maxence : Ou les hôtels où ils disent : il ne reste plus que deux places !

Kevin : Et vous affichez en gros – c’est ce qu’on est en train de voir, en train de travailler – le nombre de places disponibles et vous affichez la petite notification qui dit : il y a 30 personnes en train de regarder cette page. Et imaginez si jamais vous avez, je ne sais pas, 10 places disponibles, imaginez cette urgence que vous ajoutez dans votre marketing.

Maxence : Ah, ça, mets-le. Ça, c’est de la tuerie si tu peux le mettre.

Kevin : Je pense sincèrement qu’on va faire des tests là-dessus, mais que ça va faire de la magie.

Maxence : Et alors, du coup, ça rebondit vis-à-vis de l’urgence, est-ce que tu as ce qu’on appelle Scarcity, donc l’urgence

Kevin : Là, pour le coup j’y pense…

Maxence : Le bandeau classique qu’on met sur les pages.

Kevin : Le bandeau classique, on l’aura quand vous verrez cette vidéo. Donc oui, il y aura ce fameux bandeau.

Maxence : Oui, que même si on scrolle la page, on l’a également et c’est ça qui fait que…

Kevin : En haut, en bas, vous pourrez le mettre à gauche, à droite comme vous le désirez.

Maxence : Ok. Autre question : vis-à-vis des conférences en ligne, est-ce qu’on peut réaliser des conférences en ligne donc au sein de la plateforme Wolfeo et si oui, donc en gros, jusqu’à combien de participants ?

Kevin : Alors, aujourd’hui, dans Wolfeo, ce n’est pas possible et je vais vous expliquer tout simplement pourquoi ce n’est pas possible, parce que financièrement, ce n’est pas viable. Ce n’est pas viable de vous fournir un service de qualité. Il faut savoir que moi, dans mon agence et dans Wolfeo, on ne fait pas du lowcost en fait. Je ne vais pas non plus vous faire un truc de luxe, mon objectif ce n’est pas de vous faire un produit extrêmement luxueux qui va vous coûter 3 000€ par mois ou même 300 ou 400€ par mois pour avoir un tout petit bout de produit, non, mais c’est quand même de vous proposer un produit à sa juste valeur qui nous permet nous de développer l’outil, de vous ajouter toujours cette petite notification, vous voyez, quand vous nous parlez, c’est le genre de fonctionnalité qui vont développer votre chiffre d’affaire. Et ça, si on n’a pas de chiffre d’affaire, nous, dans la boîte pour pouvoir investir dans la recherche dans le développement de ce genre d’outil, vous n’en bénéficiez pas. Et le problème de ça, c’est que les conférences en ligne, ça demande un coût considérable pour avoir de la qualité. Et si jamais on vous mettait en place un système de conférence en ligne, en tout cas aujourd’hui, à l’heure où je suis en train de tourner cette vidéo, eh bien vous n’aurez pas un service de qualité. Et d’ailleurs, c’est ce qui s’est passé chez d’autres plateformes pour ne pas les citer. Elles avaient un service comme ça qui était intégré, qui ne marchait pas des masses…

Maxence : Souvent, il y a avait les bugs. Si vous ne prenez pas WebinaireJam ou GoToWebinar ou…

Kevin : Vous aviez des bugs et derrière…

Maxence : Il y a eu des bugs sur…

Kevin : Ils ont fait un partenariat avec une autre société qui coûte 300€ par mois et donc, c’est ce que ça coûte pour avoir un très bon service. Et aujourd’hui, ça, vous pouvez le faire en dehors de Wolfeo pour un autre service qui va vous coûter le même prix ou même, utilisez WebinaireJam qui marche extrêmement même bien aujourd’hui. Nous, c’est ce qu’on utilise tous les jours et le connecter directement avec les pages de capture dans Wolfeo. Donc ça fonctionne au sein de Wolfeo, c’est intégré 100%. Et de toute façon, le tarif de Wolfeo, il est à juste mesure qui vous permet au final de continuer quand même à investir dans votre business, donc d’investir dans un logiciel de webinaire et d’avoir les innovations de ce logiciel de webinaire spécifiquement.

Maxence : Ok. Alors ça rebondit par rapport… Là, on parlait des conférences et tout ce qui est emailing. Donc, si aujourd’hui, vous êtes sur GetResponse, Mailchimp, Aweber, SG-autorépondeur, Sendgrid via Clickfunnels ou que sais-je, vous êtes peut-être en train de vous dire : « Kevin, est-ce que tu as une version premium ou alors une version all inclusive où je n’ai plus besoin de payer d’autorépondeur et j’envoie les emails avec tout simplement Wolfeo ? Et si oui, tu utilises quoi pour la délivrabilité, parce que, moi, mon but ce n’est pas que mes emails aillent dans les spams. Dis-nous tout.

Kevin : Je peux te rassurer, parce que ton but, c’est exactement le même que le mien et même que vous, Maxence, c’est d’avoir nos emails qui arrivent en boîte de réception. C’est obligatoire, c’est pour qu’on fasse du chiffre d’affaire pour qu’on développe le business.

Maxence : Je te coupe juste, tu pourras préciser aussi. Alors, je suis obligé de les citer, parce que c’est le seul truc qui m’énerve un petit peu. SG, le seul souci, c’est que si vous les utilisez et que vous avez une bonne liste d’emails, malheureusement, les avoir plusieurs heures ou plusieurs jours après. Est-ce que vous aussi, c’est quasi instantané ou au moins dans l’heure qui suit et pas, si on fait une conférence à 20h et qu’on envoie l’email à 17h, le lendemain à 8h du mat on reçoit l’email ?

Kevin : C’est un des problèmes et je comprends ça de la part de SG autorépondeur. En fin de compte, ils protègent au maximum leurs clients mais ils protègent, je pense…

Maxence : Mais le but, il faut que ce soit rapide.

Kevin : Ils protègent je pense trop leur client et du coup, ils ont cette rapidité qui est mise à son minimum. Ils sont vraiment très lents dans l’envoi des emails. Si vous organisez un webinaire, on reçoit l’email 24h après.

