Transcription – Comment DEVENIR RICHE à 30 ANS en PARTANT de 0 TRADING FORMATION (FUCK EUR-USD)

Comment devenir riche à 30 ans en partant de 0 ?

Je suis actuellement avec Matt, auteur de la chaîne YouTube FUCK EURUSD.

Juste avant de voir tout ça en détails dans cette vidéo, cliquez sur le bouton « s’abonner » pour rejoindre plusieurs milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne YouTube.

Je t’avais déjà interviewé par le passé vis-à-vis de ton business en ligne, de la vente de formation sur le Forex. Je t’ai interviewé aussi sur d’autres thématiques sur YouTube et là je me suis dit : je vais profiter d’être encore à nouveau sur Paris pour t’interviewer sur un autre angle, qui est l’angle d’investissement. Moi, j’ai aussi différents investissements, notamment vis-à-vis des paris sportifs ou encore maintenant vis-à-vis des crypto-monnaies. Donc on fera un petit peu le « double » chacun de notre côté. Je te laisse te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas, puis ensuite tu vas nous expliquer comment gagner de l’argent avec le Forex.

Donc, salut Matt !

Matthieu : Salut Maxence ! Je m’appelle Matthieu, je suis auteur du blog trading-formation.fr. J’ai créé une communauté qui s’appelle le Forex Gang, on est à peu près 700 membres.

Maxence : Excellente communauté.

Matthieu : Oui, excellente communauté et qui attire aussi beaucoup de haters. Ça fait à peu près un an que j’ai créé ce mouvement et j’ai aussi créé ma formation « extrem money ». Et donc, j’apprends aux gens à trader sur le Forex, à faire des analyses fondamentales, des analyses techniques, trouver des opportunités et des retournements de situations pour faire des plus-values sur une tendance OCR ou BCR.

Maxence : Ok ! Alors, du coup, première question que vous vous posez certainement : comment ça t’es venu à l’esprit de tomber dans ce milieu. Pourquoi le Forex et pas l’immobilier, et pas un autre support pour s’enrichir.

Matthieu : En fait, comme je te l’avais déjà dit dans la précédente interview, j’ai toujours été intéressé par le trading, les écrans, les graphiques. Donc quand j’ai eu mon licenciement économique, je me suis dit que c’était le bon moment de me mettre à fond dedans. Et puis je me suis mis à fond dedans, je suis tombé dedans comme Obélix dans sa soupe.

Maxence : Ok !

Matthieu : Et donc, je n’ai pas lâché l’affaire. Je me suis entraîné pendant un an et il fallait que mes premiers revenus sortent de là, avant d’aller voir ce qui se passe dans l’immobilier, dans le business en ligne, en dur. C’étaient vraiment mes premiers revenus, il fallait qu’ils sortent du trading, sur les devises monétaires.

Maxence : Alors, une question qui vous traverse certainement l’esprit. Quand on démarre dans le Forex, quels sont les fondamentaux à avoir pour générer ses premières centaines, milliers ou dizaines de milliers d’Euros de bénéfices.

Matthieu : Déjà, tu dois connaître les termes. Tu dois connaitre tous les termes techniques utilisés dans le trading. Tu dois pratiquer, tu dois te former. Il y a plein de notions. Tu as la notion du money management, bien gérer son capital, bien gérer son pourcentage de risque. Tu as une notion psychologique aussi. Donc la psychologie en fait, tu vas apprendre à te connaitre à force de pratiquer. Plus tu vas pratiquer cet art qu’on appelle le trading, plus tu vas contrôler ta psychologie. Puisque tu sais, à un moment donné, arrivé à des certains montants, tu ne vas plus réagir comme avec des tout petits montants. Après tu as une notion d’apprendre qu’est-ce que c’est que différencier l’analyse technique, l’analyse fondamentale. Voilà, tous ces termes, tous ces aspects, tu dois vraiment te focaliser sur ça. Et après, tu pourras te lancer comme on dit dans le jargon « en réel », avec ton capital, une fois que t’aura vraiment emmagasiné toutes ces informations.

Maxence : Ok, alors, je vais revenir sur une notion que j’ai exactement en paris sportifs, c’est l’assimilation psychologique. Souvent, j’ai des membres de mes différentes formations et vente de pronostics en paris sportifs qui ont de temps en temps des gros capitaux, 100 000 € ou plus, et qui me disent combien je dois miser. Et là, je leur dis 1% ou 2%, donc 1000 à 2000 €. Et ils ne vont plus en dormir la nuit parce que 1000 ou 2000 €, comme ils n’ont jamais parié, c’est énorme pour eux. Donc, vis-à-vis des 700 membres que tu as déjà de ta formation, quelle est un petit peu la tendance par rapport à ça ? Est-ce que de manière générale, les gens, ils sont à l’aise jusqu’à 50 € par trade, 20 €, 100 €, 300 € ? Moi je sais que dans les paris sportifs, c’est de manière générale jusqu’à 100 ou 200 € par pronostic. Et au-delà, il y a beaucoup de personnes, qui psychologiquement, mentalement, vont se fier des euros au lieu de se dire : c’est un pourcentage de capital. En gros, si vous avez 1000 €, il y a des gens qui vont se dire, c’est un SMIC ou ils vont se mettre des images dans l’esprit au lieu d’avoir cette notion de pourcentage et non d’euros. Quelle est la tendance par rapport aux membres de tes formations.

Matthieu : Déjà, chaque personne est unique donc mes 700 membres ont des profils psychologiques différents. Ils ont des capitaux différents, ils ont une manière de penser différente.

Maxence : Ceux qui ont le plus d’argent, ils misent combien à peu près.

Matthieu : Ceux qui ont le plus d’argent, justement, ils ont déjà la notion de l’argent. Donc eux en fait, ils vont prendre moins de risques. Moi, je fais comme toi : je leur dis toujours d’avoir un money management entre 2 et 3, voire 5 % maximum. Donc ceux qui ont le plus d’argent ont déjà la notion d’argent. Donc eux, ils vont bien gérer leur money management.

Et ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent, ils sont pressés de faire de l’argent rapidement donc ils ne vont respecter aucun money management.

Maxence : Voilà ! Effet de levier, tapis…

Matthieu : Effet de levier, c’est bien, mais il faut que tu saches…

Maxence : Pareil, il faut que tu aies un money management.

