Quels PLACEMENTS réaliser pour ASSURER l'AVENIR de ses ENFANTS ?

Quels PLACEMENTS réaliser pour ASSURER l'AVENIR de ses ENFANTS ?

Tiens mon petit, je t’ai ouvert un Livret A avec l’héritage de tata Suzanne dessus. Quand tu seras grand, l’argent aura fructifié.

Oh, mon petit, bonne réaction mon bonhomme, le Livret A c’est caca.

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. On va voir ensemble aujourd’hui, quels placements réaliser pour assurer l’avenir de ses enfants. Donc je suis aujourd’hui avec mon ami et trader, Viken Tchoboian. Salut, Viken.

Salut, Maxence.

Alors, si je vous dis cela, c’est tout simplement parce que mon frère, donc Jonathan RIGOTTIER, il a une fille qui est née le 10 août 2018. Et on a tout de suite eu ce réflexe, donc moi personnellement, j’ai un virement automatique qui va directement dans le compte de Lina, elle s’appelle Lina RIGOTTIER. Et ensuite, grâce aux recommandations de Viken, ça va lui permettre, notamment lorsqu’elle aura 18 ans, d’avoir un pécule pour démarrer la vie active. Donc option 1 : soit elle va tout cramer, elle aura une leçon de la vie ; option 2 : soit elle aura cet esprit terre-à-terre, elle sera très heureuse. Et nous, ça nous aura coûté, entre guillemets, quasiment zéro pour pouvoir vraiment la lancer dans la vie active. Moi je sais que personnellement, j’aurais aimé, et je pense que si vous regardez la vidéo et que vous êtes assez jeune, vous auriez aimé que vous parents vous fassent pour, finalement une somme dérisoire, avoir un pécule pour démarrer la vie active. Et inversement, si vous regardez cette vidéo, et que vous avez des enfants en bas âge, je pense que vous allez être fier si vous laissez un petit pécule de démarrage à votre fille ou à votre fils.

Donc je laisse rapidement Viken se présenter. J’arrête de bavarder, et il va tout nous dire, pour vraiment assurer l’avenir de nos enfants.

Viken Tchoboian

Donc, moi je suis trader pour compte propre depuis 2006. C’est-à-dire que j’investis mon propre capital sur les marchés financiers. Je suis spécialisé sur les marchés actions américains. Donc j’achète des actions d’entreprises cotées aux États-Unis.

Donc marchés US ?

Exactement. Donc pour assurer l’avenir de vos enfants, c’est une excellente question. Moi ce que je pense c’est que : en investissement, mais pas que dans la Bourse, en matière générale, la valeur temps a plus d’importance que la valeur argent. C’est-à-dire qu’il vaut mieux investir tôt avec un petit capital, que tard avec un gros capital. Et donc, un enfant qui commencerait à investir dès sa naissance – c’est par le biais de ses parents, bien sûr – a une chance vraiment énorme. Tu imagines bénéficier des intérêts composés pendant 80 ans ?

A lire également :  BOURSE : Les 3 ERREURS à ÉVITER

Devenir milliardaire grâce à la bourse

C’est comment devenir milliardaire ?

Ouais, c’est ça. Et pour les parents, comme tu dis, c’est une somme assez faible. Moi, ce que je ferais, voilà, si j’avais des enfants et que je voulais commencer à investir pour eux dès le début, c’est que chaque mois – après, la somme, chacun fait en fonction de ses possibilités – chaque mois je verserais la même somme et j’investirais dans un tracker qui réplique le cours du S&P 500.

Alors, qu’est-ce que c’est le S&P 500 ? C’est l’indice qui regroupe les 500 plus grosses sociétés des États-Unis. Et un tracker, qu’est-ce que c’est ? C’est un produit financier qui va répliquer le cours exact de ces 500 sociétés-là. Parce qu’acheter dans la pratique les 500 sociétés, c’est impossible. Donc voilà, ce que je conseillerais de faire, ça serait ça, mais de mettre la même somme tous les mois. Pourquoi ? Parce que le cours, bien sûr, varie. Et du coup, en faisant ça, en mettant la même somme tous les mois, vous allez lisser votre prix d’achat. C’est-à-dire que : les mois où le cours sera plus faible, vous allez pouvoir acheter plus de S&P 500 ; les mois où le cours sera plus haut, vous allez en acheter moins, mais vous allez ainsi lisser le risque. Et voilà, vous prenez moins de risques, et tout en profitant de la hausse sur le long terme.

Alors, vis-à-vis des frais de courtage, donc je vais récapituler ce qu’a évoqué Viken.

  1. Donc numéro 1, première étape : c’est de réaliser un virement en automatique tous les mois, tous les mois, tous les mois. Donc moi personnellement, j’ai un virement automatique de l’un de mes comptes personnels, qui va directement sur le compte – ce que je vous ai évoqué au début de la vidéo – de Lina RIGOTTIER. Donc c’est la fille de mon frère. Donc ça, étape numéro 1 : versement automatique mensuel. Donc ça peut être 50 € par mois, 70 € par mois, 100 € par mois, 30 € par mois, 500 € par mois… c’est vraiment en fonction des finances de chacun.
  2. L’étape numéro 2 : ça va être d’investir cette somme d’argent dans le S&P 500. Donc c’est les 500 sociétés les plus grosses des États-Unis. Donc vous allez prendre ce qu’on appelle un ETF. Et vis-à-vis des frais de courtage, donc c’est ça l’étape numéro 3, ce que vous pouvez faire, ça va être peut-être, si les virements sont assez faibles, c’est de le faire seulement une fois par an dans un premier temps. Donc typiquement, si vous versez 50 € par mois, une fois par an, à l’année, vous allez verser les 600 € et vous le répliquez sur le S&P 500, puisque comme vous avez des frais de courtage. Donc nous on utilise, que ça soit Viken ou moi-même ou mon frère, Interactive Brokers. Par contre si vous avez des petits montants, ça sera peut-être plus simple pour vous d’avoir Degiro, ça sera plus intuitif, mais les frais de courtage sont un petit peu plus importants. Et ce serait dommage que les frais de courtage rognent sur la rentabilité plus une petite partie du capital.
A lire également :  BOURSE : Les 3 + 1 ORDRES de BOURSE à MAITRISER