Maxence : Voilà. Si on a une liste de 1 000 personnes, c’est bon, mais si on a une liste de 50 000.

Kevin : 1000 personnes, ça passe mais à partir de 5000, 10 000, ça commence à être compliqué.

Maxence : Oui, ça devient… bref

Kevin : Bref, ça, on rentrera en détail après par rapport à ça. Déjà, si vous êtes chez SG ou GetResponse, Aweber ou alors chez Clickfunnels ou Drip ou autres…

Maxence : Mailchimp

Kevin : … venez chez nous, dans tous les cas, vous pouvez repartir plus tard. Vous testez pendant 14 jours, vous allez voir l’effet que ça fait dans votre business. Vous avez un lien dans la description de toute façon pour le tester. Cliquez dessus, inscrivez-vous, découvrez l’outil, voyez un petit peu comment nous on travaille dans le business. Utilisez-le dans la plateforme, parce que, oui, on est intégré… On a un autorépondeur complètement disponible avec le système des pages de commande, le système de page de capture, de page de votre tunnel de vente, tout votre business intégral et on a également l’autorépondeur. Il est intégré, vous n’avez pas besoin d’aller chercher un Drip, d’aller chercher, je ne sais pas, un Sendgrid ou encore un autre système et de le mettre dans Wolfeo. Il est déjà intégré. Et nous, on utilise finalement des prestataires de services qui sont à la pointe aujourd’hui de la délivrabilité. Alors, je ne vous garantis pas et je peux vous le promettre aujourd’hui, je ne vous garantis pas que tous vos emails arriveront en boite de réception, je ne peux pas le garantir, parce que ça dépend de tellement de facteurs qui vous sont propres, de votre gestion de l’emailing, de la gestion également d’à quel moment vous envoyez les mails, du contenu de vos emails, de tous ces facteurs-là. Mais nous, on fait tout. On fait tout à notre niveau pour vous conseiller au maximum et pour vous sécuriser au maximum. Et au quotidien, vraiment, on regarde ces aspects-là et on affine au quotidien pour vraiment maîtriser cet aspect de la délivrabilité. C’est très important pour nous, mais par contre…mais il se peut que vous ayez des emails qui partent en spam un jour ou l’autre. Vous n’y pouvez rien d’ailleurs, que vous soyez chez le meilleur autorépondeur du monde ou pas, ça ne changera rien, vous aurez forcément des mails en spam. Par contre, nous, notre quotidien, c’est vraiment de faire gaffe à ça, c’est de piloter les serveurs, de travailler avec nos prestataires pour toujours affiner et avoir des mails qui arrivent le plus souvent dans la boîte de réception et je vous assure qu’on est plutôt sur des taux de 99% que des taux de 50% dans les délivrabilités pour le coup.

Maxence : Alors pour finir aussi sur un autre chapitre par rapport à la délivrabilité. J’entends souvent pas mal d’échos par rapport à ça. Certains services font payer, pas au nombre d’emails, mais au nombre d’emails par envoi. Alors je m’explique, c’est peut-être flou ce que je dis. Si vous avez une liste de 10 000 abonnés, il y a certains services, je prends l’exemple de MailChimp, si j’envoie 1 000 broadcasts ou 1000 follow-ups avec mes 10 000 emails, je vais payer la tranche de 10 000 emails. Il y a d’autres services, ils vont faire payer à l’ensemble de l’envoi donc des emails. Donc si par exemple je fais 1000 emails d’une liste de 10 000 emails, ça va faire, je ne suis peut-être pas bon dans les calculs, mais 10 millions et du coup, ça va faire une facture à la fin du mois. Comment ça se passe chez Wolfeo ? Est-ce qu’on paie au contact et on peut envoyer ensuite le nombre d’emails qu’on veut en follow-up ou en broadcast ou on paie à la globalité de l’envoi des emails ?

Kevin : C’est des pratiques un petit peu comme Proof qui sont arrivés sur le marché où tu avais personne si tu veux et ils récoltent un maximum de clients, parce qu’ils sont les seuls. Et c’est ce qu’ont fait Aweber pendant pas mal de temps. Ils avaient des tranches, tu crées une liste ; une liste, 1000 prospects. Tu crées dix listes, 10 000 prospects, ça va te faire des millions. C’est complètement débile. Au final, tu paies pour l’équivalent d’un million de prospects alors que t’en as que 10 000 dans tes listes. C’est complètement dénué de sens et c’est presque de l’escroquerie. En tout cas, pour moi. Dans Wolfeo, on a fait quelque chose de simple, c’est tout simplement que vous payez le nombre de contacts et ensuite les envois sont illimités. Donc vous avez…

Maxence : Alors ça c’est top. Envoi illimité, puisque ce n’est pas toujours le cas.

Kevin : Envoi illimité : 2 500, 5 000, 10 000, 15 000, 100 000 contacts et derrière vous avez envoi illimité et puis vous pouvez travailler avec ça. Après, si jamais vous voulez avoir des IP dédiées, ce genre de chose, dans votre service d’autorépondeur pour essayer de sécuriser, mais ce n’est pas forcément la bonne solution en tout cas la bonne idée, eh bien, on est capable de le faire, mais je ne vous recommanderais pas forcément de le faire, parce que ça vous isole en fin de compte sur une seule IP et, sans rentrer dans les détails techniques, ce n’est pas forcément ce que vous souhaitez.

Maxence : Ok. Alors maintenant, par rapport au moyen de paiement, on avait parlé dans la première partie de Stripe, de Paypal. Et souvent, en fait, pour augmenter aussi la vente et avoir un maximum de conversion, c’est important d’utiliser ce qu’on appelle soit le chèque ou les virements bancaires. Et du coup, il y a une plateforme qui s’appelle GoCardless, est-ce que c’est quelque chose qui est compatible avec Wolfeo et si oui, est-ce qu’on peut l’automatiser pour que les gens ont juste besoin de mettre leur RIB, leur IBAN et ensuite, boom, on reçoit l’argent dans la foulée ?