Matthieu : Il faut qu’il y ait un money management derrière, tu vois. Donc il y a des mecs, ils ne vont pas prendre en compte cet aspect-là et ils vont risquer 50%, voire 80% de leur capital parce qu’ils veulent vite monter, mais non.

Maxence : S’ils ont du bol, c’est jackpot, mais tôt ou tard, c’est la banqueroute. Et s’ils n’ont pas de bol, c’est la descente aux enfers.

Matthieu : S’ils n’ont pas assez de pratiques, oui ça peut être la descente aux enfers. Après, tu en as quand même, tu vois par exemple, j’ai des membres sur le continent africain, ils n’ont pas beaucoup d’argent. Ils n’ont pas beaucoup de capitaux pour commencer et eux tu vois, ils savent que c’est marche ou crève. Donc eux ils vont bien respecter leur money-management et ils vont augmenter leurs capitaux, petit à petit. Et ils vont utiliser le compounding donc au bout d’un certain moment, ça va vite gonfler et ils savent qu’ils n’ont pas le choix que de respecter leur money management et bien pratiquer, bien s’entraîner pour arriver à un plus gros capital en moins de six à huit mois.

Maxence : Donc tu as vraiment des profils totalement différents.

Matthieu : Exactement !

Maxence : Donc pour avoir en quelques sortes sa « retraite » à 30 ans, quel capital ou alors quelle mise tu conseillerais de manière générale. 300, 500, 1000 € par trade ? Quelle est un petit peu la tendance ?

Matthieu : Non en fait, moi je te dirais que si tu veux déjà commencer par en vivre, parce que tu vois, dans le trading, tu as ce qu’on appelle le scalping, c’est des trades qui sont des graphiques où chaque chandelier japonais va faire une à 5 minutes. Donc ça, c’est pour trader une demi-heure ou une heure. Après, tu as la technique de l’intra-Day. Donc soit tu vas trader toute la matinée pour la session de Londres ou soit tu vas trader toute l’après-midi pour la session de New York. Donc là tu vas trader sur des graphiques de 30 minutes, voire une heure. Et après, tu as le swing. Le swing, c’est quand tu vas laisser un trade tourner pendant une semaine, deux semaines, voire un mois ou des mois. Tu vois ? Donc tout dépend quelle trading tu veux faire. Est-ce que tu veux faire du scalping, est-ce que tu veux faire de l’intra-Day ou est-ce que tu veux faire du swing.

Ensuite, ce qu’il faut savoir – je pense que c’est pareil pour les paris sportifs –, plus tu vas mettre du capital, plus tu feras du capital. Bien sûr, tu peux commencer avec un petit capital et puis faire gonfler ça rapidement avec l’effet compounding, mais plus tu as du capital et plus tu feras du capital. Donc moi, ce que je conseille toujours aux débutants, c’est s’ils peuvent mettre minimum entre 1000 et 5000 euros de capital pour pouvoir trader, avec un effet de levier, moi je suis à un effet de levier à 1 pour 1000, eh bien fais le. Puis après tu vas appliquer un money management de 2 à 3% de risques et là, tu pourras rapidement au bout d’un an, voire 2 ans, avec entre 70 et 90% de réussite, tu pourras être à la retraite rapidement. Parce qu’après, tu augmentes un petit peu ton risque et tu augmentes aussi ta taille de lot. Plus tu augmentes ta taille de lot, plus tu prends du capital.

Maxence : Et vis à vis du Forex, dans les paris sportifs il y a cette notion de jouer des côtes au moins à 1.60, 1.70, 1.80, est-ce qu’il y a aussi cette notion dans les trades, avoir un ROI de 2 ? Donc par exemple, si on mise 1000, gagner 1000 de bénéfices et perdre 1000. Quelle est un petit peut la tendance par rapport à ça ?

Matthieu : Ouais, c’est la même notion.

Maxence : C’est le même type de notion, d’accord.

Matthieu : Tu risques 100% donc tu peux gagner les 100% ou tu peux aussi les perdre. C’est exactement la même chose.

Maxence : Ok, c’est exactement pareil par rapport à ça.

Donc première alternative pour vraiment encaisser du cash et surtout vous enrichir rapidement, donc le Forex, les effets de levier. On avait expliqué dans une autre vidéo sur le Bitcoin où si vous faites des effets de levier, évidemment, ayez aussi à l’esprit que si vous mettez 10% et effet de levier 5, que je ne recommande pas, donc s’il y a une augmentation de 10%, ça fait 50% d’augmentation, mais si ça va dans le sens inverse, c’est une perte de 50% de votre capital, ayez toujours ça à l’esprit.

Maintenant, vis-à-vis du business en ligne. Toi, tu es arrivé dans l’infoprenariat, la vente de formation numérique, formation vidéo, donc il y a à peu près un an. Quel était ton résultat et qu’est-ce que tu conseillerais aux gens qui souhaiteraient se lancer sur le web, par quel biais. Comment t’as eu du succès dans ton cas de figure.

Matthieu : Déjà, on va commencer par quelques conseils que je vais donner aux débutants qui veulent créer un produit d’information et de vente sur le net. Donc déjà, il va falloir vous concentrer sur trouver une solution qui va répondre à un besoin.

Maxence : Donc solution qui répond à un besoin, c’est vital si vous voulez gagner rapidement de l’argent.

Matthieu : Voilà, il faut commencer par là puisqu’il y a plein de personnes qui vont créer des produits, mais qui ne répondent pas aux besoins, donc ils ne font pas d’oseilles. Ensuite, il va falloir aussi vous former parce qu’il y a certaines techniques marketing qu’il faut appliquer lorsque vous allez vendre votre produit. Donc il va falloir vous former au marketing, vous former à la vidéo et vous former à convaincre. Après, en même temps, quand vous êtes le produit du produit, vous n’avez pas forcément besoin de convaincre. Par exemple, moi, comme je suis le produit du produit, je vends ce que je suis donc je n’ai pas besoin de faire une formation pour convaincre les gens d’acheter mon produit.

Maxence : On voit justement le logo FUCK EURUSD. Comment ça t’es venu l’esprit pour avoir ce branding magnétique ? Tu as beaucoup de gens qui n’aiment pas ton message mais il y a aussi beaucoup de gens qui sont devenus des fans inconditionnels, donc vraiment cliver à max et avoir le jackpot pour toi.

