Xolali ZIGAH

Le TOP 5 des CHOSES à SAVOIR pour COMPRENDRE le BITCOIN !

Transcription – Le TOP 5 des choses à savoir pour comprendre le bitcoin ! Xolali ZIGAH

Maxence : Cinq choses à savoir pour investir et comprendre le Bitcoin. C’est ce qu’on va voir en détails dans cette vidéo.

Je suis actuellement avec Xolali ZIGAH qui est expert du sujet et que j’ai déjà interviewé dans de nombreuses reprises sur la chaîne YouTube.

Donc, juste avant qu’on vous fasse ce débrief et feedback vis-à-vis du Bitcoin pour le comprendre en intégralité, je vous invite à cliquer sur le bouton s’abonner pour rejoindre plusieurs dizaines de milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne YouTube.

Donc salut Xolali ! Est-ce que tu peux juste nous redire brièvement ta petite présentation et surtout nous expliquer c’est quoi ces cinq points à savoir vis-à-vis du Bitcoin.

Xolali : Ok ! Donc, comme tu l’as dit, je m’appelle Xolali ZIGAH. Je suis bloggeur et investisseur dans le domaine des crypto-monnaies depuis 2014. Je fais des formations à ce sujet. Et aujourd’hui, je suis avec toi pour parler des cinq points, du top cinq pour moi des choses à savoir, pour comprendre le Bitcoin.

Maxence : Alors on va rentrer dès à présent dans le vif du sujet. Alors point numéro 1, quelle serait la chose à savoir sur le Bitcoin ?

Xolali : Alors le point numéro 1, c’est que c’est une monnaie qui est 100% numérique.

Maxence : Ok !

Xolali : Donc 100% numérique qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que c’est une monnaie qu’on dit virtuelle. Mais virtuelle, il faut bien comprendre que virtuelle ne signifie pas que c’est du vent. Virtuelle, ça veut dire que ce n’est pas quelque chose qu’on convertit en papier. Mais comme on l’a bien vu depuis quelques années, ça a une grande valeur. Donc, on ne peut pas dire que c’est une monnaie qui ne repose sur rien.

Donc, ça c’est le point numéro un c’est que c’est 100% numérique, qu’on ne le convertit pas en billets et que ça a quand même de la valeur et que ça va prendre de la valeur aussi avec le temps.

Maxence : Alors point numéro 1 : le Bitcoin est une monnaie 100% virtuelle. Quel serait le point numéro 2 ?

Xolali : Alors le point numéro 2 : c’est que c’est une monnaie qui est limitée. Donc, en fait, contrairement aux monnaies qu’on a nous, les monnaies classiques qui s’appellent, qu’on dit que c’est des monnaies fiduciaires comme l’euro ou le dollar. C’est une monnaie qui est limitée, ça veut dire qu’on ne peut pas décider s’il y a un problème d’imprimer davantage de monnaie, de faire tourner la planche à billets et de faire l’endettement. Vu qu’on voit ce qui se passe, les conséquences des endettements sur les monnaies. Ils ont décidé que ça serait une monnaie qui serait limitée à un nombre fini d’unités de Bitcoin qui est 21 millions. Ça veut dire qu’on ne peut pas avoir plus de 21 millions de Bitcoin. Ce qui signifie que c’est une monnaie qui est vouée à s’apprécier uniquement via l’utilisation des différentes personnes. Donc, plus il y a d’utilisateurs, plus la valeur de cette monnaie va augmenter tout simplement en fait.

Maxence : Alors c’est ça qui est appréciable. C’est qu’il y a une limite contrairement aux Etats où leur spécialité c’est d’imprimer de la monnaie. J’étais récemment en Tanzanie. La monnaie tanzanienne c’est du shilling tanzanien. En l’espace de dix ans, je ne sais plus la date exacte, mais un dollar valait 10 tanzaniens, maintenant, 1 dollar, il faut 2500 tanzaniens, pourquoi ? Parce que les personnes qui sont au gouvernement de ce pays ont imprimé, imprimé, imprimé la planche à billets et du coup, ça réduit la pertinence de la monnaie. Donc, c’est ça qui est top avec le Bitcoin, il y a une limite et du coup, on ne peut pas faire n’importe quoi comme toutes les monnaies qu’on a dans le monde.

Xolali : Voilà, donc, c’est la monnaie, on va dire au final qui est censée être la plus honnête. Ça augmente parce qu’on s’y intéresse, si on s’y intéresse moins, ça prend moins de valeur. C’est aussi simple que ça en fait.

Maxence : Ok ! Alors quelle serait la troisième chose indispensable à savoir sur le Bitcoin ?