Kevin : Pour te répondre facilement, oui. C’est carrément intégré dans Wolfeo.

Maxence : Et ça c’est top.

Kevin : Quand vous voyez la vidéo, GoCardless est intégré dans Wolfeo et vous l’avez déjà. Sachez-le, il y a beaucoup de choses qui peuvent évoluer au moment où vous regardez cette vidéo, parce qu’on aura eu peut-être des jours ou des semaines, je ne sais pas vraiment quand on va la publier, mais vous aurez sûrement de nouvelles fonctionnalités qui vont être ajoutées. Mais aujourd’hui, GoCardless qui est intégré quand vous voyez cette vidéo, et puis il y aura sûrement de nouveaux moyens de paiement qui vont être intégrés si jamais on voit que beaucoup de nos clients ont en besoin. Alors on intégrera pas 100% des moyens de paiement, parce que ça prend vraiment du temps à le faire, mais si jamais on voit qu’il y a beaucoup de clients qui utilisent je ne sais pas…, qui auraient utilisé PayPal et qu’on avait pas PayPal, et bien, on l’aurait fait. C’est un peu comme ce que j’ai dit dans la première vidéo. Si jamais vous ne l’avez pas regardé, d’ailleurs regardez-là parce que c’était vraiment intéressant. On a parlé de Paypal. En tout cas, on parlait de l’espace de l’Estonie, toutes ces choses-là. Il en avait besoin, parce qu’il ne pouvait pas avoir de moyen de paiement par rapport à l’Estonie. On a développé cet outil de paiement qui permet d’encaisser les commandes. Et donc, du coup, si jamais vous avez des besoins, dites-le nous dans les commentaires sur l’espace de Wolfeo aussi et dites-nous ce qui vous manque, parce que nous, on est capable d’ajouter ces choses-là. On a des développeurs dans la boîte, de vrais développeurs. On n’a pas des personnes à Madagascar ou alors aux Philippines. Tu rigoles, mais c’est important. Je connais beaucoup de développeurs de logiciels aujourd’hui qui bossent avec des personnes à Madagascar.

Maxence : Oui, des gens dans les pays lowcost. Au final, le travail c’est un peu sagouin en quelque sorte.

Kevin : C’est lowcost et comme je le disais…

Maxence : Le niveau de compétence est moindre.

Kevin : Ils ne peuvent pas innover, ils ne peuvent pas faire ces recherches. Ils n’ont pas cette expertise, sans vouloir me vanter, mais ils n’ont pas cette expertise dans le marketing et ils ne peuvent pas investir assez pour se développer, parce que mine de rien, ça coûte de l’argent pour payer des hommes, ça coûte de l’argent d’avoir trois, quatre, cinq développeurs dans une boîte, de faire ce management de clients et de développer un outil, ça coûte de l’argent. Donc, quand on paie ces employés à Madagascar, les gens n’ont pas de la qualité et en plus de ça, on n’a pas souvent la possibilité de vendre très cher son outil et donc au final, on ne peut pas aller très loin. Et puis, souvent, les personnes à Madagascar ou en Philippines, tout ça, elles nous lâchent du jour au lendemain. Ça c’est une autre histoire.

Maxence : Merci pour les précisions. Si vous visionnez cette vidéo, vous avez vu le titre : Learnybox, Clickfunnel ou encore Wolfeo. Vous dites peut-être : Kevin, si je viens chez toi, en gros, c’est quoi la différence avec la version à 77€ de Learnybox ou encore la version à 97$ par mois de Clickfunnel. Donc je ne parle pas anglais, c’est pour ça que je suis sur Learnybox. C’est une grosse distinction entre les Etats-Unis, Clickfunnels ou encore Learnybox, parce que souvent, en fait, ce qu’il se passe, il y a beaucoup de gens, on sait qui sont sur Learnybox, parce que… Je peux comprendre, vous ne parlez pas anglais, vous ne voulez pas vous faire chier, donc vous allez directement sur le made in France. Mais du coup, il y a forcément des gens qui vont se dire : « Ok, Kevin, moi, je suis sur Learnybox » ou alors « J’hésitais entre Learnybox et Clickfunnel, mais c’est vrai que je ne parle pas trop anglais, donc ça m’arrangerait plutôt une version made in France ». Alors, c’est quoi la différence avec les versions plutôt bas de gamme ou…

Kevin : On ne fait pas de bas de gamme. Je te coupe tout de suite. On ne fait pas de bas de gamme dans Wolfeo. Encore une fois, on fait le prix à sa juste mesure et toutes les offres que vous voyez, il y a les fonctionnalités qui vous permettront de développer votre business. C’était important pour moi. Il y a juste dans la formule finalement du milieu où vous aurez vraiment davantage de fonctionnalités pour aller encore plus vite, mais dans la version de base, déjà, vous avez ce qu’il vous faut si vous êtes entrepreneur et que vous vous lancez pour développer votre business. La grosse différence en fin de compte…

Maxence : Oui, avec celle de Learnybox, parce que c’est une question qu’on me pose souvent. A 77€ hors taxes.

Kevin : La grosse différence, c’est qu’en fait, c’est le compromis entre Learnybox et Clickfunnel. Il y a beaucoup de personnes qui recherchent les fonctionnalités, les avancées marketing, la technologie marketing de Clickfunnel, mais qui cherchait peut-être l’intuitivité, le côté français de Learnybox. Eh bien, d’un côté, ils avaient Clickfunnel pour l’aspect plutôt marketing très poussé et de l’autre côté ils avaient Learnybox pour l’aspect plutôt formation et plutôt aussi l’aspect français. Ils n’avaient pas ce compromis d’avoir les deux ensemble. Eh bien, nous, ce qu’on a fait, au quotidien et ce qu’on fait vraiment régulièrement, c’est qu’on améliore notre plateforme vraiment tous les jours, toutes les heures pour avoir ce compromis idéal avec la puissance du marketing à l’américaine et à l’anglaise ou alors à la francophone finalement traduite et améliorée on va dire. Et avec cette espace complètement traduit, complètement disponible, cette intuitivité également française, et surtout cette possibilité de pouvoir livrer ses produits n’importe où et par forcément sur LearnyBox, de pouvoir les livrer sur un Wishlist, de pouvoir les livrer sur un outil express, de pouvoir livrer sur Amazon plus tard. Peut-être que votre entreprise va évoluer. Peut-être que vous allez vouloir vendre de produits physiques dans votre entreprise. Si jamais vous avez une plateforme comme Clickfunnel ou d’autres plateformes, vous ne pourrez pas forcément le faire alors que Wolfeo permet de le faire et on est déjà en train d’avoir six coups d’avance au-delà des coups d’avance dont on a déjà parlé avec les bot Messenger, tous ces trucs-là. Mais ça, on n’en parlera pas trop en face de la caméra.

