Comment être une FEMME BUSINESS dans 1 marché MASCULIN ? (Dialine Feuillet)

Comment être une FEMME BUSINESS dans 1 marché MASCULIN ? (Dialine Feuillet)

http://vivre-de-son-site-internet.com/wp-content/uploads/adieu-patron-blog-maxence-rigottier.jpg' attachment='79' attachment_size='full' attach='scroll' position='top left' repeat='no-repeat' video='' video_ratio='16:9' overlay_opacity='0.2' overlay_color='#a72423' overlay_pattern='' overlay_custom_pattern='' av_element_hidden_in_editor='0']

Comment être une FEMME BUSINESS dans 1 marché MASCULIN ?judswa7m
Dialine Feuillet

[av_video src='https://www.youtube.com/watch?v=ZHOhIDh7mkM' mobile_image='' attachment='' attachment_size='' format='16-9' width='16' height='9' conditional_play='' av_uid='av-judsvan4']

judsv5mg

Transcription – Comment être une FEMME BUSINESS dans 1 marché MASCULIN ? (Dialine Feuillet)

COMMENT OSER PRENDRE SA PLACE ET ETRE UNE BUSINESS WOMAN DANS UN MARCHE MASCULIN ?

Je suis actuellement avec Dialine Feuillet. On est actuellement à Malte. On va voir tout ça en détail dans cette vidéo.

Juste avant, cliquez sur le bouton « S’abonner » pour rejoindre plusieurs milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne YouTube.

Donc, salut Dialine, tu es également membre de mon club privé Vivre de son site internet. J’ai voulu t’interviewer, parce que vous le savez, vous avez certainement des hommes, 90% du temps sur internet qui réussissent. Mais il y a aussi pas mal de femmes, et tu en fais partie. Donc, tu vas nous expliquer un petit peu comment arriver à percer dans un marché où il y a pas mal d’hommes.

Maxence Rigottier : Salut Dialine !

Dialine Feuillet : Bonjour Maxence. Merci de ton invitation.

Maxence Rigottier : Est-ce que tu peux rapidement te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas et qui se disent : qui es-tu ?

Dialine Feuillet : Je suis Dialine Feuillet, je suis la fondatrice du site Osez-vous ! J’aide les femmes entrepreneuses à se démarquer pour attirer leurs clients, qui n’attendent qu’elles. Donc, je les aide au quotidien à travailler sur leur positionnement, leur visibilité, leur légitimité, tout ça pour qu’elles puissent gagner en confiance en elles et en leur business.

Maxence Rigottier : Alors, quand est-ce que tu as démarré sur internet ? Et comment ça t’est venu cette idée de se mettre en ligne ?

Dialine Feuillet : Là en fait, je dépasse ma cinquième année, où je suis à mon compte, et où j’accompagne des personnes en coaching. Par contre, c’est récent mon lancement sur internet, parce que ça date de l’année dernière.

Maxence Rigottier : Tout au démarrage avant, business en dur. Assez rapidement, tu t’es dit : pour dématérialiser, pour réduire tes coûts, pour impacter plus de monde, internet, c’est royal. Vous touchez instantanément tout le marché francophone, et surtout, vous pouvez gérer votre activité depuis n’importe où dans le monde. Actuellement, on est chez moi pour un Mastermind à Malte. C’est ça qui est magique, c’est qu’on peut vraiment tout gérer depuis n’importe où sur la planète, à partir du moment où il y a une connexion internet. Donc ça, c’est vraiment appréciable.

Quels sont les principaux conseils que tu donnerais à une femme ? Il y a de plus en plus de femmes qui rejoignent mon club privé ou qui regardent ma chaîne YouTube, et qui se disent : waouh, il faut être geek pour percer sur internet. Oui, mais voilà, un tas de raisons X, Y ou Z en excuse en quelque sorte pour quand même se lancer dans un marché, l’infopreneuriat qui est masculin.