Xolali : Alors la troisième chose, c’est qu’on ne connait pas en fait son fondateur. C’est l’une des nombreuses questions qui reviennent. Comment ça se fait qu’on a créé une monnaie et qu’on ne sait pas qui a créé cette monnaie.

Il faut savoir que c’est une monnaie qui a été créée en 2008-2009 un peu après la crise là des subprimes. Elle a justement été créée pour trouver une solution alternative à tous les abus qu’on a vus par rapport aux monnaies classiques. Et ce qui s’est passé avec beaucoup de personnes qui ont perdu leur logement, qui se sont fait virer de l’entreprise. Ils se sont dit : il faut qu’on ait un moyen d’avoir une monnaie qui est libre, qui fonctionne grâce aux mathématiques et qu’on n’ait pas besoin de l’Etat pour le faire fonctionner, vu que l’Etat n’a pas pris ses responsabilités. On veut quelque chose qui soit solide et qui fonctionne un peu tout seul. Et c’est pour ça que… c’est une des raisons pour laquelle ils n’ont pas donné leurs identités, parce que c’est un peu une monnaie qui est contrepouvoir, c’est-à-dire qui est contre l’Etat. Ça veut dire qu’à partir du moment où vous créez quelque chose qui va à l’encontre de l’autorité suprême on peut dire, vous allez tous les avoir à dos. Du coup, la stratégie, c’est d’avoir un pseudonyme et de dire que c’est une monnaie qui va fonctionner grâce à tout le monde, la communauté de tous les investisseurs et que grâce aux mathématiques et aux supers algorithmes qu’ils ont créés, ça va être vraiment fiable et on ne pourra pas le pirater. Voilà pourquoi on ne connaît pas l’identité propre du fondateur du Bitcoin.

Maxence : Du créateur ok !

Xolali : Voilà, donc, ça c’est le point numéro 3.

Maxence : Alors quelle est la quatrième chose indispensable à connaitre sur cette crypto-monnaie ?

Xolali : Alors la quatrième chose, c’est une des choses que beaucoup de personnes vont se demander. Mais comment on les crée ces Bitcoin ?

Donc, en fait, on les crée grâce à un mécanisme qui s’appelle le minage. On a appelé ça minage, puisque c’est un peu comme lorsqu’on cherche de l’or, on va miner. On va à partir d’un certain mécanisme qui est creusé, on va récupérer de l’or. Et ça, ça va avoir une certaine valeur.

Donc, comme là, on est dans le cas d’une monnaie numérique, le minage en fait, ça consiste à faire tourner la puissance de calcul. On va faire tourner des calculs, des algorithmes qui permettent de vérifier les transactions en fait des utilisateurs. Donc, à chaque fois qu’on fait des échanges, pour que ça soit sécurisé à 100%, infalsifiable, il faut qu’on fasse tourner des calculs pour vérifier toutes les transactions. Et lorsqu’on fait tourner ces calculs, à un moment donné, tout est vérifié et tout est sécurisé et hop, là, on crée des Bitcoins. On est récompensé à hauteur d’un nombre de Bitcoin.

Donc, au tout début, on était récompensé à hauteur de 50 Bitcoins, donc en 2008 et tous les quatre ans, pour ne pas que l’ascension elle ne soit trop trop incontrôlée, ils ont décidé de diviser par deux la récompense en Bitcoin. Lorsqu’on fait ces vérifications qui s’appellent le minage. Donc, de 2008 à 2012, on était à 50, de 2012 à 2016, on était à 25 et depuis 2016 en fait la récompense des personnes qui vérifient toutes les transactions et qui permettent la création de nouveaux Bitcoin sont récompensées à hauteur de 10,5. Donc, le moment où ça va changer, ça sera en 2020, voilà !

Maxence : Ok ! Donc, grosso modo tous les quatre ans il y a une diminution de tout ça.

Xolali : La récompense.

Maxence : Ok !

Xolali : Et c’est ça qui s’appelle le minage. C’est vérifier les transactions des gens pour que ce soit sécurisé au maximum possible et infalsifiable. Voilà ! Donc, ça c’est donc le …

Maxence : Le point numéro 4.

Xolali : Exactement !

Maxence : Quelle serait la cinquième chose à connaître sur le Bitcoin.