Maxence : Si ça aussi tu mettras en place, ça va être magique.

Kevin : On en parle pas en face de la caméra, mais je vous assure que toutes ces avancées marketing dont parle Clickfunnel et qui ne sont pas forcément disponibles dans les plateformes, nous, on les mets en place. Elles sont déjà disponibles. Elles permettent vraiment de développer son chiffre d’affaire. Et c’est ça la grosse différence de Wolfeo, c’est que Wolfeo, je veux que ça devienne votre centre d’affaire, votre quartier général de votre business et que tout parte au niveau de la livraison de votre produit, de vos factures, de votre comptabilité, que tout soit simplifié, que vous n’ayez pas à avoir 50 outils différents. Quand tu es sur Clickfunnel, tu dois payer un outil pour la facturation en plus, pour la gestion des notifications, pour les exports comptables. Je suis sûr que ce n’est même pas géré du tout. Il y a tellement de coûts supplémentaires qui se passent sur ces plateformes là qu’on est en train de réunir en une seule plateforme sur Wolfeo. Les coûts d’autorépondeur, c’est complètement intégré, c’est transparent pour vous. Eh bien, pour toutes ces raisons-là, Wolfeo est fait pour vous, et c’est l’équivalent finalement de cette fameuse formule à la fois chez Learny que chez d’autre plateformes que je connais très bien, parce que j’ai travaillé avec elles, j’ai travaillé pour eux.

Maxence : C’est ça qui est bien aussi, c’est que tu as vu les coulisses et sais quoi améliorer

Kevin : J’ai vu les coulisses, j’ai vu les positifs, les négatifs. Je sais ce qui pèche et ce qu’il faut améliorer. Je sais ce qui est très bon aussi, et donc du coup je sais ce qu’il fallait intégrer dans Wolfeo et c’est pour cette raison que Wolfeo existe pour tout simplement développer votre chiffre d’affaires, développer votre impact dans le monde et toucher beaucoup plus de monde facilement en tout cas et automatiser surtout votre business, parce que c’est vraiment important.

Maxence : Ok. Alors maintenant par rapport aux espaces membres, vous êtes peut-être en train de vous dire : oui, mais moi j’ai mes formations ou mon espace membre sur Clickfunnels et sur Learnybox, pare que ça c’est pratique. Est-ce que c’est quelque chose qui est inclu aussi dans Wolfeo ? Donc typiquement quand les gens ont acheté, ensuite soit ils reçoivent un identifiant et un mot de passe, ils se loguent et à l’intégralité de la plateforme, il y a directement la formation en vidéo ou ce que vous avez mis en place et tout est facile vis-à-vis des différents modules.

Kevin : Alors, comme je le disais il y a deux secondes, enfin deux secondes, dix secondes on va dire, c’est que Wolfeo, c’est votre quartier général. Et donc, à partir de ce quartier général, vous pouvez piloter tous vos 0:21:35.0, c’est-à-dire que vous allez pouvoir livrer votre formation sur un WordPress avec un plugin qui est intégré chez nous, chez LearnyBox aussi, vous pouvez livrer la formation sur LearnyBox mais en utilisant les formulaires de commande Wolfeo avec toutes les fonctionnalités marketing que nous on a, mais vous pouvez aussi les livrer au sein de Wolfeo avec des formations plus basiques, c’est-à-dire avec juste la vidéo, l’espace commentaire, toutes choses-là. On est en train de travailler dessus mais on peut déjà intégrer des produits de type ebook. Tout ce qui est produit numérique, ebook, ce genre de chose, c’est facile, c’est directement dans la plateforme de Wolfeo et c’est livré automatiquement. Mais encore une fois, on va aller plus loin dans cette livraison de produit, on ne va pas s’arrêter uniquement à la formation, parce qu’on sait que les entrepreneurs peuvent évoluer, parce qu’il y a des techniques marketing qui consistent, par exemple, dans les stratégies avec des tunnels de vente à rajouter des livres physiques qui seraient en – je n’ai plus le terme exact – mais en free shipping.

Maxence : Ah oui.

Kevin : Tu sais la technique de free shipping d’envoyer gratuitement son livre et de, finalement, de livrer à ton client juste en payant les frais d’exportation ou les frais de manutention. Eh bien ce truc-là, quand on n’a pas de système automatisé d’envoi automatique par Amazon, ou ce genre de chose, c’est une galère et ça, on est en train de le mettre pour que vous puissiez le faire automatiquement. On est en train de le faire aujourd’hui dans Wolfeo. Et donc on fait la livraison de produit Wolfeo dans la plateforme, mais aussi sur des plateformes que ce soit des produits numériques ou par la suite des produits plus physiques, des lettres postales, sms. Tout ça aussi on le fait au quotidien.

Maxence : Alors par rapport aussi à une autre question vis-à-vis de la période d’essai. Toi, c’est 14 jours. On peut tester gratuitement. Donc là, c’est exactement comme Clickfunnel. Ça permet de se familiariser avec la plateforme. Et vis-à-vis de la configuration, il y a souvent des gens qui me disent : Learnybox ou Clickfunnel, c’est intuitif. Est-ce que pour toi, c’est pareil ? C’est la même chose ? C’est quelque chose qui est très facile à comprendre même si on est une quiche en technique et qu’on n’est pas du tout geek.