Dialine Feuillet : Oui, en fait, c’est vrai qu’on peut avoir beaucoup de croyances, tu parlais de il faut être geek. En fait, c’est la croyance liée à la technique, c’est-à-dire qu’il faut que je sache faire un site, il faut que je sache faire un blog. On parle de référencement, on parle de landing page. Tous ces mots-là peuvent faire peur. Mais en fait, il faut juste vous lancer, il faut juste faire les choses pas à pas. Il faut savoir qu’aujourd’hui, il y a beaucoup d’outils qui sont pratiques, faciles, rapides. Il y a des tutoriels. Donc la technique en fait, finalement c’est très accessible aujourd’hui.

Maxence Rigottier : Surtout, si vous voulez vraiment « démarrer de zéro », l’idéal une chaîne YouTube, ça c’est grandiose, parce que ça fait péter toutes les techniques. Ensuite, vous utilisez soit un outil comme Clickfunnels que je vous recommande pour avoir les pages de capture, éventuellement faire des conférences en ligne, et instantanément vous faites péter les différents blocages qui ont lieu vis-à-vis de la technique, les plug-ins et tout ce qui va avec ?

Dialine Feuillet : Pour ta deuxième question par rapport au côté masculin, effectivement je suis à Malte avec toi, dans ton Mastermind. Je sais qu’il y a des femmes qui sont dans le groupe, et je suis la seule femme ici présente. Donc, ce n’est pas forcément désagréable. Tout le monde est adorable avec moi. Mais en fait, je me demande pourquoi? Où est-ce que vous êtes et qu’est-ce que vous faites en tant qu’entrepreneuse ? Pourquoi vous ne vous déplacez pas ? Pourquoi vous ne saisissez pas ces occasions d’avoir, avec vos mentors, vos coachs, qui vont vous apporter plein de conseil ? Un Mastermind, ça veut dire qu’il y a aussi les autres participants qui ont une expertise complémentaire différente. Donc, ça apporte énormément. Pourquoi vous n’allez pas dans les soirées de networking ? Pourquoi vous n’êtes pas sur la scène quand il y a des événements ? Parce que maintenant que vous avez créé votre activité, ce n’est pas pour rester dans l’ombre. A un moment donné, il faut oser prendre votre place, oser vous déplacer, oser mettre en place des actions qui vont vous permettre d’avoir une entreprise à la hauteur de vos rêves. Et ça m’anime, parce que c’est important pour moi de vous booster, de vous tirer vers le haut, de vous aider à prendre votre place tout simplement, que ce soit dans un milieu masculin ou féminin. Mais en tout cas, une chose est certaine, c’est qu’il y a de la place pour vous. Donc, à vous maintenant de savoir si vous voulez la prendre ou pas.

À lire
[INTERVIEW FRANCK ROCCA] La MEILLEURE STRATÉGIE facebook RENTABLE, c'est...

Maxence Rigottier : Complètement, j’avais déjà réalisé d’autres personnes, je pense à Nina Baus, Sonia Pereira sur la chaîne YouTube ou Nathalie Cariou. Grosso modo, il y a une femme sur deux en termes de population évidemment. Vous avez, quelles que soient les thématiques, des dizaines de formateurs hommes. Pourtant, sur le marché clientèle audience, vous avez quasiment une personne sur deux qui est une femme, donc c’est 50/50. Du coup, si vous avez une femme, vous avez un marché énorme, parce que comme le disait dans la vidéo Sonia Pereira, comme tu le dis parfaitement, vous êtes différentes. Il y a aussi des mots des hommes, on peut dire en rigolant comme le viol ou des choses comme ça, ça ne fait rien dans la tête d’un mec. Dans la tête d’une fille, ça va vraiment l’impacter, c’est une autre différence. Donc, les femmes comprennent mieux les femmes, et les hommes, mieux les hommes. Sauf que la concurrence, elle est à zéro si vous êtes une femme. Du coup, vous avez très facilement la possibilité de vous démarquer et d’oser pour percer dans votre marché.

Quelles sont les trois principales erreurs que tu as faites par le passé ou que tu dis maintenant ? Si j’avais eu ces trois conseils-là, je ferais certainement une activité fois deux, fois cinq, fois dix ou plus.