Xolali : Donc la cinquième chose, c’est la Blockchain. La Blockchain, de par sa définition et de par l’impact que ça a eu sur la création d’autres crypto monnaies. Donc pour résumer rapidement qu’est-ce que c’est que la Blockchain ? En fait, la Blockchain, par son créateur, c’est tout simplement un livre de compte. Donc, c’est le livre de compte sur lequel on vérifie toutes ses transactions. Et ce qui est génial en fait avec ce livre de compte, c’est qu’on dit qu’il est décentralisé. Ça veut dire qu’il n’est pas à un seul endroit. Donc, on peut vérifier les transactions en France, en Australie, au Japon, en Island, partout. Ce qui fait que lorsqu’il y a un problème par exemple dans un endroit, ça sera backé dans un autre endroit et ainsi de suite et ainsi de suite. Et ça, c’est la grande puissance de ce qu’on appelle la Blockchain qui fait qu’aujourd’hui c’est tellement tellement puissant et ça permet de faire tellement de choses qu’on a décidé non seulement de faire d’autres applications que le bitcoin. L’application du bitcoin c’est transférer de l’argent et payer des choses, et on a fait des applications comme par exemple des contrats intelligents, qui sont des contrats autonomes, qui permettent par exemple d’accélérer les processus de remboursement ou des choses comme ça. Et à ces autres applications de la Blockchain sont nées d’autres monnaies qui ont d’autres noms comme Ethereum, comme Monero, comme Dash, comme Litecoin et tout ça. Donc, la Blockchain en fait qui est en fait le livre de compte et qui est lié au Bitcoin a fait par son potentiel la création d’autres monnaies justement.

Maxence : D’accord ! Donc, ça c’est assez incroyable et ce qui permet voilà de …

Xolali : Voilà, donc, il faut savoir qu’à chaque fois que vous entendez parler de Blockchain, Blockchain a fait ci, Blockchain a fait ça, les gouvernements veulent mettre en place un Blockchain. Il faut savoir qu’en fait ça revient à utiliser la technique du Bitcoin. Puisque Blockchain et bitcoin, c’est un peu la même chose. En français, on dit que c’est un glissement sémantique. Ça veut dire qu’on a changé un petit peu le sens pour dire que ça n’a rien à voir, mais toutes les personnes qui vont vouloir faire des choses avec le Blockchain viennent en fait du mécanisme du bitcoin qui est la source même de cette Blockchain. Voilà !

Maxence : Ok ! Alors là vous vous dites peut-être : Merci Xolali, merci Maxence ! Est-ce que tu peux résumer voilà, juste en trente petites secondes ces cinq points majeurs vis-à-vis à connaître par rapport au bitcoin pour voilà, que ça soit bien clair au sein de notre esprit ?

Xolali : Ok ! Point numéro 1 : c’est une monnaie 100% numérique. Ça veut dire qu’on ne peut pas la transformer. Enfin, on peut la transformer en euros, mais elle ne se transforme pas elle-même en euros. Donc, c’est uniquement via soit l’ordinateur ou soit via les Smartphones. Deuxième point : …

Maxence : Elle est limitée à 21 millions de Bitcoins !

Xolali : Elle est limitée à 21 millions, ce qui fait qu’on est amené à avoir sa valeur augmenter avec le temps. Troisième point : on a dit …

Maxence : On ne connait pas l’identité du créateur de Bitcoin.

Xolali : Exactement, donc on ne sait pas. On sait juste qu’il s’appelle Satoshi Nakamoto sur son pseudo.

Quatrième point : on a dit qu’on le crée grâce au mécanisme qui s’appelle le minage. Donc, on a vu que c’est un minage qui est informatique grâce aux puissances de calculs qui tournent.

Et le cinquième point, c’est qu’il est lié à ce qu’on appelle la Blockchain qui est son livre de compte et qui aujourd’hui de par son potentiel énorme a créé en fait d’autres crypto-monnaies et d’autres projets qui sont liés à cet outil qui s’appelle la Blockchain.

Maxence : Voilà ! Donc, ayez toujours ce mémo en quelque sorte par rapport à ces cinq choses essentielles à connaitre vis-à-vis du bitcoin. Et vous vous dites aussi certainement : ok Xolali ! Ok Maxence, mais comment je fais, moi, pour investir concrètement dans le Bitcoin ? Comment je peux en acheter, en revendre ? Ne pas me faire assassiner par rapport à tous les frais vis-à-vis de ces crypto monnaies ? Tu as un club privé 100% sur le bitcoin et les crypto-monnaies dont moi-même je fais partie depuis déjà plusieurs mois. Et je voulais que tu nous expliques un petit peu qu’est-ce qu’il y a concrètement à l’intérieur du club privé et surtout à qui s’adresse ce club privé.