Matthieu : Comme je te l’avais dit la dernière fois, j’étais sur mon canapé et puis je vois que j’arrive à faire 200 € en une heure, 500 € en 30 minutes. Et tu sais je me suis dit « what’s the fuck » ? C’est sorti comme ça, je me suis dit qu’on m’a caché ça pendant toute ma période scolaire. On m’a caché ça, on m’a dit d’aller faire un bac +12 et que j’allais avoir une vie de rêve. Et en fin de compte, je me suis rendu compte que la vie que j’avais, c’était tous les soirs, quand je rentrais chez moi après 1h30 de transport en commun, j’avais peur d’aller dans la boîte aux lettres parce que je savais qu’il y avait le trésor public…

Maxence : Qui venait ?

Matthieu : A l’intérieur. Et donc, je me suis dit : « what’s the fuck », c’est quoi ça ? Et du coup, j’ai eu un flash, j’ai dit bon maintenant tous les matins, quand je vais me lever, c’est pour FUCK l’EURUSD. A l’époque, j’ai commencé à trader sur le Forex avec la paire Euro/USD, et c’est l’une des paires les plus connues. Donc je me suis dit, moi tous les matins, quand je me lève, c’est pour FUCK l’EURUSD. Et puis après, je me suis dit je vais m’appeler FUCK l’EURUSD, j’ai fait un petit logo et puis c’est resté comme ça.

Maxence : Et puis surtout dans un domaine la bourse, le Forex où la majorité des gens sont en costume/cravate, là t’as vraiment clivé dans un domaine, c’était inédit.

Matthieu : Lorsque j’ai eu l’idée de former les autres sur le trading, sur le Forex, je me suis dit, bon, il y a tel acteur, il y a tel acteur, les mecs ils sont tous en costard cravate bien serrée, ça fait des politiciens, ça fait les aristocrates. Et même moi, des fois quand je regardais des vidéos, au bout de 10 minutes, le mec, il me faisait chier tu vois. Le mec, il ne me faisait pas rêver, il ne me faisait pas tripper. L’univers était vraiment glauque et puis je passais, je tournais la page quoi. Et moi, je me suis dit, il va vraiment falloir que je rende la chose intéressante et montrer aux gens comment je vis depuis que je fais ça et inspirer les gens pour qu’ils puissent faire exactement la même chose que moi. Et c’est ce que les haters ne comprennent pas non plus. Donc c’est pour ça que lorsque vous voulez vous lancer dans l’infoprenariat, trouvez une solution qui réponde à un problème et ensuite se former au marketing pour pouvoir vendre votre produit.

Maxence : Et vis-à-vis de l’infoprenariat, quelle plateforme tu conseilles ? YouTube, Facebook, Google, Instagram, Snapchat, LinkedIn, Pinterest ou encore que sais-je ? Quelles sont pour toi les principales plateformes ?

Matthieu : Tous les réseaux sociaux en fait, on peut aller sur tous les réseaux sociaux. Maintenant, il va falloir vraiment en choisir deux où vous allez être vraiment à l’aise et vraiment être bon. Tu vois, par exemple moi…

Maxence : Toi, c’est YouTube qui t’as fait connaitre.

Matthieu : Moi, c’est YouTube qui m’a fait exploser, après j’ai redirigé les gens sur Facebook. Donc moi, les deux réseaux sociaux que j’utilise c’est YouTube et Facebook. Tu en as d’autres qui vont utiliser Instagram, tu en as d’autres qui vont utiliser Periscope, tu en as d’autres qui vont utiliser Snapchat. Après, tout dépend la tranche d’âge de ton avatar.

Maxence : Toi, en l’occurrence, c’est quoi, 30 -50 ans l’avatar ?

Matthieu : Ouais, c’est l’avatar, c’est entre 30 et 60 ans même.

Maxence : 30 et 60 ans d’accord ! OK !

Matthieu : Parce que tu vois par exemple, les jeunes de 15-18 ans, ils sont tous sur Periscope et Snapchat. Je pense que selon ce que tu vends, c’est difficile d’aller…

Maxence : Toi, tu es sur Snapchat ou pas du tout du coup ?

Matthieu : J’ai un Snapchat, je n’utilise jamais.

Maxence : OK !

Matthieu : J’ai ouvert un Instagram,

Maxence : Tu y mets trois photos !

Matthieu : On m’a dit va sur Instagram, tu vas faire des millions.

Maxence : Tu l’as fait sur YouTube.

Matthieu : Moi, ma force, voilà, c’est YouTube et Facebook. Au jour d’aujourd’hui, c’est les deux plus gros moteurs de recherche, avec Google bien sûr. Google, YouTube, Facebook. Moi, ce que je conseille à un débutant qui veut vendre une formation, mec, tu fais une vidéo où tu vas donner plein de viande. Moi par exemple, j’ai fait une vidéo d’une heure ou 1h 30 je crois et puis j’ai donné plein de viande dedans.

Maxence : Grosse valeur ajoutée, valeur ajoutée, valeur ajoutée, à fond.

Matthieu : Valeur ajoutée, et c’est ce qui m’a fait exposer sur internet. C’est des vidéos YouTube avec beaucoup de valeurs ajoutées. Après tu peux les rediriger sur Instagram ou sur Facebook pour montrer ta vie. Et tu vois, moi en fait j’ai utilisé Facebook comme Instagram, j’ai fait l’inverse.

Maxence : D’accord !

Matthieu : Instagram, tu fais des photos et tu montres ton lifestyle, ben moi je le faisais sur Facebook. Donc tous les réseaux sociaux sont bons mais vraiment les deux en priorité que je conseille, c’est vraiment YouTube et Facebook. C’est là où les gens sont quand ils sont dans les transports en commun, quand ils sont aux toilettes, dans leur douche, même quand ils sont à table, ils sont sur YouTube et Facebook.

Maxence : OK ! Donc on a vu le Forex, on a vu le business en ligne, est-ce que tu as d’autres actifs pour gagner du cash ? Je pense notamment à l’immobilier, je pense au crypto-monnaie, je pense à d’autres investissements que tu pourrais avoir, que tu vas mettre en place ou que tu as déjà en cours actuellement.