Dialine Feuillet : La première erreur, déjà c’est celle qui vous touche pour beaucoup, c’est de ne pas oser vous montrer, de penser que maintenant vous êtes certifiée, diplômée, vous allez peut-être trouver un local, mettre une plaque, et que les clients vont venir à vous. Non, ça se passe très rarement comme ça. Il faut vous lever, il faut avoir un site, il faut être sur les réseaux sociaux. Il faut vraiment mettre en place des actions. Souvent, quand on parle de ça, les clientes que j’ai accompagnées me disent : oui, mais j’ai peur de me montrer. Mais il n’y a pas de risque.

Maxence Rigottier : Alors, comment tu casserais cette objection ? J’ai peur de me filmer, de montrer ma tête sur internet.

Dialine Feuillet : En fait, dans un premier temps, parfois, vous avez peur de vous montrer, parce que vous n’êtes pas au clair sur votre expertise et sur votre positionnement. C’est pour ça que je te disais tout à l’heure, j’aide les entrepreneuses à se démarquer, parce qu’on va travailler justement sur vos freins, vos croyances qui vous empêchent de vous rendre visibles, mais aussi, qui vont vous amener à avoir un positionnement clair, à travailler sur votre visibilité, à renforcer votre sentiment de légitimité, donc à arriver à l’étape où ça sera un vrai plaisir pour vous de vous montrer, parce que vos clients n’attendent que vous.

Maxence Rigottier : Ton slogan et ta marque, si vous allez un jour chez toi , c’est vraiment pour aller chercher votre positionnement pour vous démarquer de tout ce qui se fait dans votre thématique précise, et évidemment, ça va faire une différence gigantesque par rapport à tout ce qui se fait dans la thématique de votre business, de votre projet. Ça c’est important de l’avoir toujours en tête.

Dialine Feuillet : Exactement ! Après, ce n’est pas tellement une erreur, mais c’est des choses qui m’ont fait perdre du temps. C’est le fait de ne pas aller en ligne suffisamment rapidement. Mais attention, tout le monde n’est pas obligé d’aller en ligne. J’accompagne autant des personnes qui sont en ligne et hors-ligne. Par contre, mesurez bien la puissance des outils en ligne pour vous faire accélérer votre visibilité. Je vais donner par exemple les réseaux sociaux, mais une chaîne YouTube, un blog, le fait de faire des articles invités avec d’autres personnalités. Tout ça, c’est de la visibilité qui se fait sur internet, parce qu’aujourd’hui, plus de 90% des utilisateurs passent d’abord sur internet avant de faire quelconque achat en dehors d’internet. Donc, c’est vraiment mesurer cette puissance-là, et puis si besoin, vous y mettre pas à pas.

À lire
Comment CAROLE a généré 36000 EUROS en 1 SEMAINE avec son SITE en étant 1 FEMME ?

Maxence Rigottier Ça, c’est une grosse différence. Egalement, je sais que tu as investi, comme moi, dans des formations, des séminaires, des coachings. Quelle est l’importance, pour toi, de te former ? Egalement, tu es membre de mon club privé « Vivre de son site internet » depuis début novembre 2016. Qu’est-ce que ça t’a apporté concrètement de rejoindre mon club privé et également, aussi par ricochet, d’investir dans les formations, les coachings, des ateliers sur l’aspect business internet dans ton activité ?

Dialine Feuillet En fait, c’est très important. Je me rends compte que sur une année, « je suis tout le temps en formation ». J’ai toujours quasiment une formation en cours, mais attention, je n’enchaîne pas les formations. Quand je fais une formation, je la termine toujours, je vais jusqu’au bout sans quoi, je ne recommence jamais de formation. Je n’ai pas de formations qui se superposent et je ne craque pas ; je n’ai pas de formation coup de cœur. Le genre « Je viens d’en acheter une et ah, elle est géniale, il faut que j’y aille ». Donc, c’est très important de vous former, d’appliquer ce que vous apprenez, sinon c’est juste de l’argent jeté par les fenêtres. En fonction, si vous en avez beaucoup ou pas, je vous conseille de mieux l’investir si vous en avez. Et puis, ce que m’apporte le fait d’être dans des clubs privés, d’avoir des coachings privés, évidemment, ça accélère ma réussite. En me lançant sur internet, en un an, j’ai démultiplié mon chiffre d’affaires, mais parce que j’y ai mis les moyens, parce que j’ai acheté des formations, parce que j’ai rejoint des clubs privés, parce que j’ai eu des bons coachs, parce que j’ai fait des choix, je suis passée à l’action. Les choses ne viennent pas comme ça, en tout cas, pas à ma connaissance. Mais si vous mettez en place les bonnes pratiques comme par exemple vous former et puis vous entourer de gens qui sont au niveau où vous avez envie d’être, forcément, c’est très inspirant et vous vous développez beaucoup plus vite.