Xolali : Voilà ! Donc, le club privé que j’ai créé en fait il s’adresse à toutes les personnes qui s’intéressent à investir dans les crypto-monnaies que ce soit pour investir sur le moyen ou long terme. Pour investir par exemple s’ils veulent faire du trading ou connaitre les autres crypto-monnaies. Ça s’adresse également aux personnes qui ont envie d’avoir un suivi. Parce parfois, on a des formations qu’on suit. Et puis, après on est un peu laissé au dépourvu. Et là, le but du club privé c’est d’avoir une communauté qui soit engagée et qui partagent eux-mêmes leurs investissements. Donc, moi, je partage tous mes investissements que je fais dans le club privé, je partage aussi des modules qui sont liés aux formations que j’ai faites précédemment. Donc, vous aurez tout ce qui concerne la création des comptes sur les plateformes. Comment effectuer du trade. Il y a également un coaching commun mensuel qui est vraiment très bénéfique pour les personnes qui veulent être là pour avoir des réponses à leurs questions assez rapidement. Je mets aussi tout ce qui est email, VIP où je donne des opportunités d’achats ou de ventes et également, je mets les prédictions que j’ai déjà faites par le passé par rapport à l’évolution des cours et l’actualité et ce que je pense qui va se passer dans le futur. Voilà !

Maxence : Ouais et moi pour vous donner un petit retour d’expériences, j’ai appris aussi différentes stratégies comme la stratégie du 25, pourquoi ? Parce que c’est mieux d’acheter par exemple le 25 et que ça va monter au fil des jours suivants. La stratégie de la chouette, donc, vraiment énormément de choses. Et ce qui est assez bénéfique, moi pour avoir deux clubs privés : club privé business et club privé paris sportifs que j’ai encore actuellement, c’est aussi cet aspect communauté. Parce que vous le savez comme moi, à chaque fois, un cerveau c’est bien, mais plus de cerveaux c’est mieux et l’aspect communautaire en plus donne des stratégies, des nouveautés ou des informations qu’on ignore. Parce qu’on ne peut pas être partout sur tous les sujets et les sites en question. Donc, ça c’est assez royal vis-à-vis de ça. Donc, je ne peux que vous encourager, me retrouver avec Xolali à l’intérieur de ton club privé sur les crypto-monnaies, parce que ça va vous faire progresser, surtout vous faire bénéficier de la tendance vis-à-vis du Bitcoin.

Ok ! Merci une nouvelle fois.

Si vous avez apprécié la vidéo, je vous invite à cliquer sur le bouton like juste en dessous. Merci par avance, ça nous permettra d’avoir un petit peu votre feedback. Si vous avez quelques questions aussi sur le bitcoin, n’hésitez pas à le dire dans les commentaires juste en dessous. Moi-même ou Xolali viendra répondre pour pouvoir vous aider au maximum. Et juste avant de vous laisser, on vous invite à cliquer sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, ça va vous rediriger vers la page de présentation du club privé Coinmunity. Donc club privé en intégralité sur le Bitcoin et les crypto-monnaies. Cliquez bien sur le lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, ça va vous rediriger vers la page de présentation. Si vous êtes sur YouTube ou un Smartphone, il y a le (i) comme info en haut à droite de la vidéo ou encore tout est dans la description juste en dessous.

A tout de suite sur la page de présentation du club privé, sur le bitcoin et les crypto-monnaies et surtout à tout de suite à l’intérieur de l’espace communautaire et surtout pour gagner du cash via le bitcoin.

A tout de suite de l’autre côté !

Bye bye !

Pense à

PARTAGER !

REJOIGNEZ LES ENTREPRENEURS À SUCCÈS !

VOS CADEAUX OFFERTS

90 thématiques pour vivre du web
2 500€ par jour en vendant ses propres produits
Expatriation : 0 impôts, 100% en ligne
D'une ferme à millionnaire sur Internet
Accompagenement et consulting business

MES FORMATIONS ET PROGRAMMES

Club Privé Business : 30 000€ par an
Programmet et formation expatriation : 0 impôts, 100% en ligne
Club Privé Revenus passifs : 100€ par jour
Programme Bourse : 20%/an, 5 minutes/mois
Séminaire Business Internet en or
Accompagenement et consulting business par Maxence Rigottier
Mastermind : Business et Revenus Passifs
Mentorat Business Internet : coaching 1 to 1

Tu as envie de réagir

POSTE TON COMMENTAIRE ICI !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

d
c

ENVIE de GAGNER au MOINS 100€/JOUR de REVENUS PASSIFS ?

Découvrez puis recopiez mes stratégies qui me permettent de générer environ 8000€/mois de revenus passifs