Kevin : Ecoutes, on a à la fois des hommes mais également des femmes…

Maxence : Et surtout, je pense aux femmes, parce que potentiellement, elles sont moins attirées par la technique.

Kevin : Justement. On en parlait un petit peu avec ta femme, c’est que c’est très important d’avoir des choses qui sont simples et intuitives, les femmes aiment ça. Les hommes aussi d’ailleurs, et on est vraiment en train de travailler au quotidien avec les retours de nos clients pour toujours améliorer. Vraiment, c’est une constante amélioration qu’ont fait tous les jours de la semaine, toutes les heures qui s’écoulent, vraiment de minuit à minuit d’ailleurs, tous les jours. Et ce qui se passe, c’est qu’on a vraiment ce côté intuitif qui est très important. Toutes les personnes qui ont utilisé Wolfeo jusqu’à maintenant, il y a encore, je crois, six mois, avait la version une qui était brute de forme, alors brut de décoffrage, c’était vraiment très simple, très basique, parce qu’on était en train d’ajouter plein de fonctionnalités. Il y a six mois, on a changé le design complet de la plateforme. On a refait une intégration complète vraiment très intuitive. Ça c’est le premier aspect sur lequel on a travaillé pour que ce soit simple. Donc déjà quand vous arrivez dans la plateforme, c’est assez simple, c’est intuitif. Vous devez rajouter un bouton, vous cliquez dessus, vous glissez, vous le lâchez, il est ajouté. C’est tout, c’est simple. Vous voulez par exemple rajouter une nouvelle séquence dans votre autorépondeur, vous cliquez sur « autorépondeur » dans les séquences, vous allez ensuite créer une nouvelle séquence, ah non, pas une nouvelle séquence, je veux faire une séquence déjà disponible. Je clique dessus, je choisis ma séquence, hop, elle est activée dans mon compte. Donc, ça, déjà, ce côté intuitif, c’est très important. On fait ça vraiment au quotidien et c’est essentiel. Derrière, ce qu’on a fait aussi, c’est que sur nos différentes pages, on a des vidéos pour aider. Donc ça, c’est la base, le b.a.ba pour aider des personnes qui ont des problèmes, mais surtout, on a préparé quelque chose de très rapide et très… Dès l’entrée, en fin de compte des personnes qui rentrent dans Wolfeo, c’est qu’on permet, dès la commande de Wolfeo, dès les 14 jours gratuits que vous allez pouvoir tester, d’être accompagné pas à pas dans la plateforme. Au lieu d’arriver comme ça, comme une fleur et de vous retrouver avec plein de fonctionnalités dans tous les sens et de vous dire : qu’est-ce que je fais maintenant.

Eh bien, dès la première connexion, vous avez trois petites vidéos que je vous ai créées et vous me verrez en face caméra dans lesquelles je vous explique ce que vous devez faire pour configurer la plateforme, pour qu’elle fonctionne immédiatement au bout de, je crois que c’est une heure ou une heure et demi que tout soit complètement configuré, que tout fonctionne sur pilote automatique. Et ensuite, ce ne sera que de l’optimisation que vous ferez à gauche, à droite. Et ça, c’est dès la plateforme, vous avez trois premières vidéos. Et ce que vous avez de tout récent qu’on vient juste d’ajouter, que vous avez dans une zone de commentaire si jamais vous cliquez dessus, vous aurez un challenge aussi qui est disponible en 21 jours, qui vous accompagne pendant 21 jours à mettre en place un business en automatique. Donc, on a une vidéo chaque jour avec un email qui vous est envoyé et vous recevez finalement, pas un tutoriel, mais vraiment une vidéo où je suis face caméra où je vous explique un peu la vision du marketing, ce que vous pouvez mettre, ce que vous devez mettre en place dans votre business et ensuite, dès que vous l’avez mis en place, vous avez vraiment une liste d’actions à faire aujourd’hui avec deux, trois petites choses à faire. Vous le faites, et ensuite au bout des 21 jours, vous avez un business qui tourne en pilote automatique. Donc, ça, c’est ce qu’on fait pour favoriser l’intuitivité et aussi vous accompagner le mieux possible, parce qu’en tant que client, je l’ai vécu. Je l’ai vécu quand je me suis lancé dans des machines sur internet, dans des outils des plateformes. Ce n’est pas agréable quand on se lance et qu’on a 150 000 options. Alors au début, ça peut peut-être faire briller les yeux, parce qu’on en parle, c’est beau et c’est super, il y a plein de trucs, mais quand on arrive dans la plateforme, je vous assure, c’est tellement désagréable de ne pas savoir par où on commence. On se retrouve dessus : mais qu’est-ce que je fais maintenant ? Eh bien ça, je ne voulais surtout pas que ce soit le cas avec mes clients, les clients de Wolfeo et c’est pour cette raison que j’ai tout fait pour vous accompagner le mieux possible. Et tout ce qu’on pourra faire encore par la suite, qu’on pourra ajouter pour faire ça, on le fera, c’est super important.

Maxence : Absolument. Alors autre chose, souvent, on a un petit peu une tendance, si on démarre français, on continue à avoir pas mal d’outils français, si on démarre anglophone, donc plutôt américain, souvent on continue aussi américain.

Kevin : Forcément.

Maxence : Si vous visionnez cette vidéo, vous êtes certainement dans l’infoprenariat ou encore dans l’e-commerce. Donc généralement, vous pouvez peut-être utiliser Shopify ou d’autres outils ou d’autres plateformes que j’ignore et du coup, vous posez la question : « Si j’ai un business dans le e-commerce », vous vous dites peut-être : Kevin, est-ce que c’est compatible, Wolfeo, avec les business en drop shipping en plus de l’infoprenariat parce que j’ai bien compris a priori que c’est magique pour l’infoprenariat, mais est-ce que c’est le cas aussi pour l’e-commerce ?