Maxence Rigottier Ayez toujours ça en tête, si vous voulez percer dans un point précis, que ce soit SnapChat, Pinterest, Instagram, Youtube, Google, Facebook, le e-commerce, etc., toujours vous former. Vous prenez des formations sur le sujet, vous les appliquez, vous obtenez des résultats et ensuite, vous réinvestissez. Toujours avoir ça à l’esprit. Dans le Mastermind, on a parlé pas mal de Linkedin, un formateur qui maîtrisait a priori ce sujet. La personne va acheter la formation, l’appliquer, obtenir des résultats et ensuite réinvestir. C’est comme ça que ça se passe, c’est comme ça que j’ai fait, c’est comme ça que tu as fait, c’est comme ça que tout le monde fait. Mentor + Coach + Formations + Communauté = succès. Ayez toujours ça en tête. Mentor + Coach + Formations + Communauté = succès. Ça, ça va démultiplier vos résultats, x 5, x10, x100, x1000 ou plus. Et ça, c’est très appréciable pour réussir ce business.

Pour finir sur une dernière question, quelle action majeure vas-tu mettre en place au cours des douze prochains mois et tu te dis : « Wow, j’ai vraiment hâte de le mettre, parce que ça, c’est " l’avenir " des douze prochains mois dans mon business et vous devriez aussi le mettre en place aussi ». Si tu avais une action majeure que tu vas mettre en place prochainement, quelle serait cette action ?

Dialine Feuillet Il y a deux choses : il y a ce que je vais mettre en place pour vous. Là, je suis en train de travailler sur une formation justement pour vous aider à développer votre visibilité, à gagner en confiance et puis à vous démarquer. C’est vraiment la partie mon offre de formation mais que je prépare pour vous. Et sinon, pour mon business à proprement parler, ce que je vais faire, c’est que je vais m’occuper de ma visibilité sur ma chaîne vidéo. Je sais que mes clients, les personnes qui me suivent me demandent souvent de faire plus de vidéos.

Maxence Rigottier Tu vas développer ta chaîne Youtube.

Dialine Feuillet Voilà. C’est vrai que Maxence m’a un peu challengé et je t’en remercie, pour que je m’y mette et que je puisse vous faire des vidéos qui vont m’éclater, et j’espère, qui vont vous plaire.

À lire
Comment ROY GAGNE 25 000 euros par AN avec 450 VISITES par JOUR sur son SITE WEB de DESSIN ?

Maxence Rigottier Voilà. Si vous vous lancez sur Youtube, règle de base, vous ne pouvez pas en dessous des deux vidéos par semaine. Au début, au moins vous faites une fois une vidéo par jour pendant trente jours, c’est le strict minimum. Déjà pour commencer à avoir du contenu sur votre chaîne, ensuite au moins deux vidéos par semaine. Vous les tournez par pack, vous pouvez en faire plus évidemment par semaine mais à un moment donné, il faut que vous ayez un minimum de contenu pour plusieurs raisons. Un, commencer à être visible et deux, si une personne commence à voir pas mal de dizaines de vidéos sur vous, il y a certaines personnes qui vont accrocher. Et autre exemple, à un moment donné, on va connaître votre pédagogie, votre personnalité, votre caractère, votre expertise. Ce qui est important aussi, les promesses que vous allez déclencher pour vos différentes formations. Donc, Youtube, c’est un excellent moyen. Ensuite, quand vous avez pas mal de vidéos... On l’avait vu aujourd’hui dans le Mastermind, des petites astuces comme les écrans de fin à la fin des vidéos pour que les gens soient redirigés vers vos autres vidéos ou sur des pages de capture. Ou alors, envoyer vos prospects, votre audience sur les playlists que vous avez créés. Quand vous avez différentes vidéos sur un même sujet de votre thématique. Les personnes qui regardent une vidéo, instantanément, laisse le compteur, vidéo 2, vidéo 3, vidéo 4 et du coup, ça permet à la personne de bien consommer tout votre contenu. Quand les personnes consomment cinq, dix, quinze, vingt, trente vidéos ou plus, évidemment, elle achète. Aussi, ça me revient à l’esprit, quand on démarre…. Toi, tu fais 50% de ton chiffre d’affaires via l’affiliation, c’est aussi une possibilité. Tu peux y revenir un petit peu en détail ? Comment ça t’es venu ? Avoir fait un sommet qui t’as permis d’avoir 10 000 prospects et donc gagner 50% de tes revenus grâce à l’affiliation.