Matthieu : Donc là, je suis sur deux projets d’immeubles de rapport avec une rentabilité de 12 à 15 % sur la négociation. Tout à l’heure aussi, je t’ai parlé de business en dur. Je pense, que ça, je suis en train de voir dans quoi…

Maxence : Alors qu’est-ce qui t’attire dans le business en dur quand on est sur le business en ligne ? On a une télé en couleur haute définition, avec le business en dur c’est plutôt du noir et blanc, où il a des locaux, souvent de la gestion de salariés…

Matthieu : Ouais, tu vois, un business qui existe depuis la nuit des temps, c’est l’alimentation. Un être humain, il a besoin de se nourrir minimum trois fois par jour.

Maxence : Oui, deux à trois fois par jour suivant votre corpulence et vos envies.

Matthieu : Je pense que le business en dur, ça va plus se diriger vers l’alimentation. Donc je suis en train de voir, est-ce que je me dirige vers une franchise, est-ce que j’ouvre mon propre restaurant ? Je suis en train de voir qu’est-ce qui va m’arranger au niveau du business en dur et après, comme je te le disais tout à l’heure, j’ai regardé Capital hier…

Maxence : Oui, raconte-nous cette histoire assez énorme. Si vous n’avez pas vu l’émission, ça m’a juste fait rigoler. Explique-nous tout.

Matthieu : Je te conseille de regarder la rediffusion ce soir. Il y a un avocat qui défend les automobilistes et en fait, il a eu la bonne idée de défendre ses clients mais il a tout automatisé, donc en fait, tu sais qu’avant on se faisait flasher par l’avant.

Maxence : Ok !

Matthieu : Donc c’était très difficile de prouver que ce n’était pas toi qui conduisais la voiture. Maintenant, pour flasher les motos, ils ont retourné les radars. Donc tu te fais flasher à l’arrière, donc on ne peut pas prouver que c’était toi qui conduisais. Et donc, en fait, lui de quelle manière il te défend. Tu vas sur son site, tu paies 50 €, tu paies juste 50 €.

Maxence : Une fois 50 € ?

Matthieu : Une fois 50 € pour ta contravention. Tu rentres les informations de ta contravention sur son site, ça s’enregistre sur sa base de données. Et lui en fait, il a automatisé son ordinateur, son Mac, son système, pour traiter toutes les entrées de chaque client qui a payé 50 €. Et après, son ordinateur va automatiquement sur le site du gouvernement pour rentrer les informations de la contravention et donc, le mec, il nous disait que son système traitait 13 contraventions par minute.

Maxence : 13 contraventions par minute, donc 13 x 50 = 650 € par minute.

Matthieu : Voilà, donc le mec, il répond : gros problème qu’ont les français…

Maxence : Donc ça annule quand même la contravention ? Comment ça se passe ?

Matthieu : Ben oui, ça l’annule.

Maxence : Systématiquement ?

Matthieu : Parce que tu te fais flasher à l’arrière.

Maxence : D’accord.

Matthieu : Et il y avait des témoignages qui disaient voilà, moi, je vais sur ce site-là, je paie 50 €, je récupère mes points. J’en ai au moins 5 par jour.

Maxence : Mes points et je ne paie pas les contraventions non plus.

Matthieu : Il ne paie pas les contraventions. Et le mec, il a automatisé ça. Donc il a trouvé une solution à un gros problème.

Maxence : Et que dit l’Etat français par rapport à ça, qui perd cette manne financière ?

Matthieu : Non mais l’Etat, s’il veut vraiment faire quelque chose, ben soit il va falloir qu’il remettre le radar à l’endroit, dans ce cas-là on ne peut plus flasher les motos…

Maxence : Ok !

Matthieu : Ou soit il recrée une autre loi qui va faire en sorte qu’on ne puisse plus faire ce business-là. Et donc sache que l’Etat envoie 44 000 contraventions par jour.

Maxence : 44 000 contraventions par jour !

Matthieu : Pour l’instant le mec, il est le premier sur le business. Tu vois, moi je serais le deuxième.

Maxence : Ok !

Matthieu : Parce que tu vois, là le mec il fait du 700 €.

Maxence : 650 € par minute si vous faites 13 fois… donc il est déjà millionnaire !

Matthieu : Tu vois ce que je veux dire ? En plus le mec, il dit à la journaliste, ouais, bien sûr, moi je fais ça pour l’oseille.

Maxence : Pour l’oseille.

Matthieu : Il le dit fièrement ! Après, il n’aurait peut-être pas dû montrer le système, mais bon.

Maxence : Et il roule à 200 dans ce qu’il expliquait.

Matthieu : Ouais et en plus de ça, il dit moi je roule à 200 sur les autoroutes françaises, voilà, je roule à 220.

Maxence : Je ne vais pas me faire chier.

Matthieu : Voilà, si je roule à 200, c’est que je suis pressé et voilà. Donc en tout cas, le mec, voilà, là je pense qu’il a un busines en or. Il m’a donné l’idée de faire la même chose que lui. Tu sais dès fois, ça ne sert à rien de réinventer la roue.

Maxence : Ouais, essayer de faire déjà un business modèle qui existe.

Matthieu : Voilà, il y a déjà un business modèle qui est là, je le prends.

Maxence : Et ensuite copier-coller.

Matthieu : Je le prends, je mets mon marketing, je mets mes tips et basta. Donc à moi de trouver un avocat aussi fort que lui, à moi d’automatiser ça. Au jour d’aujourd’hui, tu as des programmeurs…

Maxence : Donc sa base de données va directement à l’état français pour annuler la contravention du coup.

Matthieu : Directement. Tu vois la souris qui prend les informations et qui les copie colle sur le site du gouvernement français et qui fait tout de A à Z comme si c’était une personne, comme si c’était un être humain qui faisait la chose, et l’ordinateur, il est allumé tous les jours. Après, le mec il s’est fait connaitre en passant dans 2-3 journaux sur internet, mais je n’ai pas vu de pub Facebook encore.

Maxence : Et il a fait ça depuis combien de temps ? Ça fait un an qu’il a démarré, deux ans ?

Matthieu : Je crois que ça fait un an – un an et demi qu’il a démarré.

Maxence : Donc en un an, il fait déjà 650 € par minute, H24.

Matthieu : 650 € par minute, je ne sais pas si tu te rends compte. Et tout ça juste pourquoi ?