Exactement. Ouais, effectivement, dans le cas de petits versements…

Si c’est par exemple, on va dire 50 € par mois, donc ce qui fait 600 € l’année, c’est mieux de faire l’opération une fois. Et c’est si c’est des montants supérieurs, minimum 100 € par mois, là, vous pouvez commencer à le faire soit une fois par trimestre ou une fois par mois.

Exactement.

Voilà. Et ensuite, autre chose que je voulais vous évoquer, que j’avais déjà évoqué dans d’autres vidéos : à 20 % net par an, votre capital se multiplie par 10 en 13 ans. Donc du coup, si vous démarrez, même ne serait-ce qu’avec… je crois que j’avais fait les calculs, c’était l’année dernière, à 50 € par mois à 18 ans, si je ne dis pas de bêtise, il faudrait refaire, j’avais fait avec une moyenne de 14 % de rentabilité par an, on avait donc 34 000 € à 18 ou 20 ans. Et si c’était 100 € par mois, la personne se lance dans la vie active avec 70 000 €. Donc c’est quand même atteignable. Vous donnez à 18 ou 20 ans – il faudrait refaire les calculs, je les avais faits, mais là c’est juste de tête – à 18 ou 20 ans c’était 34 000 €. Donc votre enfant, votre fils, votre fille démarrerait la vie active avec 34 000 €. Et à 100 € par mois – là aussi, je pense que c’est quand même accessible : si vous faites un enfant, c’est que vous êtes capable de lui donner 100 € par mois. En tout cas, je l’espère – c’était 70 000 €, ce qui est plutôt sympa.

Le temps joue pour vous. Du coup, plus il y a de temps devant vous et plus le potentiel de gain est important.

Astuces de Viken

Alors, autre chose ? Est-ce que tu as encore deux ou trois petites précisions ou tu as tout dit ?

A lire également :  Pourquoi VOUS ne GAGNEREZ JAMAIS en BOURSE ?

On a tout dit. Après, vous pourriez éventuellement, mettre 50 % sur le S&P 500 et 50 % sur une couverture, si vous voulez vraiment protéger le portefeuille.

Assurer le RIB, c’est ce qu’on conseille de manière générale dans les vidéos. Donc 50 % S&P 500, 50 % les obligations d’État Américaines, donc ce qui s’appelle le TLT. Et ça vous permettra vraiment d’être safe, et vous faites un effet de levier 2, et c’est ce qui va vous permettre en moyenne d’avoir 14 % par an.

Ouais, exactement. Donc c’est déjà une très bonne performance pour le peu de temps que ça va vous demander. Ça sera une fois par an un arbitrage, donc c’est très raisonnable niveau temps.

Alors, merci d’avoir suivi cette vidéo. Alors, dites-nous dans les commentaires, juste en dessous, numéro 1 : est-ce que vous avez des enfants ? Et numéro 2, chose la plus importante : est-ce que vous avez ou est-ce que vous êtes en train d’assurer leur avenir financier ? Est-ce que vous avez ce réflexe de vous dire : j’ai une fille, un fils, deux enfants, trois enfants, quatre enfants… bref, vous avez, à mon avis, des personnes qui sont les plus chères à vos yeux, et c’est normal, c’est vos propres bouts de choux, entre guillemets, et vous avez envie vraiment que tout se passe bien pour eux, pour leur avenir. Alors, dites-le nous dans les commentaires : est-ce que vous avez déjà réalisé des investissements pour vos enfants, que ça soit la Bourse, l’immobilier ou d’autres types de supports, ça nous permettrait un petit peu d’avoir votre feed-back. Et si oui, quel type d’investissement mettez-vous en place, pour assurer l’avenir de vos enfants ? Je serais curieux d’avoir un petit peu l’avis de chacun.

Rejoignez les entrepreneurs à succès !

Vos cadeaux offerts

Sidebar-banniere-horizontal-vivre-du-web
Sidebar-banniere-horizontal-2500-par-jour
Sidebar-banniere-horizontal-expatriation
Sidebar-banniere-horizontal-ferme-million
Sidebar-banniere-horizontal-consulting

Mes formations et programmes

Sidebar-banniere-vertical-v2-club-prive-business
Sidebar-banniere-vertical-v2-expatriation
Sidebar-banniere-vertical-v2-club-revenus-passifs
Sidebar-banniere-vertical-v2-bourse
Sidebar-banniere-vertical-v2-consulting
Sidebar-banniere-vertical-v2-seminaire-business-or
Sidebar-banniere-vertical-v2-mastermind
Sidebar-banniere-vertical-v2-mentorat
Revenus-passifs-3d-tablet

ENVIE de GAGNER PLUS DE 100€/JOUR de REVENUS PASSIFS ?

Découvrez puis recopiez mes stratégies qui me permettent de générer environ 10 000€/mois de revenus passifs

J'envoie l'E-Mail tout de suite. Ça y est ! C'est parti ! Enjoy !

Pin It on Pinterest

Share This