Kevin : Alors, juste un détail…

Maxence : Notamment vis-à-vis de de Shopify.

Kevin : Alors on ne l’a pas forcément notifié et dit dans les vidéos, c’est que déjà, à la base, Wolfeo en fait, est développé en anglais. Donc ça, il faut le savoir.

Maxence : Excellent ! Bonne précision à évoquer aussi.

Kevin : C’est développé en anglais. C’est une plateforme déjà disponible en anglais. Alors, on n’a pas vendu énormément en anglais pour le moment, parce que ce n’est pas les efforts marketing qu’on a mis. Par contre, c’est déjà disponible. C’est-à-dire que si vous êtes plus agréable, plus à l’aise avec l’anglais, tout en haut à droite, ça doit être par là pour vous, tout en haut à droite, vous cliquez dessus et vous allez tout simplement mettre l’anglais en langue de configuration pour votre compte Wolfeo.

Maxence : Ça tu pourras le mettre dans ta com, en double langue. Comme ça, les gens qui ont en plein le cul du français ils mettent en anglais ou inversement.

Kevin : Voilà. Ils font ce qu’ils veulent. Et surtout, vous avez le français, donc vous switchez sur l’un ou sur l’autre, c’est vous qui décidez. Donc, ça c’était la première réponse et la deuxième, je ne peux pas l’avoir, parce que je l’ai oubliée.

Maxence : Alors vis-à-vis du drop shipping, Shopify, Amazon FBA, est-ce que pour le e-commerce, c’est compatible ?

Kevin : Alors, c’est ce que je disais, on a envie de générer vraiment avec Wolfeo, le quartier général de votre business. Et justement, je suis en train de réfléchir à comment on peut faire pour connecter Shopify et comment on peut passer des commandes et en tout cas les récupérer depuis Wolfeo pour gérer la facturation dans Wolfeo et quand même faire l’expédition par Shopify. Mais en tout cas, ce qu’on peut faire, c’est que l’autorépondeur est fonctionnel donc si jamais vous pouvez intégrer des formulaires de capture ou en tout cas de formulaire d’inscription Wolfeo sur Shopify eh bien, oui, ce sera intégré et on pourrait même, si on tourne un petit peu la machine, alors il faudra avoir un peu d’imagination, mais vous, vous allez pouvoir aussi connecter des séquences de paniers abandonnés. C’est quelque chose qui est faisable. En tout cas, je pense que c’est faisable.

Maxence : Ok. Merci Kevin par rapport à tous ces différents conseils. Alors une autre question que vous posez certainement, vous dites : Oui, Kevin j’ai bien compris que c’est excellent ton outil. Par contre il y a quelque chose qui me chiffonne ou alors que je n’ai pas compris comment ça se passe. Si demain, il y a un crash sur la plateforme Wolfeo, comme j’ai tout centralisé pour économiser pas mal d’outils, tous sur ta plateforme, parce que justement, tu permets d’avoir le couteau suisse tout en un. Qu’est ce qui se passe réellement ? Est-ce qu’il y a des back-up, est-ce que si je dois envoyer un email en urgence, je fais comment pour récupérer mes listes d’emails. Explique-nous tout vis-à-vis de la sécurité parce que c’est ça qui est magique, quand on peut mettre tout en un, mais comme on dit, si on n’est pas diversifié, si demain il y a un problème technique X, Y, Z ou il y a une couille technique, je fais comment moi pour continuer mes affaires et mon business sur internet ?

Kevin : Eh bien, c’est que des bonnes questions que tu m’as posées jusqu’à maintenant. Sincèrement, c’est pareil. Quand on est en lancement, tu vois, moi, c’est un besoin que j’avais d’avoir cette certitude que le système allait fonctionner. Parce que quand on gère un lancement…

Maxence : On mise gros.

Kevin : qui fait un million d’euros et plus de chiffre d’affaire, que vous avez des dizaines de partenaires qui envoient des emails, qui shootent sur votre lancement, qui investissent leur business, vous devez avoir un système infaillible. Alors, ce n’est pas infaillible à 100%, parce que ce n’est pas possible, c’est de l’informatique. Ceux qui vous disent le contraire, ce sont des menteurs. Mais en tout cas, on a mis en place des systèmes et des process vraiment pour réagir en cas de problèmes urgents. Ce qu’on a mis en place, c’est très simple : si jamais il y a un seul problème sur le serveur de base de Wolfeo, et d’ailleurs il n’y a pas un seul mais il y en a plusieurs, eh bien, si jamais il y a un seul problème sur les serveurs qui hébergent les formations, les produits numériques, les commandes, les facturations et toutes ces infos de nos clients, on a des serveurs de relais qui vont prendre finalement le relais derrière, qui vont prendre le back-up en fait, qui vont être là pour prendre le, comment dire, le système et en tout cas qui vont prendre le relais littéralement du système et qui vont marcher à la place des serveurs qui ont planté. Donc, là, c’est vraiment un système de balancement en fin de compte, de balance des serveurs. Il y en a un qui marche, il ne marche plus, paf, le deuxième reprend le relais. Et le truc, c’est qu’ils sont toujours synchronisés ensemble, ils sont toujours identiques avec les bases de de données, donc il n’y a pas de souci au niveau des datas.

Par contre, s’il y a un truc qui est encore plus puissant qu’on a mis en place, quand on est en lancement de produit, il y a de temps en temps des problèmes avec les auto-répondeurs. Souvent, les serveurs, ils n’aiment pas quand on envoie beaucoup d’emails surtout quand ça représente dans les 30, 40 000, 50 000 emails et il se peut qu’il y ait des problèmes d’emails. Et combien de fois on a vu des Aweber, GetResponse, des SG qui plantaient littéralement, qui n’étaient plus disponibles. Eh bien, partant de ce principe-là, de cette expérience-là, je me suis dit que ça ne devait plus jamais se passer, plus jamais et je ne voulais plus que ça se passe. Donc, ce qu’on a fait, c’est qu’on a carrément un serveur externe qui gère la partie emailing. C’est-à-dire que la partie mailing est séparée à la fois de nos serveurs, mais surtout en cas de problème, ce serveur-là a également une copie.