Maxence : Ça fait combien ? Ça fait 6500 € les 10 minutes !!

Matthieu : Je n’ai même pas envie de compter parce que…

Maxence : Oui, en gros, il est déjà millionnaire, chapeau à lui, respect !

Matthieu : Voilà et encore une fois, il a juste trouvé une solution à un problème. Donc quand vous voulez lancer un business, trouvez d’abord la solution à un problème et après les Euros, ils vont tomber tous seuls.

Maxence : Et sans même trouver la solution à un problème, comme tu vas le faire, c’est dupliquer un business modèle qui fonctionne. Là en l’occurrence, il y aurait la place peut-être pour 300 personnes qui feraient ce business modèle.

Matthieu : Voilà !

Maxence : Et déjà même si vous n’encaissiez que 300 € de l’heure, ce sera déjà gigantesque comme il y a 24 heures par jour.

Matthieu : Donc là normalement en regardant cette vidéo, vous devriez déjà être en train de chercher un avocat, en train de chercher comment automatiser ce genre de système pour pouvoir faire à votre tour aussi de l’argent. De toute façon, dites-vous que dans le business, il y a de la place pour tout le monde et plus le gâteau grossit, il grossira encore.

Maxence : Ouais et puis il y aura toujours des dizaines et dizaines d’idées. Par exemple, ben ça c’était un business qui était impossible il y a quinze ans puisque les radars n’existaient pas, ou même il y a 20 ans. Et à chaque fois, des nouvelles opportunités, puisque quand il y a un problème, il faut juste se dire voilà, quelles sont les solutions qui ont été trouvées et quand les solutions ont été trouvées, eh bien les dupliquer, c’est aussi bête que ça.

Et vis-à-vis de l’immobilier, qu’est-ce qui t’a donné envie d’investir dans un immeuble de rapport ?

Matthieu : Ben tu sais, je n’aime pas les business où t’as plein de papiers à faire, t’as plein de visites à faire. Là tu vois, l’immeuble de rapport, tu as plusieurs lots, tu vas une fois chez le notaire, tu signes un seul compromis de vente pour encaisser plusieurs loyers. Et en plus de ça, souvent dans les immeubles de rapport, déjà tu as une grosse renta mais ce qui est bien aussi, c’est que souvent au rez-de-chaussée, tu as toujours un local commercial loué par une banque, par une agence d’intérim ou par un institut de beauté, et l’agence te paie la moitié de ta taxe foncière.

Maxence : D’accord !

Matthieu : Tu vois, donc c’est pour ça que j’aime bien les immeubles de rapport. Et en plus, comme tu as plusieurs appartements à l’intérieur, il y a un appartement que tu peux mettre en Airbnb ou en location saisonnière, un autre appartement où tu fais de la location nue, un autre appartement où tu fais de la location meublée, tu fais ce que tu veux. Et en plus, tu n’as pas de syndic, c’est toi qui gère tout de A à Z.

Maxence : D’accord !

Matthieu : Tu vois, c’est pour ça que moi je me dirige vraiment vers l’immeuble de rapport pour faire de la grosse rentabilité et faire ce que je veux de mes appartements.

Maxence : Et tu as pris un chasseur immobilier ou c’est toi qui a fait les différentes recherches ?

Matthieu : Ouais, en fait comme je dois m’occuper de mes 700 élèves…

Maxence : Parce que ça prend du temps ouais.

Matthieu : Ça prend du temps donc autant faire appel à un professionnel. Lui, il est dans le circuit. Donc il est dans le réseau, donc il sera au courant avant Leboncoin ou tous les autres sites, de toutes les bonnes opportunités, toutes les bonnes affaires que l’on peut prendre sur le moment. Comme ils sont dans le circuit, autant faire appel à eux. Bien sûr, il faut le tester si on n’a pas de réseau. Moi en l’occurrence, toi même tu sais, quand je viens en France, je viens pour aller dans des séminaires, on se croise souvent dans les séminaires.

Maxence : On s’est vu encore à un récent séminaire il y a quelques jours.

Matthieu : Parce que c’est dans ce genre d’évènement que tu vas trouver des chasseurs immobiliers, que tu vas trouver des banquiers, que tu vas trouver des businessmen, que tu vas trouver des mecs pour faire ton chantier. Donc je préfère faire appel à ce genre de professionnel, c’est beaucoup plus rapide. Je lui donne ce que je veux, voilà je veux telle rentabilité, je veux que ce soit comme ci, comme ça, je lui donne mes critères, mon cahier des charges.

Maxence : Lui, il se démerde à trouver le bien.

Matthieu : Après c’est à lui de faire son boulot. Parce que dans l’immobilier, ce qu’il faut savoir c’est que trouver le bien ensuite demander un rendez-vous, faire la visite, ça prend du temps. Alors que là, le chasseur immobilier, avec lui, c’est du tac au tac. T’as juste à venir faire une petite visite lorsqu’il trouve le bien.

Maxence : Lui donner un bon billet en échange et comme ça, pof ! Gagnant-gagnant, ayez toujours ça à l’esprit.

Matthieu : 50-50, toujours avoir un rapport gagnant-gagnant avec les gens et après, tout roule sur comme des roulettes.

Maxence : Ok, alors, est-ce que tu as d’autres actifs ou d’autres choses de prévues au cours des prochains mois ou des prochaines années ?

Matthieu : Alors, je vais sortir un autre produit d’information sur la liberté financière, donc je suis en train de travailler dessus. Donc restez à l’écoute parce que ça va être du lourd. Donc là on ne va pas fuck uniquement l’EURUSD, on va fuck plein d’autres choses, donc restez à l’écoute.

Maxence : Tu as fuck, fuck la rat race, fuck énormément de choses en gros, voilà, avoir vraiment cette abondance d’argent et la vie spectaculaire. Tu as fuck le développement personnel.

Matthieu : Ouais tout, tout de A à Z, c’est tout un ensemble. Parce que tu vois, moi ce que je ne comprends pas, c’est qu’on te fait payer des 9000 € pour aller dans une école de commerce, tu sors de là, tu termines smicard. Comment ça se fait ?

Maxence : Absolument !

Matthieu : Ce n’est pas normal.

Maxence : Tu as fait une école de commerce ou ?