Dialine Feuillet Aujourd’hui, vous êtes entrepreneur dans une niche et il y a plein d’autres moyens de développer vos revenus. Moi, personnellement, j’en ai trois. J’ai mon activité en tant que telle, mais j’ai fait aussi de l’affiliation. Ça, c’est de la recommandation avec d’autres…

Maxence Rigottier De produit.

Dialine Feuillet De produits, de formations, de services avec des partenaires de confiance. Le troisième pilier sur lequel je suis positionnée, c’est sur le pilier de l’immobilier. Je ne vais pas développer du tout ici, mais c’est simplement pour vous dire que pour avoir un chiffre qui soit suffisant pour vous, que vous soyez fière de votre activité, que vous ayez de la liberté et vraiment pas de souci financier, n’hésitez vraiment pas à vous diversifier au niveau des différentes sources de revenus, parce qu’il y en a qui sont vraiment très enthousiasmantes.

Maxence Rigottier Ayez ça en tête. Si aujourd’hui, créer un produit vous parait compliqué, il y a toujours la possibilité, comme on vous l’a dit au début de cette vidéo, il y a de plus en plus de monde dans le marché, c’est aussi la possibilité de promouvoir des produits d’autres personnes. C’est fabuleux. Juste en envoyant des emails ou à travers les descriptions de vos vidéos Youtube, vous allez toucher des commissions et ce, d’une manière passive ou semi-passive. C’est appréciable.

Merci Dialine pour ton retour d’expériences.

Si vous avez apprécié la vidéo, cliquez sur le petit pouce juste en dessous. Merci une nouvelle fois, ça nous permettra d’avoir votre avis. Merci, si vous avez apprécié, cliquez bien sur le petit pouce juste en dessous et partagez la vidéo.

Juste avant de vous laisser, je vous invite à télécharger une vidéo privée, c’est une vidéo bonus où j’explique comment j’ai gagné plus de 230 000€ au cours des douze derniers mois. Il y a un lien à l’intérieur de la vidéo Youtube ; cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers une autre page où il vous suffit juste d’indiquer votre prénom et votre adresse email.

Si vous visionnez cette vidéo depuis Youtube ou un smartphone, il y a le (i) comme info en haut à droite de la vidéo Youtube ou encore, « Tout » dans la description. Je mettrai également les liens de Dialine aussi dans la description. Comme ça, vous pourrez aller voir ce qu’elle réalise, si ça vous intéresse.

A tout de suite de l’autre côté pour la vidéo bonus ! Bye bye

Dialine Feuillet Et osez !

[av_masonry_entries link='category,2,3,4,1,5' wc_prod_visible='' prod_order_by='' prod_order='' sort='no' items='3' columns='3' paginate='none' query_orderby='date' query_order='DESC' size='fixed' orientation='av-orientation-square' gap='large' overlay_fx='' id='' caption_elements='title' caption_styling='overlay' caption_display='on-hover' color='' custom_bg='' av-medium-columns='' av-small-columns='' av-mini-columns='']

Rejoignez les entrepreneurs à succès !

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-par-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Sidebar-banniere-horizontal-consulting

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Sidebar-banniere-vertical-v2-consulting
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Popup-revenus-passifs-03

BOURSE - PARIS SPORTIFS

IMMOBILIER - INVESTIR DANS L'OR

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest

Share This