Maxence : Ok, Excellent ça !

Kevin : C’est-à-dire que vous pouvez rebondir pour votre partie emailing et elle est complètement séparée de la partie vraiment de l’envoi des commandes. Donc on fait tout pour que ce soit sécurisé au maximum. Je ne vous parle pas de l’https tout ça parce que tout est fait en https, la sécurité, la SSL, tous ces trucs-là. C’est bétonissime et tout ce qui est serveur, balancing, toutes ces choses-là, on l’a mis en place pour éviter d’avoir des problèmes au maximum et surtout de les guérir très rapidement, parce que les problèmes, je vous le dis, ça peut être triste et ça peut faire peur, mais vous risquez d’en avoir. Le truc, c’est qu’il faut avoir une plateforme qui est capable de les gérer. Et nous, aujourd’hui, c’est notre job. On sait gérer ces problèmes-là. Je savais le gérer avec mon agence, je sais le gérer aujourd’hui avec Wolfeo et quand il y a un souci, on sait réagir et on réagit en tout cas rapidement pour les régler.

Maxence : Alors pour les fans de l’automatisation, est-ce que, vis-à-vis de ce qu’on appelle des messages automatiques, c’est mis en place pour les tags, pour l’email comportemental ? Est-ce que c’est quelque chose qui est prévu prochainement ? Typiquement, en fait, c’est quand quelqu’un arriver à la fin d’une liste d’emails, est-ce qu’il est remis dans une autre liste d’emails et ainsi de suite ? Est-ce que c’est quelque chose que tu as mis en place ou que tu vas mettre en place ?

Kevin : Alors ça c’est…

Maxence : Ce qu’on appelle l’email comportemental.

Kevin : Normalement, les réactions comportementales par rapport à l’emailing, c’est très puissant. Quand vous voyez cette vidéo, ce sera déjà disponible et nous, on va aller vraiment à une étape d’après. Donc juste pour récapituler, pour ceux qui ne sont pas forcément, vraiment ancrés dans le marketing pour se rendre un peu compte de la puissance du truc, c’est que : par exemple vous avez des personnes dans une séquence qui va être votre séquence principale de distribution de cadeaux gratuits ou, je ne sais pas, de contenus gratuits. Vous avez une personne qui va faire toute la séquence sans ouvrir vos emails. Donc cette personne-là, elle ne semble pas très intéressée. Donc on n’a pas trop intérêt à la relancer d’une autre manière pour faire du business avec elle. Par contre, vous allez avoir peut-être une autre personne qui, elle, va ouvrir tous vos emails, vraiment les uns après les autres ; les 40 emails, ne serait-ce que les cinq, six emails que vous avez faits, les premiers emails. Eh bien, ce qu’on est en train de mettre en place, c’est qu’on puisse finalement récupérer cette personne-là et de dire : « Waouh, elle est très intéressée. Donc cette personne-là, il faudrait peut-être la mettre dans une autre séquence où on va lui vendre un produit premium par exemple ». Et donc, ça, c’est ce que vous pouvez faire aujourd’hui dans Wolfeo avec ses systèmes d’emails comportementaux et en tout cas des réactions rapport aux comportements de vos clients.

Par exemple, une personne va cliquer sur un lien de dans votre email, on peut lui ajouter un tag, on peut l’ajouter dans une séquence, on peut la supprimer d’une séquence, on peut lui supprimer un tag, on peut lui mettre à jour un champ. Vous contrôlez complètement le système. Et pour aller encore plus loin, on parle encore d’innovation, c’est d’aller vraiment jusqu’à l’aspect comportemental, mais sur le site internet. Si jamais vous intégrez un petit bout de code qui est fait pour traquer votre visiteur sur votre site internet, déjà vous avez l’affiliation qui fonctionnera, mais surtout vous aurez vraiment la gestion comportementale vraiment des actions de votre visiteur qui vous permettront finalement, qui vous permettra de gérer son intégration dans l’autorépondeur. Imaginons que vous avez Maxence qui s’inscrit sur une page de capture de Wolfeo, de Jean-Pierre qui vend des produits en formation qui sont en anglais. Donc il est inscrit sur la page de Jean-Pierre, il commence à recevoir ses articles, c’est super, canon. Par contre, il va aller un jour regarder sa page de vente, on voit qu’il regarde sa page de vente une première fois et on voit qu’il regarde ensuite sa page de commande et qu’il reste plus de 30 secondes sur la page de commande. Eh bien, Wolfeo, d’ici peu, sera capable de savoir ça et saura savoir le navigateur de Maxence a regardé plus de 30 secondes la page, donc j’ai peut-être un intérêt à le rappeler par téléphone. J’ai peut-être un intérêt à le faire passer dans une séquence ou je vais l’envoyer un email pour dire : « Est-ce que vous avez besoin d’aide ? Est-ce que tu as besoin d’aide Maxence ? Est-ce que je peux t’aider dans ta commande ? Est-ce que tu es intéressé par ce produit-là ? Est-ce que je peux répondre à tes questions ? » Et ça, c’est un niveau au-dessus dans le comportemental et finalement dans le marketing et c’est ce qu’on est en train aussi de réfléchir et de mettre en place.

Maxence : Alors, pour finir sur une dernière question…

Kevin : Tu en as toujours une dernière, non ?

Maxence : Là, c’est vraiment la dernière question, c’est la publicité Facebook vis-à-vis du retargeting, du pixel Facebook. Est-ce que si on fait de la pub Facebook, on dit : on va créer une liste spéciale Facebook dans Wolfeo. Est-ce que tout est bien compatible, tout ce qui est bien tagué pour avoir des stats précises. Alors, certes, on a les statistiques directement dans le tableau de bord de Facebook, mais des fois, et c’est souvent aussi des choses que je vois pas mal dans les groupes Facebook, on se dit : « Je ne comprends pas, sur Facebook, j’ai X conversions. Par contre, dans ma liste email… ». Admettons sur Facebook, je dis n’importe quoi, c’est marqué que vous avez récupéré 500 leads avec 1 000€ de budget et on se dit : Je ne comprends pas. Dans mon tableau de bord de ma liste d’emails, je n’en ai que 300. C’est quoi ce décalage entre ce que me dit Facebook et la réalité de l’autorépondeur. Quel est ton avis ? Est-ce que c’est top Facebook vis-à-vis de Wolfeo ?