Matthieu : Je n’en ai pas fait mais j’ai des amis qui ont fait des écoles de commerce.

Maxence : J’en ai fait une pendant un an, j’ai arrêté. J’ai fait une vidéo sur le sujet sur la chaîne YouTube.

Matthieu : Ouais, tu vois ?

Maxence : L’arnaque des écoles de commerce, je suis d’accord avec toi. On sort cadre dans des grands groupes, mais vous ferez tout sauf du commerce. C’est incroyable mais pourtant vrai.

Matthieu : Ouais, et on ne t’apprend pas à persuader les gens, convaincre les gens, à être le produit du produit.

Maxence : Copyrighting, rien du tout. Persuasion, nothing. Offre irrésistible, pff.

Matthieu : Et tu vois, tes parents, ils sont persuadés qu’ils t’ont mis dans le bon chemin, même eux ils se sont fait barber, tu vois. Donc moi, je trouve ça inadmissible que tu ais fait une école d’ingénieur et tu termines smicard, tu ais fait une école de commerce, tu termines smicard. Donc moi, j’ai envie que tout le monde fasse de l’argent. C’est comme je dis souvent à mes élèves : être le plus riche du cimetière, ça sert à quoi ? Ça ne sert à rien. Quand tu vas dans ta tombe, tous tes actifs, tous tes sous, tu ne les emportes pas avec toi au paradis. Donc moi ce que je veux, c’est que tout le monde fasse de l’oseille et je pense que toi aussi et qu’on puisse fuck la répression financière imposée par l’Etat, et que tout le monde vive une vie spectaculaire.

Tu vois par exemple, moi, mes amis qui sont en école de commerce, ils me disent : ouais, Matthieu, je ne comprends pas, tu prends un jet privé, tu vas à Malaga, tu vas à Miami. Je dis, ben ouais mec…

Maxence : Mais tu ne gagnes plus 2 000 € ou 3 000 € comme un emploi salarié de manière classique.

Matthieu : Non, ça c’est par jour. Comment gagner 2 000 € par jour.

Maxence : Je pense qu’on a à peu près les mêmes seuils de revenus à l’heure d’aujourd’hui.

Matthieu : Exactement

Maxence : Souvenez-vous, vous êtes la moyenne des cinq personnes que vous côtoyez le plus.

Matthieu : Ouais, alors, ça aussi c’est très important.

Maxence : Alors explique-nous un petit peu ton feedback par rapport à ça.

Matthieu : C’est bien que tu rebondisses sur ça parce que moi en fait, depuis le 1er jour où j’ai fait mon premier séminaire, j’ai changé tout mon environnement.

Maxence : Dis-nous tout, comment ça s’est passé. Parce que souvent, il y a des gens qui se posent la question.

Matthieu : En fait, mon premier séminaire, c’était en 2012 je crois, c’était avec Olivier Seban sur l’immobilier justement.

Maxence : Ok !

Matthieu : Puisque c’était là-dedans que je voulais investir au début avant de me mettre à fond sur le trading. Et là, je me suis dit : « what’s the fuck ». Là je suis en train de parler avec une banquière qui ne m’aurait pas calculé dans la rue, je suis en train de parler avec un notaire qui ne m’aurait pas calculé. Je me fais pote avec le responsable de BNP…

Maxence : Ouais des choses qui sont impossibles dans la vie courante.

Matthieu : Je me suis dit « mais c’est là que je dois passer mes journées ». Et en fait, je me suis dit bon ben écoute, maintenant je commence à comprendre comment les riches deviennent de plus en plus riches et comment un pauvre peut devenir de plus en plus riche. C’est en allant dans des séminaires, c’est les meilleurs endroits où tu peux rencontrer des hommes d’affaires, des gens qui ont beaucoup d’argent, des gens qui connaissent le business. En fait, tu vas rencontrer tous ceux qui utilisent la plupart des leviers financiers, donc la bourse, l’immobilier, le business en ligne, business en dur, etc. Et donc ça a commencé comme ça et du coup, tu gardes le contact. Tu envoies des mails, tu les appelle, on se fait un petit Mastermind au resto… Et à force de faire ça, naturellement, tu vas remplacer ton entourage négatif avec qui tu n’as pas forcément beaucoup avancé, et c’est exactement ce qui s’est passé pour moi. Après on va t’appeler, ah Matthieu, je t’ai vu sur internet, tu as fait 100 000 vues. C’est bien parce qu’après ton entourage qui ne te servait à rien, enfin, ton entourage qui ne faisait pas en sorte de t’amener vers la richesse, après c’est toi qui va les emmener, t’essaies de les convertir un peu au business en ligne, business en dur, l’immobilier, le trading, pour qu’ils puissent eux-mêmes changer de vie.

Maxence : Alors, quand vous les inspirez, ensuite les personnes changent. Ça ne sert à rien de les convaincre, juste de les inspirer et ça va être jackpot pour vous. Et après, à vous de voir si vous voulez à nouveau les aider.

Matthieu : Encore une fois, la meilleure façon d’inspirer les gens, c’est comme je le dis toujours, d’être le produit du produit. C’est-à-dire que vous vendez ce que vous êtes. Vous vendez ce que vous vivez. Si vous faites le mytho, si vous-vous inventez une vie, au bout d’un moment, ça va se savoir. C’est pour ça que moi, j’aime bien faire des vidéos où je suis à gauche, à droite, où j’ai des billets, pour bien leur montrer que c’est comme ça que je vis et que vous pouvez faire exactement la même chose.

Maxence : Vraiment d’incarner ce que vous vendez.

Matthieu : Ouais, sinon ça ne marche pas, ça ne fonctionne pas. C’est comme toi, tu vends ce que tu es, tu incarnes ce que tu es et c’est ça qui inspire tes membres, tes prospects. Donc c’est exactement ce qu’il faut faire pour atteindre la richesse : être le produit du produit et trouver une solution à un problème et là vous allez changer de vie.

Et tout ça, bien sûr, vous allez ni l’apprendre en école d’ingénieur ni l’apprendre en école d’économie. Parce que regarde ! Quand tu vas à l’université à la fac, déjà ça commence même par la primaire. Qu’est-ce que te renvoie comme modèle ton professeur ? Un mec qui se lève tous les matins, et en plus il va prendre le bus et il va se lever tôt le matin comme toi pour aller à l’école. Mais, toi, l’exemple que tu as c’est un mec qui va toucher un SMIC, peut-être qu’il va aller jusqu’à 2000 tu vois ?

Maxence : Un peu plus, ouais, 2000 € on va dire. Si vous êtes profs, n’hésitez pas à dire vos revenus dans les commentaires, je pense que c’est 2000 € par mois.

Matthieu : Voilà, en plus après tu as l’Etat qui va lui dire tu vas faire ci, tu vas faire ça, tu vas faire tel programme. Et résultat, c’est le prof qui a une vie misérable qui veut te faire la morale. Déjà ça commence là, donc déjà, il y a un truc qui cloche. Donc moi, le dernier conseil que je pourrais vous donner c’est… tu vois moi par exemple, quand j’ai décidé de changer de vie, je suis parti sur YouTube, Google, j’ai tapé comment devenir riche, how to get rich, et là tu vois j’ai commencé à tomber sur des livres qui parlent du sujet. Parce que regarde, tu vas à l’école, on te donne une bibliothèque et déjà, ne serait-ce que le livre de Robert Kiyosaki, il n’est pas dedans : « père riche père pauvre ». Donc, c’est bizarre. Tu vois, j’étais tombé sur un livre « how to get rich ». Normalement, si tu fais une école d’économie… il y avait une bibliothèque ou pas dans ton école d’économie ?

Maxence : Ouais ouais, il y avait une bibliothèque mais je n’y suis pas allé souvent parce que les livres étaient bidons.

Matthieu : Voilà, normalement, c’est dans une école d’économie que tu devrais avoir des livres comment devenir riche, how to get rich, tu vois, ce genre de chose.

Maxence : C’est plutôt du cercle de non influence ou des trucs qui ne te servent à rien.

Matthieu : Bidon, donc tapez des mots clés « comment devenir riche », vous allez tomber forcément sur des êtres humains qui ont eu le même problème que vous et qui vous auront apporté des solutions à ce genre de problème et après, tout va rouler pour vous.

Maxence : Et après c’est jackpot pour vous.

Matthieu : C’est du cash, cash money !

Maxence : Extrem money, cash cash cash cash, comme je dis souvent dans mes différentes vidéos. Autre actif que vous pouvez avoir au sein de votre esprit, les pronostics longs terme. Donc c’est des paris qui ont lieu entre plusieurs jours, plusieurs semaines à plusieurs mois ou le pronostic est sûr à 99%. Le seul inconvénient, comme le nom l’indique, c’est du long terme, donc il faut attendre un petit peu. Il y a un autre actif que moi là, j’ai mis récemment, c’est tout simplement les crypto-monnaies, Bitcoin, Ethereum, LiteCoin, donc énormément de crypto-monnaies où là aussi, on peut avoir un gros actif. J’avais fait une vidéo où Xolali a transformé 8 000 € en 50 000 € en l’espace de 18 mois, de manière totalement passive. Vous pouvez vraiment vous diversifier avec différentes crypto-monnaies, comme ça s’il y en a une qui se casse la gueule, vous avez d’autres crypto-monnaies qui flambent et c’est jackpot pour votre portefeuille.

Donc aujourd’hui, c’est ça qui est grandiose, au troisième millénaire, à l’ère du numérique, il n’y a jamais eu autant d’opportunités, il n’y a jamais eu autant de choix et les gens qui passent à l’action auront les fruits et surtout une abondance comme jamais dans l’histoire de l’humanité et ça c’est assez grandiose par rapport à ça.

Voilà, Matt a déjà donné énormément d’exemples. Tu ne t’es pas lancé dans les crypto-monnaies juste parce que tu es déjà dans énormément de choses. Mais vous voyez, moi les gens qui me disent, je ne peux pas avoir d’actifs ou je ne sais pas comment faire, on vous a donné déjà six exemples : business en ligne, Forex, paris sportifs, immobilier, business en dur, crypto-monnaie. J’ai investi également dans Angel Business Club, les business angels, donc septième actif. Bref, vous avez énormément de choix. Justement, c’est l’inverse, il y en a tellement qu’on est obligé de se limiter en se disant, voilà, pour un petit peu moins se disperser.

Matthieu : Tu vois, il y a plein de personnes qui m’engueulent, qui me disent : ouais, mais Matthieu, pourquoi tu n’es pas sur le crypto-monnaie, qu’est-ce que tu fous….

Maxence : Ouais, d’ailleurs, pourquoi tu n’es pas sur le crypto-monnaie ?

Matthieu : Parce qu’en fait, j’ai trop de business mec. Je dois gérer trop de business, je ne peux pas aller sur tout. Tu vois ?!

Maxence : Ouais, je comprends. Puis, à un moment donné, parce que moi souvent, des fois on me propose des choses, c’est quand vous gagnez 40 000 € net, 50 000 € net par mois, si vous loupez une ou deux opportunités, ça ne va pas vous changer votre vie puisque vous avez déjà une vie avec un train de vie sympatoche. Mais évidemment, si ce n’est pas votre cas aujourd’hui, vous pouvez diversifier un petit peu tout ça, mais le but c’est de se sentir bien, de profiter de la vie et dès que vous avez un certain seuil… Toi, à quel moment tu t’es senti « libre » financièrement ? Moi, personnellement, c’est à 30 000 € nets par mois, donc 1 000 € par jour. Si vous aviez une vie où vous pouvez dépenser 1 000 € tous les jours, tous les jours, tous les jours, qu’est-ce que vous ressentiriez ? Toi, c’est à combien ?

Matthieu : Ouais, moi, c’est pareil, 1 000 € par jour, c’est largement suffisant.

Maxence : Je pense que c’est un bon pilier, 30 000 € nets par mois, on se sent bien indépendant financièrement.

Matthieu : Le but ce n’est pas d’être comme Picsou où vous plongez dans une bassine de lingots d’or mais 1000 € par jour c’est bien, c’est très très bien !

Après, si je fais le business pour les contraventions, ce ne sera plus…

Maxence : Ce sera 1 000 € par minute !