Kevin : Je pourrais te répondre au niveau de, enfin, dans le détail. Je pourrais parler de Facebook, c’est que des fois, c’est vrai que dans leur système de tracking et de statistiques, ils ne sont pas forcément fiables, parce qu’ils vont compter deux fois une conversion alors que c’est une fois. Ils ne le disent pas forcément, ils vont…

Maxence : C’est pour ça que c’est bien de faire des listes. Moi, c’est ce que je fais, une liste spéciale à part, parce que c’est vraiment ce que tu as dans ta liste, ce n’est pas vraiment Facebook.

Kevin : La valeur est plus importante. Le truc le plus important en fin de compte au niveau des stats, c’est votre chiffre d’affaire.

Maxence : Aussi.

Kevin : Et c’est également les tags de prospects qui sont dans votre autorépondeur par Wolfeo. En fait, c’est que vous avez en concret. Ce n’est pas ce que vous dit Facebook. Si Facebook vous dit 500 contacts, ne partez pas du principe que vous avez 500 contacts, ne partez pas du principe que ça vous a coûté 2€ par contact, non. Regardez dans Wolfeo le nombre de contacts que vous avez et c’est à partir de cette statistique-là que vous allez faire vos calculs pour savoir comment vous a vraiment coûté votre prospect. Et pour répondre à ta question de savoir comment on sait d’où vient le prospect, etc. dans Wolfeo. Dans vos publicités, ce que vous pouvez faire, c’est un peu technique, vous pouvez rajouter des paramètres qu’on appelle les paramètres UTM donc qui sont également les paramètres de Google qui vous permettent de tracker finalement les URL et au final, c’est intégré dans Wolfeo. On sait d’où ça vient quand vous l’avez intégré sur votre pub facebook et donc vous avez la possibilité de savoir précisément que le prospect vient de telle campagne, il est passé par telle source de trafics, Facebook Live, imaginons, par la campagne de lancement de produit séquencé sur l’anglais. Derrière qu’il a cliqué sur la publicité A et qu’il a fait l’action avec le terme Z ou je ne sais quoi. Ça, c’est directement intégré sur la fiche du prospect donc vous savez d’où il vient en fait.

Maxence : Ok. Excellent. En tout cas merci par rapport à tous tes conseils.

Kevin : Je t’en prie.

Maxence : Si vous avez apprécié la vidéo, cliquez sur le petit pouce juste en dessous. Merci par avance. Partagez la vidéo s’il y a des personnes qui se posent la question justement entre Wolfeo, Learnybox, Clickfunnel, quoi choisir. Ça vous donnera une troisième flèche à votre arc par rapport à tout ça. Et si vous regardez encore cette vidéo, peut-être que vous êtes en train de vous dire : Merci Kevin, c’est génial. Je fonce, je veux aller chez Wolfeo, je veux démarrer mon business avec toi, avec toi comme Mentor et par rapport à tous tes programmes d’accompagnement vis-à-vis de cet outil. Juste pour préciser à qui ça s’adresse vis-à-vis de tout ça pour être sûr que vous avez bien compris et ensuite bénéficier de ces 14 jours offerts.

Kevin : Ça s’adresse à tous les coachs, les formateurs, les infopreneurs, les entrepreneurs qui veulent booster leur chiffre d’affaire, livrer les produits numériques, livrer des produits également physiques, parce que ce sera possible avec Wolfeo. Pas pour les personnes qui veulent faire de l’e-commerce pur, c’est-à-dire d’avoir 100 produits. Wolfeo n’est pas fait pour vous, en tout cas, 100% de Wolfeo n’est pas fait pour vous. Par contre, si c’est des produits d’info produits avec des produits numériques et produits physiques vraiment 10, 15, 20 produits, c’est quelque chose qui peut vous être utile. Et surtout, si vous voulez booster vraiment votre chiffre d’affaire, Wolfeo est fait pour vous. Donc coachs, informateurs, infopreneurs, entrepreneurs qui veulent booster son business. Et voilà. Et également les personnes qui veulent se lancer, ça peut être un outil très simple d’usage et surtout très peu cher par rapport à ce qu’il se passe dans la concurrence. En fait, avec Wolfeo, pour 49, 59, ou quelques dizaines ou voir centaines d’euros par mois, vous avez tout votre business qui tourne en automatique. C’est un peu l’équivalent de ce qu’on pouvait payer par le passé avec l’autorépondeur, le graphiste derrière qui va avoir un développeur et toutes ces personnes qui vont vous coûter 3 000, 4 000, 5 000€ par mois. Là, aujourd’hui, vous l’avez au sein de Wolfeo et puis c’est très intuitif et surtout en français et en anglais.

Maxence : Ok, excellent. Merci pour tes précisions. Donc si vous regardez une nouvelle fois cette vidéo. Cliquez sur le bouton à l’intérieur de la vidéo, ça va vous rediriger vers la page de présentation. Vous allez avoir toutes les formules, ce qu’il y a exactement sur Wolfeo. Donc cliquez bien sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube. Si vous visionnez cette vidéo depuis une autre plateforme ou un smartphone, il y a le (i) comme info en haut à droite de la vidéo ou encore tout est dans la description juste en dessous. Donc on vous dit à tout de suite sur la page de présentation et surtout à tout de suite pour encaisser du cash, vous débarrasser de la technique et surtout être conforme vis-à-vis de tous les aspects juridiques !

Kevin : Et comptable.

Maxence : Et comptable. A tout de suite sur la page de présentation !

Kevin : Allez, ciao ciao!

Maxence : Bye-bye