Matthieu : Voilà ! Non, 1000 € par jour, c’est bien. Et honnêtement, n’importe qui peut le faire. Encore une fois, regardez ma tronche, je n’ai pas…

Maxence : Vous devez vous dire, fuck eurodollars, des grosses lunettes… Moi, j’ai grandi dans une ferme au milieu des vaches, des chèvres, des lapins, des renards, donc c’est vraiment des profils différents. On a vraiment été dans des milieux… ce n’est pas d’où vous venez, ce n’est pas ce que vous avez fait par le passé, c’est vos actions que vous allez réaliser aujourd’hui et demain. Donc ayez toujours ça en tête, quel que soit… que vous soyez gros, noir, arabe, français, que sais-je, beau, moche, c’est anecdotique.

Matthieu : L’argent n’a pas de couleur, pas d’odeur.

Maxence : C’est ça qui est bien, l’argent est accessible à tous.

Matthieu : Comme je disais à mon petit frère hier. Tu sais, tu en as qui savent traire les vaches et tu en as qui savent traire les marchés financiers donc tout est…

Maxence : Pas le même segment mais dans tous les cas, on traite.

Matthieu : Voilà, exactement !

Maxence : Alors, merci Matt. Juste pour finir sur une dernière question, vous êtes peut-être en train de vous dire « merci pour vos conseils, je veux me former, je veux passer à l’action, c’est parti, je me bouge les fesses, et je veux vraiment atteindre cette liberté financière ». Tu as une formation sur le Forex, est-ce que tu peux nous expliquer comment ça se passe, il y a peut-être des gens qui se disent, oui mais moi je n’ai jamais tradé de ma vie, je ne sais même pas quel support ou alors même sur quelle plateforme on doit s’inscrire pour commencer à réaliser ses premiers trades ? Explique-nous tout pour les personnes qui aimeraient se lancer là-dedans.

Matthieu : Déjà sur ma chaîne YouTube, j’ai fait deux vidéos d’1h30 où je vais t’expliquer les mécanismes et comment ça fonctionne, les termes Assimil, etc. Et j’ai aussi créé une formation qui s’appelle « extrem money ». Donc c’est une formation pour rendre un débutant autonome sur les marchés financiers au bout de 5 à 8 mois, avec un peu de pratique. Etre autonome sur le marché financier pour pouvoir faire 200 € par jour, avec un capital de départ entre 1500 et 2500 €.

Maxence : D’accord. Donc si aujourd’hui, vous avez quelques milliers d’euros à investir, c’est parfait. Puis surtout ce qui est bien, c’est comme chaque actif, c’est comme chaque support, vous vous formez. Et souvenez-vous, une vidéo que j’avais réalisée avec Roman Paillet sur le drop-shipping. Tout ce que vous apprenez par le passé vous servira un jour ou l’autre.

Matthieu : Exactement.

Maxence : Ce que vous faites aujourd’hui, même si vous n’avez jamais investi dans des crypto-monnaies, dans les paris sportifs, dans le Forex, dans de la bourse, dans que sais-je, tôt ou tard, ça vous servira. Parce que systématiquement, c’est le même type de money management, systématiquement, c’est le même type vis-à-vis des effets de leviers. Et après, c’est ce Mindset de l’argent, l’argent appelle l’argent et qui va vous permettre de vous enrichir massivement en l’espace de quelques mois ou de quelques années.

Matthieu : Tu vois, tu as parlé de drop-shipping, on en a encore oublié un autre…

Maxence : Oui, le e-commerce, Amazon FBA ! De toute façon, il y a tellement de business que si on fait la liste, il y a tous les livres sur le Kindle également.

Matthieu : Exactement, j’ai envie de mettre ma mère sur l’e-commerce, tu vois ! Elle est à la retraite, elle galère. Tu as beau la faire voyager, mais ce n’est pas…

Maxence : Eh bien typiquement, quelqu’un qui va démarrer, je lui conseillerais le drop-shipping, pour un petit peu se familiariser avec tout ça.

Matthieu : Exactement ! Donc comme vous pouvez le constater, il y a énormément de business, impossible de ne pas atteindre minimum les 2 000 € par mois.

Maxence : Là on est vraiment gentils, je dirais même plutôt 5 ou 10 000 € par mois.

Matthieu : C’est incroyable tous les business, toutes les opportunités qui existent aujourd’hui. En plus, depuis qu’il y a internet, il y a trop de business.

Maxence : C’est ça la magie du troisième millénaire.

Matthieu : On ne vit pas assez de jours en tant qu’être humain pour faire tous les business qui existent aujourd’hui pour atteindre les 2 000 € par mois, les 5 000, 10 000, ou voire comme nous les 1 000 € par jour. Trop de business, trop.

Maxence : Je vous pose une question, l’être humain vit en moyenne 30 000 jours, combien avez-vous déjà vécu de jours ? Donc, vous faites 365 fois votre nombre d’années. Moi, je crois que je suis déjà à peu près à 10 000 jours, peut-être même un peu plus, c’est déjà plus d’un tiers de ma vie, en espérant d’être centenaire mais je vais avoir 28 ans prochainement. 30 000 jours en moyenne, combien vous êtes déjà dans ces 30 000 jours et vous allez voir que c’est important de passer massivement à l’action pour avoir cette vie spectaculaire.

Matthieu : Je pense qu’une fois que tu connais le chiffre, tu passes vite à l’action.

Maxence : Voilà, tu te dis, compte à rebours in the face pour pouvoir vraiment se bouger les fesses.

Matthieu : Yes.

Maxence : Merci d’avoir suivi la vidéo. Si vous avez apprécié, cliquez sur le petit « pouce » juste en dessous, merci par avance, ça nous permettra d’avoir votre feedback.

Et juste avant de vous laisser, je vous invite à visionner la vidéo de présentation du programme de Matt. Donc il y a un lien à l’intérieur de la vidéo YouTube, cliquez sur ce lien, ça va vous rediriger vers la page de présentation, ça vous permettra de savoir qu’est-ce qu’il y a concrètement à l’intérieur de la formation et si c’est fait pour vous, si vous avez le bon profil. Si vous visionnez cette vidéo depuis une autre plateforme ou un Smartphone ou encore que sais-je, il y a également le « ‘i » comme info en haut à droite de la vidéo ou encore, tous les liens sont dans la description juste en dessous.

Donc je vous dis à tout de suite de l’autre côté pour visionner la page de présentation et on vous dit donc à tout de suite à l’intérieur de la formation sur le Forex. A bientôt, à tout de suite, bye-bye !